Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • jeudi 24 août 2017 à 23h42min

Le Burkina souffre de mal gouvernance. Constat du Cadre d’expression démocratique (CED) qui entend dénoncer les manquements par un meeting le samedi 7 Octobre 2017 à la Place de la Nation. L’information a été donnée ce mercredi 23 août 2017 au cours d’une conférence de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

Pour Pascal Zaida et ses camarades, les maux du Burkina sont connus. Mal gouvernance, tribunaux d’exception, détentions arbitraires et attaques terroristes sont les principales difficultés que rencontre le Burkina Faso. Au cours de sa rencontre avec les Hommes de médias, il a appelé à y apporter des solutions.

Mal gouvernance et détentions arbitraires

Selon les conférenciers, le Burkina n’est pas bien dirigé. Ils ont notamment dénoncé la mise à l’écart des responsables de l’ancien parti au pouvoir. « On ne peut pas gouverner en excluant une bonne partie de la population. C’est ensemble que cela doit se faire », a plaidé Pascal Zaida.

Ils ont surtout dénoncé la détention de certains dignitaires du régime du président Blaise Compaoré. Il s’agit notamment de Djibril Bassolé et de Gilbert Diendiéré incarcérés dans l’affaire du Coup d’Etat manqué du 15 septembre 2016. Pour Pascal Zaida et ses camarades, il n’y aura de véritable paix et de cohésion nationale sans la réconciliation nationale. « Asseyons-nous, discutons et faisons la paix », a-t-il préconisé. Mais pour l’instant, les deux personnes citées sont toujours en prison et la procédure pour faire la lumière dans cette affaire suit son cours à la Justice militaire.

Attaques terroristes et realpolitik

Le Burkina est aujourd’hui victime d’attaques terroristes. Un phénomène inconnu durant les années passées. De l’avis du conférencier, ces attaques ont fait près de 94 morts depuis l’arrivée au pouvoir du Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP). Il est grand temps, selon lui, de trouver une solution définitive à cela. « Roch, Simon et Salif savaient comment les choses étaient gérées. Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord Mali et ensuite l’Europe. A leur arrivée, ils ont voulu arrêter cela. C’est compliqué. Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », a souhaité Pascal Zaida.
Outre cela, il a proposé un renforcement du système de renseignements.

« Du temps du président Blaise Compaoré, le Burkina était reconnu pour la qualité de ses renseignements. Dans les quartiers, les maquis, sur la voie publique, dans les services, il y avait des agents de renseignements. Ils étaient partout et cela permettait d’éviter certains désagréments », a-t-il fait remarquer. A défaut, il a préconisé que les dirigeants actuels demandent l’appui de Djibril Bassolé pour venir à bout du terrorisme. « Le Monsieur est là, en prison. Il faut aller lui demander de l’aide. Il n’y a rien de mauvais en cela. C’est aussi le cas pour le Général Gilbert Diendiéré », s’est indigné Pascal Zaida.

Avant la prise de ces mesures, les conférenciers ont demandé que les ministères de la sécurité et de la défense soient confiés à des militaires ou policiers.

Un meeting pour dénoncer tout cela

La sortie médiatique du CED sera accompagnée d’acte. En effet, un meeting est prévu le 7 octobre prochain à la Place de la Nation. Plusieurs milliers, selon les initiateurs, sont attendus à ces lieux pour l’occasion. « Nous allons délivrer un message à l’endroit des autorités du Burkina. Ce sera juste un meeting, donc pacifique », a ajouté Pascal Zaida. Il a pour l’occasion invité ceux qui se reconnaissent dans l’objet du meeting à se joindre pour plus d’échos.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 août 2017 à 20:34, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    C’est triste pour des jeunes qui espèrent diriger un jour ce pays.c’est triste que des jeunes continuent toujours à se prostituer pour avoir quoi manger au lieu de s’investir pour créer des entreprises.comment oser dire de traiter avec des narcotrafiquants car on veut la paix est ce que vous vous entendez parler.si je vous suis le jour ou ils viendront dire de céder votre pays sans quoi vous n’aurez pas la paix.vous allez tout allégrement leur offrir bravo à vous.Avec cela vous voulez qu’on vous suive.Dites nous on se trouve l’intérêt national dans votre lutte.Tout fils digne de son pays n’attend pas qu’on demande sa contribution pour la paix de son pays.Ceux qui viennent frapper ne cherchent à savoir qui est la ou pas.Ces cadres du CDP dont tu t’indignes pour leur non participation de la construction de la nation ils ont dirigé le pays pendant plus de 30 ans.De grâce épargner nous de votre soi disant réconciliation car s’il n’avait pas de réconciliation vous n’allez pas vous retrouver devant les journalistes pour vomir ce que vous êtes entrain de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2017 à 20:51, par Patriote
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce monsieur est un opportuniste et un reveur. Il veut occuper le terrain du debat politique, mais etant limite il reprend pour son compte les ragots de la ville nous le voyons venir, il n’ira nul part. c’est le meme accabit qu’un certain Tibo ou Thibaut. Prenez un peu l’exemple sur l’actviste malien Rass Bath qui par sa methode, son discours (en francais et bambara) a reussi a faire reculer IBK dans son projet de modification de la constitution. Je crois qu’il nous faudra 1 ecole de formation en activisme, sinon bonjour les degats.
    NON a ce meeting qui contribura a tirer mon Faso vers le bas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2017 à 21:28, par Bougouma
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Détention arbitraire de Gilbert Diendéré. Y’a t’il eu ou non un coup d’état au Burkina Faso ? Si oui qui était le meneur. Gilbert n’a t’il pas reconnu devant tous les médias être coupable ? Y’a t’il eu ou non des morts ? Tu es un véritable traitre mais le grand maître du temps et de l’histoire jugera tout un chacun. Je suis d’accord qu’il y’a du tâtonnement dans la gouvernance actuelle. Et tous les Burkinabè crient au changement véritable. Et c’est cette lutte qu’il faut mener. Mais en réalité c’est pas de cela que Zaida veut parler en parlant de détention arbitraire parce que dans la bonne gouvernance justice doit être faite. La justice puis après le pardon et la réconciliation. La réconciliation vraie ne concerne pas plutôt ces veufs, veuves, orphelins et j’en passe. La réconciliation vraie est elle celle qui sera une sorte d’arrangement politique entre politiciens ? Je suis désolé mais vous faites honte à la nation entière. Tu es de la société civile ou des hommes de l’ancien régime sinon l’UPC et autre sont aussi à l’opposition. Pourquoi tu ne parles que des hommes de l’ancien régime. Va faire asseoir les familles endeuiller et sans faire la justice pour leur annoncer ton slogan "Asseyons-nous, discutons et faisons la paix".......

    Répondre à ce message

    • Le 25 août 2017 à 00:10, par Mafoi
      En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

      Je pense que tu perds ton temps à répondre à cette bande de drogués.Ce qui me désole le plus,c’est quand on se dit journaliste et qu’on perd son temps pour aller couvrir des inepties comme :"Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord Mali et ensuite l’Europe.A leur arrivée,ils ont voulu arrêter cela.C’est compliqué.Si nous voulons la paix,donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent".Hallucinant comme propos

      Répondre à ce message

      • Le 25 août 2017 à 17:05, par Sidpasata-Veritas
        En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

        Ce Pascal Zaïda a peut-être fait une mauvaise chute sur sa tête. « Asseyons-nous, discutons et faisons la paix » dit-il ! Cela me rappelle le chantage à la paix sociale que nous faisait le CDP quand on refusait à leur dieu Blaise Compaoré le droit de modifier l’article 37. On nous disait que si on ne modifie pas cet article, le pays n’aura pas la paix. Maintenant ils nous disent de céder à tous les démons destructeurs de la société pour avoir la paix. Si Blaise et Bassolé et leur bande avait trouvé la bonne solution, comment ça se fait qu’ils aient abouiti au désastre qu’on a connu ? Nous ne laisserons masnotre pays devenir un narcoétat. Nous ne renoncerons PS lâchement au combat contre les ennemis de notre nation. Quant à vos héros sdu passé, la nation’ leur survivra et ils passeront dans l’oubli de l’histoire puisqu’ils n’ont pas laissé un souvenir excitant à la postérité. Plis jamais d’impunité dans notre pays et il n’y aura pas de réconciliation sans justice : nous ne sommes pas amnésiques !

        Répondre à ce message

    • Le 25 août 2017 à 05:34, par Francky
      En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

      Zaida si tu n’as rien dit au citoyens burkinabè il serait mieux pour toi de te retrancher au village te trouver un lopin pour t’occouper. Nous le peuple n’est plus dupe de votre mascarades. Nous ne sommes plus vos boucliers .

      Répondre à ce message

    • Le 25 août 2017 à 07:22, par Passeck
      En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

      Que d’incohérences !!!!! Ces mots sont une honte pour la société civile et la jeunesse de notre pays ! Le Burkina de demain sera ce que nous voulons qu’il soit, surtout ce que sa jeunesse veut qu’il soit. La jeunesse doit apprendre à faire la part des choses et à avoir des jugements objectifs. C’est un défi de taille.
      N’oublions surtout pas que ceux qui sont nos leaders aujourd’hui à tous les niveaux, savaient s’opposer, mais aussi se réunir autour de l’essentiel, sinon nous aurions grandi dans un Burkina Faso invivable.
      A nous d’en prendre conscience
      Que DIEU nous guide

      Répondre à ce message

    • Le 25 août 2017 à 10:48, par Nakaosinki
      En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

      Des politiciens en manque d’inspiration qui tapissent dans l’ombre des organisations de la société civile. Les vrais acteurs de la société civile on les connait et ils luttent au côté du peuple pour ses droits légitimes. Vous pensez que le peuple burkinabè est dupe mais vous vous trompez. Faire la paix ne veux pas dire rester dans l’indifférence de tout ce qui s’est passé. Vous n’êtes pas soucieux de l’avenir du pays plus que ceux qui sont tombés sous les balles assassines de ceux dont vous êtes l’avocat aujourd’hui ! Vous avez le droit de défendre des positions, pour ne pas dire des intérêts, à vous mais vous n’avez pas le droit de fouler aux pieds la mémoire de gens qui ont payer de leur vie la liberté dont vous jouissez aujourd’hui. Oui à la paix et à la réconciliation mais la vérité d’abord ! Pour le reste de vos propos, je vous conseille de créer votre parti politique, conquérez le pouvoir (c’est votre droit et vous avez des ressources pour ça à en croire vos propos et vos positions) et le peuple pourra juger de vos capacités à faire changer les choses. God bless Burkina Faso.

      Répondre à ce message

  • Le 24 août 2017 à 22:21, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Arrêtez de prendre les gens comme des enfants à qui il suffit de tendre du chocolat pour que tous leurs problèmes trouvent solutions. En quoi la réconciliation fera décoller le Burkina ? En quoi sortir tes soit-disant prisonniers le Burkina irait mieux. Ils étaient au pouvoir et étaient Tout puissants ; est ce que le Burkina a décollé ? Il ya eu la vraie réconciliation en Afrique du Sud, est ce qu’elle a avancée après que Madiba ait volontairement quitté le pouvoir après son unique mandat ? Donc votre argument est plat. Ce qu’il faut c’est des visionnaires et des vrais leaders avec des programmes de développement bien pensés comme ce que Thomas Sankara fit ou encore comme ce que Paul Kagame du Rwanda et ADO de la Côte d’Ivoire.
    Sans rancune !

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2017 à 22:56, par WASSA
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce monsieur est probablement un traitre de la république. Tu es malade comment peux tu oser demander au peuple burkinabé de céder une partie de son territoire a des mafieux pour avoir la paix. Tu es un lâche , Le Burkina a des hommes de guerre qui peuvent vite régler le problème .. Tu fais honte a nos ancêtres. Tu ne peux meme pas imaginer ce que nous pouvons faire pour défendre notre pays. Colabo

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2017 à 22:57, par Richa
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida
    Mr Zaida, Ceux sont donc les acolytes de Blaise et François Compaoré, Alizet gando, Fatou Diendéré, Gilbert Diendéré, Djibril Bassolet et du CDP qui depuis les milieux islamistes et djihadistes commettent des attaques terroristes au Burkina pour venger l’éviction de leurs amis du pouvoir et pour apeurer le peuple burkinabè afin d’exiger ainsi la libération des putschistes criminels que sont Diendéré, Bassolet et autres. Tout ça, avec la complicité de burkinabè dont vous et vos amis du CED.

    Si j’ai bien compris, votre requête est en fait une menace déguisée à l’endroit du Burkina et de son peuple, sous-entendu : " nous allons attaquer le pays et vous assassiner parce que vous avez chassé le clan compaoré du pouvoir et si vous voulez la paix, obéissez-nous au doigt et à l’oeil, pliez-vous à la volonté et aux exigences du clan compaoré et du CDP et libérez tous les putschistes et autres criminels politiques incarcérés dont principalement Diendéré et Bassolet qui coordonnaient notre narcotrafic dans la sous-région sous les ordres de Blaise et François."

    « …le Burkina n’est pas bien dirigé. Ils ont notamment dénoncé la mise à l’écart des responsables de l’ancien parti au pouvoir … »

    Vous pensez que c’est parce qu’on a écarté le CDP et ses bonzes du pouvoir que le pays est mal gouverné ? C’est plutôt parce que le CDP n’est pas suffisamment écarté du pouvoir que le pays est très mal gouverné car ceux qui sont aux affaires aujourd’hui ne sont qu’un résidu du CDP. Le MPP n’est qu’un CDP bis, tous héritiers de Blaise.

    « Ils ont surtout dénoncé la détention de certains dignitaires du régime du président Blaise Compaoré. Il s’agit notamment de Djibril Bassolé et de Gilbert Diendiéré incarcérés dans l’affaire du Coup d’Etat manqué du 15 septembre 2016. »

    Quand des putschistes avérés sont incarcérés, vous pensez qu’il faut les libérer sans jugement et les caresser dans le sens du poil sous le prétexte d’une réconciliation nationale ? Et même, quand des putschistes présumés sont incarcérés en attendant l’aboutissement d’une enquête voire de leur jugement si inculpation, vous pensez qu’il faut les libérer pour leur demander conseil ?

    « …Il a préconisé que les dirigeants actuels demandent l’appui de Djibril Bassolé pour venir à bout du terrorisme. « Le Monsieur est là, en prison. Il faut aller lui demander de l’aide. Il n’y a rien de mauvais en cela. C’est aussi le cas pour le Général Gilbert Diendiéré », s’est indigné Pascal Zaida… »

    S’ils sont vraiment patriotes, ils peuvent donner des conseils tout en étant en prison pour répondre des faits qui leurs sont imputés. L’un n’empêche pas l’autre. Ils peuvent surtout dire à leurs acolytes de cesser de massacrer leur peuple s’ils sont vraiment patriotes et enclins à une « réconciliation » qui de toutes les façons ne sera pas possible dans ce pays sans que les vérités sur les crimes commis depuis 30 ans ne sortent et sans que la justice ne passe par là. Dites à vos acolytes que leurs actes de barbarie ne changeront rien à cette donne et qu’ils seront vaincus.

    Et si Diendéré et Bassolet étaient morts, vous seriez allé les réveiller peut-être tant ils sont indispensables. Tant personne au Burkina ne peut faire aussi bien qu’eux. Vous croyez ça ?

    Eux, en leur temps, ils ont incarcéré et jugé les personnes qu’ils ont accusées de putsch ? Non ! Ils les ont éliminés physiquement et sommairement sans jugement. Aujourd’hui en prison pour avoir fomenté un coup d’Etat et tué des gens, ils s’estiment brimés parce que incarcérés. C’est parce qu’on leur a laissé la vie sauve qu’ils s’estiment brimés d’être en prison et qu’ils incitent leurs amis djihadistes à terroriser la terre de leurs ancêtres (si c’est le cas tel que votre propos semble laisser sous-entendre).

    Ainsi, les uns chassés du pouvoir et depuis l’extérieur et les autres depuis leur prison, incitent leurs amis et complices terroristes à attaquer leurs propre patrie pour se venger en semant la désolation et la mort (si c’est vraiment cela la ou une vérité sur les attaques terroristes au Burkina, c’est très, très pitoyable de leur part). A y voir de près, les autres pays ne sont pas attaqués autour de nous. Pourquoi ?

    Soyez véridique Mr Zaida, est-ce vraiment ce que vous être en train de nous faire comprendre ? De toutes les façons, aux travers de vos déclarations et de vos activités, meeting…de la part de vous au CED ou d’autres, des vérités finiront par se dévoiler petit à petit, ouvertement ou par sous-entendu surtout sur le narcotrafic et les attaques terroristes au Burkina. Tôt ou tard, les choses finiront par se savoir. Le peuple burkinabè dont vous êtes n’est pas pressé mai sortira toujours victorieux contre ses ennemis de toutes les sortes et d’où qu’ils viennent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août 2017 à 23:11, par Dedegueba SANON
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Donc si on libère Golf et Djibi on aura la paix avec délinquants qui nous attaquent ?
    Et vous pretendez defendre ces deux putschistes alors que vous les accuser indirectement d’intelligence avec ces malfaiteurs.
    A quoi bon arrêter un malfaiteur si on craind les représailles de ses complices ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 01:04, par Un passant
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    "Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord Mali et ensuite l’Europe. A leur arrivée, ils ont voulu arrêter cela. C’est compliqué. Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent".
    Bon Dieu, où sommes nous ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 01:12, par Ché
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    par Ché
    Merci Bougouma.
    Moi j’ajouterai comme proposition à Zaida d’aller libérer tous les prisonniers une bonne fois pour son pardon et sa réconciliation. De cette manière, le cycle pourra revenir avec les générations futures. Elles pourront à leur tour tuer, faire tuer, inciter à tuer et se réconcilier.
    Blaise a eu sa journée nationale du pardon un 30 Mars. Zaida proposera sa propre date. Tant pis pour les familles endeuillées. Ou encore, on distribuera des millions à certaines d’entre elles pour acheter leur pardon... N’importe quoi ! Parce qu’on t’a dit que nous sommes un peuple mouton !
    Nous voulons la justice ! Le reste c’est ton problème Zaida.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 06:27, par Issouf Ouedraogo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Pascal ZAIDA, tu es une ordure de la pire espece. Toi et ta bande, vous etes des ordures, des vendus, des moins que rien qui ne pensent qu.a vos ventres.
    Il y a eu coup d.etat le 15 fevrier avec morts d.Hommes aux mains nues ou pas ? Moi qui t.ecris, j.ai recu une balle reelle a la jambe et la cicatrice de la plaie est la, indelebile.
    Ton general Gilbert a accuse les Henri ZONGO, Jean-Baptiste LINGANI, et autres pour TENTATIVE DE COUP D.ETAT et ils ont ete purement et froidement executes. Jusqu.aujourd.hui personne ne sait ou ils ont ete enterres. Il en fut de meme pour le colonel Didier TIENDREBEOGO et 12 autres. Leurs tombes sont au cimetiere de Tanghin. Cela aussi pour la meme cause de TENTATIVE DE COUP D. ETAT dont personne n.a eu vent a Ouagadougou. Tu devais etre jeune ou pas encore ne pour le savoir. Tu feras mieux de te chercher a comprendre l.histoire de ton pays au lieu de passer le temps a emmerder les gens par des insanites qui ne sont que l.expression ehontee des borborigmes de ton ventre. Un auteur de coup d.etat manque merite la peine capitale. J.ai honte pour tes enfants qui seront un jour indexes dans la rue comme etant issu d.un pere infame dont l.ambition ne depassait pas le capuchon d.une bouteille de biere.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 07:00, par Kalonji rock
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent"sais-tu ce qu’ils veulent ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 07:20, par Nopogo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    AU REGARD DU DROIT ET DE LA JUSTICE : INCOHÉRENTS, INFANTILISANTS, IRRESPONSABLES, DANGEREUX, HONTEUX ET RÉVOLTANTS LES PROPOS DE CE MONSIEUR !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 07:27, par kissi
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce monsieur est il normal ? Il se plaint du fait qu’on ait voulu arrêter l’activité des narcotrafiquants. Tu conseilles donc aux autorités de laisser les narcotrafiquants mener paisiblement et en toute impunité leur activité sur le sol burkinabé ? Vraiment ne pense que ferais.net rendrait un grand service au pays en ne publiant des interviews des idiots pareils ! Merci

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 07:56, par Thién
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Cela fait pitié d’entendre des gens raisonner de cette façon !
    Les gens dont on dit qu’ils sont détenus à tort, ont fait pire que ça dans ce pays ! ces gens devraient s’estimer heureux car sous leur cieux, ils seraient depuis longtemps à deux mètres sous terre ! Rappelons nous le cas des Lengani !
    Il est donc inutile que des gens, guidés uniquement par le "ventre", veuillent nous donner des leçons, toute honte bue ! Ceux qui n’ont rien fait dans ce pays, sont chez eux à la maison ! Il faut un minimum d’honnêteté intellectuelle si l’on veut être respecté ! L’homme meurt, mais ses idées ne meurent jamais !
    Aussi, ouvrir son pays aux trafiquants de drogue juste pour avoir la paix, c’est ignorer ce que veut dire la "paix" ! Autant vendre en temps le pays ! Ayons un peu de la hauteur de vue sinon il veut mieux se taire !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 08:01, par le politicard
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce monsieur fait très honte à la nation burkinabé. Un monsieur qui prend de l’argent d’hommes tapis dans l’ombre pour emmerder des gens. C’est surement lui même un narcotrafiquant, vu les renseignements qu’il a sur les terroristes. Quand ce monsieur s’exprime, nul besoin de réfléchir pour savoir que c’est un pur partisan de l’ancien régime, qui aujourd’hui voit ses rêves se contrarier. Quand un inculpé reconnaît les faits qui lui sont reprochés et que son avocat jure qu’il est une victime politique, un innocent ; comment appelle-t-on cela ? Il fait semblant d’être un patriote, sinon il aurait pu aussi dénoncer la mauvaise gestion du pays sous Blaise. Pourquoi ce regain soudain de patriotisme déguisé ? On s’en fout de ton meeting politique. Et pour rendre hommage au président Salif Diallo, j’ajoute "Point barre". Modérateur, laissez-passer svp.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 08:09, par l’intrus
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent » . Je rêve ! c’est de tels apatrides doublés de lâcheté qui veulent nous diriger demain ? Monsieur pascal ZAÏDA, comme vous voulez la paix, si un voleur rendre dans votre domicile aidez le à prendre tout ce qu’il désire et raccompagnez le poliment jusqu’à la porte en lui disant merci d’être passé. Je rêve !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 08:45, par Wadal
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Mr Zaïda, je suis d’avis avec vous sur certains points tel que la mauvaise gouvernance. Mais dire que de donner aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent ? Je me pose et vous pose la question "qu’Est-ce qu’ils veulent au juste ?" Si vous êtes nostalgique de l’ancien régime, nous patriotes ne vous suivons pas de ce pas. Comme vous l’avez suggéré, que nous nous asseyons, faire notre introspection et dire toujours qu’il faut toujours dans l’ordre chronologique : Vérité-Justice-Réconciliation. Que ceux qui ont fauté à un certain moment reconnaissent leurs torts, on se pardonne et nous repartons sur de nouvelles bases. Sans cela, le pays serait toujours dans la tourmente des intrigues. Alors, regardons-nous face à face et disons-nous la vérité, la vraie Vérité et la Vraie !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 08:49, par ISMA
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    « .... Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord Mali et ensuite l’Europe. A leur arrivée, ils ont voulu arrêter cela. C’est compliqué. Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent .. ».
    Non Mr ZAIDA, vous me décevez par ces propos,les vôtres. Les laisser commercer la drogue en échange de quelle paix ?Une paix dans laquelle nos jeunes sombreront dans la drogue, la violence et les guerres interposées de narcotrafiquants ?
    Soyez responsable un jour SVP. Car c’est des aneries...

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 08:52, par Hodthie
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Sincèrement je sais pas pourquoi le gouvernement permet souvent des meeting qui n’apporte rien aux peuples Burkinabé. Où est-ce qu’il n’y a pas d’attaques terroriste, de mal gouvernance ( Trump dont le déplacement de sa famille et ses week-end chauds sont a la charge du budget e le maison blanche, Macron qui donne un titre légitime a Brigitte avec tout un service et du personnel qui seront renumérés sur le fond public et j’en passe). Zaîda soutient l’instabilité d’un pays voisin au profit de quelques individus d’un autre pays ? pourquoi traité avec des animaux qui n’ont pas d’amour pour la création de Dieu ? N’est-il pas lui même S.G d’un groupe de terroriste a l’entendre parler ? Et puis la place de la Nation ne mérite pas d’être exposé a u faux meeting, le peuple est réveillé il y a longtemps. Va trouver Diendéré en taule et propose lui une liberté provisoire, il te dira que tu es son ennemi et un apatride, car des familles ne veulent que lumière et justice pour ce Burkina qui ira loin Mains dans la Mains !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:20, par Enougou
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce type symbolise la honte. Un véritable imposteur qui se fait passer pour défenseur des droits humains. Du haut de sa prétendue intelligence, il n’arrive même pas à cacher son asservissement au régime déchu. Il est malade, lui et son acolyte Siaka Coulibaly. Ils ont salué à l’époque la forfaiture de Diendéré, donc quoi de plus normal qu’ils jugent arbitraire la détention de celui qui devait être leur roi. Le tribunal de l’histoire vous attend.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:25, par Papa
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Si nous Burkinabe voulons la paix ,cedons une partie de notre territoire aux narco-traficants pour qu’ils en fassent ce qu’ils veulent ( d’apres Zaida ) Apres lecture de cette vaumissure nauseabonde, ma 1ere question est de savoir si ce Mr Zaida est reellement un vrai Burkinabe ou bien s’il a perdu ses facultes mentales. Toi Zaida la seule chose que je retiens de toi c’est que tu es un lache et tu fais honte a tes geniteurs.N’y a -t-il pas un parmis vous dans votre machin appele’ CED , qui a un cerveau en place pour te conseiller d’eviter cette honteuse phrase ,ou bien vous etes tous pareils ? Franchement ta reaction depasse l’entendement ,c’est inadmissible . Quand on offre la meilleur friandise du monde a un cochon, il prefere la boue, donc toi Zaida on n’y peut rien pour toi . Ceder notre pays aux terroristes en echange de la paix . TOO NEF WOODO .

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:27, par Kenichi
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce Monsieur, je l’ai déjà écouté une fois lors d’un débat et j’ai compris qu’il doit être instable dans la tête...Et comme nos journalistes là aussi ne peuvent pas voir un attroupement et passer sans s’arrêter, ils nous collectent des âneries du genre .... La gendarmerie a intérêt a suivre ce monsieur et ses acolytes de près car je suis sûr qu’ils ne sont pas blancs comme neige dans les attaques que nous subissons.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:30, par Abdoul Tapsoba
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent  », suggère Pascal Zaida

    Je ne pense pas que cet homme soit un digne fils du Burkina. Je dis honte àtoi pour tes propos.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:41, par Jacques Kenny
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    ce zaida a franchi un nouveau cap dans la bêtise, après avoir insulté le président du BURKINA FASO sous la transition en le traitant de menteur ; le voila qui reviens en disant d’ouvrir le pays aux narcotrafiquants : ainsi tu les connais ?.
    ensuite il prétend que le pays est dirigé en excluant "une bonne partie de la population." ainsi les responsable du cdp sont une bonne partie de la population ? insulte ta propre intelligence zaida. A quelle mamelle as tu tété ? c’est incroyable autant de malhonnêteté.
    enfin tu affirme qu’il y avait au temps de blaise des agents de rensignement dans les service et les maquis : si je ne m’abuse ce sont des manières d’un État policier.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:43, par hien
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    j’ai honte à la place de tes parents. Yako à eux !!! quelle salété humaine !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 09:54, par Je nesuis pas un Yes Man !!!
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    A mon avis l’assemblée Nationale doit voir pour voter une lois pour que ceux qui sortiront en public pour une conférence de presse ou un meeting, aient au préalable un mandat électif dans un parti bien constitué et reconnus par un récépissé. Sinon n’importe quel désœuvré disjoncté viendra vomir n’importe quoi à la presse. Qui dit presse, dit systématiquement le peuple qui écoute, qui regarde et qui lit.
    Pascal Zaïda, ce individu à mon avis a pété les plomb ! Sinon comment comprendre, au moment ou toute la nation est unie et pleure ses martyrs, c’est là que lui il sort de sa tanière pour taper sa poitrine. Il faut lui retirer son récépissé d’OSC et on verra avec qu’elle casquette il se foutra du peuple burkinabè !

    Par je ne suis pas un Yes Man !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:06, par yaa siida
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    mais c’est très grave, voila des gens qui sont contre la lutte contre la drogue et pire qui veulent céder face aux terroristes pour ne pas dire les soutenir ! aidez moi à comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:29, par ngoonga
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Madame le procureur vs avez enfin une piste de plus pour faire avancer vos enquêtes à travers les paroles de cette bande déguisée. Certainement qu’ils en connaissent quelque chose à défaut d’être complice des actes qui sont actuellement posés contre notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:32, par Paulus
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Oui si Mr Zaida bénéficiait de cette manne il y va de soi qu’il défende corps et âme leurs éternels alliés que sont les narcotrafiquants, sinon comment comprendre qu’une OSC qui se dit responsable va faire une telle demande, traiter avec des narcotrafiquants. hopko, karissaaa, c’est triste !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:32, par Passakziri
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Comme le dit l’internaute Mafoi, ce qui est desolant ce sont les journalistes qui se présentent à ces conférences de presse inutiles convoqués par des individus incapables d’argumenter sérieusement. Mr les journalistes , vous n’avez pas mieux à faire, ou bien c’est le pays qui est si pauvre en nouvelles ? Si c’est le cas, présentez nous au moins de bons reportages au lieu de nous bourrer avec ces inepties d’un certain Zaida. C’est qui même celui là ?
    Je pense que la gendarmerie devrait le saisir pour deux jours car il affirme s’y connaitre avec les réseaux narco-trafiquants. Il faudra le remettre aux américains pour enquêtes approfondies et peut-être que le monde aura des informations utiles dans la traque aux narco-trafiquants et teroristes.

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 25 août 2017 à 11:31, par Le Vigilent
      En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

      Je vous comprends, mais il ne faut pas en vouloir à la presse. En effet, la presse ne peut pas deviner à l’avance le contenu exact des déclarations qui seront faites lors de chaque conférence de presse. Du reste, elle respecte la liberté d’expression et la diversité des opinions. Si bien qu’elle est obligée de rapporter fidèlement les opinions de chacun et il a partent aux lecteurs d’en juger. C’est ainsi que vous et moi avons maintenant des éléments probants pour nous faire une idée exacte de l’individu Pascal Zaida et de ses desseins inavoués.

      Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:34, par Sabari
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    En résumé, il faut laisser notre pays être une route de la drogue et au passage un centre de consommation. Inquiétant comme ligne de conduite ! S’entend t-il parler ce monsieur ? Ou a-t-il garder une partie de ce qu’il devait laisser passer pour son propre usage ?
    Il s’exprime certainement en son propre et non en celui d’un Parti.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:38, par Tino
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Enfin le Cadre d’expression démocratique de Mr Pascal Zaida se dévoile. C’est une association qui milite pour le retour au pouvoir des anciens dignitaires et aussi des anciennes habitudes qui ont fait du Burkina Faso, un ennemi de plusieurs pays de la sous région. Comment vouloir que les dirigeants fassent preuve de bonne gouvernance et en même temps vouloir qu’ils s’acoquinent avec les trafiquants de tous bords.
    En plus, le CED pense qu’avec leur meeting du 7 octobre, les gens vont oublier qu’il y a eu un 15 octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:52, par DJIBI
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Que le Burkina ouvre la route aux narcotrafiquants !!!! Ah oui, c’est ça la bonne gouvernance version CED ! Je ne comprends pas pourquoi la gendarmerie n’interpelle pas ces filous qui semblent connaître ceux qui nous attaquent. Si les autorités judiciaires laissent ces gens sans les entendre, elles se seraient rendues complices par leur silence suspect. Pascal Zaida connait ceux qui nous attaquent, il sait où ils sont, il sait ce qu’ils veulent, de grâce ! les autorités de la sécurité réagissez pour nous ramener le sommeil paisible.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 10:52, par Pifff
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Je ne sais même pas par quoi commencer tellement je suis sidéré de lire les propos de ce narcotrafiquant,ce drogué de la pire espèce.Si avant tu ne vivais que sur des trafics de drogue,maintenant c’est terminé.T’es pas content,va te pendre,espèce de délinquant notoire,de voyou.Suis sûr que tes parents ne sont plus de ce monde sinon ils doivent avoir honte d’avoir mis sur cette terre une vermine,une racaille.Pour terminer,je leur demande aux autorités d’interdire ce regroupement de drogués,de dealers du 7 septembre et mieux,il faut arrêter ce zaida pour intelligence avec des terroristes narcotrafiquants

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 11:05, par tan
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    c’est toi qu’ils veulent.si tu es prêts, on t’envoie dans quel que jours

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 11:11, par Le Vigilent
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    "Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent".
    Quelle folie !!!
    Pascal Zaida, si tu es écervelé ou un insuffisant mental congenital, Dieu ait pitié de toi et que les burkinabe te pardonnent car il est certain que tu ne sais même pas que tu as écrit ce qui leur a été donné de lire sur ce post. Dans le cas contraire tu dois être mis aux arrêts pour complicité avec une entreprise criminelle, un réseau de trafic de drogue.

    Si tu jouis vraiment de tes facultés, demande à Basset et/ou à Diendere, ce qu’ils auraient fait de toi si tu avais tenu de tels propos au temps où eux s’occupaient de la sécurité dans ce pays.
    Si le CED à au moins deux membres en plus de toi, il est sûr qu’à la lecture de cette déclaration insensée tu te retrouveras seul en tant que seul et unique membre de ton machin.
    C’est sûr que même si tu payes les gens, tu te retrouveras seul à ton meeting du 07 octobre avec peut-etre un ou deux journalistes inconnus.
    Honte à toi et à ceux qui te financent et t’utilisent à des fins inavoué s et inavouables.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 11:28, par l’Orgeuil
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    "Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord Mali et ensuite l’Europe. A leur arrivée, ils ont voulu arrêter cela. C’est compliqué. Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent".Mais, où est le procureur dans tout ça pour vite écouter M.ZAÏDA qui semble s y connaître en narco-trafique puis qu’il semble maîtriser le protocole de livraison de la drogue ! La gendarmerie ne devrait pas aussi être en reste car je suis convaincu que si on terrorise bien ce monsieur qui semble au parfum de beaucoup de choses cela pourraient aider dans la lutte contre le terrorisme au BF.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 11:41, par Patrie
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Malheureusement c’est Jacques Chirac qui a mille fois raisons lorsqu’il déclarait que la démocratie est un luxe pour les Africains.En son temps,beaucoup de tarés comme sûrement ce débile mental de zaida lui sont tombés dessus à bras raccourci.En effet pour des fumeurs de ganja comme ce zaida,parcequ’on est en démocratie,tout est permis.On convoque des journalistes et comme des moutons,eux aussi sans discernement partent écouter un délinquant entrain de débiter des âneries et après avoir consommé sa bonne dose en ganja afin de se libérer.Désolé,c’est pas ça la démocratie.En effet je jure que dans les grandes démocraties,si quelqu’un tient des vomissures pareilles,il serait déjà arrêter pour une expertise psychiatrique.S’il est déclaré mentalement déséquilibré,on l’interne pour des soins appropriés sinon dans le cas contraire,il aura à s’expliquer devant une juridiction compétente à savoir la cellule antiterroriste et ça commence par une garde à vue d’au moins 4 jours.Mais voilà,parcequ’on est en "démocratie",ce fils de p... vient raconter ses accointances avec des terroristes et tranquillement il repart chez lui pour poursuivre ses basses besognes et ses fumettes de drogue.C’est pas normal,ce connard apatride doit être neutralisé pour de bon

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 11:57, par lapatriote
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    De toute façon il ne sert plus de libérer tes généraux tu nous donne déjà la solution au problème d’insécurité ; céder l’espace servant à faire le trafic de la drogue.
    Zaïda crée ton pays et cède-le au narcotrafiquants
    en plus tu trouves que la drogue est une bonne chose (j’espère qu’un jour ton enfant ne consommera pas cette merde) tu comprendras en ce moment tes idées farfelues.
    c’est pathétique !!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 11:59, par CABRIS MORT
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    La DEA devrait s’intéressé à ce monsieur./ Bien trop triste ! pendant que nous pleurons nos morts. D’où vient ce type ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:03, par Alpha
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Je pense que ce monsieur n’est pas normale, pour donner l’exemple, qu’il commence a ramasser tous ses biens pour donner aux voleurs, là, il pourra dormir sans fermer sa porte et sans crainte d’être un jour visité par des voleurs, ça fait pitié,

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:12, par SYNDICAT
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Trois questions à ces "conférenciers" et une mise au point :

    1. Ceux qui ont été mis sous-terre parce que soupçonnés de fomenter un coup d’Etat (Lingani Boukary, Henry ZONGO etc.) sont-ils en prison ? Et si oui, les libérer d’abord avant DJIBRIL ET DIENDIERE !

    2. Parlant de mal gouvernance, qui avait, sous la transition lancé un appel aux ZIDA de mettre aux arrêts les responsables syndicaux qui étaient en lutte contre la mauvaise gestion ? Peut-être que le niveau ne permet pas de savoir que la suite de cette même mal gouvernance !

    3. De l’écartement des anciens dignitaires de la gestion de l’Etat, dites-nous conférenciers, Madame Juliette BONKOUNGOU occupe quel poste à l’Assemblée Nationale ? peut-être qu’il y a un problème de mémoire !

    Pour la mise au point :
    Le peuple Burkinabé est résolument engagé depuis l’insurrection et la résistance au putsch à se battre pour l’approfondissement de la démocratie. Que nous, génération actuelle vivons mal, martyrisée par des terroristes et complices internes, nous sommes résolus à avancer avec dignité quelque soit la douleur et dans l’unité. Donc le tryptique : Vérité, justice et réconciliation n’est point négociable.
    je vous invite à lire sur facebook le poste du GENERAL BASSOLMA BAZIE en complement !
    Malheur à ceux et celles qui vendent leurs liberté, dignité et intégrité !
    Nul n’est indispensable tel que vous montrez Djibril et DIENDIERE. La preuve, Salif est entrain d’être conduit en sa dernière demeure ; mais la Nation reste debout !
    Quand on est patriote, il y a des postures à bannir !
    Dans l’unité, nous ferons face à tout quidam qui tentera de remmetre en cause cette avancée résolue dans l’approfondissement de la démocratie.
    Vérité et justice aux martyrs !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:14, par Substance Grise
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Voici la jeunesse du Burkina après 30 ans.
    Quelle honte !
    Si nous reprenoms pas le baton pour corriger une bonne partie des burkinabè ;ce pays sera ingouvernable. On a des millions de Zaida Pascal au Burkina.
    Chers magistrats ditent la verité et rien que la verité dans tous les dossiers qui arrivent sur vos tables pour sauver le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:16, par @@GOG
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Ce que ce monsieur Zaida vient de nous dire lui vaut la prison ou la peine capitale .Ce qu’il vient de dire est la preuve qu’il pactise avec les djihadistes ou narcotrafiquants ;qu’il soit traduit devant la justice pour avoir dit de faire ce que ces diables veulent .Pendant que le Burkina n’a pas fini d’enterrer l’illustre Diallo , ce renégat se permet une telle sortie pour dire en sa manière qu’il s’en fout de la mort de ce dernier.Si de ces propos Zaida n’est pas arrêté c’est dommage pour le pays. Honnêtement Zaida mérite la prison ,que le gouvernement agisse en fin

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:18, par le sage
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    juste dire à monsieur ZAIDA qu’il est trot jeune pour s’adonner à ces pratiques. aussi qu’il sache que être en relation avec les terroristes voir collaborer avec eux n’est pas une qualité dans le renseignement. le Burkina ne peut pas être le laboratoire des terroristes.lez grandes puissances sont bien renseignées mais hélas. on s’est que tu as fain mais tu mangeras si tu deviens patriote

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:19, par Le Revolutionnaire
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    CED ? , bandes de vendus et de terroristes, c’est vraiment triste pour des jeunes sur lesquels notre chère patrie pourra compter un jour.
    Nous ne sommes pas des lâches et des poltrons pour collaborer avec des terroristes, narco-trafiquants pour une quelconque sécurité. Le peuple burkinabè est plus fort que ça. Nous ne sommes pas des médiocres. Souvenez-vous, notre feu camarade Thomas SANKARA disait que les médiocres sont à l’origine des grandes tragédies des peuples.
    Nous ne collaborerons jamais avec des narco-trafiquants et le gouvernement doit prendre des mesures pour empêcher ce meeting de vendus et de médiocres.
    Si tel est le prix à payer, nous sommes prêts à affronter ces terroristes. Penser collaborer avec des narco-trafiquants, terroristes, c’est être aussi des terroristes.
    La seule chose dont j’ai peur dans la vie, c’est le médiocre.
    Commencez par demander d’abord justice à Norbert ZONGO, Thomas SANKARA et autres....si vous êtes vraiment logiques dans votre démarche incertaine et hypocrites.
    Vive les patriotes !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:24, par le guerrier de tous temps
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    pour rien au monde nous, peuple guerrier du pays des hommes intègres ne cèderons une petite portion de notre sol le sol de nos ancêtres. ne courbons pas l’échine devant qui que soit
    pour éviter de mettre en colère naaba Kango, diaba lompo naaba oubri etc.! merde en fin

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 12:32, par Le Che
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Moi j’en veux aux journalistes qui partent écouter ce scélérat, un vrai ouf même pas capable de pondre une bonne réflexion

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 13:07, par changeons
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Sieur zaida ne jouit pas de ses facultés et mérite d’être traité par un psychiatre.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 13:15, par Joseph
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Le Burkina Faso est devenu un pays où les Organisations de la Société Civile exigent l’autorisation du commerce de la drogue sur le territoire burkinabé et l’hébergement paisible des terroristes pour que le burkina soit un passage leur permettant d’attaquer d’autres pays. Tchrrrrrrrrrrrrrrr !
    Vous êtes une Désorganisation de la Société Civile et non une Organisation de la Société Civile. Honte à vous. Vous êtes un rassemblement de pauvres types luttant pour vos ventres et seulement pour vos ventres.
    La gendarmerie nationale doit auditionner cette bande et particulièrement ce ZAIDA car il détient des informations sérieuses et importantes sur les attaques que le burkina subit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 13:51, par lavipère
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Chers dirigeants, vous n’ avez pas compris le message de monsieur ZAIDA. Il vous propose d’une façon voilée a le recruter pour qu’il puisse intercéder avec les terroristes car c’est son ancien boulot sous le régime Compaoré et il maitrise le terrain. Si non comment savoir que les narcotrafiquants passaient par le Burkina pour ravitailler le Mali ? En tout cas vous avez une bonne piste pour remonter vos enquêtes. Cette piste s’appelle pascal ZAIDA.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 14:37, par Le roudo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Quand on a un qi negatif c’est ainsi.liberté d’expression oui mais pas de liberté de "betise".

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 14:42, par @naam1er
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Et ça s’appelle organisation de la societe civile. Vraiment des gens ne cesseront pas de mandier d’une maniere ou d’une autre. Tchrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 15:13, par Le Revolutionnaire
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    CED ? quelle bande de minables !
    Certainement des vendus, c’est vraiment triste. La justice doit interpeller ces gens la.
    Le Burkina n’est pas un pays de terroristes ni de narco-trafiquants.
    Nous ne collaborerons jamais avec le diable.
    Commencez par demander d’abord justice pour Norbert ZONGO, Thomas SANKARA et autres.....

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 15:30, par sergy
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Merde,où sommes-nous ?Cet énergumène est entrain de faire l’apologie du terrorisme et il
    n’y a aucun FDS pour l’arrêter ?
    Pascal Zaida,tes parents s’ils comprennent ton attitude doivent regretter de t’avoir mis au monde.Tu es une véritable calamité pour l’espèce humaine en général et pour le peuple Burkinabé en particulier.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 15:35, par y
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    grâce à monsieur zaida, on n’en sais un peu plus sur les attaques : des narcotrafiquants que blaise laissait passé et que rock a arrêté. merci de nous confirmer le bien de ce pouvoir pour le pays. à force de vouloir salir quelqu’un, on finit par se salir soi même !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 15:46, par faber
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Vraiment c’est pitoyable quand de grandes(en âge) personnes s’assaient pour débiter des conneries pareille.
    Vous parlez de réconciliation, c’est pour réconcilier qui et qui ? on réconcilie deux parties en situation de conflit. Mais à ce je sache il n’ya pas de fracture sociale, ethnique ou religieux au Burkina. Si c’est pour réconcilier quelques têtes qui n’ont d’ailleurs pas besoin, c’est peine perdu. Donc arrêter de ne pomper l’air avec votre histoire de réconciliation, car il n’ya à rien ni personne à réconcilier, mais plutôt des gens à juger !!!
    Vous confondez la liberté d’expression à l’anarchie, attention ! attention ! car tous les ennemis de notre pays ne tarderont pas à payer très chère !
    Arrêtons de souffrir de la sorte, mettons ce temps de souffrance au service du travail, c’est ce dont le BURKINA a besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 16:17, par Basga
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    « .... Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord Mali et ensuite l’Europe. A leur arrivée, ils ont voulu arrêter cela. C’est compliqué. Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent .. ».C’est difficile de laisser passer la drogue simplement, car un jour ils vont s’arrêter pour nous la vendre, histoire de "c’est pour la route" et bonjour la société.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 21:24, par TRAORE Modi
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Bonsoir à tous,
    J’ai lu le message de Mr ZAIDA Pascal, je ne voulait pas réagir mais je n’ai pu me retenir.
    Ce monsieur qui parle de tribunaux d’exception et détentions arbitraires dans ce pays, vraiment si le ridicule tuait il n’en serait pas là. Voici ce que Pascal ZAIDA disait le 06 Juillet 2014 à propos de la révision de l’article 37 "le referendum sur l’article 37 aura bel et bien lieu". Son mouvement s’appelait le MPJ Mouvement Populaire des Jeunes. Franchement après les mouvements des 30 et 31Octobre, les pertes en vie humaines, les pertes économiques et les divers dégâts, ce Mr n’est-il pas comptables de tous ce que je viens de citer ? Si l’arbitraire et les tribunaux existaient ce Mr n’allait jamais l’occasion de souiller de la mémoire de nos frères et sœurs qui sont tombés les 30 et 31 Octobre.
    Par ailleurs, il demande à ce que nous aidons les terroristes à faire leur trafic. Donc à faire l’apologie du terrorisme. OK de souci pour ce Mr, par la suite si les terroristes demandent une partie du territoire, nous leur donnons ça et ensuite in fine............ Vraiment c’est irresponsable.
    Enfin je tiens à préciser qu’à l’époque de Blaise nos renseignements n’ont jamais déjoué un attentat.
    Par contre, les soit disant coup d’état en préparation ça oui. Sur ce plan l’exemple Marocain est parlant, les services de renseignement Marocains anticipent les attaques terroristes avec les preuves à l’appui"la très efficace BJIJ". Ce que nous n’avions pas vu sous l’ère Blaise COMPAORE. Donc faire l’apologie du terrorisme et dire qu’on des services de renseignement efficace sont deux choses différentes.
    Bonne soirée !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 21:30, par Ka
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Mr. Zaida , quelquefois je pense que fermer sa gueule a une valeur théurgique, et tu feras mieux de l’accomplir avant que le ciel ne te tombe pas dessus. Farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse, je regrette qu’une vermine de ton genre fasse partie de cette jeunesse. Tout dont je demande à nos décideurs du jour pour un Burkina qui veut avancer, ‘’une seule solution, enfermer dans un centre psychiatrique les parasites comme Zaida’’, afin qu’il n’empoisonne pas une jeunesse qui a lourdement investi pour le changement le 31 Octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 22:34, par Faso
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    ZAIDA n’est ni a son premier coup, ni le seul dans le rôle qu’il joue. C’est juste qu’il l’a fait cette fois-ci de façon trop flagrante et surtout, sur lefaso.net qui favorise les réactions des lecteurs ( en passant félicitation à lefaso.net pour cette brillante idée).

    Ecoutez les émissions interactives en langues locales dans les radios et vous entendrez les mêmes refrains " libérez Gilbert Djenguéré et Djibril Bassolet car ce sont les seuls qui peuvent nous aider contre le terrorisme". Il y a tout un réseau derrière cela.

    Honteux et dommage !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 23:09, par Le roudo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    He !!! Mon ami wambi a ziniaré,si tu croises un jour ce monsieur il faudrait le corriger à la"kogolweogo pour moi".faut mouiller le fouet avec de l’urine de bouc, flamber avant de le corriger.merci wambi !

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 23:16, par polpol
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Décidément, ce personnage ne mérite pas que l’on s’attarde à lui expliquer quoi que ce soit car dit-on, "on ne peut réveiller un homme qui fait semblant de dormir" ; si le peuple burkinabé était ce que ce monsieur pensait, de tels propos pourraient attirer sur lui de graves soupçons de complicité avec les ennemis du Faso. Pour la réconciliation dont il parle tant, qu’il fasse un recul et voir ce que le soit disant forum de réconciliation a produit comme effets. évitons d’approfondir la fissure sociale et allons pour une réconciliation véritable.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2017 à 23:21, par polpol
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Décidément, ce personnage ne mérite pas que l’on s’attarde à lui expliquer quoi que ce soit car dit-on, "on ne peut réveiller un homme qui fait semblant de dormir" ; si le peuple burkinabé était ce que ce monsieur pensait, de tels propos pourraient attirer sur lui de graves soupçons de complicité avec les ennemis du Faso. Pour la réconciliation dont il parle tant, qu’il fasse un recul et voir ce que le soit disant forum de réconciliation a produit comme effets. évitons d’approfondir la fissure sociale et allons pour une réconciliation véritable.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 06:04, par Je passais
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Je pense qu’il va falloir commencer à retirer la nationalité Burkinabè à certaines personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 06:07, par Je passais
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Il faut aussi que la gendarmerie lance une enquête sur ces Monsieurs. Ils en savent des choses sur ce qui se passe dans le pays. A prendre très au sérieux

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 07:42, par Le roudo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Hé ! Les gars,est-ce que c’est vraiment des Burkinabe ? Minables faut les remettre aux kogolwéogo pour une séance.....

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 09:24, par TRAORE Modi
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Bonjour à tous,
    Bref, il se mobiliser contre ce meeting ce jour c’est à dire organiser une marche pacifique à la place de la révolution.

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 10:05, par Citoyen burkinabé
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    C’est vraiment honteux et déplorable ! Je m’attendait à un discours de jeunes du Pays des Hommes intègres. Vous n’êtes même pas dignes d’être burkinabè au regard de ce qui est caché derrière votre projet.
    Si vous ne le saviez pas, je vous informe que les dignes fils du Burkina sont déjà bien averti des "Loups ravageurs" qui se déguisent en "Agneaux".
    Il vaudrait mieux pour vous d’avorter votre projet pour ne pas nous exhiber davantage votre bassesse et immaturité intellectuelle et politique.
    ééh ! Pardon j’allais oublier. N’oubliez pas de rembourser la somme qui a été utilisée pour vous acheter, jeunes sans dignité ! Et si vous l’avez déjà bouffé, allez qu’en même à votre soit disant meeting pour les formalités. Nous ne manquerez pas de personnes décélérées, prêtes à vendre leur pays pour leur ventre !
    VOUS NE REPRÉSENTEZ AUCUNEMENT LE PEUPLE BURKINABÉ !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 15:24, par Favo
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    La gendarmerie doit rapidement suivre ces gens la. Appartenant ils en savent bcp

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 15:29, par Togsida
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Je pense qu’il faut pas lui en vouloir : ZAIDA est très certainement un malade mental qu’il va falloir soigner. Ce qu’il raconte est honteux, indigne d’un vrai Burkinabè. Combien de citoyens, compte-t-il mobiliser avec de telles vomissures !

    Répondre à ce message

  • Le 26 août 2017 à 17:13, par Tastass
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Dites- moi pourquoi les terroristes ne frappent que les pays francophones sans jamais toucher aux pays anglophones comme le Ghana La Sierra Leone, la Gambie, mis a part le Nigeria de Boko Haram ? Est-ce que le terrorisme a un probleme avec les parleurs de francais ? C’est pas clair, hein !

    Répondre à ce message

  • Le 27 août 2017 à 22:04, par un journaliste
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Une conférence de presse, c’est pour dire quelque chose de constructif pour la nation, qui contribue à l’intérêt général. Chers confrères journalistes, vous n’êtes pas obligés de publier certains propos des conférenciers. Ils vous utilisent pour atteindre leur but et justifier l’argent qu’ils prennent chez certains. Le terrorisme n’est pas seulement une affaire du gouvernement, mais de tous. Évitons d’être des médias de propagande pour ces faiseurs de mal. C’est mon point de vu, qui n’engage que moi

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2017 à 08:01, par boudson
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    BJR. CE MONSIEUR EST INCENDIAIRE. IL VEUT BRULER LE PAYS.IL EST TEMPS DE METTRE UN TERME A DE TELLES ASSOCIATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE.LE BURKINA FASO NE SERA JAMAIS LE PAYS PAR LEQUEL LA DROGUE DOIT TRANSITER POUR D’AUTRES PAYS. CE SERA LA CATASTROPHE POUR NOTRE JEUNESSE ET NOTRE PAYS SI NOUS ADMETTONS CE QUE VEULENT CES TERRORISTES AMIS DU CDP ET COMPAGNIE ; pas question de ce céder un centimètre de notre territoire a des bandits armés et narcotrafiquants.PASCAL ZAIDA INSULTE LA MÉMOIRE DE NOS MARTYRS. IL FAUT LE METTRE HORS D ’ÉTAT DE NUIRE.RASSURER VOUS VOTRE MEETING SERA BOYCOTTER PAR LES PARENTS DE NOS MARTYRS ET LA JEUNESSE CONSCIENTE QUI S EST BATTU POUR LIBÉRER LE PAYS DES GRIFFES DES BANDITS DE TOUT ACABIT.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2017 à 08:45, par EBENEZER
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Du n’importe quoi.
    Certainement à la recherche du beurre perdu.........................................................................................

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2017 à 08:52, par ZEIDA
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    "Le Burkina faisait partie de la bande par laquelle la drogue passait pour atteindre le nord du Mali et ensuite l’Europe.A leur arrivée,ils ont voulu arrêter cela.C’est compliqué.Si nous voulons la paix,donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent". Vraiment très hallucinant comme propos.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2017 à 11:31, par RAPHA
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Si les OSC dignes de ce nom de notre pays, n’organisent pas une conférence de presse pour mettre ZAIDA en garde, rectifier le tir à temps, et du coup indiquer au peuple burkinabé qu’elles n’épousent pas l’idée de cet énergumène, c’est qu’elles sont toutes pareilles. Le dicton dit que "qui ne dit rien consent". Vous faites honte à nos braves OSC. Où est le balai citoyen pour balayer des ordures de ce genre ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août 2017 à 11:53, par Pafadnam ousmane
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Comment peut-on oser dire ces genres d’inepties, c’est pitoyable, le peuple ne s’est insurgé pour que le pays revienne à de telles pratiques ,toutes ces difficultés le Burkina les surmontera mais de la bonne manière pas en se compromettant avec le diable, citer Diendere et parler de détention arbitraire c’est simplement insulter les Burkinabe car en d’autres temps eux ils ont simplement passer leurs camarades par les armes pour moins que ça, et le peuple n’est pas amnésique.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2017 à 08:49, par Le faucon
    En réponse à : Attaques terroristes : « Si nous voulons la paix, donnons aux narcotrafiquants ce qu’ils veulent », suggère Pascal Zaida

    Chers concitoyens. Ne l’en voulez pas. Son maître de CP1 N’a point atteint ses objectifs spécifiques en ECM avec lui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés