Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • vendredi 18 août 2017 à 01h20min

Que les âmes de ceux qui nous ont brutalement quittés reposent en paix. Puissent les blessés recouvrer la plénitude de leur santé. Il s’agit à travers ces lignes, de noter les bons points dans la riposte et la gestion de cette deuxième agression de la capitale burkinabè. Tout n’est pas que larmes et tristesse. Comparée à celle de mi-janvier 2016, l’attaque du 13 aout 2017 a été mieux gérée à divers niveaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaque du 13 aout  2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

Les événements du 15 janvier 2016 avaient fini par convaincre que le Burkina Faso est entré définitivement dans le viseur des forces du mal. A peine les nouvelles autorités avaient-elles été installées, qu’elles devraient gérer la première grave crise. 30 morts et 71 blessés.

Une réponse immédiate...

Les unités spéciales de la gendarmerie et de la police avaient mis du temps pour se déporter sur le terrain des opérations. C’était une première. Malgré tout, elles sont allées au charbon, et tenu tête aux terroristes avant que la force étrangère ( française notamment ) ne s’amène depuis le Mali.

Cette fois, il faut le dire. La riposte n’a pas tardé. Plusieurs sources reconnaissent que ’’nos hommes’’ n’ont pas mis du temps pour arriver sur les lieux. Lors de la visite du président malien Ibrahim Boubacar Keita, le commandant de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN), Commandant Evrard Somda a expliqué que ses hommes sont arrivés sur place très vite après les premiers coups de feu.

« Quand on a commencé l’investigation du premier niveau du bâtiment, on a été pris à partie par des tirs très nourris, continus et non interrompus. Notre bouclier balistique a résisté pendant un certain temps jusqu’à ce que face à la dureté des tirs on soit obligé de l’abandonner et de chercher à rentrer. En voulant monter, et certainement avec l’usage de nos grenades offensives, un petit incendie s’est déclaré et a coupé le courant, ce qui a rendu la visibilité presque nulle.

Mais on avait la certitude qu’ils étaient déjà dans l’immeuble donc l’urgence était levée parce qu’ils ne peuvent plus s’échapper. On a pris le temps de monter notre scénario et quand on a tenté la deuxième approche aux environs de minuit trente minutes, on a enregistré trois blessés. Après leur évacuation on a fait recours à l’unité d’intervention de la police nationale qui nous a donné un bouclier et avec ce bouclier on a pu avoir accès au premier niveau de l’étage’’, a expliqué le commandant Somda aux deux chefs d’Etat, Roch Kaboré et IBK.

Gendarmes et policiers ont prouvé qu’il faut compter avec les forces domestiques et qu’il faut surtout leur donner ce dont ils ont besoin pour faire le ’’job’’ . Cinq blessés dont un grièvement , ont été enregistrés dans leurs rangs.

Une com. de crise améliorée

L’autre bon point, c’est la communication gouvernementale autour de l’épreuve. Une communication en cette période ou le public a besoin d’être informé et surtout rassuré. Cette fois, il n’y a pas eu de cafouillages. Un ambassadeur qui contredit un ministre qui lui-même tient des déclarations qui se révèlent fausses par la suite...nous n’en avons pas vu cette fois. A chacun son travail.

Le ministre en charge de la communication a fait le point au fur et à mesure que les opérations se menaient. Le terrain médiatique a été bien occupé et cela a coupé court à toutes ces rumeurs qui en pareilles circonstances vont vite. Il faut le dire, c’est aussi une guerre de la communication et le gouvernement l’a en partie, gagnée.

L’unité nationale...

Avant le 13 aout, c’était encore chaud sur le front social. Une tension dont on a malheureusement l’habitude maintenant. Les chauffeurs avaient tout bloqué et les réservoirs des engins roulants étaient à sec. L’opinion était une fois de plus divisée sur l’opportunité de ce mouvement et on se tirait dessus à boulets rouges par chapelles politiques interposées.

L’attaque a rangé toutes ces querelles. Immédiatement les cœurs battaient à l’unisson. Les messages de différents bords affluaient et les couleurs politiques ont disparu au profit de celles du drapeau national. Les différents messages de solidarité et de soutien des partis politiques, mouvements et associations foisonnent toujours.

Depuis l’extérieur, des ’’exilés’’ ont donné de la voix. Sans chercher les boucs émissaires, l’unité nationale s’est vite exprimée. Quand la patrie brule, les patriotes savent s’accorder sur l’essentiel.

Des dons de sang, des actes de solidarité de toute nature, continuent d’être enregistrés pour apaiser la douleur des blessés.

Cette résilience est donc à saluer. La guerre imposée est asymétrique, sans logique. Bien entendu, il faut continuer à travailler sur tous les fronts à prévenir les attaques terroristes. Etre prudent, collaborer avec les FDS. Mais quand une attaque survient, les dégâts doivent être limités au maximum. ’’Nous sommes en guerre’’, ne cesse-t-on d’entendre. Il faut donc se préparer pour y faire face, a tout moment.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 août à 07:26, par sidpawetta
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Retenir ce qui est important. .paix aux âmes des disparus. Aussi ou est parti l’élément de sécurité qui était à Istanbul. Il a jeté les armes et FUIR. Pourtant il y a les Services Payés .Que le Syndicat nous explique .....

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 07:37, par Et les policiers fuyards ?
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    On fait comment avec les policiers fuyards ? Selon le propriétaire des lieux, quand les choses ont commencé, ce sont les policiers qui ont été les premiers à detaler. Ils auraient pu tirer en l’air en direction des terroristes, cela aurait pu faire douter ces derniers. Je parie que si c’était des gendarmes ou militaires, ils allaient faire quelque-chose. La preuve, l’officier tué, malgré qu’il n’était pas armé et après avoir mis sa fiancée en lieu sûr est revenu pour faire quelque-chose. Il est mort en patriotre intègre. Des policiers armés qui detalent comme des lapins, laissant des civils à leur sort ; bilan : 18 morts et nombreux blessés. Ils auraient pu limiter le nombre de tués s’ils étaient courageux. On attend la sanction à la hauteur de ces actes laches. L’UNAPOL, on attend votre réaction aussi, vous qui aimez parler beaucoup. Parlez maintenant.
    Signé : L’Etalon Très Enragés

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 08:00, par xankyee@yahoo.fr
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Sans être journaliste ni spécialiste en sécurité, je crois pas qu’il soit opportun de dévoiler sur la toile le plan et la stratégie d’intervention utilisés pour neutraliser les malfrats. Eux aussi ils lisent vos écrits et donc peuvent s’en servir.... Donc faisons attentions à ne pas tout raconter dans les médias surtout pas sur internet.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 08:09, par Aboudra
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Belle analyse, je partage votre point de vue. On peut se quereller entre nous, mais quand notre case commune brule, on s’aide pour arrêter l’incendie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 08:36, par Karim
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Ils vont continuer de tuer ???? Quand un attentat n’est pas revendiquer, nous pouvons nous poser beaucoup de questions. Mandat d’arête contre François et voila un attentat non revendiquer. Le régime de Blaise avait utilisé le RSP pour tuer. Aujourd’hui, ils peuvent encore être cacher derrière ces terroristes pour nous fatiguer. Mais le peuple doit rester vigilant. Le peuple Burkinabé doit savoir que la lutte est loin d’être terminer pour des gens qui ont quitté le pouvoir dans de telles conditions. Ils faut toujours rester unis, jusqu’à la victoire finale.

    Répondre à ce message

    • Le 18 août à 10:22, par AD VITAM AETERNAM
      En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

      Internaute Karim, continuer de rêver parce que l’attentat n’est pas revendiqué c’est le régime déchu Compaoré...
      souviens toi de ce que Thomas SANKARA disait << un esclave qui n’assume pas sa révolte ne mérite pas qu’on s’apitoie sur son sort, seul la lutte libère>>
      Alors battons nous cotre les envahisseurs et les bouter hors de nos frontières.

      Répondre à ce message

    • Le 18 août à 12:34, par S
      En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

      Parce que l’attentat n’est pas revendiqué vous croyez que ca peut etre un coup des freres COMPAORE Je crois que vous etes un être trés dangereux qui veut diviser le peuple
      pardon si tu na rien a dire faut pas porter de tel propos sur la toile. Blaise COMPAORE na pas besoin de faire des attentats au Faso pour déstabiliser le régime actuel. Nos dirigeants montrent de plus en plus leur limites et vont entre eux causer leur propre perte

      Répondre à ce message

      • Le 19 août à 12:35, par Guillaume
        En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

        Je te remercie pour ton soucis de division mais je partage l’idée du patriote. même revendiqué, nous ne pouvons pas rejeter l’hypothèse que les exilés revanchards de l’insurrection qui sont connus de tous dans ce Burkina peuvent être derièrre des actes ignobles que nous leur reconnaissons. les assassinats du genre : Sankara, Lingani , Zongo, Oumarou Clément, ... David Ouedraogo, Norbert Zongo, Juge Nebie, les victimes de l’insurrection et du coup d’état de Diendere en sont des résultats du régime de Blaise Compaoré. c’est toujours les mêmes deuils que nous avons vecus depuis 30 ans.

        Répondre à ce message

  • Le 18 août à 08:37, par L’Oguste
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Tiga Cheick SAWADOGO, je salue en vous un vrai homme, un patriote, bref un Burkinabè.
    Chapeau bas pour votre analyse. Respect !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 08:46, par SuperJos a Kaya
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Congratulation à nos forces de l’ordre. La confiance renait. En janvier les FDS se plaignaient du manque de lunette pour voir dans l’obscurité. Je pense que ce point mérite d’être améliorer toujours. Le compte rendu du Commandant Somda laisse penser que l’obscurité a limité les opérations.
    Bravo

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 08:50, par DAO
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    bravo aux forces spéciales !
    bravo au gouvernement !
    bravo à la population !
    que les âmes des disparus reposent en paix !
    prompt retablissement à tous les bléssés !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 09:06, par Léki SOME
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    félicitations au Commandant Evrard SOMDA et ses hommes de l’USIGN qui ont fait un bon boulot.Le Burkina Faso vous est reconnaissant.VIVE L’USIGN, VIVE LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 11:02, par Burkinabè
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Pourquoi cette fois ci le gouvernement ne nous fait pas voir les photos des présumés neutralisés. ? Ont ils réellement été neutralisés ou ont ils pu fuir ? Le ministre Simon Compaore demande au peuple d’aider en apportant des infos. Ne croyez vous pas qu’en présentant ces visages de ces meurtriers le peuple peut témoigner ???. X ou Y a peut être vu ces visages quelques heures avant a certains lieux précis.que nous cache nos autorités. Étaient ils vraiment que 2 ? Ils sont arrives a moto vraiment ? Ou en voiture blanche ? Trop de versions qui ne rassurent pas le peupke burkinabe.Des peaux noires ou blanches ? Le peuple a besoin de savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 11:04, par Omso
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    PAIX AUX AMES DES DISPARUS ET K LEURS AMES REPOSENT EN PAIX ET LA TERRE LES SOIT LEGERE ET SURTOUT PROMPTE RETABLISSEMENT AUX BLESSES.
    TOUTE MES FELICITATIONS AUX ELEMENTS DU CDT SOMDA ET K DIEU LES BENISSE.
    K LE TOUT P8SAN NS PROTEGE DE CES VOYOUS. CE K JE N’ARRIVE PAS A COMPRENDRE CMT CES VOYOUS ONT PU PENETRER NOTRE TERRITOIRE ET JUSQU’A Y VIVRE SANS AUCUNE CRAINTE ? ILS Y CIRCULENT LIBREMENT SANS AUCUNE INQUIETUDE.
    LE GROS PROBLEME SE RESUME A LA POROSITE DE NOS FRONTIERES. K LES DECIDEURS POLITIQUES ARRETENT LES DISCOURS INFRUCTUEUX ET METTRE DE BONS MOYENS DE DEFENSE A LA DISPOSITION DE NOS FORCES DE L’ORDRE. IL FAUT SURTOUT SAVOIR K LE SYSTEME DE RENSEIGNEMENT EST TRES FAIBLE. AU DELA DE CELA IL Y A OSSI LA MAUVAISE FOIS DE CERTAINS BURKINABE KI COLLABORE AVEC CES VOYOUS JE NE SAIS POURKOI.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 11:27, par Burkinabè
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Paix aux âmes de nos chers disparus. Et que Dieu console les burkinabé et prompt rétablissement à aux blessés. Que nous cachent les autorités de notre pays ??? Pourquoi nous n’avons pas les photos de ces monstres meurtriers ? Le ministre Simon Compaoré demande au peuple d’apporter des infos . quelles infos on peut apporter si on ne voit pas les visages.?? Était ce des noirs ? Des peaux blanches ? Peut être on les reconnaitrait et on pourrait vous dire les avoir vu la veille ou le jour meme de l’attentat. Étaient ils vraiment neutralisés ou ont ils pu s’échapper ? Étaient ils vraiment 2 a faire ce carnage ? Étaient ils en moto ou en voiture blanche ? Le peuple burkinabé a besoin de savoir pour être rassurer. Que nous cachez vous gouvernement de RCK ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 11:30, par sidzabda
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Et les policiers qui ont pris la fuite. Les enquêteurs doivent commencer par les deux policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 12:43, par Jem’interroge
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Et ci cela n’était qu’une manoeuvre machiavélique pour porter le coup de grâce au Ministre de la Sécurité Mr Simon Compaoré (après son affaiblissement suite au conflit avec les transporteurs) et aussi éteindre le début de polémique qui montait avec les révélations sur les malversations à l’Assemblée Nationale ? Une pierre deux coups : Abattre Simon et Détourner les projecteurs de l’AN - Hypothèse pas totalement incongrue avec l’absence de revendication 5 jours après.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 13:43, par Leicora
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Paix aux âmes de ces innocents. Y ’a rien de positif dans cette affaire , le système d’information n’ a pas encore fonctionné une fois de plus. Le progrès aurait été que l’on attrape ces salauds avant leur acte forfaitaire. Comment des gens aussi importants que les deux koweïtiens n’avaient pas une sécurité rapprochée. Que DIEU vienne en aide au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 14:29, par warzat
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    La police est le corps le plus corrompu de notre administration publique ; on ne peut pas compter sur un corrompu d’une manière générale à plus forte raison pour sa sécurité. Le corrompu fuit quand : le vrai problème se pose ; quand la raison pour laquelle il a un salaire payé par l’état arrive ; le corrompu est souvent incompétent ; il est lâche ; il s’en prend souvent au faible ; à celui qui n’a rien....donner de l’argent à la police pour disposer d’un flic armé en faction ; c’est jeter son argent à la fenêtre. La sécurité nationale c’est pas le job des racketteurs syndiqués ; au moins s’ils vérifiaient bien les identités des gens qui sortent et qui entrent dans notre pays ; retiennent les suspects pour des vérifications plus approfondies ; ce sera déjà bien.Mais si on continue de prendre de l’argent ou des cadeaux et on laisse passer....ce sera terrible ; la gendarmerie ne peut pas tout faire ; déjà qu’elle est en première ligne. Il faudra une autre approche dans les lieux susceptibles de subir une attaque terroriste ; au moins si les policiers des environs avaient réagi avec le peu qu’ils avaient sur eux ; il y aura moins de morts et les autres forces viendraient en renfort avec déjà un maximum d’informations ; les terroristes allaient être occupés à voir qui ripostaient déjà sur place ; sinon les gendarmes sont vite arrivés. C’est révoltant.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 14:32, par Faso
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    L’attentat n’est toujours pas revendiqué parce que les exécutants, les instigateurs et les vrais commanditaires ne sont pas dans les réseaux ordinaires des terroristes ; conséquences ils faut des tractations et des deals pour trouver un réseau de terroristes pour revendiquer ce que des politiciens piromanes burkinabè ont commandité.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 14:43, par Minute
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Oui ! Le pays est en guerre. Une guerre non conventionnelle qui frapper à tout moment et en tout lieu. Les burkinabé semblent se retrouver et à l’unissons pour y faire face. Pas d’anathème sur qui que se soit. On a compris qu’il ne faut pas se disperser mais être en symbiose car c’est notre précieux pays qui est attaqué. C’est ça que nous voulons pour une réaction patriotique face à cet ennemi invisible qui veut nous imposer sa loi. Ce qui est important ici, c’est que le comportement à tous les niveaux s’est amélioré. D’abord, la gestion gouvernementale par la communication. La communication s’est améliorée. Ensuite, la fibre patriotique semble avoir raison sur les considérations politiques et partisanes. Enfin, le professionnalisme de nos forces s’est amélioré. Ce qui nous reste, c’est un changement drastique de nos comportements. Le fait d’être accueillant ne doit pas être un frein à la vigilance. Chaque burkinabé doit se mettre à l’évidence que chacun est d’abord responsable de sa propre sécurité et doit observer tout se qui se passe autour de soi. Nous devons nous dire que personne n’a le droit de venir perturber notre vivre ensemble que nos parents nous ont légué. Nous devons alors dénoncer les comportements suspects et nous départir de ces prêches souvent maladroites qui sont le nid de la division et des réactions fâcheuses. Tout le monde y gagne. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 15:21, par Code
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Droit d’information d’accord mais devoir de réserve de publication des stratégies de défense d’abord. Même si ceux qui sont censés ne pas les divulguées l’ont faits. De grâce, rendons la tâche difficile à ces terroristes malgré qu’ils disposent des oreilles et des yeux dans notre système sécuritaire et de défense. LE FASO D’ABORD !

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 16:32, par Truth
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Je salue le job des FDS, mais abattre deux terroristes qui, du reste étaient venus pour mourir n’est pas une prouesse. Ils sont d’ailleurs arrivés à tenir tête à nos FDS pdt plusieurs heures et ce n’est pas normale. Les FDS doivent être plus professionnels que cela et éviter les rivalités inutiles. Lutter contre le mal commun doit être loin de faire des publicités corporatistes. Malheureusement c’est ce que nous vivons au BF avec les Corps des FDS. On reconnait votre esprit de sacrifice mais chacun doit faire son boulot sans s’attendre chaque jour à des applaudissements, nous ne sommes sur un air de théâtre ou du foot.
    Secondo, le fait que l’attaque n’est pas revendiqué veut dire que plusieurs plans d’attaque sont organisés et attendent une mise en œuvre avant une revendication globale, donc soyons prudents.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août à 22:11, par Cheikh
    En réponse à : Attaque du 13 aout 2017 : Retenir AUSSI ce qui est réconfortant

    Même si des policiers se sont repliés dans un premier temps avant de revenir à la rescousse, ce sont aussi des êtres humains comme vous. Dont chers détracteurs, cessez de persévérer dans la méchanceté. Par contre, la chose la plus certaine et dont on ne nous dissuadera jamais parce que nous sommes aussi capables de réflexion, c’est que tout cela a commencé sur instigation de la galaxie "Blaise et comparses", dont on connaissait pertinemment les liens. Ils ont beau clamer leur innocence, qu’ils n’arriveront jamais à se disculper. Par ailleurs, pour donner du sang, le CDP n’a nullement besoin de brandir ses étiquettes ! Pourquoi ne pas tout simplement lancer un appel à la jeunesse Burkinabè dans son ensemble ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés