Communiqué relatif à l’administration des épreuves écrites du concours exceptionnel de recrutement de 2500 élèves assistants de police

vendredi 25 août 2017 à 11h19min

Communiqué relatif à l’administration des épreuves écrites du concours exceptionnel de recrutement de 2500 élèves assistants de police


Messages

  • Avons nous besoin de tant de policiers ? Maintenant que nous avons vu qu’ils ne sont pas aptes à nous protéger. Il vaut mieux recruter des gendarmes

    • mon cher c’est mieu que vous organisez votre propre concours de recrutement de gendarme comme vous le dite.avec des gens comme le BFa ne poura avancer.cette police reste 1contournable

  • C’est ahurissant de lire ces genres de propos qui ne relève que des petits esprits hantés par le diable. On ne peut pas mettre un policier ou un gendarme derrière chaque burkinabé. Chaque burkinabé est protecteur d’un burkinabé avec un rôle précis et pour cela on demande la collaboration de la population. Il ne suffit pas de critiquer en étant derrière son ordi. il faut avoir un sens de patriotisme en contribuant avec des réflexions de bonnes factures.

  • Saviez-vous que bientôt, selon la communauté économique, la gendarmerie risque d’être dissoute dans la Police ? Je pense qu’elles font les mêmes missions non ?
    Au lieu une rivalité inutile, si ça fait un même corps, y aura plus de frustrations de part et d’autre ? Des spécialités à l’intérieur et le même statut ? C’est la France qui......et là aussi la gendarmerie agit en campagne et la Police dans la cité non ??

  • Le recrutement ou le nombre à recruter n’est pas un problème. Certainement qu’il y a eu une évaluation dans ce sens. Là où le bas blesse, c’est au niveau organisationnel. On ne peut pas comprendre que de nos jours, on continue d’organiser des concours de cette taille dans le seul centre de Ouagadougou. Le fait de le faire ainsi, est un critère d’élimination pour beaucoup de postulants. Finalement que voulons-nous pour notre jeunesse ? Aider les jeunes à accéder à l’emploi ou bien les ruiner physiquement, financièrement et moralement ? Si nous sommes capables d’organiser le baccalauréat dans plusieurs centres à travers le Pays, ce n’est certainement pas un concours de cette nature qui va poser d’énormes difficultés. Cette façon de faire est à revoir et au plus tôt. Cela traduit un manque de considération et d’imagination de la part des décideurs et organisateurs de ce recrutement. C’est simplement révoltant. Que Dieu nous donne des dirigeants qui servent le peuple.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés