Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Ministère de l’éducation nationale : Une session pour évaluer les performances des projets et programmes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Ernestine Ouédraogo (Stagiaire) • lundi 7 août 2017 à 11h43min
Ministère de l’éducation nationale : Une session pour évaluer les performances des projets et programmes

La session de l’assemblée sectorielle s’est tenue dans la salle de réunion du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MESRSI), ce vendredi 04 aout 2017. En présence du Secrétaire général (SG) du MENA venu représenter le ministre empêché.

Dans le cadre global de la recherche de l’efficacité dans la gestion des projets et programmes et afin de rendre plus visibles leurs effets et impacts sur le développement, le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) a procédé du 17 au 27 juillet 2017, à l’évaluation des performances des projets et programmes sous sa tutelle technique. Au total 11 projets sont soumis à cette évaluation dont 8 en cours d’exécution, un en phase de clôture et 2 en démarrage.

Pour ce faire, un comité technique d’évaluation a été mis en place par l’arrêté ministériel N°2016-271/MENA/SG/DGESS du 28 décembre 2016. Cet arrêté détermine les attributions, la composition et le fonctionnement de l’assemblée sectorielle et du comité technique d’évaluation. En application des dispositions du décret N°2010-741/PRES/PM/MEF du 08 décembre 2010 portant organisation des AG des projets et programmes au Burkina Faso.

Le comité technique d’évaluation s’est appuyé sur les critères d’évaluation définis par arrêté N°2014-000378/MEF/SG/DGEP du 17 octobre 2014 portant fixation des critères d’évaluation des performances, de notation et de classification des projets et programmes. Ces critères sont assortis d’indicateurs fixés suivant les différentes phases des projets ou des programmes (en démarrage, en exécution et en clôture).

Pour le présent exercice, les critères retenus sont : l’efficacité évaluée à 75% et la bonne gouvernance évaluée à 25%. Le présent exercice concerne les années 2015-2016. La note globale de l’évaluation est obtenue en faisant la moyenne arithmétique des notes de 2015 et de 2016.

Au nombre des projets et programme en cours d’exécution :

• le projet cantines scolaires,

• le projet de construction et d’équipement de salles de classes dans les écoles primaires publiques,

• le projet d’appui de l’éducation de base et à l’alphabétisation par l’éclairage, le programme de pays du PAM,

• le projet de développement de l’enseignement de base,

• le projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation,

• le projet écoles satellites et centres d’éducation de base non formelle,

• le projet d’appui à l’enseignement primaire bilingue franco-arabe,

• le projet d’appui aux comités de gestion d’école (en phase de clôture)

• Le projet d’appui au programme de développement stratégique de l’éducation de base (en phase de démarrage)

• Le projet de construction d’infrastructures éducatives financées par le japon (en phase de démarrage).

L’objectif général de l’assemblée sectorielle est d’évaluer les performances des projets et programmes au niveau sectoriel. De les classer selon des critères prédéfinis dans les trois catégories suivantes : vert, orange et rouge.
Les participants en présence du SG du MENA, s’attelleront à faire le bilan d’exécution des années écoulées des projets et programmes, d’adopter après amendement le rapport provisoire d’évaluation soumis par le comité et de prendre des recommandations susceptibles de dynamiser et rationaliser la mise en œuvre des projets et programmes.

Il est attendu, à l’issue de cette session, de faire connaitre les performances de chaque projet et programme, d’élaborer des recommandations et d’adopter le rapport d’évaluation des projets et programmes.

Ernestine W. OUEDRAOGO (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité urbaine : Un réseau de voleurs à la « roulotte » mis hors d’état de nuire
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement
Drame de Yirgou : La Commission nationale des droits humains prépare un rapport circonstancié
Justice : Une soixantaine de praticiens du droit se familiarisent avec les outils de la chaîne pénale
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso
CME Afrique Burkina : Une journée portes ouvertes pour mieux se faire connaître des clients
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Bientôt une stratégie pour une « reprise totale de la scolarisation »
Hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo : des intellectuels réfléchissent sur l’homme et ses œuvres
Lotissement à Guéguéré : Un projet soutenu « fermement » par le conseil municipal
Arriérés de bourses : le cri de détresse des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes en spécialisation
Sud-ouest : Les dozos se mobilisent pour la quiétude des populations
Prise en compte du genre dans les politiques publiques : Le NDI outille des OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés