Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

11 décembre 2017 : Les souscripteurs aux logements économiques connus

Accueil > Régions • LEFASO.NET | Par Dalou Mathieu Da • dimanche 27 août 2017 à 22h00min
11 décembre 2017 : Les souscripteurs aux logements économiques connus

Une opération publique de tirage au sort des logements économiques entrant dans le cadre des festivités du 11 décembre 2017 à Gaoua s’est déroulée ce samedi 26 août 2017 à la mairie de Gaoua. La cérémonie de tirage s’est tenue en présence des autorités du ministère.

Joie et tristesse se lisaient sur le visage des souscripteurs aux logements économiques du 11 décembre 2017 à Gaoua. C’est par le système de tirage au sort que les organisateurs ont utilisé pour départager les 325 souscripteurs contre 143 logements économiques de type F2 et F3 d’une valeur de 9.500.000frcs et de 11.500.000frcs. Comme de nombreuses personnes, Moussa Diallo est heureux bénéficiaire de logement F3. « C’est un sentiment de fierté et de gaieté qui m’anime étant donné que la question de logement est devenue problématique dans notre pays. Fierté également de contribuer au développement du Sud-ouest et de la commune de Gaoua en particulier. » [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da, correspondant régional
Lefaso.net

Messages

  • A quand le dépouillement de la canditature des 40 000 Logements !? A l’allure où vont les choses s est inquiétant. Pourquoi silence radio depuis des mois et des moi ? où sont passés nos 2000 francs 2000 francs (frais de souscription) ??? Cher ministre de l’habitat faites votre travail et eclairez nous....

    • LE PROBLÈME NE DOIT PAS ÊTRE POSE EN TERME QUE DEVIENNENT NOS 2000F 2000F.CAR IL A ÉTÉ CLAIREMENT DIT QUE CE MONTANT EST IRREMBOURSABLE.IL FAUDRA INSISTER SUR LA DATE DU DÉPOUILLEMENT AFIN QUE CHACUN PUSSE ÊTRE SITUE SUR SON SORT.

    • Le dépouillement aura lieu, ne vous en faites pas

  • Dans un pays ou nos quotidiens et notre avenir doivent etre lies au HASARD (tirage au sort) c’est triste. Il y a des moins chanceux aux lotteries qui souscriront a toutes les operations jusqu’en 2020 sans rien voir. Certains en sont deja a 4 echecs et plus (Bassinko, Cite Relai Sapone, Sonatur Ouaga 2000, Sonatur Bobo 2010, Sonatur Ouahigouya, Sonatur Dedougou, Relai Dapelogo, Gaoua, etc).
    Le tirage au sort est un moyen pour departager qui semble donner les meme chances a chacun. Mais on a l’impression que ce moyen est utilise juste pour se faire le maximum de sous de souscription. Il n’y a qu’a faire le compte des frais payes par l’ensemble des souscripteurs a ces differentes operations sans compter ceux des 40.000 logements.
    Il n’y a pas plus arnaque que les procedes utilises pour les 40.000 logements et dernierement pour le Relai de Dapelogo.
    Pour les 40.000 logements il ne s’agissait rien d’autre qu’une evaluation des besoins. Alors, depuis quand on fait payer aux citoyens pour connaitre leurs besoins ? Comme si une entreprise decide de faire payer sa cible lors d’une etude de marche. D’apres le ministere il n’y aura pas de tirage au sort. Chaque souscripteur devra negocier directement avec sa Banque et une des entreprises retenues pour la construction des logements. Pour ca avait-on besoin de faire une souscription moyennant 2000F ? NON.
    De toute facon, quand vous vous presenterez a votre Banque ou a l’une des societes immobilieres elle vous demandera des frais d’ouverture de dossiers et reprendra la collecte de donnee.

    Pour ce qui est de Dapelogo, comment une lotterie dont le tiket coute 10.000F vous exige une avance sur la valeur du lot et que le lot meme soit payant ?
    Les lots des lotteries sont GRATUITS. Il n’y avait pas lieu d’en faire une "lotterie". La participation devrait etre gratuite meme si on peut maintenir l’exigence d’une avance afin de decourager les plaisantins. Les frais d’organisation ? Il n’y a aucun programme immobilier au Burkina meme du gouvernement qui ne procure pas de benefices au promoteur (Etat, societe ou particulier).
    Ceux qui ont ete selectionnes pour Dapelogo devront attendre au moins 2 ans pour entrer en possession de leur parcelle quand bien meme l’Etat les oblige a payer l’integralite avent fin decembre 2017.
    Le gouvernement doit revoir sa politique du logement.

  • Cher B6422993, votre paiement a ete recu.
    Recepisse : B6422993-KPRG-13042017-Arrondissement-3-00018432
    Ce message m’est parvenu le 23 Aout.
    A quoi cela rime ?
    Les paiements ont été faits il y ’a longtemps.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Paroisse de Toma : Le nouveau curé installé
Diocèse de Dédougou : Monseigneur Prosper KY rend visite aux chrétiens de Toma
Journée de l’excellence du Conseil régional de l’Est : Le nom du premier au Bac aurait été remplacé par un autre
Région de l’Est : Les acteurs de la justice sensibilisés à la lutte contre la corruption
Education : Les nouveaux directeurs régionaux de la Boucle du Mouhoun installés dans leurs fonctions
Région des Hauts-Bassins : Le pont de Banakeledaga emporté par les eaux quelques mois après sa construction
Rumeurs d’attributions frauduleuses de parcelles à Gaoua : La conséquence d’un manque de communication, selon le maire
Toma : 100 plants pour reverdir l’environnement
Nayala : Le village de Koin célèbre l’excellence à l’école primaire
Nayala : Le commissaire Marcel Paré rend grâce à Dieu pour sa carrière professionnelle
Région de la Boucle du Mouhoun : le maire de la commune rurale de Madouba est décédé
Historique du peuplement de Douroula : Les Marka sont considérés comme les autochtones
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés