Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

COMMUNIQUE • jeudi 3 août 2017 à 00h19min

Ceci est un compte rendu d’une réunion du bureau exécutif national du Parti pour la renaissance nationale (PAREN), tendance Tahirou Barry, suite au congrès organisé le week end dernier par le Pr. Laurent Bado, fondateur du parti. Lequel congrès, faut-il le rappeler, a procédé à l’exclusion du Président du parti, le ministre Barry, ainsi que de deux autres personnes de son staff. Lisez plutôt.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

Le mardi 1er aout à 18h30, s’est tenue au siège du PAREN une réunion du Bureau Exécutif National (BEN) aux fins d’examiner la situation du parti à la suite d’une rencontre présentée comme un congrès ordinaire tenue les 29 et 30 juillet 2017 à Ouagadougou. La réunion a été présidée par le président du parti Tahirou BARRY. Deux absences non excusées ont été relevées. Après échanges et analyse froide de la situation, le BEN a fait observer ce qui suit :

De la Supposée Crise au PAREN

Le frère Laurent Bado a parlé de crise au PAREN alors que le Bureau Exécutif National et toutes les structures régionales et provinciales du parti fonctionnent normalement. Aucune démission n’a été enregistrée. Peut-être que des malentendus ont subsisté entre personnes d’où l’acceptation par le bureau du principe de la constitution d’un comité de réconciliation avec la désignation de quatre membres par les frères Laurent Bado et Tahirou Barry. Toutefois, à travers la démarche précipitée, sournoise et unilatérale des missions de conciliation à travers le pays et surtout la condamnation arbitraire et l’exclusion définitive préalable de responsables du parti en l’occurrence le directeur national de campagne du parti et ce malgré des tentatives de médiation, des conditions ont été créées artificiellement pour que la mission du comité accouche d’une souri.

De la validité du mandat du Bureau Exécutif National

Le mandat de cinq ans du Bureau Exécutif National issu du congrès extraordinaire du 30 juin 2010 et qui devrait expirer en juin 2015 a été abrégé au cours d’un autre congrès extraordinaire les 24 et 25 janvier 2014 tenu à Bobo Dioulasso qui a réuni l’ensemble des 13 chefs de régions et des 45 provinces du pays avec la participation du frère Laurent BADO.

A l’occasion, des commissions ont été créées pour assurer une meilleure organisation des travaux à travers les thématiques suivantes :

I. Renforcement des capacités politiques et organisationnelles du PAREN ;

II. Perspectives électorales et orientations politiques du parti.

Ce congrès a pris des résolutions importantes dont l’investiture de Tahirou BARRY comme candidat aux élections présidentielles.

L’élection des membres du nouveau bureau pour un autre mandat de cinq ans a eu lieu le samedi 25 janvier après la plénière. Au vu du dossier régulièrement soumis à l’autorité compétente, le récépissé n°2014-00479/MATD/SG/DGSEPP/DLFSPP du 07 avril 2014 a été délivré. Par conséquent, en dehors d’un congrès extraordinaire régulièrement convoqué, le mandat du bureau actuel du PAREN court jusqu’en janvier 2019.

De la légalité du congrès

La rencontre qualifiée de congrès a été convoquée par le frère Laurent BADO sans information officielle du Bureau Exécutif National et sans respect des procédures prescrites par l’article 5 du règlement intérieur du PAREN qui dispose que « Les participants au congrès sont informés au moins quarante cinq (45) jours à l’avance du lieu et de la date de tenue du congrès. » L’article va encore plus loin en mettant le bureau au cœur de l’organisation du congrès. En effet, il précise que le Bureau Exécutif est chargé de la transmission des convocations et de l’organisation matérielle du congrès.

Du reste, l’initiative de la convocation d’un congrès extraordinaire est dévolue au Bureau Exécutif, acquise à la majorité des 2/3 de ses membres conformément à l’article 14 du statut du PAREN.

En outre, la qualité des participants prescrite par l’article 12 du statut n’a pas été respectée car aucun chef de région, de province ayant mandat en cours de validité ni d’élus parlementaires ou municipaux en dehors du député Laurent BADO n’a participé à la rencontre.

De ce qui précède, les conclusions de cette réunion demeurent sans effet juridique et ne sauraient remettre en cause la validité du mandat actuel du Bureau Exécutif National.

Une motion de 2006 officiellement présentée octroyant des prérogatives extraordinaires et indéfinies au frère Laurent Bado ne saurait se substituer et surtout être contraire aux textes fondamentaux du parti librement adoptés et actuellement en vigueur.

Le Bureau Exécutif National tout en réitérant sa confiance au frère Laurent Bado l’invite à inscrire son action dans les textes fondamentaux en vigueur du parti et à œuvrer résolument et patiemment à la préservation des acquis du PAREN.
Le Bureau Exécutif National invite l’ensemble des militants à la retenue et à la sérénité pour poursuivre la marche du parti vers sa redynamisation.
La réunion a pris fin à 19h45.

Le Bureau Exécutif National du PAREN

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 août à 16:57, par Kiema André
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Ok, donc cela fait maintenant un PARTI avec deux bureaux EXECUTIFS ! Lequel est légal, éclairés nous chers JURISTES.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:00, par Toutouroutou
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Mon frère tahirou,pas de demission pour faire plaisir a qui que ce soit.Au demeurant,tu as toute la parole pour bien expliquer ce que le vieux te reproche reellement et ses intentions a ton egard.Tu as tout notre soutien !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:04, par JB
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    TB mieux vaut pour toi d’aller créer ton parti ! On te suivra !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:08, par Entouca
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Nous attendons de voir la suite du feuilleton ! Mais ce qui est surprenant, pourquoi s’agiter de la sorte, n’est-ce pas mieux de créer votre parti si tant que Barry Tahirou a assez de représentativités dans les régions du pays ? Bon bref, on vous suit

    Répondre à ce message

    • Le 2 août à 21:28, par yabgo
      En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

      un parti n’est pas une chemise ni une parcelle !
      BADO n’est qu’un fondateur, c’est à dire un devancier/
      Tahirou est modéré, la légalité est de son coté---
      BADO parle fort et cache mal une haine forgée contre son élève qui vient de grandir

      Répondre à ce message

      • Le 4 août à 10:34, par Anomyme
        En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

        Rire.... ça n’a rien à voir avec la haine.
        1- BADO pouvait etre premier ministre depuis Blaise.. il ne l’a pas accepté.
        2- C’est lui qui a désigné (ou proposé) Barry comme ministre.... il pouvait s’auto-proposé et il ne l’a pas fait
        Pensez-vous qu’il ne sait pas ce que veut dire ministre ? BADO veut tout simplement un jeune qui va défendre le parti, l’amener loin sans oublier l’alternance ethnique à la tête du parti. c’est tout. si c’était une jalousie je pense pas qu’il allait désigner un autre jeune comme président (BERE Michel). il allait s’auto proclamer.
        Heureusement que les textes du parti précisent que le fondateur a trois privilèges qui l’amènent à mettre de l’ordre si toute fois le Bureau dérobe. et c’est tout simplement le cas. il est le fondateur et si des gens mal intentionnés commence a avoir des propos ou des comportement et décision qui ne vont pas avec la doctrine, l’idéologie et le programme de gouvernement ou de gestion administrative, le fondateur vient mettre de l’ordre.
        - Ne pas décrocher aux appels du fondateur est déjà un manque de respect et mérite une sanction disciplinaire, n’en parlant même pas des non-tenues de réunion, des manques de transparence dans la gestion financière.
        On te négocie depuis plus d’un an pour organisation d’un congres afin que d’autres ethnies prenne la tête comme ça c’est passé pour toi.
        tu dis "ok" et ensuite tu n’as pas le temps. on reporte, tu dis "ok" et ensuite tu es pris. jusqu’à maintenant tu n’as pas le temps.
        Et après le congres organisé par le fondateur, selon ses droits, tu as maintenant le temps de convoquer le Bureau. Pourtant tu disais au fondateur que c’est toi même qui allait lire le discours d’ouverture du congrès. aujourd’hui tu reconnais pas ce congrès.
        BARRY, le fondateur est bien sage et ne veut le mal à personne, c’est mieux pour toi de faire ton meat-culpa, revenir au parti, garder ton poste de ministre. cela te rendra encore grand.
        c’est mon point de vu objectif.

        Répondre à ce message

      • Le 4 août à 11:41, par libre penseur (un membre du nouveau bureau exécutif-lassane)
        En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

        je sis désolé mon frere Yagbo, dire que BADO n’est que le Fondateur, c’est encensé de votre part. il est le fondateur, ça veut dire qu’il a conçu sa doctrine. c’est le Fondateur. BARRY a adhéré à sa doctrine, maintenant s’il se comporte mal et que le Fondateur l’exclu, qu’il aille fonder son parti à lui. mais comme je l’ai dis dans un de mes écrits, il n’a ni l’intelligence ni la vision ni les idées pour être fondateur. c’est un défis que je lui lance. c’est un voleur d’idée.

        Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:13, par SuperJos a Kaya
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Bien joué Barry. On attendait vivement ta réaction. On comprend mieux maintenant. En politique il faut toujours expliquer. Maintenant c’est fait et de manière brillante.
    Prof Bado, en politique il n y a pas de retraite selon Sarkosy. Mais ici c’est le Burkina. Tu crois que les burkinabés sont bêtes mais rappelez vous que c’est l’un des premiers pays en Afrik a chasser un président depuis 1966. Opération rééditée en 2014. Seul pays en Afrik au Sud du Sahara a faire le printemps arabe. Sankara était burkinabé. Prof Attention a ce que tu faits et tu dis. Le peuple ne va plus accepter impunément tes injures et tes combines. Barry faut pas fâcher avec lui. En Afrik, un fils calme toujours son vieux père. Prof a peur et a besoin d’être rassurer. Bravo pour la com

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:15, par LeSage
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Je retiens deux faits qui contribuent d’avantage a discrediter Barry.
    1. En 2014, Il a manoeuvrer dans l’ombre pour renouveler son mandat qui devait s’expirer en 2015, avant terme. Cela sans expliquer pourquoi. Y’avait-il une urgence qui ne pouvait pas attendre 2015 ?

    2. Ils ont convoquer un congrès extraordinaire les 24 et 25 janvier 2014 à Bobo Dioulasso. L’objectif officiel de ce congres etait l’investiture de Barry comme candidat a l’election presidentielle. Pas de probleme dans ca, puisque Bado lui meme a cautionne et participe a l’evement. Mais la vraie raison de ce congres etait le changement des textes du parti pour ecarter definitivement Bado, et renouveler le mandat de Tahirou et ses acolytes. Quand bien meme ils signalent que Bado a participe au congres, il n’a pas ete informe ou associe a cette rencontre de renouvellement du bureau, et du mandat de Barry. Cela s’est passe le 25 Janvier en dehors des plenieres et en l’absence du pere fondateur du parti.

    Conseil : A travers cette declaration, Je vois que le clan de Barry veut s’engager dans un bras de fer avec le Professeur. Ils peuvent meme amener l’affaire en justice et je parie que Barry et son equippe ont plus de chance de gagner le proces. Mais ici, c’est pas une question de legalite, de droit ou politique. C’est plutot une question d’ethique. A force de persister dans ce sens, Barry ne pourra jamais se debarrasser de cette casquette de jeune opportunite qui a abuse de la confiance d’un vieux qui l’avait pris dans son coeur. La jeunesse Burkinabe ne le considerera plus comme un model et son avenir poltique sera en pointillets dans un pays ou l’eveil des conscience se fait de plus en plus remarque. Barry serait mieux inspire de laisser tomber l’affaire et creer son propre parti s’il en est capable. A defaut, qu’il se rallie au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:15, par ngoonga
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Encore un coup fourré en prélude aux élections à venir. Malheureusement le PAREN n’a pas eu de parents pour le conseiller à éviter cette peau de banane qui existe en réal politik. Peut être encore la main de Gorba ou de ses sous marins.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:16, par Substance Grise
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Divisions pour divisions et il Sera toujours difficile de construire le Burkina avec ça. C’est ce que veulent les occidentaux pour mieux nous exploiter. Pauvre Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:17, par Amadou
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Hum ! je savais que Tahirou Barry est une force tranquille . Allons seulement. Le professeur de droit se fait corriger sa copie par son élève. Je professeur n’aura pas tort d’être fière de son élève. Son élève a brandit le droit

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:22, par Mafoi
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Il faut quand même respecter votre Laurent Bado en l’appelant papa Laurent Bado au lieu de "le frère Laurent Bado".Ou bien le PAREN est devenu une loge maçonnique ?Plus sérieusement,nous Burkinabè,devrions prendre de la hauteur en nous débarrassant de ces machins groupusculaires appelés pompeusement "partis politiques".C’est pas parcequ’on a faim qu’il faut se lever pour créer son bidule.Marre de ces produits toxiques qui polluent la vie des Burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:23, par yelmingaan blaan saa hien
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Arbitres !à vos marques !ça ressemble fort au cas du PAI !
    espérons qu il y aura de la modération dans les injures afin que les ennemis ne rient pas aux dépens des "PARENS" !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:23, par LePenseur
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    VOILA QUI EST CLAIRE !
    Je disais toujours que Bado est Malhonnête car on l’appelle professeur avec "Pr" à son nom (or il n’a jamais été agrégé) et jamais il ne l’a rectifié. Depuis longtemps mes amis ne me croyaient pas ; aujourd’hui je pense que ceux qui ne me croyaient pas ont la preuve devant leurs yeux d’un comportement digne d’un analphabète. Comment peux tu participer à un congrès depuis janvier 2014 et c’est aujourd’hui que tu remets en cause les décisions que toi même tu as contribué à prendre ?
    NB : Je ne connais ni Barry ni Bado de prêt mais mon intégrité m’oblige à me prononcer au nom de la logique scientifique

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:30, par zill pawwa
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Je déteste la politique politicienne.Si l’on doit donner son point de vue au vu des dires et écrits sur cette question, le Professeur Laurent BADO devra donc se conformer au textes régissant le parti. Je crois qu’il n’y a pas de maturité dans cette action.A la place du professeur j’userai de tout moyen pour amener le bureau a revoir les textes si je préparais un supposé coup d’état.Mais la façon dont se font les choses au sein du parti pourra remettre en causes toutes les actions du professeur par le passé.BADO n’est plus président du parti mais demeure membre, a cet titre s’il constate des imperfections dans les actions de BARRY, qu’il les dénonce lors des différents congrès et l’assemblée pourra prendre des mesures.Je pense qu’il est mieux de permettre au bureau de poursuivre ses activité jusqu’à le fin de son mandat a moins qu’il y’ait une interprétation plus juste des textes du partie.C’est mon point de vue.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:32, par Bienvenu
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Si Barry n’est pas content qu’il crée son parti.il ne faut pas forcer le vieux père .sois reconnaissant en acceptant les conclusions du congrès .

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:45, par Kabarébé
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Haayaaa !!! Ainsi donc le coup de sifflet est parti pour le début du match Real-Barça ! Bado aurait du se taire et rentrer à Zoula développer une agriculture. Comme ça, il pourra de temps en temps recevoir des enveloppes de ses anciens étudiants maintenant aux affaires. Cette crise n’est ni doctrinale, ni politique mais générationnelle. Tous les partis politiques en ont connu. Mais certains ont pu les amortir avec tact. C’est ce tact qui a manqué à Bado.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août à 22:16, par Neb-nooré
      En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

      Bonjour, je réitère ce que j’ai conseillé à Barry après la sortie médiatique de Bado. J’ai conseillé à Barry de créer son propre parti et de laisser Bado avec le sien cela pour que tu ne soit traité d’opportuniste. Voila que Barry expose ici son vrai visage d’opportuniste, "chasser Bado et récupérer le parti pour en faire sa chose". Il y a deux preuves concrètes : 1 - la durée de la rencontre qui a démarré à 18h30 et est fini à 19h45 soit 1h15 de rencontre, insuffisant pour convaincre de la fiabilité et de la réelle tenue de cette rencontre. Ensuite 2 - il es écrit "en avant pour la redynamisation du parti". Non Barry tu est entrain de dévier de la voie du "tierceisme" prôner par ton mentor Bado qui ne te laisserai pas faire. Alors Barry pour plus de sérieux et de clairvoyance démissionne et crée ton propre parti et montre au vieux et au peuple que tu avait raison.

      Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:54, par ggongoni
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    De toute façon l’eau est déjà versée et il n’est plus possible de la ramasser. Autrement dit ces deux groupes ne sont plus conciliables.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:59, par sonny
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    IL FAUDRA DISSOUDRE LE PAREN ????C ?EST UN PAREN COMME LE FONT NATIONAL EN FRANCE .???LE FONDADATEUR RESTE VEUT TOUJOURS GARDER LA MAIN MISE ET MEME SEMER LE DESORDRE///

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 18:14, par courage
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    la question fondamentale est de savoir si les faits reprochés à Barry sont vrais ou non. a t’il dirigé le parti avec des pratiques qui rime avec imoralite et rusé. si oui il fera mieux de se calmer sinon il peut saisir la justice. toute fois il sortira sali dans cette crise.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 18:25, par Pascal
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Si Laurent Bado, s’est vu octroyé par cette motion en 2006 des prérogatives extraordinaires et indéfinies, c’est à dire, ici, SANS LIMITES, il est en fondé en droit de convoquer ce congrès extraordinaire qui a perdu Tahirou Barry.

    C’est un renard, ce Bado Laurent. Il fait établir les textes régissant le PAREN et subrepticement, en Bon Juriste, il fait voter par voie de motion ce pouvoir extraordinaire et sans limite qui lui permet de mettre le hola à toute tentative de lui prendre sa chose. Il est très prévoyant.

    C’est foutu, Barry. Aucun juriste maîtrisant la chose juridique ne peut invalider les décisions du congrès extraordinaire des 29 et 30 juillet 2017. Car le Pr Bado Laurent a utilisé les prérogatives qui, en fait, le mettent au dessus des textes du PAREN. Avec de tels pouvoirs, il n’est pas obligé de respecter la procédure établie pour la tenue des congrès. Et pire, pour les autres choses du PAREN.

    Et donc, aujourd’hui, il n’y a pas deux BE au PAREN. Il y en a un seul. Celui BE établi le 30 juillet 2017 par Bado Laurent. Le BE dont se prévaut aujourd’hui Tahirou Barry est mort et juridiquement mort. Par le fait du prince.

    Lequel fait du prince, ici, n’est pas arbitraire, car autorisé, donc légal, par l’acte de 2006. Aucun BON juriste dans nos cours et tribunaux ne peut remettre en cause la création du nouveau BE.

    C’est foutu. Il ne fallait pas donner a Bado Laurent de tels pouvoirs exhorbitants. Comment êtes vous tombés en dans un tel piège, en 2006, Tahirou Barry ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 18:39, par Analyste
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Ces contradictions me font mal. Comment un parti qui a tant sucité de l’intérêt auprès de la jeunesse, notamment en milieu estudiantin en arrive à un tel déchirement. A y voir de près, je crois à mon humble avis que Barry n’a pas raison. Dans le communiqué ici publié, il est bien mentionné les prérogatives accordées au père fondateur du parti. Même si les textes ont été relus en 2014, il ne ressort pas qu’on a retiré ces pouvoir à Laurent Bado. Il a bel et bien le pouvoir de convoquer une assemblée générale lorsqu’il sent la nécessité et c’est ce qu’il a fait.
    Par ailleurs, il faut reconnaitre que le projet de société du PAREN est le produit de la réflexion du père spirituel. Pendant qu’il est encore vivant, comment peut on lui retirer le droit de rectifier les choses quand elles vont mal dans cette organisation.
    Cette sortie de Barry et son clan est à mon sens, une sortie irréfléchie. Bado a bien dit que c’est lui qui l’a désigné pour être nommé ministre à la condition que le PAREN se ralie au MPP. C’est donc clair, c’est lui Bado député à l’Assemblée Nationale qui accompagne la majorité dans le vote de la loi. Cela veut donc dire qu’il peut demander le remplacement de Barry au contraire des cas, il n’accompagne plus la majorité. Barry a donc fait une sortie hasardeuse alors que le vieux lui tendait encore la main. Il a bien dit au cours de l’émission à la RTB qu’il est un homme de Dieu, un croyant. Cette qualité laissait encore paraitre une éventuelle entente entre les deux hommes. Mais hélas, en Peuhl rusé, Barry pense prendre le dessu avec cette sortie. Une mauvaise entente vaut mieux qu’un bon procès, dit-on. C’est la voie de la justice qu’il a choisit, alors attendons de voir....

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 18:48, par Mika Panga
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    wait and see, que l’intérêt supérieur soit privilégié.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 19:58, par Gongloma SOOKE
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    "Pr" BADO, prouve encore qu’il est un piètre juriste et un mauvais politique doublé d’une niaiserie et d’une naïveté sans limites. Avec l’affaire des 30 millions, on a vu comment le Chat Noir du Nayala l’avait doublé et ridiculisé. Toute honte bue, il avait fini par reconnaître qu’il s’était fait berné et humilié. La suite à été bien connue. Une longue traversee du désert et il avait fini par devenir un vendeur de porc au four dans son quartier.
    Non content d’avoir tiré des leçons (le molosse ne change jamais sa éhontée manière de s’asseoir), voilà il etale à nouveau toute sa bêtise et sa nullité politique sur la place publique. On ne dirait même pas un juriste, mieux un enseignant de droit. "Pr" BADO est uniquement mû par des pulsions morbides incontrôlées. Un juriste politicien qui ne sait même pas utiliser des textes pour combattre. Naïvement, il est allé s’asseoir au concret de Bobo en 2014 sans réfléchir sur les tenants et aboutissants du changement des statuts. Cela se comprends s’il a passé le temps à somnoler.
    Mr Tahirou BARRY vient d’administrer au vieux "Pr" une belle leçon de maîtrise de l’art politique. L’age et la malcause ne suffisent pas il faut toujours une profonde analyse avant l’action. Sinon, on aura que ses yeux rouges seniles, myopes et larmoyants pour regreter l’inconstance et l’imaturité des actions infantiles, inutiles et précipitées.
    Bonne suite du feuilleton.
    Gongloma SOOKE

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:23, par Smowari
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    La seule chose que je comprends dans ce brouhahaest Tahirou BBarry ne veut pas quitter la tête du PAREN. Sinon c’est prévu que la présidence du parti soit tournante. En plus aucun autre président n’a fait plus de temps que lui alors qu’il arrête ce bras de fer qui ne sert que son seul et propre intérêt.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:27, par l’oeil de l’aigle
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Bonsoir.Monsieur BARRY quand DIEU t’aide évite les pertes de temps inutiles. Tandis que nous attendons le nom de ton parti tu es la à répondre à des gens qui n’ont aucun respect pour toi. Laisse le parti du vieux et créer ton parti. Le vieux s’aura que même un enfant abandonne son pére pour un autre n’en parlons pas d’un parti. NOUS ATTENDONS LE NOM DE TON PARTI. Hier, aujourd’hui et demain nous serrons toujours derrière toi. « PJBN / PB » Parti des Jeunes pour un Burkina Nouveau / Parti des Bâtisseurs. Evite de faire leur jeu. Aprés c’est une histoire de justice, de report de je be sais quoi ?????? PARDON CREER TON PARTI

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:29, par Smowari
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Le vieux a quitté la présidence du parti pour qu’elle tourne entre différents membres originaire deddifférentes régions. Depuis lors il y a eu 4 présidents. Et tous ont été désigné par le vieux, même Tahirou. Maintenant que lui il est enhhaut, il ne veut pas quitter.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:41, par Sosthene Nana
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Entre le pere et le fils,prenez gardes de jouer aux saint esprits.la surprise risque d’etre grande. #wend_na_song_do

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:46, par lagitateur
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    En tout cas, Kabarébé, le Professeur a manqué de tact. Il aurait dû négocier que le fils maintenant aux affaires lui fasse parvenir de temps en temps quelques "croûtes brûlées" au lieu de se donner en spectacle de de la sorte.
    Tahirou a de l’avenir dans ce pays. Tous les autres leaders à la pointe actuellement sont de la vieille garde. TB représente notre Emmanuel MACRON du Burkina. S’il reste sage comme il est, il dirigera un jour ce pays. S’il se démarque du "machin" à Bado et créé son propre parti, walaï j ’y adhèrerai et je l’aiderai à gagner. Courage, mon frère Tahirou.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:48, par Hamadou SAW.
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Bonne analyse frère le SAGE. Le bras de fer ne sert à rien quand on sait que c’est par la confiance de l’autre que le Ministre a intégré le parti et encore accéder à ce haut niveau. Si ça ne va pas aujourd’hui, mieux vaut se retirer et se mettre à d’autres perspectives. Il n’est pas tard à cela. Créer son propre parti ou aller là ou la confiance peut être d’actualité. Rien ne pourra se consolider dans ce tohu-bohu. Surtout pas de bras de fer entre l’élève (bien que majeur aujourd’hui) et son Professeur !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:16, par Toēenga
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Ma foi, c’est bado lui même qui réclame qu’on l’appelle frère bado ou le cultivateur Bado. Ce n’est donc pas une question de manque de respect mais de bienséance.
    Toēenga

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:26, par Seigneur Des Oratoires
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Les explications que je vois sont superficielles et pas du tout claires. Pour ceux qui ont entendu l’interview de Laurent BADO, et ont suivi l’interview de Tahirou BARRY au sortir du conseil des ministres, et qui savent tirer la vérité des gestes et de la mimique, on a encore besoin que Tahirou BARRY détaille davantage. J’ai l’impression qu’il ne veut pas parler pour ne pas se vendre lui-même. Qu’il parle ouvertement, avec des arguments en bonne et due forme. Cette affaire de renouvellement de mandat en 2014, n’est pas claire. Qu’il donne les motivations, la manière dont le renouvellement s’est déroulé. C’est important ! Sinon je ne serai pas le seul à rester à ma soif. Et je souhaite que les autorités du PAREN s’accordent pour lui donner un nouveau souffle. Tahirou BARRY n’a pas remporté les présidentielles dernières. Mais dans l’avenir, il a la chance de pouvoir y arriver. A lui de savoir jouer avec les cartes du moment.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:33, par PLEURE Ô pays bien-aimé
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    J’imagine si c’est BARRY qui avait gagné les présidentielles et que BADO était devenu premier ministre comme il l’avait souhaité !????????? ah ah, la salle du conseil de ministre allait devenir un ring de catch.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:38, par franc
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Pour sûr le Professeur s’est fait abusé par son élève. Les textes ont subi des retouches à l’insu du fondateur qu’il est. Pire je dirais que c’est à dessein et le vieux est bien tomber dans le piège. Cependant je conseille à Barry de chercher plus un compromis si c’est encore possible que de vouloir opposer un bras de fer. Entre les deux, celui qui a encore une carrière politique à confirmer c’est bien Barry. C’est pour cela que Mr Barry doit savoir raison garder dans ce duel qui ne fait que commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:41, par Le penseur averti
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Pendant la crise Carlos Toé, j’avais dit à Laurent Bado de laisser son parti avec le jeune Tahirou sinon il courait à sa perte. J’ai cru que je m’étais fait comprendre puisqu’il avait laissé tomber alors que c’était pour mieux revenir. Le problème ce n’est ramassé des marionnettes mossis pour aligner à la tête du parti, ce n’est pas ça qui va sauver le PAREN. Laurent Bado doit se reposer et laisser le PAREN de côté entre les mains des jeunes qui vont insuffler une nouvelle vision pour le booster. Monsieur Laurent Bado, quittez dans ça, car vous n’avez pas de récépissé pour agir dans la légalité.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:45, par Deb
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Ce tohu bohu sera certainement tranché par la justice. Vous serez bien inspirés d’envisager la création d’un autre truc pour exister voyez vous

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 21:58, par ridicule
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    A lire et à écouter les deux clans du PAREN, je me rends compte que d’un point de vu juridique, l’aile BARRY prends l’avantage. Quant à BADO, il s’est fait simplement avoir par sa coutume de gestion de son parti qui lui octroie d’énormes prérogatives non statutaires. Et là où va se feuilleton, il serait bien inspiré de se retirer et surtout de sursseoir à ses conférences de presse sur cette affaire, sinon, juriste qu’il soit, il ne sortira pa grandi de ce duel. Il a perdu son PAREN ! Et un parti doit survivre à son fondateur...

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 22:10, par Integre
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Merci au BEN pour ces éclaircissements ... J’admire le sang froid du jeune ministre Tahirou Barry ! Il est et demeure un modele de leadership pour la jeunesse burkinabe. Une déclaration pleine de sagesse qui fera réfléchir le vieux Bado sil lui reste un minimum de bon sens . Un parti politique est régi par des textes . Force doit rester a la loi .

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 23:01, par MADESS
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    UN MATCH DEJA JOUË DEPUIS LE 29 ET 30 JUILLET, IL NE RESTE QUE LES COMMENTAIRES, IL N’YA PLUS RIEN A VOIR. TAHIROU NA QUA SE RESIGNER CAR LES PROPOS DU PROFESSEUR LAURENT BADO SONT « PAROLES D’EVENGILE »

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 00:42, par Le Diseur
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Non attendez Vous ne voyez pas le jeux ?
    Tactique politicienne !! Je vois BARRY démissionner les semaines ou mois a venir. Car ce contexte n’est plus propice à une collaboration fructueuse. Mais avant, il veut démontrer l’inexactitude de la procédure employée par le "Professeur". Pour après bouger la tète haute !

    Autres chose de bizard, Barry ne sest jamais prononcé clairement sur les accusations faites par le "Professeur", bizard non !

    Mais bon, une chose est sur, comprenez le vieux BADO, son Parti cest tout ce qui lui reste quand il a tout perdu ! lol, vraiment .

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 01:43, par KONKONA
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Tout ce bavardage pour rien. Reconnaissons au moins le MERITE au Professeur BADO. C’est quand même lui le fondateur de ce parti. Quoi que l’on dise, c’est de son parti que Monsieur BARRY est devenu Ministre. Il faut un peu de respect pour le professeur.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 02:49, par EKOTO
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Je pense que Bado est le genre de politicien qui dit qui n’est plus au commande et en réalité veut toujours être maitre derriere les rideaux. Barry a raison, le faite meme que Bado convoque un congres sans l’avis du BPN est le signe de son arrogance. Bado veut se faire craindre non pas par la sagesse ou par le savoir mais par la violence verbale et par des gros mots que les burkinabé n’ont pas besoin. Bado en réalité n’est pas différent de ceux qui créer leur parti politique et refuse de ceder la direction a un autre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 03:00, par Ouédraogo Désiré
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Un conseil : Laissez au Vieux son parti et créez votre parti. Evitez les problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 05:16, par Karfolo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Ce qui arrive à Barry ,est plutôt un problème d’inexpérience politique. Le fait que Barry participe à un gouvernement MPP a scellé son sort et son ambition d’arriver au pouvoir. Quand on est ambitieux on ne part pas se compromettre dans un gouvernement de ce genre.
    Hors Le ministère qu’il a hérité ne lui permet pas de faire affaire et gagner gros sous. 2020 arrive à grands pas , Le vieux briscard, Président Du MPP avait deux options pour casser Barry : Allez fouiller dans sa gestion du ministère, en commettant son Ami Ibriga a La tâche ou passer par son Vice Président de l’AN pour mettre fin au ambitions démesurées de l’ami Du frère Bologo ou Bogolo. L’option 2 est plus simple et moins attaquable, puisqu’il s’agirait d’une affaire interne. Dans tous les cas au prochain remaniement du gouvernement Barry sera out du gouvernement. Et s’il veut être candidat contre l’autre en 2020 il aura l’ASCE-LC sur son dos.
    Si Barry s’engage dans une voie judiciaire, je pari que jusqu’en 2020 Les tribunaux n’auraient pas fini de trancher et sa candidature, risque de poser probleme. BADO n’est pas et ne sera pas Candidat. Donc celui qui a à perdre Dans cette affaire c’est bel et bien Barry.
    A sa place il serait sage de penser à son avenir et d’aller créer son propre parti . Une chose est sur son départ du gouvernement n’est plus qu’une question de jours.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 07:41, par Sayouba
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Merci M. BARRY. Comme quoi la sagesse n’est pas nécessairement liée à l’âge. Je valide !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 08:22, par La loupe
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Bonjour à tous. Je crois que à expliquer comme ça Mr son Excellence Tahirou BARRY aurait raison dans la forme. Mais le fond est teinté de subterfuge et d’intention de confiscation du parti de son mentor. Selon lui, l’article 5 du règlement intérieur du PAREN qui dispose que « Les participants au congrès sont informés au moins quarante cinq (45) jours à l’avance du lieu et de la date de tenue du congrès. » n’a pas été respecté. C’est vrai que je ne suis militant ni sympathisant mais dans cette affaire BARRY va précipiter sa sortie au gouvernement. Pour montrer qu’on est grand on ne s’accapare pas, on crée pour rivaliser mieux. Wait can see. Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 09:08, par alfa
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Dans tous sa c’est le comportement de Tahirou qui m’énerve.si tu es si populaire et/ou si intelligents que sa démissionne et va crée ton propre parti.Zeph a été ministre sous Blaise ;Roch 1er ministre president de l’AN et du CDP n’en parlons pas des Ablassé Sara etc mais quant ils ne sentaient plus dans le parti se sont simplement retiré et crée leur propre parti aujord’hui Zeph son parti est la 2ém force du pays quant aux MPP la 1ére.c’est sa chaque persone doit oser comme le disait l’autre inventer son propre avenir.Mais vouloir s’accrocher a quelque chose que tu n’as meme pas ete le concepteur et que l’initiateur le cerveau la tete pensante pendant un bout de temps ne veut plus de toi demissionne. Mais apres une longue reflexion je comprends que ce comportement est le propre d’un P..... excuser moi mais il n’ya qu’a regarder comment ils se comportent dans nos village

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 09:26, par Drissa
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Mr Barry gagnerait a se calmer car opposer un bras de fer c’est réunir davantage conditions pour tomber encore plus bas.jeune et ambitieux va créer ton parti et tu auras des adhérents

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 09:39, par soundjata
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    bonjour mon frère , s’il te plait laisses lui sa chose. il a crée son parti pour vivre et mourrir avec. ici en afrique, la majorité de la population ne comprendra pas que tu puisses tenter de retirer la chose du vieux. n’écoutes pas tout ce qui te conseille d’entamer un bras de fer avec le vieux à propos de ce PAREN. crées toi mm ton parti.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:10, par Sidzabda
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Barry est en train de s’exercer dans le dilatoire et pour une première c’est du fiasco. S’il est rusé comme il le pense qu’il crée son propre parti. Si l’oiseau veut s’émanciper de l’arbre, il va s’envoler éternellement dans le ciel et ce sont ses os qui vont atterriront au sol. Barry pense que le MPP va le laisser faire campagne gratuitement avec son CRACK, son Trésor du Faso comme ça avec l’argent du contribuable ? En politique, c’est la ruse et il ne peut pas être plus rusé que les vieux dinosaures. (Suivez mon regard). Le MPP cherchait une occasion pour « liquider » BADO pardon Barry et il a juste saisi le mouvement de grève des agents de son ministère pour donner l’alerte. Et Barry sache qu’il ne peut pas sortir glorieux d’un bras de fer avec Bado. Qu’il sache raison garder.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:28, par la solution
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    respectons nos textes que nous même avons écrit à tête reposée:sinon la réaction de Bado rime avec le proverbe qui dit que "le chien s’en moque de l’eau savonneuse qui se verse"une manière de dire qu’il n’a plus rien à gagner ni à perdre dans le PAREN.

    Répondre à ce message

    • Le 3 août à 14:10, par Bon sens
      En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

      Vous qui parlez des textes patati patata, dites moi si la morale, la reconnaissance doivent disparaitre ? Avez vous écoutez le programme politique de T B en 2015 ! Y a t il quelle différence avec celui de L. BADO de 2005. TB mm a reconnu que c’est son mentor, de grace, soyons logique. Il est ministre to day, demain... Je ne connait point BADO ni BARRY, à part qu’ils sont des politiques. Si BADO voulais pensais qu’à son ventre, soit logique, au temps de blaise, il allait le faire n fois. Mem si les textes existent, le bon sens voudrait que le mentor soit consulté de temps à autre ne serait que donné des conseils ou son point de vu. Bref, à T.B d’apprécier en tenant compte des valeurs africaines et en particulier celles du Sud Ouest même si en politique se ne sont que des intérêts qui comptent et l’on a que des loups qui se deguiz en agneau. Bonne méditation

      Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:53, par SAWADOGO
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Hééééé Tahirou !!!!!!!!!!! OK. Ne te laisse pas manipulé par le MPP. c’est vrai que tu es au gouvernement. STP ouvres tes yeux et gardes tes pieds sur terre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 11:04, par Silowe
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    LE COMPORTEMENT DE MONSIEUR BARRY EST HONTEUX. CEDEZ LE POSTE DE PRESIDENT DE PARTI A UNE AUTRE PERSONNE. VOTRE MANDAT EST ACHEVE. VOUS REPROCHIEZ AU PRESIDENT B. COMPAORE CE QUE VOUS ETES EN TRAIN DE FAIRE. LA POLITIQUE EST AUSSI UNE QUESTION DE MANDAT, DE FONCTION ET NON D’EMPLOI.
    Vous faites pensez à l’autre,... le fils du gars,..., qui a hérité un parti politique de son papa et qui est président depuis Mathusaleme. RENDEZ LA PLACE AU SUIVANT : C’EST CA, LA DEMOCRATIE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 11:11, par SAWADOGO
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Je veux que Tahirou reflechisse à son avenir apres cette affaire !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 12:29, par olo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Pour ceux qui veulent suivre la version de Tahirou Barry ! Rendez-vous à l’émission grand déballage de Ismael OUEDRAOGO ce dimanche 06 aout 2017 à 20h30 et vous serez édifié (pour ceux qui ont encore une parcelle d’humanité et de bonne foi) par la franchise de ce jeune homme que Bado présente comme l’incarnation du diable en personne.
    Pour moi un parti n’est pas une secte avec à sa tête un manitou ou un gourou qui dicte sa loi et qui infantilise ses militants. Même si Bado est le fondateur du parti, il n’a aucun droit d’encourager le culte de la personnalité et le vaudouisme. Il n’est pas Dieu au point ou le président du parti devrait tous les jours venir faire allégeance ou prendre les directives. Ses élèves ont grandi et il le sait très bien. Même un père de famille doit savoir quand son fils a atteint l’âge de la maturité. En bon professeur il devrait le savoir.
    Quand je vois certains dire que si Tahirou veut, il n’a qu’à aller créer son parti, cela me fait rire car autant Bado s’est saigné pour le parti, Tahirou aussi. Voilà !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 12:51, par ali
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Zeph et sa clique de sango et compagnie sont à la manœuvre. Pour ceux qui ont suivi le faux congrès de Bado. Ces deux étaient assis cote à cote. C’est Zeph qui a financé ce congrès et tout le monde le sait. Sango a toujours abusé de la naïveté du vieux Bado qui avec l’âge ne sait plus ce qu’il fait. Bado de toute les façon connaît très bien Sango et ses manœuvre surtout sa haine viscérale contre son frère Barry avec qui ils ont tous fait. Tahirou paye cash son refus de voir l’UPC avaler le PAREN, chose que Sango travaille à faire en usant de la naïveté du vieux Bado !
    Mais, le jeune BARRY avancera toujours la tête haute quel que soit les coups bas de ses frères de Gaoua comme DAH MOUFA (instituteur) et SAWADOGO Yacouba dit "Yacou niguè bérré" vice président de l’actuel faux bureau que j’ai connu à l’époque comme cordonnier au marché central de Gaoua (ceux de notre génération qui ont fait Gaoua à l’époque s’en souviendront) et qui s’est par la suite transformé en délégué médical . C’est Tahirou qui l’a fait quitté l’ADF RDA au Paren et le responsabiliser et aujourd’hui c’est lui qui le torpille auprès du vieux. Ah la politique ! ah traitrise ! Comme on aime le dire ce sont toujours tes frères qui te livres à l’ennemi. THOMAS SANKARA a connu cela ! Méfiez vous des faux frères qui avancent toujours masqués le poignard dans la main !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:01, par vérité
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Que vaut une banale motion face aux textes d’un parti ? RIEN ! Bado s’il est un bon juriste devrait enfin se taire et reconnaître qu’il a été induit en erreur. C’est vrai, son petit BARRY a du commettre quelques petites erreurs, ce qui normal au regard de sa fougue de jeunesse, mais le vieux n’avait pas le droit de l’humilier de la sorte. En Afrique chaque société enseigne que "quand votre ennemi est à terre, ce n’est plus la peine de vous acharner contre lui" Même dans un combat de boxe, c’est connu. Bado a enfreint cette règle et il est désormais disqualifié à poursuivre le combat. Pour un vieux chrétien qui a le courage de dire à la face du monde "si on me gifle une fois, je donne cinq coup’’, il ne mérite plus sa place dans le royaume de Dieu. On me dira que c’est sa façon de parler ou de dire ce qu’il pense : c’est pas sage de la part d’un père de famille et Dieu même si Bado a raison le punira pour ses injures publiques à l’endroit de son poulain !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:02, par BURKINA NOUVO
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Le Pr BADO a raison. Il a accepté quitté la tête de son parti pour favoriser l’alternance. Pourquoi Barry a son tour veut refuser de quitter ? Il veut dire que quelqu’un d’autre au sein du parti ne pourra pas faire mieux que lui ?
    C’est l’erreur des jeunes en politique comme dans l’administration, experts en coups bas et lorsqu’ils gagnent une passerelle de pouvoir, ils deviennent trop arrogants et méprisent les autres.
    Si Barry pense qu’il est fort, qu’il créé son propre parti et on verra si la jeunesse acceptera le suivre naïvement. Quittez dans ça !
    Le Pr BADO est un homme honnête et responsable et nous continuons de le supporter.
    Un conseil au Pr BADO : si le MPP refuse que BARRY quitte le Gouvernement, rejoint vite l’opposition où vous allez améliorer votre côte de popularité !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:10, par CITOYEN
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Créer ’’ SON PARTI’’, il n’y a pas idée plus farfelue. Si les partis deviennent des propriétés privées, on en aura autant qu’il y aura des frictions entre politiciens d’un même parti. Ils aspirent tous à la gestion de la chose public, qu’ils commencent par montrer se montrer discipliné, respectueux des textes, juste et fair-play.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:13, par madou
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Voilà ce qui est clair ! un parti n’est pas fait pour vénéré un individu fut -il le fondateur ! Dans ce cas si ce dernier meurt, le parti meurt ! C’est la conception de nombreux Burkinabé de la politique. Je comprends pourquoi Blaise est resté pendant 27 ans c’est à cause de nos mentalités idiotes du genre "c’est le parti de Bado, il peut en faire ce qu’il veut. Il peut chasser qui il veut ! Tahirou l’a trahit en voulant le mettre à la retraite" ’’il a souffert pour le parti" Vous croyez qu’il a crée le parti seul ? Pauvre de nous !
    Bado lui-même l’a dit : sa mort approche et quoi de plus normal d’avoir des jeunes dynamiques qui pourront faire grandir le Paren. C’est facile de créer un parti politique et Tahirou pouvait et peut le faire mais en homme politique et croyant aux idéaux du Paren, il a choisit de se battre car il n’a pas comme beaucoup, cette conception archaïque du fonctionnement de nos partis politiques. Alors mettons balle à terre et réconcilions ces deux protagonistes car à la fin qui gagne ? Qui perd dans cette tragédie ? C’est le Burkina et surtout sa frange jeune.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:31, par olo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Le vieux veut mourir avec son parti ! Sinon les textes sont clairs. Déclaration claire et limpide comme l’eau de roche. Bado doit éviter les injures grossières qui l’honorent pas en tant que éducateur ! Quand à Tahirou, fais attention à tes amis d’en face. Le MPP sort gagnant dans ce bras de fer. Continue de privilégier la voie de l’apaisement et concentre toi sur l’avenir et ne te laisse pas distraire par des prédateurs politiques ou des pères fondateurs naïfs et manipulable à souhait.
    Courage à toi !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:56, par Side-Nooma
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    ohhh Papa BADO ! vous être un grand homme que j’ai toujours respecté et que je respecte toujours. Vous devez être très fière de vous aujourd’hui et reconnaitre que vous avez fais un bon travaille à l’Université de Ouagadougou. TAHIROU, est vraiment un de vos meilleurs étudiants. vous pouvez bien vous reposer.
    Merci encore Papa, pour tout ce que vous avez fais pour ce grand pays !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 14:10, par libre penseur (un membre du nouveau bureau exécutif-lassane)
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    bonjour chers frères et sœurs. après avoir lu la réaction de BARRY, voici ma réponse, car , comme le disait le roi Salomon : " encensé est l’homme qui répond avant d’avoir écouté car il fait preuve d’euphorie et s’attire la confusion"
    1- De la création d’un Parti politique par BARRY :
    la vérité est que, si BARRY en avait la capacité intellectuelle, il le ferait, mais il n’ a pas la capacité intellectuelle pour cela. en effet, il n’a aucune vision , aucune idée novatrice, aucun projet de société à proposer pour ce pays, cet individu ténébreux n’a que la ruse comme satan, c’est le diable incarné.
    2-De la crise au PAREN :
    il ya bel et bien crise au PAREN. selon le fonctionnement du parti et selon les us et coutumes qui prévalent au sein du parti, tous les présidents qui se sont succédés à la tête du parti ont toujours rendu compte au fondateur ( frère BADO) de toute décision à prendre et de la gestion des instances dirigeantes.
    depuis que BARRY est président, il a foulé au pieds cette coutume, il ne rendait plus compte au Fondateur, il prenait ses décisions de derrière un rideau, il menait une gestion opaque des fonds du parti en complicité avec ses ouailles que sont CARLOS, madame gnégné, BAILOU et madame ouedraogo honorine. et tout cela, malgré les multiples interpellations du Fondateur.
    la preuve est que aucun bilan morale et financier n’a été fait sur la gestion des fonds reçus pour les dernières élections (législatives et présidentielles). BARRY est une honte pour la jeunesse burkinabé, c’est une vomissure a rejeter dans la poubelle de l’histoire. il veut utiliser la ruse
    pour gouverner. donc, il ya crise au PAREN. BARRY ment comme il respire, le Fondateur lui a demandé d’envoyer des gens pour constituer un comité de réconciliation, chose qu’il n’a jamais fait. le professeur (le Fondateur) l’a rappelé dans surface de vérité sur la RTB.
    BARRY a même été interpelé par Salif DIALLO, le président du MPP. mais comme BARRY n’a aucun respect pour les ainés, il n’a pas obtempéré. il est une honte pour la jeunesse, c’est une race a bannir, la jeunesse doit se montrer à la hauteur de la chose politique dans la dignité et l’honnêteté.
    3- De la validité du bureau exécutif de BARRY de 2010 et de la légalité du congrès des 29 et 30 juillet 2017.
    le mandat de cinq ans du Bureau Exécutif National issu du congrès du 30 juin 2010 a bel et bien expiré le 30 juin 2015. c’est du droit. ce bureau n’avait aucun effet juridique après cette date. mais comme BARRY, fidèle à ses manœuvres perfides sentait la fin de son mandat venir, il a organisé un semblant de congrès en janvier 2014 a bobo pour (alors que son mandat courait toujours) , dit-il, son investiture comme candidat à la présidentielle de 2015, il a profité de façon sournoise et lâche, prolonger son mandat et celui du bureau pour 5 ans. alors que selon la motion N°1 ( sur le statut du Président Fondateur du parti), accorde les privilèges suivants au père fondateur (entre autres) :
    - reformer toute décision des instances dirigeantes,
    - proposer de nouveaux responsables du parti au Congrès,
    - convoquer un Congrès extraordinaire si la situation l’exige.
    au regard de cette motion de 2006, le frère BADO a le droit et de façon légale de convoquer le Congrès qui vient de se tenir, par conséquent lu bureau exécutif issu de ce congrès est légal.
    l’ancien bureau dont le mandat a expiré depuis 2015 n’avait plus aucune légalité. c’est du droit.

    BARRY et son lieutenant fidèle (carlos) sont des prédateurs politiques, ils ne pensent qu’à leurs propres intérêts et non à l’intérêt supérieur du Parti et par conséquent du Burkina Faso.
    aucun bilan financier n’a été fait, ils confisqué les clés de l’ancien siège du parti, décidément, ils ont bien monté leur plan pour arracher le parti des mains du Fondateur, mais ils n’y parviendront pas car la vérité et Dieu sont du coté du Fondateur.
    ils n’y parviendront pas parce-qu’ils sont les suppôts du diable, ils sont ténébreux, perfides, méchants et la ruse n’aura jamais le dessus sur l’inintelligence et la vérité car la vérité triomphe toujours du mensonge et de la ruse.

    a vous de juger

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 14:28, par Albert SERGE
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Deux absences non justifiées ont été constaté,quid des absences justifiées ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 14:45, par libre penseur (un membre du nouveau bureau exécutif-lassane)
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    bonjour chers frères et sœurs. après avoir lu la réaction de BARRY, voici ma réponse, car , comme le disait le roi Salomon : " encensé est l’homme qui répond avant d’avoir écouté car il fait preuve d’euphorie et s’attire la confusion"
    1- De la création d’un Parti politique par BARRY :
    la vérité est que, si BARRY en avait la capacité intellectuelle, il le ferait, mais il n’ a pas la capacité intellectuelle pour cela. en effet, il n’a aucune vision , aucune idée novatrice, aucun projet de société à proposer pour ce pays, cet individu ténébreux n’a que la ruse comme satan, c’est le diable incarné.
    2-De la crise au PAREN :
    il ya bel et bien crise au PAREN. selon le fonctionnement du parti et selon les us et coutumes qui prévalent au sein du parti, tous les présidents qui se sont succédés à la tête du parti ont toujours rendu compte au fondateur ( frère BADO) de toute décision à prendre et de la gestion des instances dirigeantes.
    depuis que BARRY est président, il a foulé au pieds cette coutume, il ne rendait plus compte au Fondateur, il prenait ses décisions de derrière un rideau, il menait une gestion opaque des fonds du parti en complicité avec ses ouailles que sont CARLOS, madame gnégné, BAILOU et madame ouedraogo honorine. et tout cela, malgré les multiples interpellations du Fondateur.
    la preuve est que aucun bilan morale et financier n’a été fait sur la gestion des fonds reçus pour les dernières élections (législatives et présidentielles). BARRY est une honte pour la jeunesse burkinabé, c’est une vomissure a rejeter dans la poubelle de l’histoire. il veut utiliser la ruse
    pour gouverner. donc, il ya crise au PAREN. BARRY ment comme il respire, le Fondateur lui a demandé d’envoyer des gens pour constituer un comité de réconciliation, chose qu’il n’a jamais fait. le professeur (le Fondateur) l’a rappelé dans surface de vérité sur la RTB.
    BARRY a même été interpelé par Salif DIALLO, le président du MPP. mais comme BARRY n’a aucun respect pour les ainés, il n’a pas obtempéré. il est une honte pour la jeunesse, c’est une race a bannir, la jeunesse doit se montrer à la hauteur de la chose politique dans la dignité et l’honnêteté.
    3- De la validité du bureau exécutif de BARRY de 2010 et de la légalité du congrès des 29 et 30 juillet 2017.
    le mandat de cinq ans du Bureau Exécutif National issu du congrès du 30 juin 2010 a bel et bien expiré le 30 juin 2015. c’est du droit. ce bureau n’avait aucun effet juridique après cette date. mais comme BARRY, fidèle à ses manœuvres perfides sentait la fin de son mandat venir, il a organisé un semblant de congrès en janvier 2014 a bobo pour (alors que son mandat courait toujours) , dit-il, son investiture comme candidat à la présidentielle de 2015, il a profité de façon sournoise et lâche, prolonger son mandat et celui du bureau pour 5 ans. alors que selon la motion N°1 ( sur le statut du Président Fondateur du parti), accorde les privilèges suivants au père fondateur (entre autres) :
    - reformer toute décision des instances dirigeantes,
    - proposer de nouveaux responsables du parti au Congrès,
    - convoquer un Congrès extraordinaire si la situation l’exige.
    au regard de cette motion de 2006, le frère BADO a le droit et de façon légale de convoquer le Congrès qui vient de se tenir, par conséquent lu bureau exécutif issu de ce congrès est légal.
    l’ancien bureau dont le mandat a expiré depuis 2015 n’avait plus aucune légalité. c’est du droit.

    BARRY et son lieutenant fidèle (carlos) sont des prédateurs politiques, ils ne pensent qu’à leurs propres intérêts et non à l’intérêt supérieur du Parti et par conséquent du Burkina Faso.
    aucun bilan financier n’a été fait, ils confisqué les clés de l’ancien siège du parti, décidément, ils ont bien monté leur plan pour arracher le parti des mains du Fondateur, mais ils n’y parviendront pas car la vérité et Dieu sont du coté du Fondateur.
    ils n’y parviendront pas parce-qu’ils sont les suppôts du diable, ils sont ténébreux, perfides, méchants et la ruse n’aura jamais le dessus sur l’inintelligence et la vérité car la vérité triomphe toujours du mensonge et de la ruse.

    a vous de juger

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 14:57, par OUEDRAOGO LE MOSSI
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    L’acte du PR BABO est une démission du parti il doit automatiquement quitter l’assemblée, remettre le mandat au PAREN DE TB et retourner à zoulla son village natal pour ses vieux jours

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 15:54, par OUEDRAOGO LE MOSSI
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    La seule personne qui croit pas au projet de société du PAREN est MR BADO lui même parce que sentant sa retraite proche et en parleur il a crée le parti pour se faire de l’argent

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 16:03, par olo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Libre penseur ou Quoi encore. On sent la haine dans vos propos et un language de sorcellerie. Mais vous et votre bureau fantoche, vous êtes vaincu au nom du tout puissant.
    Les textes sont pourtant claires et le récépissé est là paparapa ! Y à rien on peut comme le disent les ivoiriens.
    Vous avez acheté des gens pourquoi.il viennent avaliser votre forfaitaire. Mais vous avez échoué. Nous savons ou vous avez été quémander de l.argent pour organiser votre pitoyable cirque. Honte à vous ! Karissa !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 16:08, par NYKAP
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Quand faire de la politique devient un gagne-pain pour certains, c’est ce genre de chose qui arrive. Des bagarres inutiles au détriment des causes pour lesquelles des femmes et des hommes vous suivent. C’est triste pour l’Afrique. Créer un autre parti, c’est grossir le rang des partis qui sont l’ombre d’eux-même. Rester et s’entendre me semble plus juste car la porte n’est pas fermée surtout que le vieux Bado (fondateur du PAREN) n’a rien entrepris dans ce sens. Aller dans un autre parti, c’est aussi possible et cela confirmera une certaine "grandeur de ce celui qui veut créer sa propre voie après celle donnée la le PERE".

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 16:11, par Okpayielo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Bonjour à vous tous, chers amis Internautes.
    Merci pour tous vos écrits (1 à 64 sous mes yeux) sur le sujet de la crise au sein du PAREN.
    Merci à Lefasonet pour sa constance dans l’information, éducation et conscientisation.

    Je suis profondément triste pour le théâtre comique dont nous vivons un énième exemple avec cette crise.
    De toutes vos interventions je ne retiens qu’une chose : NOS PARTIS PLOITIQUES (au Burkina on en compterait plus d*une centaine) SANS AUCUNE EXCEPTION N’ONT JAMAIS SU S’AFFRANCHIR (sans les écarter, les ignorer ou leur refuser le respect auquel ils ont droit) LEURS PERES FONDATEURS ET DE LA PERSONALITE DE CES DERNIERS.
    La viabilité/durabilité de nos partis politiques est sérieusement un problème, de ce fait. Les dangers subséquents sont : la patrimonialisation, la gestion dictatoriale, la main mise absolue, les scissions etc. toutes chosent qui vont finalement à l’encontre de la grandeur dudit parti dans le temps et l’espace, et la pire des choses est que ces partis tombent en désuétude dès la disparition physique du père fondateur.
    Quand allons-nous enfin "grandir" pour créer du durable au-delà de notre présence physique individuelle ? C’est cela véritablement être un homme d’envergure étatique, tel que Thomas Sankara. Qui au Burkina (les tenants actuels pu pouvoir y compris) peut se targuer d’être plus patriotique que Thomas Sankara ? Il nous en faut un encore pour sortir du marrasme lent mais sûr dans lequel nous glissons.

    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 18:41, par olo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Libre penseur ou Quoi encore. On sent la haine dans vos propos et un language de sorcellerie. Mais vous et votre bureau fantoche, vous êtes vaincu au nom du tout puissant.
    Les textes sont pourtant claires et le récépissé est là paparapa ! Y à rien on peut comme le disent les ivoiriens.
    Vous avez acheté des gens pourquoi.il viennent avaliser votre forfaitaire. Mais vous avez échoué. Nous savons ou vous avez été quémander de l.argent pour organiser votre pitoyable cirque. Honte à vous ! Karissa !

    Répondre à ce message

    • Le 4 août à 10:50, par libre penseur (un membre du nouveau bureau exécutif-lassane)
      En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

      salut mon frère olo, je n’ai pas un langage de sorcellerie, je ne fais que dire la verité sur cet homme BARRY qui utilise la ruse comme moyen de gestion, c’est tout. leur mandat est fini depuis 2015. dans le parti il ya une motion qui donne des privilège au Fondateur et parmi ces privilège il ya le fait que c’est lui qui désigne les présidents. tous les présidents qui se sont succédés à la tête du parti ont été désignés par lui.
      je voudrais vous dire quelque chose mon frère, aucune disposition , aucun texte du parti n’autorise l’ancien bureau à prolonger son mandat avant terme. je dis bien aucun texte du parti ne l’autorise. c’est une fraude de la part de BARRY. il ala boulimie du pouvoir , il veut se maintenir ad vitam æternam. c’est une honte pour la jeunesse.
      s’il estime qu’il est capable, qu’il cré son propre parti. les gens du MPP l’ont fait, et ils ont effectivement démontré qu’ils sont forts

      Répondre à ce message

  • Le 3 août à 20:02, par PourLaRenaissanceAfricaine
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Je profite de cette mauvaise actualité pour lancer un appel à tous ceux qui reconnaissent que le développement commence par la restitution de notre identité et de nos valeurs culturelles Africaines.

    Pour que la politique politicienne disparaisse, il faut que la grande majorité de la jeunesse consciente avec des valeurs fortes Africaines s’engage en politique pour assainir.
    LA POLITIQUE EST UN PUISSANT OUTIL D’IMPACT DÉCISIONNEL, ELLE EST ENTRE DE MAUVAISES MAINS DES EXALTÉES DE MACHIAVEL PAR LA FAUTE DE LA GRANDE MAJORITÉ SILENCIEUSE FAITE DE PATRIOTES AFRICAINS.

    Comment sortir notre chere mere Afrique des diviseurs, des sans visions pour le développement endogène ? La france ne doit pas avoir raison de nous ôter de notre identité, de nos valeurs intrinsèques de dignité, de fierté, de patriotisme et notre culture en un mot fondement essentiel pour notre développement.
    La prise de conscience étant présente, il ne reste que l’engagement et l’action en direction de la conquête de nos valeurs d’antan.

    La politique actuelle est devenu le terrain d’expression de la ruse malsaine au mépris des vraies projets et programmes de sociétés pour l’avenir des générations futures de nos pays.
    La politique est devenu l’apanage et une panachée pour la médiocrité qui l’exploite comme un ascenseur pour la réalisation de sa réussite matérielle personnelle au mépris des grands combats et visions de développement d’ensemble.

    Ma chère brillante jeunesse, engagez-vous en politique pour assainir le milieu, pour restituer les valeurs originelles des objectifs politiques. Si vous restez dans l’inertie et le grand silence coupable, la politique va toujours vous "FAIRE", vous n’aurez que du temps pour critiquer. C’est le temps d’agir par conviction, intégrité et fierté.
    Plus, on est nombreux dans la droiture plus les tous puissants Machiavels n’auront que la poussières à mordre.

    Utilisons les stratégies de ’l’art de la guerre de Machiavel " dans le bons sens contre nos oppresseurs externes (l’occident), pas contre nous mêmes, notre unité et nos communautés.
    Le malheur n’est pas la méchanceté des mauvais en petite quantité, mais le silence de la grande majorité des hommes bons.

    Etudions le programme des sociétés des partis et engageons-nous. Notre pouvoir de décision et d’impact est plus grand que nous ne le croyons.
    Je vous promets que nous n’aurions plus jamais des cas comme ce qui arrive au PAREN, plus jamais ca. C’est notre responsabilité, acceptons la et soyons en maître.
    Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 21:23, par oscar
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Barry, c’est un RANGO. Un héros qui a usurpé son titre. Franchement je ne vois pas le problème. Le vieux à creer son parti avec sa doctrine et grâce à lui de DRH tu est devenu ministre et tu veux lui faire la force récupérer son parti ? Il n’ y a qu’au BF il y a des hommes assez malhonnêtes pour encourager l’attitude de BARRY. Je comprends pourquoi Blaise voulait pas l’alternance là. tu fais confiance à un petit morveux et dès qu’il gagne un peu tu devient l’ennemi à abattre. Bado n’est pas la seule victime on a tous ete victime un jour de ces gens-là. Donc arretez d’encourager la débauche SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 09:41, par libre penseur (un membre du nouveau bureau exécutif-lassane)
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    salut à tous,

    pendant que la crise au PAREN se poursuit, je me pose des questions,
    - quelles sont les dispositions du règlement intérieur ou des textes du parti qui ont autorisés BARRY et son clan a prolonger leur mandat en 2014 alors que leur mandat courait normalement jusqu’en 2015 ? es ce qu’il y avait une urgence à cela ?
    - Pourquoi BARRY a foulé au pied les us et coutumes du parti ? il a décidé de façon unilatérale de prolonger son mandat en 2014 en faisant croire au soit disant congressistes que c’est pour son investiture
    il ya eu de la ruse dans son agissement, en droit ça s’appelle du dol.
    conformément à la motion de 2006, le Fondateur est le seul a proposer les présidents du parti. BARRY n’avait pas le droit au regard des us et coutumes du parti de prolonger son mandat à l’insu du Fondateur. aucun texte du parti ne le permet.
    je voudrais aussi interpeler le ministère de l’administration a aller au delà des formes et a bien examiner les documents avant de délivrer les récépissés. si le MAT avait normalement fait son travail, le congrès de 2014 n’aurait pas eu de récépissé.

    a vous de juger

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 11:25, par Mine
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    J’ai bien lu votre déclaration, ce serait mieux de nous les copies des PV et du récépissé de renouvellement de 2014. J’espère que nous n’allons pas assister à feuilleton genre CAMEG.
    C’est dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 12:21, par WALAYE
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Moi j’ai du mal à croire que jusqu’à ce jour il y ait des gens qui croient qu’un parti politique appartienne à une personne fusse-t-il le fondateur. Une fois que vous êtes obligés de faire appel à d’autres personnes pour faire fonctionner une structure vous cessez d’être propriétaire. En plus, faites nous voir le récépissé de 2014 nous allons voir ce qui est écrit dedans. C’est aussi simple que bonjour. WALAYE

    Répondre à ce message

  • Le 7 août à 15:20, par BK
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    Dites à monsieur Barry Tahirou d’être sincère et honnête devant son père spirituel. S’il se dit indispensable et un homme politique qui a une base électorale. Il n’a cas crée son propre parti politique et revenir à l’assemblée nationale en 2020....là, personne ne contestera sa popularité...
    Le terrain politique est libre pour lui...garçon, crée ton parti petit

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 17:12, par arnoldouedraogo
    En réponse à : Crise au sein du PAREN : « Le mandat du bureau actuel court jusqu’en janvier 2019 », soutient le camp du ministre Tahirou Barry

    OH la la tout ça, ça sent les magouilles du clan MPP
    Pauvre Faso tes vrais fils pleurent et les vautours s’enrichissent ! OMG

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés