Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. Nelson Mandela» 

Electrification du Noumbiel : C’est pour bientôt

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da • lundi 7 août 2017 à 11h44min
Electrification du Noumbiel : C’est  pour bientôt

Batié chef-lieu de la province du Noumbiel sera électrifié par la nationale de l’électricité d’ici la fin de l’année. Des travaux intenses se mènent actuellement sur l’axe Gaoua-Batié pour son opérationnalisation.

Première ville du Burkina à être lotie par le colonisateur, la ville de Batié encore appelée cité de Damar du nom de son fondateur était jusque-là électrifiée en discontinu par une coopérative.

Des travaux entamés pour l’électrification de cette province ont été Suspendus en Juin 2016, pour des raisons de coordination, les travaux proprement dits ont repris depuis le 10 Janvier 2017. A la date du 31 mardi juillet 2017, le terrassement des arbres et le creusage des trous ont pris fin. Pour le représentant de la direction générale de l’électricité et divers, l’implantation des poteaux électriques ne saurait tarder.

Cette implantation va de la commune rurale de Gbomblora en traversant Legmoin pour la ville de Batié, puisque la ligne de Gaoua à Gbomblora est effective depuis décembre 2015. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da, correspondant régional
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 août 2017 à 13:12, par Tasse Le Tché En réponse à : Electrification du Noumbiel : C’est pour bientôt

    Voilà qui raffraichit les coeurs de nous, population de Noumbiel qui attendons cela depuis belle lurette.
    Finies, les querelles entre la Coopel et la population !
    Finis les délestages (bon si y avait même courant)
    Finies les surfacturations
    Asta la victoria, siempre

    Répondre à ce message

  • Le 7 août 2017 à 15:13, par Tchaan sa En réponse à : Electrification du Noumbiel : C’est pour bientôt

    Vraiment les premiers sont les derniers. Ne disont pas d’avantages c’est une question de planification stratégique. Il faut féliciter et le gouvernement qui a pris tout son temps avant d’intervenir et la population qui su attendre son tour. Certainement après l’electrification viendra le bitumage des voies pour sortir un temps soi peu les populations de la misere. Mieux vaut tard que jamais.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
Energie : Le parlement autorise la ratification de deux projets de loi
Economie numérique : Le projet G-Cloud est sur la bonne voie
Énergie et développement durable : Des journalistes et communicateurs veulent favoriser l’accès à l’énergie pour les Burkinabè
Énergies renouvelables au Burkina : Un atelier national de plaidoyer pour améliorer la qualité des équipements
Développement durable : Des journalistes et communicateurs visitent la centrale solaire Essakane Solar SAS
Commune de Solenzo : l’électricité sera désormais gérée par la Sonabel
Énergie : Quatorze localités de la Boucle du Mouhoun bientôt électrifiées
Commune de Gourcy : Simon Compaoré lance le projet « Éco-électrification dynamique »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés