Détournement de 251 millions au SIAO : Les accusés devant la chambre correctionnelle du TGI de Ouagadougou

mardi 22 août 2017 à 19h53min

Siriki Coulibaly, Agent comptable et Claude Guébré, Caissier, tous en service au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) sont à la barre. Ils sont poursuivis pour détournement de deniers public sur la somme de plus de 251 millions de FCFA. Et également de délit d’apparence en ce qui concerne l’Agent comptable Coulibaly.

Détournement de 251 millions au SIAO : Les accusés devant la chambre correctionnelle du TGI de Ouagadougou

Ce dernier reconnaît avoir prélevé dans les caisses du Salon 231 millions de FCFA quelques mois après sa prise de fonction en juin 2012 jusqu’à l’audit de l’Inspection générale des finances.

Le Procureur du Faso dans ses réquisitions demande au tribunal de reconnaître les deux accusés coupables et de les condamner solidairement à payer les 251 millions dissipés. Pour chacun il requiert 10 ans de prison ferme et une amende de 10 millions de FCFA.

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Messages

  • Ouè ! sans la moindre sueur de leur front, les gens ont mangé dans ce pays là ! les financiers ont vraiment vécu très grassement sous Blaise et même juste après. Avec les 231 briques, le gars est certainement allé payé dans tous les quartiers de Ouaga des parcelles nues à 15 briques par-là, 20 briques par-ci et cela a contribué à renchérir le cout des parcelles et de la vie pour le fonctionnaire lambda qui officie dans la C. E. B de DjaoDjao dans le soum. Ce fonco de Djaodjao loin des deniers publics, des marchés publics et des hommes d’affaires se voit obligé de payer avec sa "maigreur mensuelle" une parcelle nue à Ouaga à 20 briques parce qu’un délinquant au col blanc en voulant blanchir son gombo volé a perverti le marché de l’immobilier. Il faut corser les impôts sur l’immobilier et contraindre tout fonco qui gère pour son compte plus de 10 parcelles et/ou bâtiment à démissionner et à se déclarer agence immobilière (avec toutes les conséquences fiscales et administratives) ou à rester fonco mais en cédant une partie de cette manne immobilière. C’est le seul moyen pour récupérer indirectement une infime partie du gombo public pillé depuis le régime Compaoré. L’immobilier au Faso c’est là où 80% des frics piqués au pays sont investis.

  • C’est une action salutaire. A poursuivre et consolider ! Quand la justice (au sens noble du terme j’entends) commence à faire son travail, ça ne peut que booster le sentiment patriotique (qui ne se décrète pas, n’en déplais aux politiciens piromans-pompiers).

  • je trouve que les 10 millions comme amende sont très peu pour 251 millions volés

  • Comment un agent comptable peut-il disposer de 251 millions en espèces dans sa caisse, à fortiori dissiper cette somme pendant combien de temps sans qu’aucun de ses supérieurs hiérarchiques ne s’en rende compte ? Eclairez moi mes amis ? Je crois qu’il y a certainement des complices tapis dans l’ombre et ils ont intérêt à les dénoncer.
    A bon entendeur salut

    • C’est vraiment flou cette affaire des 251 millions. La question qui me vient en tète est que sont-ils eux deux qui étaient au comité d’organisation du salon ?

  • Pourquoi ce dossier plus récent est en train d’être jugé alors qu’il y a des dossier plus anciens dans les tiroirs ? Je félicite la justice de juger cependant j’exige qu’elle soit transparente !

  • "Ce dernier reconnaît avoir prélevé dans les caisses du Salon 231 millions de FCFA quelques mois après sa prise de fonction en juin 2012".Ainsi donc il occupe ses nouvelles fonctions et sans même avoir pris ses marques,son premier geste,c’est détourné.Ce délinquant en col blanc faisait quoi avant ?Il faudra fouiller,fouiner dans son passé car à coup sûr,il n’est pas à son premier forfait

  • Monsieur Soul, l’amende à payer est différent des 251 briques à rembourser

  • Bravo à la justice !
    La justice sociale tant recherchée par les burkinabés relève de votre responsabilité. Vous, les juges, vous êtes les seuls capable de remettre les burkinabés sur le droit chemin (au travail) ce qui va conduire à une paix sociale.
    Bravo,
    Mais reste encore d’autre dossier comme celui de Kanis et autres. N’ayez pas peur, gardez courage, le peuple vous soutiendra si vous restez impartiaux.

  • félicitation aux inspecteurs qui ont fait le travail

  • il faut encore secouer le cocotier les exécutants ne peuvent pas voler sans l’accord des chefs .
    Aussi il faut aller voir du coté des autres services.
    IL SE DIT QUE L’ASCE-LC AURAIT DÉCOUVERT PLUS DE 500 MILLIONS DANS LE COMPTE D’UN AGENT DE LA LONAB !

  • Comment ça il faut taper aussi dans la hiérarchie bande de "voleurs"
    Dans tous les services il y a des voleurs il faut fouiller CSC-LONAB-SONABHY-SONABEL-ONEA.
    WAGDAA BA LA PIID TINGA

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés