Le Présimètre : La nouvelle plateforme de veille citoyenne lancée par Diakonia et Water Aid

LEFASO.NET | Rita Bancé/Ouédraogo • jeudi 3 août 2017 à 00h14min

Le présimètre, la nouvelle plateforme de veille citoyenne pour l’imputabilité politique et la redevabilité socio-économique a été lancé ce mercredi 2 août 2017 à Ouagadougou au cours d’un déjeuner de presse par les Organisations non gouvernementales (ONG) Diakonia et Water aid. L’objectif : Consolider la culture démocratique et institutionnaliser le suivi citoyen de l’action publique par l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Présimètre : La nouvelle plateforme de veille citoyenne lancée par Diakonia et Water Aid

Les ONG Diakonia et Water aid veulent faire de la veille citoyenne l’une de leurs préoccupations majeures. En effet, elles ont lancé ce 2 août 2017 à Ouagadougou, une plateforme dénommée « Le présimètre ». Cette plateforme se veut un espace de partage d’informations entre des groupes de la société civile travaillant sur la gouvernance démocratique pour renforcer la collaboration, le plaidoyer et rendre possible une réponse rapide aux dysfonctionnements dans la gestion des politiques publiques.

Luther Yaméogo, le directeur pays de l’ONG Diakonia a indiqué qu’avec la mise en place du présimètre, la parole est maintenant aux citoyens car ils peuvent s’inscrire sur la plateforme, partager leurs préoccupations, leurs opinions et surtout apprécier le niveau de mise en œuvre des engagements du président du Faso. « Nous avons répertorié sur cette plateforme, tous les engagements du présidents du Faso. Un accent particulier a été mis sur cinq d’entre eux : l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire, l’eau et assainissement ainsi que les questions émergeantes comme la sécurité », a-t-il noté. Aussi, ce dernier a relevé le fait que cela fait 582 jours (NDLR, à la date du mercredi 2 août 2017) que le président du Faso, Roch Kaboré a été élu président du Burkina Faso. Ceci étant, il a déjà fait 32% de son mandat. Raison pour laquelle, ils estiment que les citoyens peuvent maintenant s’interroger, apprécier et faire des propositions sur la destination « du train Burkina Faso ».

JPEG - 65.7 ko
Directeur pays Diakonia, Luther Yaméogo

En ce qui concerne la fiabilité de la plateforme, le directeur pays de Diakonia a rassuré qu’elle a été développée par des professionnels et des experts et de plus, elle bénéficie de la crédibilité des organisations qui la portent notamment Diakonia, Water aid et l’appui des partenaires techniques et financiers mais surtout les organisations de la société civile nationale. « La plateforme est crédible », a-t-il déclaré.

Il a également saisi l’occasion pour rassurer les populations quant à la prise en compte du milieu rural, du milieu urbain et de la diaspora dans la mise en œuvre de cette plateforme. « Nous avons nos partenaires comme l’association monde rural et l’UNALFA, qui vont générer et agréger les préoccupations du milieu rural. Nous avons également des partenaires comme le Centre de presse Norbert Zongo qui va agréger les préoccupations de la diaspora. Sur cette plateforme, nous allons capitaliser toutes les préoccupations citoyennes. Agréger toutes ces préoccupations citoyennes et ne plus attendre la fin du mandat présidentiel pour nous interroger sur le sens du vote que nous allons donner », a indiqué Luther Yaméogo.

De son avis, chaque Burkinabè, par devoir citoyen, doit au cours de ce mandat du président du Faso, donner son appréciation parce que les politiques publiques ne sont plus le domaine réservé du gouvernement, mais aussi de la société civile qui est le mieux à même d’agréger les préoccupations des citoyens et les porter sur agenda.

Il est bon de savoir que cette plateforme a été denonomée « le Prési-mètre (contraction de président et de mètre qui est une unité de mesure) parce que bâtie autour du référentiel qu’est le projet de société du président du Faso, ainsi que du Plan national de développement économique et social (PNDES), et parce qu’utilisant des indicateurs de mesure de la cadence de son implémentation et de ses performances. Le présimètre désigne le nom du programme, mais s’appuie dans un second temps sur une plateforme technologique : www.presimetre.bf

Comment ça marche ?

Tu es citoyen (ne), tu veux participer au suivi des politiques publiques et évaluer le projet de société du président du Faso et le PNDES. Voici comment y contribuer :
Etape 1 : Aller sur la plateforme www.presimetre.bf
Etape2 : S’inscrire ou s’identifier http://www.presimetre.bf/fr/user/login
Etape3 : Parcourir les engagements de chaque thématique pour connaitre leur niveau de réalisation
Etape4 : Lire les éléments d’appréciations de l’engagement avant de réagir

Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés