Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da • lundi 7 août 2017 à 00h39min

La direction provinciale des ressources animales et halieutiques du poni a saisi le samedi 05 Août 2017 200 cartons d’œufs en province de la côte-Ivoire.Cette saisie intervient alors qu’une loi au Burkina Faso interdit l’importation, la commercialisation des œufs et de la volaille.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

200 cartons d’œufs soit 84000 œufs, c’est le butin saisi par le service départemental des ressources animales et Halieutiques du Poni ce samedi 05 Août 2017.Cette saisie s’est faite grâce à la coopération avec le service des douanes de Diébougou. Selon Magazi Maka, transporteur sur l’axe Gaoua-Ouagadougou, ces œufs sont arrivés de la côte d’ivoire depuis le jeudi et avec pour destination finale Ouagadougou.

Le transporteur dit être contacté par un particulier pour le transport de ces œufs. Après avoir quitté Gaoua pour la capitale Burkinabé le vendredi 04 Août, il sera intercepté par la douane de diébougou. « Depuis hier, ils m’ont demandé de donner les papiers, je me suis expliqué en vain, ils m’ont dit de revenir à Gaoua pour prendre un laisser passer géo-sanitaire. »le conducteur d’environ 35 ans rebrousse chemin en compagnie du chef de douane. Et c’est aux environs de 12h que le particulier se présente au service départemental pour les papiers demandés. « Après le contrôle ils m’ont dit de décharger car l’importation est interdite. » [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da correspondant régional
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 août à 08:51, par Innocent
    En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

    Bonjour.. Bien joue et félicitation aux différents services qui sont intervenu. Cela permettra de protéger nos valeureux aviculteurs. Mais le réel problème reste la sanction appliquée a ceux qui vont a l’encontre de la loi. Il faut dissuader ces gens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août à 09:18, par George
    En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

    Je pense qu’il faut arrêter maintenant, les actes de malveillances vis à vis des pays voisins. Les burkinabè vont vendre leurs produits en Côte d’Ivoire et dans les autres pays voisins. Les services d’hygiène du Burkina ne sont pas plus outillés que ceux de Côte d’Ivoire ou d’ailleurs.

    Si vous ne voulez voir des produits ivoiriens au Burkina, que nos commerçants n’aillent plus aussi en Côte d’ivoire pour vendre leurs boeufs, piments et autres produits qui contiennent tout autant des microbes que ces oeufs ivoiriens.

    Tout ça participe de la xénophobie burkinabè qu’il est temps d’arrêter maintenant. Vous avez combien de compatriotes en Côte d’Ivoire pour poser ce genre d’actes de malveillance vis à vis de ce pays qui accueille près d’un cinquième de la population burkinabè ?

    Surtout que la qualité des oeufs produits au Burkina, laisse très souvent à désirer. Maigrichons. S’il n’y a pas carrément rupture de stocks. Ou bien c’est encore l’eternelle jalousie burkinabè qui s’exprime par ces actes malveillants vis à vis du succès d’autrui ?

    Répondre à ce message

    • Le 7 août à 12:51, par Le démocrate
      En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

      Mr George vous confondez amour et tambour. Cela procède d’un accord en vigueur dans la zone CEDEAO. Libre échange rime avec contrôle de la qualité des aliments qui permette de prémunir tout consommateur qu’il soit ivoirien ou burkinabé . Si vous devenez vendeur et donc commerçant vous vous devez de vous soumettre aux règles qui entourent cette profession. Toute fraude ne saurait profiter à aucun des deux pays ; si des burkinabé s’hasardent à frauder en CI, il incombe aux services ivoiriens de sévir à défaut de les ramener à la raison.

      Répondre à ce message

    • Le 7 août à 13:17, par A qui la faute ?
      En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

      Bien dit ! surtout qu’on importe du riz plastique et du "poulet eau" de je-ne-sais-où. J’avoue ne pas comprendre souvent à quoi ça sert d’être ensemble en Cedeao,Traité bilatéral d’amitié, cils, blablabla.
      Les pays qui se donnent une chance de développement aident leur paysans. Si les œufs produits au BF (pays à majorité paysan) sont plus chers sans transport c’est qu’il y a un pb.

      Répondre à ce message

    • Le 8 août à 09:50, par GRE
      En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

      George, si tu es burkinabé, il faut laisser les ivoiriens défendent leurs intérêts. En terme d’échange, la cote d’ivoire est largement gagnant parce que on achète si nos commerçants partent leurs vendre des bœufs, piments et autres produits qui contiennent tout autant des microbes que ces œufs ivoiriens comme tu le dis, en retour on achète quasiment tout chez eux. Si toi tu veux qu’on importe aussi les œufs en cote-d’ivoire, je ne sais pas comment tu vas construire une économie diversifiée dans ton pays à moins de vouloir un pays spécialisé en import-import. Par ailleurs il me semble que la Cote d’ivoire a interdit la rentrée sur son territoire à chaque fois qu’on a parlé de grippe, de plus on te dit que les œufs sont sans papiers, le Burkina n’est pas une poubelle. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 7 août à 13:01, par ci
    En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

    nous devons redoubler de vigilance sur France24 on présentait des tonnes et des tonnes d’œuf intoxiques en Europe du a des produit contres les poux des volailles , il vont déverser ça sur l’Afrique pour ne pas perdre tous ces milliards d’euro .

    Répondre à ce message

  • Le 8 août à 09:07, par Moyenga Abdrouamane
    En réponse à : Ville de Gaoua : 200 cartons d’œufs saisis

    Ces commerçants véreux qui n’ont aucune moralité et veulent s’enrichir sur le dos des pauvres consommateurs. Ou allons nous vers cette course pour l’argent facile sans tenir compte de la santé des consommateurs ? TRISTE !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés