Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

LEFASO.NET | Moussa DIALLO • mercredi 16 août 2017 à 00h35min

Une délégation de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) était à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, le 15 aout 2017, pour apporter soutien et réconfort aux blessés de l’attaque terroriste du 13 Août. Elle n’a pas manqué de féliciter le personnel médical et la direction générale dudit hôpital pour le dévouement dont ils font montre pour assurer des soins de qualité aux blessés. Conduite par le président du présidium, El Hadj Abdoul Rahmane SANA, la FAIB est allée invoquer la miséricorde d’Allah pour les blessés et apporté un soutien financier de 1.250.000 Fcfa au nom des musulmans de notre pays.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

Suite à l’attaque terroriste du 13 aout 2017, 25 blessés ont été conduits au Centre hospitalier universitaire yalgado Ouédraogo. Quatre d’entre eux sont malheureusement décédés en plus des 14 qui ont perdu la vie au Café-restaurant Aziz Istanbul lors de l’attaque. Parmi les 25 blessés, on dénombre cinq gendarmes.

Actuellement, la plupart des blessés ont rejoint leurs domiciles et certains poursuivent leur traitement en ambulatoire. « A l’heure actuelle, nous avons dans nos murs quatre blessés dont deux encore hospitalisés, une à la grande réanimation, un autre en neurochirurgie. Il y a deux cas graves après qu’ils aient subi des interventions, on les a transférés à l’hôpital Blaise Compaoré notamment un des gendarmes qui a été sérieusement atteint. Les autorités ont déjà donné des consignes dans ce sens, mais il faut que le malade soit dans un certain état avant de pouvoir éventuellement envisager une évacuation. Il y a un certain nombre que nous avons libéré et qui vont suivre le traitement en ambulatoire », a expliqué Robert Sangaré, le directeur général du CHU-Yalgado Ouédraogo.

En attendant des consignes des autorités par rapport à l’organisation éventuelle des obsèques, tous les corps ont été transférés à l’hôpital du district de Bogodogo qui dispose d’une morgue de grande capacité permettant aux médecins-légistes de faire leur travail dans un cadre plus adapté.

C’est dans ce contexte que la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) s’est rendue au CHU-Yalgado Ouédraogo pour apporter soutien et réconfort aux blessés et aux responsables de ce centre hospitalier. Les médecins ayant attiré l’attention de la direction générale sur les visites qui ne permettent pas de préserver l’intimité des malades, la délégation des visiteurs s’est limitée à la direction générale à qui elle a demandé de transmettre sa solidarité aux malades. « Au nom de la communauté musulmane, nous sommes venus apporter le soutien aux blessés et à ceux qui ont perdu des proches et prier pour qu’Allah puisse pardonner les personnes décédées », a confié El Hadj Abdoul Rahmane SANA, le président du présidium de la FAIB.

Eviter tout amalgame entre islam et terrorisme

JPEG - 65.8 ko
Le DG de l’hôpial recevant la contribution financière de la FAIB des mains de El Hadj Abdoul Rahmane SANA

Le chef de la délégation a ensuite lancé cet appel afin d’éviter tout amalgame possible : « Nous en appelons à la solidarité de l’ensemble des Burkinabè avec le gouvernement, avec les agents de santé qui se battent depuis ce jour pour sauver des vies. Aux forces de défense et de sécurité, nous leur disons que nous sommes ensemble. Nous demandons à tous les Burkinabè de rester solidaires et de ne pas faire d’amalgame entre l’islam et ces terroristes. Vous voyez que parmi les victimes, il y a plus de musulmans que les autres confessions religieuses. Il faut que les Burkinabè soient soudés et solidaires pour vaincre ce phénomène ».

En plus des prières et autres messages de réconfort, la FAIB a offert une modeste contribution financière de 1 250 000 F CFA au nom de l’ensemble des musulmans du Burkina.

Président de la cellule psychologique installée à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, le Pr Arouna Ouédraogo a précisé qu’une cinquantaine de personnes ont été reçues par cette cellule, des blessés physiques, mais aussi des personnes moralement choqués, des gens qui ont perdu des proches. « Certains ont besoin d’un accompagnement à long terme. Vos prières et conseils seront extrêmement utiles pour les blessés, mais surtout ceux qui sont sous le choc ainsi que les parents des victimes », a-t-il dit aux visiteurs du jour.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 août à 23:49, par warzat
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    compatissez mais ne vous mettez pas en première ligne car ça laisse croire aux lambdas que les terroristes sont des musulmans, ce qui est faux. ce sont des voyous, des bandits à la recherche d’un no man- land pour leur trafic de drogue, de cigarettes en faisant croire à leurs serfs que c’est de l’islam et qu’ils iront au paradis en tuant des gens.

    Répondre à ce message

    • Le 16 août à 06:48, par Citoyen indigné
      En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

      Mon cher, il ne s’agit pas de ne pas se mettre en première ligne pour ne pas donner raison à ceux qui disent que c’est des musulmans qui font cela. Personnellement je souhaiterais que les associations islamiques soient préventifs et aussi que les autorités ne démissionnent pas dans la régulation des médias privés. S’il vous plait, écoutez certains prêches sur les ondes de radios locales (Ouaga, Bobo, etc) dans lesquels les non musulmans sont traités de presque rien du tout , destinés à l’enfer. C’est le terreau de l’intolérance religieuse, mise en place par certains imams ou dignitaires musulmans. Le vivre ensemble exige le respect des croyances de l’autre. Un célèbre animateur sur une chaine régionale de la RTB radio a fait plusieurs émissions sur ce phénomène grandissant en interpellent les uns et les autres à la retenue car même les arabes que nous prétendons singer ne pratiquent pas cette religion musulmane comme nous les nègres. Des exemples foisonnent. Ces même jeunes qualifiés de buveurs d’alcool, de cafres et que sais-je sont pratiquement les mêmes qui sont solliciter pour aller au cimetière creuser les tombes des ces dits "Ladji" lorsqu’ils décèdent. Le nègre à tendance à être plus loyaliste que le roi. C’est pourquoi, la fédération des associations islamiques si elle est sincère, devrait faire un travail en amont pour exfiltrer ces prédicateurs d’un autre temps cultivant le terreau du terrorisme.

      Répondre à ce message

      • Le 16 août à 11:14, par RAWA
        En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

        Tout à fait d’accord avec toi citoyen indigné. Il y’a des gens, quand ils vont parler de leurs religion, on penserait que les autres sont des animaux. Alors que l’on vous dit et on le repète, nul ne détient la vérité sur le plan de la religion. Tout est pures croyances, donc des incertitudes. Que chacun sache donc respecter la croyance de l’autre. De toutes les façons, toute religion confondues, nous mourons tous de la m^me façon et nul ne peut attester avec certitude ce qui se passe après.

        Répondre à ce message

    • Le 16 août à 08:52, par AD VITAM AETERNAM
      En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

      Internaute Wazat, le terrorisme est aveugle, ça frappe sans distinction de sexe et de religion...
      Le restaurant AZIZ ISTANBUL est censé être ALLAL (sans alcool et porc) mais il a été attaqué et voyez les noms des victimes il y a les musulmans et chrétiens, alors soyons unis contre la barbarie d’où qu’elle vienne.

      Répondre à ce message

    • Le 16 août à 15:48, par Indjaba
      En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

      Bien ! Et votre association dit quoi par rapport aux garibou mineurs qui pilulent en ville au nom de la religion ?

      Répondre à ce message

  • Le 16 août à 08:11, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Warsat, tu vois bien que cette hypothèse que tu émet n’est pas sans raison. Cela ressemble à une tentative de ..... Je pleinement d’avis toutes les religions qui servent et glorifie un Dieu sont censées prôner fraternité, amour et paix. Mais il y a des pratiques ou amalgames qui prêtent à confusion. Apportez-moi quelques lumières bonnes gens : en fait, que dit le bourreau avant d’abattre le sabre qui tranche la tête du condamné à mort ? Loue-t-il un dieu juste avant ou pas ? Les Djihadistes en font autant ! ce n’est que pure logique. Le reste c’est pure diversion. Histoire de comprendre !

    Répondre à ce message

    • Le 16 août à 09:52, par Kishki
      En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

      La seule raison de l’hypothèse de Warsat est qu’il existe des esprits tordus un peu comme le tien pour pensez qu’il suffit qu’un bourreau dise Allah akbar pour être musulman. Mon type tes allusions à peine voilé sur l’Islam n’en ferons pas ce que tu souhaite qu’il soit. J’espère que tu n’est pas myope sinon tu verra la convoitise que suscite cette religion en dépit des sataniques allusions au terrorisme que toi et tes sbires font sur elle. Si tu es encore en vie tu as le temps de sauver ton âme.

      Répondre à ce message

      • Le 16 août à 14:17, par LoiseauDeMinerve
        En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

        Alors saint kishki, tu vois quand la réaction est à fleur de peau on ne fait pas une bonne appréciation des choses. Effectivement je fais des allusions pour ne pas choquer directement car malgré tout je respecte toute religion. Comme tu m’y obliges alors sache que quand je dis trancher le cou ce n’est pas en relation avec ces pauvres sans intelligences qui sont utilisés. Je pense singulièrement à la pratique dans certains pays que vous connaissez. Quand on condamne quelqu’un à mort par lapidation ou par scalp. Puisque c’est officiellement que l’exécution se passe que dit le bourreau au moment d’asséner le coup fatal ? Rend-il grâce à Dieu ? Si tel est le cas c’est comme on le dit : tel père tel fils. C’est si simple pas une critique plutôt un constat. Quand je pense que selon des scientifiques des organes de certains animaux pourraient être utilisés comme greffons.

        Répondre à ce message

    • Le 16 août à 11:18, par RAWA
      En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

      Le problème est que tout le monde connait la notion de bien et de mal. Celui qui prononce le nom de Dieu avant de tuer en son nom se trompe lui même. Il sait très bien que dieu ne tolère sous aucun prétexte un assassinat.

      Répondre à ce message

  • Le 16 août à 09:29, par sankara saidou
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Je félicite la fédération des associations islamiques pour sa réaction et son acte de soutien. Mais comme l’a dit quelqu’un plus haut, il faut travailler a éradiquer les prêches violentes des radios d’obédience islamique.Lorsque vous êtes dans un pays laïc il ya un seuil à ne pas dépasser. Pendant que des radios injurient et traitent les autres religions de tous les noms possibles au su et au vu de tout le monde sans qu’il n’y ait un rappel à l’ordre ne soyez pas surpris qu’un jour on monte des gens pour tuer où violenter. Parmi ceux qui traitent les adeptes d’autres religions de cafres combien ont leurs grands pères qui étaient musulmans ? peut-être 10%. Mais à y voir, ce n’est pas ceux qui font ces prêches violentes le problème mais c’est plutôt ceux qui écoutent et ne régissent pas. Suivre Dieu ce n’est pas appartenir à une congrégation religieuse, c’est se comporter tel que Dieu le veut. Pendant que vous fêtes ces prêches,dans votre entourage, votre vie est complètement aux antipodes de la vertu. Agissons maintenant avant qu’il ne soit trop tard. Le Burkina a besoin de paix pour que ses fils puissent s’épanouir et contribuer à son développement. Tavaillons ensemble pour que la religion soit le tremplin pour une meilleure vie des individus et pour une plus grande solidarité. Dans tous les cas, personne ne peut obliger personne à aller au paradis s’il ne veut y aller. Et comme chacun sera jugé par Allah le tout puissant, je ne pense pas que quelqu’un soit plus fort que lui pour combattre à sa place. Tout ensemble pour un dialogue religieux sincères porteur de lendemains meilleurs. je suis musulman pratiquant, quant mais j’écoute certaines prêches je frémis. La religion musulmane c’est d’abord la tolérance. évitons de rendre hiedeux le visage de notre religion qui n’a rien à voir avec ses barbares d’un autre siècle.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 09:45, par coeurpure
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    En 1992, un de mes petits frères de même père est revenu un soir du marché, et il parlé devant les gens et plus particulièrement devant moi, c’était la veille du doa de 7ème jour du décès de ma mère, et il y avait beaucoup de gens dans la cour pour les préparatifs. Puisque moi je suis allée me mariée à un jeune chrétien et il m’adressait plus la parole et, jusqu’à l’heure où j’écris ces lignes. Il s’est arrêté devant moi et dire aux gens qu’un homme est venu les prêcher que si tu es musulman et que ta fille part se marier à un chrétien, tu dois l’égorger et là Dieu ne te condamnera pas. Imaginez depuis ce temps cette religion était là et l’autorité est là et des gens comme çà viennent prêcher avec des hauts parleurs dans le pays et après ils se promènent de village en village qu’ils font Dawa, et ils sont libres sur notre terre. Voilà maintenant qu’il y a trop de radicalisés dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 10:38, par paysannoir
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Il faut aussi revoir ces écoles coraniques qui jettent des milliers de jeunes dans la rue chaque matin pour mendier

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 10:39, par paysannoir
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Il faut aussi revoir ces écoles coraniques qui jettent des milliers de jeunes dans la rue chaque matin pour mendier

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 12:10, par ralbol
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Quel esprit de TOLERANCE ? Visitez le site ALETEIA et cliquez sur l’article "Maroc:la conversion de musulmans au christianisme soulève la colère dans le pays" par Tony ASSAF.
    Et écrire ce message est déjà considéré comme de l’islamophobie ! On n’en sortira jamais !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 12:43, par filmb
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Relisez une parie de l’intervention du Président de la FAIB : "Vous voyez que parmi les victimes, il y a plus de musulmans que les autres confessions religieuses".
    Donc cela veut dire que l’objectif des terroristes n’est pas atteint ou bien quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 17:51, par Ibn tayimia
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    Pour comprendre pourquoi ces terroristes tuent a l’aveugle sous peine de tuer même d’autres musulmans, il faut revisiter leur conception du droit et de la jurisprudence islamique.

    les groupes militants extrémistes font appel à différents schémas logiques pour justifier les attaques de civils musulmans. Selon M. March, un certain nombre de maximes de la théologie islamique guident ces interprétations : tout d’abord, en droit islamique, les actes sont jugés par leurs mobiles. Ensuite, la nécessité légitime les manquements au droit. Enfin, nuire à l’individu est toléré lorsque cela permet d’éviter un préjudice à la communauté.

    Ainsi, « l’assassinat de musulmans devient légitime lorsqu’il est nécessaire pour combattre les non musulmans », a-t-il dit. Dans ce cas, un musulman tué accidentellement par un autre musulman est considéré comme un martyr et peut recevoir des compensations. « Cela réduit les enjeux premiers de l’assassinat », a dit M. March.

    Les groupes extrémistes justifient aussi l’assassinat de civils musulmans - en particulier ceux appartenant à la mouvance chiite de l’islam - au motif qu’ils sont kufar, c’est-à-dire infidèles.

    Pour les salafistes, étant donné que les musulmans se doivent de participer au djihad défensif, ceux qui préfèrent coopérer avec une force d’invasion non musulmane ou avec l’ennemi sont considérés comme des apostats. Nombre de djihadistes souhaitent que l’apostasie soit punie de mort (bien que cela soit contesté par la pensée islamique dominante). C’est ainsi que les talibans en Afghanistan et Al-Qaïda en Irak ont justifié les attaques visant des bureaucrates civils accusés d’appartenir aux gouvernements soutenus par l’Occident.

    L’idéologue islamiste jordano-palestinien Abu Muhammad al-Maqdisi est allé encore plus loin en affirmant que l’ensemble des gouvernements n’appliquant pas le droit islamique, y compris les gouvernements démocratiques, étaient des infidèles et des apostats. À l’instar de la doctrine salafiste, cette interprétation va à l’encontre de la pensée dominante. Dans son ouvrage Fiqh al-Jihad (La Jurisprudence de la guerre), Yusuf al-Qaradawi, l’un des intellectuels sunnites les plus influents de notre époque, soutient que les régimes arabes qui dédaignent la charia devraient être défiés par tous les moyens pacifiques possibles.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 21:51, par Ka
    En réponse à : Attaque terroriste du 13 aout : La Fédération des associations islamiques du Burkina au chevet des blessés

    ‘’’’A’’’ quelques internautes sur le forum qui piétinent et qui ne maîtrisent pas les analyses fondées sur ces attaques terroristes, sachent que toute personne fidèle et de bonne foi qui connaisse les sourates du coran, sait que l’Islam prêche la paix qui favorise le vivre ensemble, comme la bible dont beaucoup de ses versets nous enseigne aussi la même chose. C’est pourquoi toutes les croyantes et tous les croyants qui savent que ces religions malgré les troubles qu’elles ont causés par l’incompréhension de certains dès le début, savent aujourd’hui que les enseignements du coran ou la bible, ou mêmes d’autres religions similaires, permettent d’éviter les guerres et la violence. Malheureusement de nos jours, une minorité de de la religion musulmane utilisent l’Islam pour satisfaire leurs vices de violences, et aussi manipuler les autres pour des crimes gratuits : Surtout en voulant appliquer la charia dont eux-mêmes ne peuvent pas nous traduire les anciens textes correctement, pour une nouvelle génération dont leurs réalités sociaux économiques ne sont pas compatibles a ses anciens textes très différentes. Conclusion : ’’’’Il est impérative que les décideurs du monde n’associent plus la lutte contre ces punaises de djihadistes a une lutte contre les religions, comme celle du vrai Islam qui a toujours, et depuis la nuit des temps, prêcher la paix et la tolérance.’’’’ Nous devons tous s’unir pour lutter contre les terroristes et non la religion musulmane.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés