Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous voulez aller quelque part, il est bien de trouver quelqu’un qui est déjà allé. Robert Kiyosaki» 

Conseil municipal de Poa : « Notre véritable satisfaction, c’est d’avoir sauvegardé la cohésion et l’union dans notre commune », le maire Daouda Bagué

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • jeudi 10 août 2017 à 17h59min
Conseil municipal de Poa : « Notre véritable satisfaction, c’est d’avoir sauvegardé la cohésion et l’union dans notre commune », le maire  Daouda Bagué

A l’ère de la décentralisation, à chaque exécutif local son ingéniosité. C’est, du reste, la vocation même de la gouvernance décentralisée dans laquelle le Burkina s’est engagé depuis quelques années. Dans cette dynamique de développement donc, si certains conseils municipaux ont opté de mobiliser l’essentiel de leurs énergies pour des querelles politiques et autres intérêts personnels, on peut aussi se réjouir des efforts déployés au quotidien par ces multiples autres pour répondre aux attentes de leurs populations, réduire un tant soit peu les souffrances et, partant, contribuer à la construction nationale. Est de cette ‘’liste heureuse’’, le conseil municipal de Poa. Dans le cadre de notre rubrique dédiée à la vie des communes, nous avons rencontré le maire de cette circonscription sise à environ 70 kilomètres à l’ouest de la capitale. Au four et au moulin..., Daouda Bagué aborde dans cet entretien, différents pans de la vie de la commune dont il a en charge la gestion, il y a maintenant une année, Poa.

Lefaso.net : Comment peut-on présenter la commune rurale de Poa et comment se porte-t-elle à ce jour ?

Daouda Bagué : De son histoire, Poa serait fondé par les « Sikomsé », venus de Manga (région du Centre-sud, ndlr) en quête de chefferie et de terres cultivables. En effet, le site (actuelle Poa, ndlr) était une forêt d’Acaciassp que le premier venu, du nom de Toubou, est arrivé à percer ; d’où « poagamin » (littéralement : percer, accéder à quelque chose). « Poagamin » devient, par déformation, Poa. Poa a été érigé en commune à l’issue de la communalisation intégrale en 2004.

Elle a pour devise « Poakiil tonte saabo » qui fait référence à un lieu sacré dont l’eau ne tarit jamais.Quant à la situation géographique, la commune de Poa est à 30 km de Koudougou (Chef-lieu de la province du Boulkiemdé et de la régiondu Centre-ouest) et à 70 km de Ouagadougou. La commune est limitée au nord par les communes de Nandiala et Kindi, au nord-est par la commune de Sourgoubila (dans la province du Kourwéogo), au sud par la commune de Sabou, à l’est par celles de Kokologho et Bingo et à l’ouest par la commune de Ramongho. La commune couvre une superficie de 231km² pour une population estimée en 2006 à 30 317 habitants, soit une densité de 131,24 hts/km². Poa regroupe dix villages repartis en 44 quartiers.

Lefaso.net : Vous êtes un des responsables d’un grand groupe de Transport, comment arrivez-vous à concilier les deux obligations qui, on imagine, sont exigeantes ?

Daouda Bagué :Je suis actuellement le directeur général adjoint (DGA) de la Société Kanazoé et frères (SOKAF) et j’accompagne et participe, à côté du directeur général (DG), à la gestion quotidienne de la société. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Interview réalisée par Oumar L. Ouédraogo
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diocèse de Ouagadougou : les PMC en congrès au sanctuaire notre dame de Yagma
Bobo : Les travaux du lycée scientifique lancés après vingt ans d’attente
Crise à Zoaga : Il faut agir vite pour éviter un autre Yirgou
Plan d’urgence 2019 du Burkina : Environ 1,2 million de personnes ont besoin d’assistance
Village de Koudoumbo : La paix retrouvée et célébrée par les populations
SOTRACO : Un nouveau code pour un changement de mentalité des usagers
Coopération Burkina-Japon : 4 forages au profit de la commune de Kokologho
Justice burkinabè : La gestion des carrières des magistrats par le SP/CSM bientôt une réalité
Session 2018 du PAE /JF : 11049 micro-projets sélectionnés
Education : La société minière Wahgnion Gold Operation offre 650 tables-bancs à la province de la Léraba
Projet « Fonds enfants et jeunes » : Environ 3,9 milliards de F CFA pour financer la sixième phase
Cinquantenaire du FESPACO : La LONAB apporte une contribution financière de 100 millions de FCFA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés