Inhumation du Mdl. Yassia Sawadogo : L’émouvant témoignage de son Commandant d’unité

LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO • lundi 21 août 2017 à 23h45min

Le maréchal des logis Yassia Sawadogo a été inhumé ce 21 aout 2017 au cimetière municipal de Ouagadougou. Ce gendarme de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) a succombé à ses blessures, suite à l’attaque terroriste du 13 aout 2017. Le commandant de l’unité, Evrard Somda dans un ultime hommage, a loué les qualités d’un sous-officier exceptionnel qui avait 6 années, neuf mois et 12 jours de services dans les Forces armées nationales.

Inhumation du Mdl. Yassia Sawadogo : L’émouvant témoignage de son Commandant d’unité

Les guerres se succèdent, mais l’âme du soldat reste éternelle, disait l’artiste américain. Ainsi peut-on résumer cet après-midi d’hommages au jeune sous-officier, le Mdl. Yassia Sawadogo, mort sur le champ de bataille, les armes à la main. Des larmes, aussi bien des parents et connaissances, civils, mais aussi dans les rangs de ses frères d’armes. Les yeux rouges, les poings serrés, certains ont retenu vainement leurs émotions, derrières des lunettes noires.

Né le 12 novembre 1987 à Bobo-Dioulasso, le Mdl. Yassia Sawadogo a été incorporé dans les Forces armées nationales en novembre 2010. Lors de sa formation, il est désigné délégué de sa promotion, la 38e.

Le titulaire du numéro d’incorporation 80 02 a, par la suite, raté de peu le test pour intégrer l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN), selon le commandant Evrard Somda. “ En février 2013, il se présenta pour le test de recrutement de l’Unité spéciale. Alors que l’étape de sélection de Ouagadougou était déjà passée sans qu’il ne puisse y prendre part, c’est à Koudougou qu’il se déplaça personnellement pour subir et réussir avec brio au test”, a confié le commandant Somda, avant de poursuivre. “En son temps, il me confia ceci : mon capitaine, ma place est dans cette unité...”.

Une prémonition le 12 aout 2017 ?

La veille de l’attentat terroriste du café restaurant Aziz Istanbul, le jeune sous-officier poste un message sur sa page Facebook, comme une prémonition. Le commandant Evrard Somda s’en rappelle. “’’Il y a peu, on m’acclamait, on me remerciait pour mon boulot. Aujourd’hui, je suis à terre, pour la même raison, mon boulot”, écrivait-il. Quelques heures après, il sera dans le feu de l’action, au vrai sens du terme.

Le 13 aout 2017, l’avenue Kwamé Nkrumah est encore le théâtre d’une attaque. Cette fois, c’est le Café Aziz Istanbul qui est la cible. L’USIGN dont l’une des missions est de lutter contre le terrorisme se déporte sur le terrain des opérations.

Sur place, face aux tirs nourris des forces du mal, les ’’sauveurs’’ opposent une réponse en feu. “Il s’est particulièrement illustré de par son courage, son engagement, sa volonté de combattre et son humanisme. Il a d’abord bravé les balles des terroristes pour sauver une fillette de 3 ans. Ensuite, tout en galvanisant ses camarades, il se mettait devant eux pour les inciter à faire face aux terroristes”, témoigne le commandant de l’USIGN.

Au milieu des échanges de tirs, le Mdl. Yassia Sawadogo est gravement atteint et est immédiatement admis à l’hôpital national Blaise Compaoré pour des soins intensifs. “C’est en essayant tout seul d’aller neutraliser un terroriste qu’il sera atteint d’une balle”.

Mort “en soldat inconnu et justicier bénévole”

Admis en soins intensifs, il subit plusieurs interventions chirurgicales, et sur instruction du président du Faso, a dit le commandant Evrard Somda, la décision pour son évacuation est prise pour assurer une meilleure prise en charge.
Les espoirs qui commencent à poindre à l’horizon, ne vont pas durer. Le soir de son évacuation, soit le 18 aout, “c’est au pied de l’avion médicalisé venu de Tunisie que les médecins spécialistes vont constater que son état suffisamment grave, ne permettait pas une évacuation sanitaire par avion. Il sera donc reconduit à l’hôpital national Blaise Compaoré”. Il faut stabiliser son état avant de procéder plus tard à l’évacuation.

Malheureusement, il succombera à ses blessures le 19 aout, aux environs de 6h du matin. Pour son chef, en se battant jusqu’au sacrifice suprême pour sa patrie, le Mdl. Yassia Sawadogo a démontré à tous et de la façon la plus éloquente, qu’il incarnait toutes les valeurs dignes d’un soldat d’une unité spéciale.

Le sous-officier qui était proposable au grade de Mdl chef pour le 1er janvier 2018, aura passé une jeune carrière riche et bien appréciée de ses supérieurs hiérarchiques. “Jeune sous-officier dynamique et très engagé. Fait montre d’un esprit d’initiative et du sens du devoir très élevé, donne entière satisfaction sur le plan professionnel et social...”, c’est l’une des notes du regretté lue par le chef d’unité.
Il était un sous-officier exceptionnel. Il avait une grande vocation militaire et une conscience professionnelle sans faille. Toujours disponible, il se montrait très efficace dans le service.

Il n’est pas mort, car il sera à jamais cité comme l’exemple d’un soldat accompli, d’un engagement inconditionnel et d’une bravoure exceptionnelle. Il mérite à jamais et pour toujours qu’on lui rende un hommage digne du sacrifice qu’il a consenti, a conclu le commandant Evrard Somda.

C’est sous un sol, bien arrosé par la pluie quelques minutes avant, que le Mdl. Yassia Sawadogo a été inhumé par ses frères d’armes.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Messages

  • Repose en Paix, brave soldat. ne te reproch d rien, car tu as fait l’essentiel : sauver ta patrie.

  • Repose en paix vaillant soldat.Ton courage a permis de sauver de nombreux vie.Nous te porterons toujours dans notre cœur.

  • Paix à son âme, lui qui s’est donné pour nous, qu’il repose en paix.

  • Requiescat in pace, vaillant soldat !
    tu es un modèle pour toute la jeunesse, militaire et civil !
    encore RIP !
    Adios Amigo !

  • Grosse perte pour cette jeune unité spéciale.
    Mes condoléances à la famille, aux parents et aux collègues du jeune et brave MDL.

    Face au "bel" hommage" que lui rend son commandant d’unité, le commun des burkinabè se pose une question : cette mort aurait-elle pu être évitée par des équipements de protection tels que gilet casque ou autres ? Si oui alors tirons les leçons pour éviter de futurs décès de la sorte. La vie humaine n’a pas de prix, en particulier la vie de ceux qui s’engagent à mettre en jeu leur vie pour sauver celles des autres. La question se pose quand on se rappelle de cette image révoltante diffusée par les chaînes de télé montrant sur le théâtre de l’opération, quatre hommes entrain de pousser leur véhicule pour le faire démarrer. Si quelqu’un a la réponse à la question merci de nous éclairer.

    • Mr Kaba, vous avez raison pour le véhicule, comment peut on comprendre que sur l’aire de combat qu’on puisse pousser un véhicule ! honte à nous ! c’est impensable et ce n’est pas juste. Maintenant pour les tenues de combat, je pense que pour une unité spéciale, les combattants étaient bien équipés. Maintenant là où ces combattants pourraient être en difficulté, c’est au niveau des boucliers pour avancer en formation, en fonction des cadences de coups de feu soutenus, reçus , ces derniers pourraient avoir des problèmes ; il faut vous dire une chose, les terroristes sont toujours mieux équipés que nos forces armées et lorsqu’ils veulent frapper, ils le font sans état d’âme tout en modifiant (trafiquant) leurs armes. Mêmes les balles sont modifiées selon leur volonté. Le casque protège la tête mais il y existe des balles qui perforent cela. Le gilet pare balles ne protège qu’une partie du corps ! Malgré tout équipement du "dernier cri", un soldat peut tomber sur le théâtre des opérations (voir en France et aux USA) . Paix à l’âme de Yassia Sawadogo qui a donné sa vie pour en sauver. C’est cette image qu’on doit garder de lui. Je témoigne ma compassion à la famille éplorée et lui présente mes condoléances les plus attristées. Que Dieu sauve le Burkina Faso.

  • Toutes mes condoléances les plus attristées à la famille éplorée. Que son âme repose en paix.

  • Digne fils du Faso, que ton âme repose en paix. Je suggère que cette unité spéciale ou tout autre école de formation de l’armée soit baptisée du nom de ce valeureux combattant afin que les jeunes s’en inspirent. Que la terre libre du Burkina te soit légère.

  • Yassia, tu es une des raisons qui me reconfortent d’ être né comme toi à Bobo
    dans ce pays dit « pauvre, arriéré et sans débouché sur la mer ».
    Le courage n’a pas de prix
    La générosité n’a pas de prix
    Le don de soi est le meilleur gage de la valeur humaine ici bas.
    Je ne suis pas un soldat,
    Je ne suis pas une foudre de guerre,
    Je ne suis pas un hercule ou un goliath
    Mais pour les miens, ngawou !..il faudrait passer sur mon cadavre...
    Vive la Gendarmerie, vive le Burkina
    Restons ce peuple dont De Gaule a dit « ici il y a des Hommes ».
    Ensembles et déterminés nous vaincrons ces « delinquants amphetaminés ».
    Repose en paix brave guerrier, digne descendant de Zelelou, de Koutou de Lompo de Soundiata de Samori, etc...

  • RIP brave frère, repose en paix et que la terre du Burkina te soit légère

  • Bravo à ce gendarme, digne fils de ses parents et de ses devanciers les "anciens combattants" voltaïques qui étaient reconnus pour leur bravoure et leur intrépidité aux combats.
    Il ne suffit pas de lui décerner une décoration à titre posthume, il faut surtout songer à sa maman et à sa progéniture en accordant à ses enfants (s’il en a) le titre de pupilles de la nation jusqu’à leur majorité civile (21 ans), avec tous les avantages liés à ce statut (pension spéciale pour sa maman et sa femme si elle reste veuve, et bourses spéciales pour ses enfants).

  • Que la terre du Faso lui soit légère. Notre pays regorge de personnes valeureuses et patriotes.
    Puisse cet hommage et ce témoignage servir de référence et susciter un élan de patriotisme et de sagesse de le cœur des burkinabè.

  • Repose en PAIX, Yassia Sawadogo. Tu es mort les armes à la main en défendant la Patrie. Que la terre du Burkina te soit légère et que le Miséricordieux te reçoive dans son royaume !

  • Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix. La terre des ancêtres te sera légère vaillant combattant. L’UNAPOL est où ? Venez lire. Des gens qui excellent dans la fourberie et les grêves et félicite des fuyards. Vos deux éléments qui ont pris la poudre d’escampète là sont où ? Qu’ils sont aller faire résistance au niveau de bravia hotêl. Tchrrrr !!!!

    • La Police Etait Dans La Boue Et Se Rouyait.Voila Pourquoi Les Gas Ont Crée L’UNAPOL. Ne T’emprend A La POLICE, Il Faut Qu’ils Resolvent Leurs Problemes Internes Pour Mieux Travailler.Epuis Tout Le Monde Sais Que La Police A Toujours Ete Prés De Nous. Si Tu Es Un Gendarme Alors Retient Ta Langue Car Ses Bêtes De Réagir De La Sorte. Conseil Toi Ok.! Au Lieu De Vous Entendre Pour Proteger Les Gens, S’est Des Querelles Qu’on Conait. Il Faut Vous Associez Et Etre Fort.Si Les Gendarmes N’aiment Pas Les Policiers Alors Les Policiers Les Detesteront A Leur Tour. POLICIER OU GENDARME S’est La Securité Du Pays. Si On Insulte La Police,sachez Bien Que S’est Aussi La Gendarmerie Qu’on Insulte. << abat Les Gendarmes Corrompus >>. Vive L’union Et L’entente Entre Ses Deux Corps

    • PAR MOI c’est bien dit. À bas les gendarmes, militaires qui ont toujours ce complexe de supériorité dans leurs têtes vide. Moi je pense que l’entretien orale devrait être introduite dans les procédures de recrutement de nos FDS pour écarter ces éléments zélés. PAIX=SÉCURITÉ +DÉFENSE que chacun comprenne ça. Sans la sécurité il n’y a pas de paix et c’est la mission de ces deux corps, donc toute mésentente entre ces deux compromet la paix tant recherchée.UNION ET FRATERNITÉ DE NOS FDS

  • Repose en paix soldat et que Dieu console ta famille, tes parents, amis, connaissances et ton unité !
    Le pays ne t’oubliera pas et sera reconnaissant à tes ayants droit, j’ose l’espérer. Donner sa vie pour protéger celles des autres, quel amour !

  • La mort de ce Brave Yassia m’ébranle fortement ! (de loin plus que cet autre...)

    “Il y a peu, on m’acclamait, on me remerciait pour mon boulot. Aujourd’hui, je suis à terre, pour la même raison, mon boulot”... terrible prémonition...douloureuse émotion...

    Où se trouve donc La Tombe du Soldat Inconnu (Flamme Éternelle) au Burina ????

  • Bonjour,

    C’est un vrai Burkindi.
    Je demande à toute personne capable de venir en aide à sa famille de le faire ,le gouvernement y compris, car c’est vrai que c’était son boulot mais son courage a été de taille.
    Paix à son Âme.

  • RIP au Mdl Yassia SAWADOGO de l’USIGN.Votre mort ne restera pas vaine, car cette unité surentrainée par L’Excellent Commandant Evrard SOMDA saura toujours relever le défis pour vous rendre toujours hommage.

    • Hé mon frère, ce n’est pas Sombda qui entraîne cette force, il en est le commandant ; fierté quand tu nous tiens !
      Repose en paix brave soldat.

  • Repose en paix digne fils du BURKINA,
    Que la terre libre du Burkina que tu as chérit jusqu’au sacrifice ultime
    te soit légère.

  • TOUTES MES CONDOLEANCES A LA FAMILLE EPLOREE, K SON AME REPOSE EN PAIX ET K LA TERRE LUI SOIT LEGERE.
    K LES AUTORITES PRENNENT LEUR RESPONSABILITE EN MISANT SUR LA FORMATION ET L’EQUIPEMENT DES MEDECINS, IMAGINEZ SI ON AVAIT DES MEDECINS BIEN FORMES ET BIEN EQUIPES JE VOUS LE JURE K CE KI EST ARRIVE AU JEUNE INTEGRE YASSIA ; N’ALLAIT PAS ARRIVE. A BON ENTENDEUR SALUT !!!

  • Paix à ton âme vaillant soldat ! que la terre libre du Burkina te soit légère , repose en paix et que ton courage exemplaire serve aux autres ,bravo à tous tes frères d’arme.
    Dieu consolera ta famille et tous ceux qui te pleurent.

  • repose en paix brave soldat. tu seras toujours cité en exemple parmi les siens. tu n’est pas mort car tu resteras à jamais gravé dans nos esprits.

  • Paix à son âme et que la terre lui soit légère. Mais il faut que l’État équipe nos braves soldats de matériels adéquats pour faire face à cette nouvelle guerre qui ne s’annonce jamais avant de se déclarer.

  • Repose en paix ; Digne fils du Faso. La nation te restera reconnaissante à jamais.

  • Toutes mes condoléances à la famille du disparu et à ses frères d’arme, que la terre des Hommes intègres lui soit légère, tu n’es pas mort pour rien, tu as donné ta vie pour sauver des vies en vrai soldat, tu resteras gravé dans nos mémoires à jamais MDL YASSIA

  • Repose sereinement en paix valeureux soldat patriote que le roi de l’Univers créateur de tout ce qui existe t’accueil dans sa bonté éternelle. Nos condoléances les plus sincères à toute ta famille et à tes frères d’armes

  • Paix à son âme. Que le bon Dieu console ses parents. Comment peut-on qualifier les policiers en permanence ce jour devant le café et qui ont fuit comme dit le responsable du café. C’es grave pour des gens qui ont reçu une formation pour défendre. Donc, on peut pas se croire en sécurité avec nos vigiles postés aux entrées des portes de nos services. Que Dieu nous assiste.

  • "Les guerres se succèdent, mais l’âme du soldat reste éternelle". Repos soldat.

  • RESPECT et RIP a ce digne fils du Burkina.

    Mes condoléances à sa famille.

  • A la Grande Ouedraogo nos condoléances les plus attristées et courage. La volonté de DIEU dépasse largement l’entendement de l’homme. Nous sommes des croyants. Soyez forts et tenez bon.

    Brave soldat Yassia Ouedraogo, tu as dignement et honorablement sauvé des vies et la nation en sacrifiant ta vie face à la barbarie des fous d’Allah. Mention spéciale à toi Yassia Tout le Brave Peuple saluent ta bravoure et celle de tes collègues. Tu as quitté le monde des mortels. Nous te disons merci pour tout(bébé sauvé). Nos prières t’accompagnent. Dors en paix et que Le SEIGNEUR t’accueille dans son Royaume. Merci Yassia.

    Merci aux FDS pour leur intervention rapide particulièrement au Commandant Evrard Somda de la gendarmerie et ses éléments pour avoir sauvé des vies pendant le coup d’État du 15 Septembre 2015 et les attaques terroristes. Soyez bénis au Nom du SEIGNEUR avec votre unité d’intervention. Le Brave Peuple vous admire et vous dit merci. Vous êtes un très bon exemple(jeune chef très respecté) pour l’armée. Merci Chef Evrard Somda et nos respects.

    Paix et joie à tous les Burkinabés. Amen
    Que Le SEIGNEUR bénisse notre cher BURKINA que nous aimons tous. Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais.

  • Adieu brave et intrépide soldat ! Et que cette terre libre du Burkina pour laquelle tu es tombé, les armes à la main,te soit toujours légère !

  • c’est vraiment triste ! Mes respects Valeureux soldat, RIP

  • Un de nos frères s’en est allé ; aux autres de poursuivre le combat ; sans relâche jusqu’à extermination de la vermine. Nous avons confiance ; vous ne fuirez pas le combat et nous comptons surtout sur vous et sur tous les fronts où vous serez toujours en première ligne. Soyez aussi et surtout rusés ;les adversaires ont les mêmes armes que vous ; sinon de calibre supérieur et ils ont un coup d’avance car ils fixent l’heure et le lieu du combat. L’ennemi a commencé à poser des mines qui font sauter les véhicules ; au regard des effectifs ; il faudra songer à des drones civils munis de caméras pour la surveillance ; ils ne coutent pas chers et le travail sera meilleur. Le changement de tactique prouve que l’ennemi est aux abois ; il ne peut plus vous avoir par rapport au dispositif mis en place ; il opère donc dans votre dos et lâchement.Soyez sans pitié et félicitations.

  • Paix a son AME.tu resteras grave Dans nos memories.

  • Le nation entière te rend hommage et salue ta bravoure.
    Repose en Paix Brave soldat !

  • Que chaque Burkinabé ait cet amour et ce courage pour conduire le pays dans la voie de l’intégrité et la justice. Soyons des vrais burkinabé.

  • Je suis au garde à vous MDL, jusqu’à votre "repos".

  • Repose en paix digne fils du Burkina Faso. Que la terre te soit légère. Puisse Dieu t’accueillir dans son paradis Eternel.
    Dieu bénisse et protège ta famille
    NB : Monsieur le Président du Faso n’oubliez pas ses ayants droit.......N’oubliez pas ....N’oubliez pas

  • tu es parti sur le champ de bataille en tant que brave soldat.Ton geste héroïque a permis de sauvé des vies et tout le monde pleure ta disparition. que la terre te soit légère et que Dieu t’accueille dans son royaume.repose en paix digne fils du Burkina Faso

  • Repose en paix ! Que Dieu Accompagne ta famille et tous ceux à qui, tu vas inspirer

  • Merci pour ton sacrifice. La Nation toute entiere vous est reconnaissant.

  • Brave soldat, tu fais la fierté du Burkina Faso
    Que ton âme repose en paix

  • Cela fait longtemps que j’ai décidé de ne plus apparaitre un écrit sur ma page mais la situation m’oblige encore à faire mes mots.
    Tout d’accord toutes mes condoléances a la famille du regretté et aussi à la famille militaire.Bravo ! comme les gens aiment le dire mais personne ne veut qu’on lui dit ça dans ce cadre là. C’est aussi bien d’encourager ou de féliciter souvent les fils du pays qui ont la volonté de libérer leur pays des mains des assassins mais il faut aussi songer leur progéniture.En écoutant le discours funeste du Commandant SOMDA,j’ai versé les larmes parce que toute suite j’ai vu un soldat valeureux qui a couru derrière la mort depuis sa sortie de l’école de formation jusqu’à OUAGADOUGOU en passant par KOUDOUGOU et enfin c’est à KOUDOUGOU qu’il a payé son billet de paradis et va démontrer enfin dans le même OUAGADOUGOU.Félicitation, bravo !! mon MDL SAWADOGO.Que la terre du Faso reconnaisse tes efforts.
    Je pense que l’assaut est lancé pour que les autorités prennent conscience de la gravité de la sécurité dans ce pays et doivent mettre les FDS à la place qu’il faut pour exécute leur mission. C’est vraie une chanson d’incorporation dit en ces termes : "jeune soldat tu as quitté ta famille pour une famille militaire, les armes dans la main,ton sac au dos,tu seras amis de l’arme et fiancé de la mort" mais l’État doit mettre tout en œuvre pour ce même soldat ne tombe pas comme un caillou venant du ciel.

  • Repose en paix brave soldat que la terre libre du Burkina te soit légère

  • Paix A Son Ame.Il Est Temps Pour L Etat De Prendre La Menace Au Serieux En Dotant Cette Unite De Materiels Adequats Afin Qu Elle Puisse Lutter Efficacement Contre Le Terrorisme. Si On Peut Commander Des Moyens Roulant Pour Des Autorites On Peut Le Faire Aussi Pour Cette Unite Ki En A Reellement Besoin Pour Secourir La Population.Il Est Souhaitable Que Des Primes Leur Soit Octroiye Pour Les Galvaniser D Avantage.

  • Mort “en soldat inconnu et justicier bénévole” ! OUI, c’est ainsi que l’on dit !
    Soldat inconnu rime avec volontaire inconnu car tous les soldats sont des volontaires !
    Justicier bénévole, Le justicier qui veut du bien, le bénévole est celui qui travail comme dans le champ de son père ! Bien et sans incidence financière ; Cadeau !
    BRAVE YAHIA, Reposes en paix.
    Ce sont ceux là qui ont noué des pactes avec des assassins seulement hier puis ont fuit aujourd’hui qui nous ont créé tous ces problèmes. Il ne fallait pas faire ces amitiés bidons ni DINER avec ces DIABLES ! Point !
    Combien de civils, combien de YAHAYIA, combien de touristes et combien d’investisseurs allons nous perdre avant que tous ceux qui ont à se reprocher d’avoir pactiser avec les bandits ne fassent leurs méa-colpa et enfin déballent tout pour que le Burkina puissent savoir que faire ?
    En attendant, Puis l’incommensurable aider le Burkina et le débarrasser de tous les nuisibles ! AMEN !

  • Je n’ai pas pu m’empêcher de verser des larmes d’admiration pour ta bravoure et jusqu’au sacrifice suprême. Puiss Dieu te couvrir de sa grace pour un repos paisible.

  • En face, une mort certaine l’ attendait. Il a fait le bon choix, le choix de sa patrie, le Burkina-Faso. Il n’a pas balancé et a marché sur le chemin de non retour pour que brille la lumière de l’amour qu’il avait pour son pays. Il n’avait pour seuls témoins à décharge que Dieu et sa conscience. Sa mort a permis à des gens de vivre, et ils contribueront à immortaliser son nom.
    Yassia Sawadogo, ta chère patrie, ta famille et toute l’armée burkinabè se rappelleront toujours de toi. Le Tout Puissant saura te récompenser. RIP

  • Sincères condoléances à la famille et à l’USIGN. Voyez-vous il serait bon que l’Etat, pour ces corps de FDS à grands risques, imagine une forme d’assistance à réserver éventuellement à la famille du Soldat en cas de décès au combat ou cas d’invalidation majeure afin d’assurer alimentation et scolarisation des enfants. Peace peace peace !

  • Yassia, Tu es le fils dont rêve tout bon père,
    Tu es le père dont rêve tout bon fils,
    Tu es le fils dont rêve toute bonne mère,
    Tu es le père dont rêve toute bonne fille,
    Tu es le soldat dont reve tout bon burkinabè
    Tu es le Burkinabè dont rêve tout bon soldat,
    Tu as aimé ta patrie, tu t’es donné la mort et tu vaincu notre ennemi,
    Parce que tu es Burkinabè.

    Repose en Paix Yassia ! Repose en Paix dan la paix de Dieu !
    Repose en Paix soldat, repose en paix, fils, repose en paix, père, repose en paix homme intègre !

  • Valeureux soldat que ton âme repose en paix dans la grâce de Dieu !

  • Dieu de miséricorde accorde à Yassia la lumière éternelle dans ton royaume de gloire et de paix. Console sa famille

  • Brave soldats du pays des hommes intègres
    Tu as donne ta vie pour une cause noble
    Tout le pays a des remords et des regrets
    Car d ’ou tu es ,que Dieu t ’accorde sa miséricorde
    Fils intrépide des vallées et des savanes lointaines
    Tu n ’es pas mort car tu es dans la mémoire du peuple souverain
    Repose en paix ;que la terre du Faso te soit légère.
    La Patrie ou la mort nous vaincrons !

    C E POÈME EST DÉDIE A YASSIA ET A TOUS LES PATRIOTES.

  • Je reviens encore cette fois-ci pas pour parler de mon brave SAWADOGO,mais condamné avec dernière énergie les fainéants qui étaient à ce lieu comme agent de sécurité et qui ont pris la poudre d’estampetre au bas de Hôtel BRAVIA ou comme le disent certains a la base 511.Toute suite vous avez crié fort comme quoi les gradés vous pillent dans vos SP et vous vous permettez de fuir,refusant d’exécuter vs missions qui étaient la sécurité des lieux.Dans tous les cas, votre présence sur ce lieu n’était pas de se camoufler en cas d’attaque et appeler le renfort.Ils ont fui mettant en péril la vie des fidèles clients.Pas de justification ! une chose est claire,personne ne vous a posté à l’hôtel BRAVIA.Que cherchez-vous à l’Hôtel ? et en plus en bas de l’étage pour refuser de riposter à des ennemis.Logiquement la Hiérarchie Policière doit sanctionner avec dernière énergie car ce genre de comportement n’honore la Police Nationale.Nous, nous ne pouvons pas encourager la médiocrité d’un élément.Cette foi-ci,sans commentaire nous tirons notre chapeau à tous les forces qui se sont défendus courageusement pour éliminer les assassins.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés