Gendarmerie nationale : Le Colonel Blaise Ouédraogo officiellement aux commandes de la 3ème région de Gendarmerie

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • mardi 5 septembre 2017 à 22h30min

Nommé le mardi 1er août 2017 par décret présidentiel, c’est ce mardi 5 septembre 2017, au Camp Paspanga (Ouagadougou) que le Colonel Z. Blaise Ouedraogo a été installé dans ses fonctions de commandant de la 3ème région de gendarmerie. Il remplace à ce poste le Colonel Serge Alain Ouedraogo. Une solennité qui a connu la présence de la hiérarchie militaire et présidée par le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba, Chef d’état-major de la Gendarmerie nationale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gendarmerie nationale : Le Colonel Blaise Ouédraogo officiellement aux commandes de la 3ème région de Gendarmerie

Après six années de bons et loyaux services comme Chef d’état-major adjoint de la Gendarmerie, cumulativement commandant de la 3ème région de gendarmerie, c’est le cœur léger que le Colonel Serge Alain Ouedraogo, passe le flambeau à son successeur, le Colonel Blaise Ouedraogo. « Une passation de commandement est un évènement significatif dans la vie d’une entité et d’un chef militaire. Il est d’abord un moment qui permet de jeter un regard rétrospectif global sur le temps de commandement passé, mais aussi d’apprécier les actions communes qui ont été menées, les défis rencontrés, les échecs subis et certainement les victoires remportées », a expliqué le commandant sortant.

Sécuriser les hommes

JPEG - 150 ko
Colonel Blaise Ouedraogo, Commandant de la 3e région de gendarmerie

Tout en remerciant le Seigneur des armées de l’avoir guidé le long de sa mission, il n’a pas manqué d’inviter ceux qui composent cette région de gendarmerie, force humaine par nature, institution républicaine par excellence, armée de devoir et d’honneur par vertu, d’accompagner et de soutenir avec efficacité celui qui tient le flambeau du commandement maintenant, le Colonel Blaise Ouedraogo.

Plusieurs défis attendent le nouveau commandant de la 3ème région de gendarmerie qui assure aussi la fonction de Chef d’état-major adjoint de la Gendarmerie. Il compte mettre l’accent sur l’encadrement des ressources humaines (recherche de l’excellence, raffermissement du professionnalisme) et la sécurisation de sa région (Ouagadougou, Koudougou, Fada), principalement la capitale Ouagadougou qui a connu deux attaques terroristes (15 janvier 2016, 13 août 2017). « Nous allons prendre le temps le plus minimum possible pour réétudier certains faits, afin de voir si c’est une question de dispositif ou de manque de moyens », a-t-il indiqué.

JPEG - 156.7 ko
Le Chef d’état-major de la Gendarmerie nationale, Colonel Omer Tapsoba

Le Colonel Omer Tapsoba, Chef d’état-major de la gendarmerie nationale qui a procédé à son installation n’en attend pas moins. En plus des objectifs classiques qui sont dévolus à tout grand commandement de gendarmerie, il y a celui de contenir et vaincre la menace terroriste. Et pour y arriver, il faut des ressources. « La première ressource est celle humaine. Il faut d’abord compter sur les hommes avant de compter sur le matériel. Je pense qu’il a ce qu’il faut (son leadership) pour réussir sa mission », a-t-il noté.

Marcus Kouaman
Lefaso.net


Qui est le Colonel Z. Blaise Ouedraogo, Chef d’état-major adjoint de la Gendarmerie nationale, Commandant de la 3ème région de gendarmerie

Produit du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK), le Colonel Z Blaise Ouedraogo est né le 19 septembre 1969 à Ouagadougou. Il obtient son Bac série D au Lycée Bogodogo de Ouagadougou en 1988. Admis le 3 janvier 1990 à l’Académie militaire Georges Namoano, il en sort une année plus tard avec son diplôme de chef de section d’infanterie et est nommé Sous-lieutenant. Promu au grade de Colonel le 1er janvier 2014, le nouveau Chef d’état-major adjoint de la Gendarmerie a occupé plusieurs postes dont celui de Commandant de l’Escadron de Bobo (1991-1992), Commandant de la compagnie de gendarmerie de Dédougou (1993-1995), Directeur de la logistique de la Gendarmerie nationale (2002-2007), Commandant du groupement départemental de Fada (2010-2011), Commandant de la première région de gendarmerie (Kaya) du 28 décembre 2011 à sa nomination.

Il a suivi des stages et formation en Droit international humanitaire (San Remo en Italie en 1999), en sécurisation et protection des frontières (Egypte en 2015), en lutte contre le terrorisme (Sénégal, Royaume du Maroc, Burkina Faso), en lutte contre la corruption (Botswana en 2017). A son compte, des missions comme observateur militaire au Darfour (2010-2011), observateur militaire d’élection au Togo au compte de la CEDEAO (2017) et Officier de liaison au compte du HCR à Goma (RD Congo, ex-Zaïre de 1995 à 1996). Titulaire de plusieurs décorations, Chevalier de l’ordre national, médaille d’honneur militaire, deux médailles commémoratives (agrafe Zaïre et Soudan), médaille de la Mission des nations unies pour le Darfour (MINUAD), il est marié et père de quatre enfants.

Source : Dossier de presse

M.K.

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés