MPP : Du matériel roulant pour les personnes en situation de handicap

LEFASO.NET | Nicole OUEDRAOGO • lundi 7 août 2017 à 00h07min

Les militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) vivant avec un handicap, étaient à l’honneur ce samedi 5 août 2017. Ils ont reçu de leur parti, du matériel roulant composé de 17 motos, 10 tricycles et 5 vélos.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
MPP : Du matériel roulant pour les personnes en situation de handicap

‘’ C’est une première, qu’un parti politique dote les militants vivant avec un handicap de moyens de déplacement d’une valeur de 15 millions", a noté le coordinateur provincial des personnes vivant avec un handicap, Edouard Koro.

Très honorés par ce geste, les militants n’ont pas manqué de témoigner leurs reconnaissances. En effet, le MPP veut contribuer à résoudre les problèmes de mobilité de ses militants en situation de handicap. Et cela, d’autant plus que ces derniers, malgré leur handicap, ont été d’un grand soutien pendant la campagne présidentielle. « Ce sont des gens qui ont beaucoup travaillé. Ils ont beaucoup sillonné le pays au moment de la campagne, et même avant, pour sensibiliser et mobiliser leurs camarades. Ils ont utilisé leurs propres moyens à l’époque pour le faire (…) » a souligné le représentant du président de l’Assemblée nationale, Boureima Bougouma, par ailleurs président de la fédération des associations des personnes en situation de handicap.

Les personnes en situation de handicap ont besoin d’accompagnement pour développer leur potentialité et à l’occasion de la présente cérémonie, Edouard Koro et ses camarades ont soumis leurs doléances au parti. Le porte –parole des personnes en situation de handicap a ainsi souhaité que le gouvernement se penche spécialement sur la question du crédit. L’objectif étant de créer un fond spécial pour soutenir les projets et activités des personnes handicapées.

Le coordinateur provincial a en outre convié le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, à plaider auprès de la Direction générale du Parc automobile de l’Etat pour la mise à disposition d’un véhicule à boîte de vitesse automatique, en vue d’appuyer l’encadrement des personnes handicapées, au niveau de l’auto-école de la police nationale. « Il y a déjà une dizaine de personnes à mobilité réduite qui ont déjà leur code de la route » a indiqué Edouard Koro.

Le représentant du président de l’Assemblée nationale pour sa part, a confié que ces préoccupations seront analysées. Et d’ajouter que : « Nous sommes mêmes heureux que les personnes vivant avec un handicap aient posé leurs préoccupations. Il faut les aider en leur donnant un peu de moyens pour qu’ils puissent se réaliser eux-mêmes, au lieu d’être à la merci de leurs parents, amis ou autres » a dit Boureima Bougouma.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés