La solennité de l’Assomption célébrée sous le signe de la pénitence et de l’action de grâce à Yagma

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • mardi 15 août 2017 à 23h01min

C’est l’une des plus grandes fêtes de l’Eglise catholique, la solennité de l’Assomption qui marque la montée de la Vierge Marie au ciel. Assomption, Jésus Christ reconnaissant envers sa mère, qu’il élève au rang de la plus haute sainteté. Les fidèles catholiques venus des quatre coins de Ouagadougou ont comme à l’accoutumée pris d’assaut le sanctuaire marial de Yagma pour, dans une ambiance solennelle, commémorer l’élévation de la sainte Vierge Marie auprès de son Fils.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
La solennité de l’Assomption célébrée sous le signe de la pénitence et de l’action de grâce à Yagma

« 75 ans de grâces : Prêtres du Burkina Faso et du Niger, dans la communion avec Marie, jubilons et avançons au large », c’est sous ce thème que les fidèles catholiques de Ouagadougou ainsi qu’une délégation venue du Niger, tous réunis au sanctuaire marial de Yagma, ont célébré la fête de l’Assomption ce Mardi 15 août 2017. Méditation du mystère glorieux du Christ à travers la prière du chapelet, adoration et louanges, procession mariale ont marqué la célébration de cette fête commémorative à Yagma de la montée de la Vierge Marie au ciel.

Le cardinal Philippe Ouédraogo en mission en Corée du Sud, c’est son auxiliaire monseigneur Léopold qui a présidé la célébration. Il a, dans son homélie, exhorté les fidèles à prier pour les prêtres et à être fidèles à la prière du chapelet. Pour le célébrant principal, l’exemple de la Vierge Marie est une invite aux femmes de lutter pour la bonne éducation de leurs enfants : « La Vierge Marie a lutté pour son fils Jésus qui, à son tour nous a sauvé. Et son Fils lui est reconnaissant en lui accordant d’être glorifiée au ciel ».

Message de solidarité et de compassion aux familles des victimes de l’attaque terroriste

JPEG - 135.6 ko
Les fidèles catholiques présents à Yagma

Moment de prière, de louanges et d’actions de grâce à la bienheureuse mère de Dieu pour sa protection maternelle, la célébration de cette fête a également été une occasion de recueillement en mémoire des victimes de l’attaque terroriste que le Burkina a connu la nuit du 13 août dernier. « Nous sommes venus prier pour les victimes parce que c’est un évènement national qui nous invite à la solidarité, au soutien et nous sommes ensemble pour dire que ce qui a touché à quelques-uns d’entre nous, nous a touché tous, surtout qu’il y a des étrangers qui sont venus par respect pour nous, parce qu’ils aiment notre pays et cela leur arrive. Nous leur disons que ce n’est pas ce que nous avons voulu. Et nous combattons cela pour continuer de vivre dans la paix, d’être des témoins de la paix, de la solidarité et de l’hospitalité » a souligné l’évêque auxiliaire.

JPEG - 84.5 ko
Monseigneur Léopold, évêque auxiliaire

Monseigneur Léopold s’est par ailleurs réjoui de la mobilisation des fidèles : « Nous sommes heureux de voir que les gens sont venus très nombreux pour célébrer cette fête. Certains auraient penser que les derniers évènements du 13 août auraient ralenti les élans, mais nous sommes là parce que si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain. Et si le Seigneur est avec nous, on a peur de rien. A l’endroit des familles des victimes nous avons un message de compassion. Nous souffrons avec eux et nous espérons par nos prières que le Seigneur qui est juste juge les conduira dans le royaume éternel parce qu’elles n’ont pas mérité cela ».

Une seule intention de prière, la paix au Burkina

JPEG - 86.6 ko
Samandoulgou Irène, fidèle catholique

Qu’il y ait la paix au Burkina Faso, c’est le souhait et l’intention de prière que les fidèles chrétiens ont également présentée à Dieu en cette fête de l’Assomption à l’image de madame Samandoulgou Irène qui dit être venue rendre grâce à Dieu pour les bienfaits reçus et prier pour les victimes de l’attentat terroriste : « Nous traduisons toute nos compassions et nos condoléances aux familles endeuillées et que le Seigneur nous protège toujours de ces gens-là. Qu’il y ait la paix chez nous et dans le monde entier pour que nous puissions encore nous retrouver tous dans la joie et l’amour manifester avec notre maman sa montée au ciel et la joie que son fils même nous donne ».

Les fidèles catholiques ont, à l’issue de la célébration, bénéficié d’une indulgence plénière permettant ainsi aux fidèles désireux de se repentir de recevoir la rémission de leurs péchés.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

  • Une vue des religieuses présentes à Yagma
  • Consécration
  • Consécration de l'eucharistie
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés