Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

mardi 22 août 2017 à 19h53min

Par communiqué officiel, le samedi 19 août 2017 la Présidence du Faso a annoncé le décès de Monsieur Salifou DIALLO Président de l’Assemblée nationale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

Ce décès implique deux considérations majeures :

1- Une considération sociale :

La disparation d’un être humain est un évènement douloureux qui afflige les personnes proches du disparu.

Cette disparation exige la compassion de tout croyant qui se doit de pardonner les actions négatives du disparu pour ne retenir que celles positives, car même en justice, l’action publique pour l’application d’une peine s’éteint par la mort du prévenu.

Je présente mes condoléances à la famille de l’illustre disparu et souhaite qu’il repose en paix.

2- Une considération politique :

Feu Salifou DIALLO occupait le poste de Président de l’Assemblée nationale en vertu de la résolution n°002-2015/AN du 30 décembre 2015.

La Constitution dispose à l’article 92 que le décès ouvre la vacance de ce poste et que lorsque l’Assemblée nationale n’est pas en session, elle se réunit en session extraordinaire pour élire un nouveau Président dans les quinze jours qui suivent la vacance. Le Règlement de l’Assemblée nationale précise à l’article 17 que l’Assemblée se réunit de plein droit dans le cas où elle n’est pas en session.

Au risque d’illégalité, l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale ne saurait attendre la deuxième session ordinaire qui s’ouvre le mercredi 27 septembre 2017, ni même dépasser le délai de quinze jours c’est-à-dire au plus tard le dimanche 03 septembre 2017.

Dans une démocratie vivante avec des stratèges en politique, l’élection de ce nouveau Président de l’Assemblée nationale est l’occasion de nouvelles alliances pour la recomposition de la scène politique nationale en vue d’une stabilité politique au Burkina Faso.

Ne m’en voulez pas « raa ning’m talé yé »

Ouagadougou, le 20 août 2017

Harouna DICKO

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 août 2017 à 08:56, par Ka
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

    Mr. Dicko, pourquoi s’inquiéter ? Depuis la nuit des temps au pays des hommes intègres, surtout de l’ère Blaise Compaoré a nos jours, et avec ses éternels acolytes qui s’accrochent à la mode chauve souris aux branches, a ne citer que vous, tout est planifiés et prémédités. Votre inquiétude est sans fondement, patientez, et on vous pardonnera.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2017 à 09:56, par warba
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

    L’upc ira en alliance avec le MPP pour un nouveau gouvernement d’ union nationale pour une vraie reconciliation politique et militaire.L’apaisement sera au rdv .S’il yavait une vraie justice au moins 50% des responsables du mpp et du cdp devront etre mis en examen pour leurs implications dans les differents dossiers depuis 1987.

    Répondre à ce message

    • Le 23 août 2017 à 14:09, par patardé
      En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

      CE QU’IL SAVOIR DE LA DEMOCRATIE :
      1. La démocratie n’est pas le consensus. Elle suppose l’antagonisme des attentes
      2. La démocratie procède d’un effort collectif, d’une culture
      3. La démocratie va à l’encontre d’une propension naturelle à se remettre à un chef
      4. La démocratie est aussi la reconnaissance des conflits collectifs qui traverse les groupes et l’organisation de leur expression
      5. La démocratie est la concentration des investissements et la répartition des produits de la croissance
      6. La démocratie n’est pas un état, mais une lutte, l’expression libre, par le truchement des mécanismes électifs, des revendications antagonistes des acteurs sociaux
      7. La démocratie ne désigne pas un idéal de conduite morale mais une forme d’organisation de l’action politique
      8. La démocratie n’a pas pour objectif la perfection de l’homme, la félicité individuelle, mais la régulation de la vie collective, la coordination des rapports entre les individus aux aspirations divergentes dans un ensemble qui est l’ETAT. Ceci pour dire que la démocratie est le régime qui est capable de gérer dans le cadre de la loi, le plus haut niveau possible de diversité.
      9. La démocratie n’est pas une fin en soi, elle est un moyen pour assurer la participation des citoyens non seulement à la gestion des affaires publiques mais surtout à la réalisation d’une société qui assure le plein épanouissement de l’homme. Ainsi dit-on que la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple
      10. Les présupposés de l’idéal démocratique sont :
      a. La limitation organisée du pouvoir confié à un individu ou à un groupe
      b. La participation libre et égalitaire des citoyens
      c. La protection du citoyen par la loi et l’égalité de tous devant la loi
      11. La démocratie apparait donc comme un refus de se soumettre aveuglement au pouvoir d’un individu ou un groupe
      12. En conclusion :
      a. La démocratie est un mode par lequel l’ETAT coordonne les rapports entre les individus aux aspirations divergentes, assure la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques et le choix de ceux qui concourent à cette gestion des mécanismes électifs.
      b. La question morale est une aspiration et ne relève pas de la démocratie
      c. En principe ce sont « les partis qui sont appelés à interpréter les aspirations de la société civile en orientant vers le bien commun et offrant aux citoyens la possibilités effective de concourir à la formation des choix politiques ».
      Ainsi donc il faut laisser le peuple apprendre à vivre son processus démocratique.pas . pas de culture de la peur à un gouvernement d’union nationale car il n’y a pas de crise institutionnelle. Salifou DIALLO est ce docteur en droit qui a lutté pour l’avènement d’institutions fortes en lieu et place d’hommes forts dont se voulait Blaise COMPAORE . si cet aspect de sa bibliographie ne survit pas à lui, il n’aurait été honoré.

      Répondre à ce message

  • Le 23 août 2017 à 10:42, par yankee
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

    Si ce que vous dites est vrai, Salifou étant décédé le 19 aout, le Faso doit avoir un nouveau président de l’Assemblée le 2 septembre.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2017 à 10:43, par Sucrette
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

    Merci pour cet éclairage mon cher !!! C’est vraiment essentiel de le savoir !

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2017 à 14:37, par Vèpres
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

    "Au risque d’illégalité, l’élection du nouveau Président de l’Assemblée nationale ne saurait attendre la deuxième session ordinaire qui s’ouvre le mercredi 27 septembre 2017, ni même dépasser le délai de quinze jours c’est-à-dire au plus tard le dimanche 03 septembre 2017"
    Mon cher DICKO Harouna à moins d’être de mauvaise fois, vous nous dites déjà ce que nous savons ! Les députés connaissent bien la règlementation puisque c’est eux qui votent la loi, consentent l’impôt et contrôle les actions du gouvernement. Sachez que le délai constitutionnel sera respecté. On vous voit venir, juste vous plaire parce que Gorba n’est plus ; mais bon c’est votre droit le plus absolu ! sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2017 à 18:40, par sonny
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Les deux considérations majeures de Harouna Dicko

    A ECOUTER LES JOURNALISTES BURKINA ?IL N ?Y A PAS DE RELEVE DE VSALIF DIALLO DANS LE YATENGA ???C ?EST UNE FAUSSE REMARQUE§§IL Y AURA UNE RELEVE DE PLUS QUE L ?HERITAGE DU DR SALIF DIALLO ???

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés