Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

Lettre de la section SYNTRAGMIH, SEMAFO-MANA • jeudi 3 août 2017 à 00h16min

Ceci est une lettre de la section SYNTRAGMIH, SEMAFO-MANA sur la situation au sein de la mine sur le climat social dont nous avons reçu copie.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 août à 14:23, par Bark-biiga
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Dommage que votre lettre soit difficilement compréhensible par quelqu’un qui ne serait pas préalablement informé de votre lutte.
    En tout cas, courage à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 15:33, par the truth
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Ce qui se passe dans cette mine est vraiment très alarmante. Que les autorités trouvent une solution.On ne peut pas venir dans un pays et bafouer impunément les lois de ce pays. Nul part au monde cela se fait.
    Une faut carrément revoir la nouvelle forme d’esclavage qui se passe dans les mines au Burkina Faso en ce moment.
    Plus rien ne sera comme avant est aussi valable dans les mines.
    Soutient total aux syndicats.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 17:20, par soutien
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Soutien à vous, mais Monsieur TOMBIANO, votre lettre est pleine de fautes.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 19:18, par Demba
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Vraiment pathétique ceux que vous vivez chers travailleurs ! Si vous vivez ces conditions que serait nos peuples riverains ? Une chose est sûre, il faudrait que nos dirigents s’investissent sur le gel de cette opacité de gestion dans les mines !!! On ne gère pas un pays comme un bien mal acquis !!! A suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:23, par Le bon
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Il est vraiment temps que notre gouvernement prend ses responsabilités en faisant respecter les lois du pays. Ses canadiens foutent le vrai bordel : les licenciement sans aucun respect des textes, non respect des engagements pris. Tous les jours, des nouvelles mesures pour saper le moral des travailleurs. Il est temps que tout cela cesse dans notre pays.
    De 2014 à aujourd’hui, si on fait des statistiques des entreprises du Burkina qui ont licenciés plus de gens, Semafo est en tête.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 06:07, par Edyson
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Soutient intégrale car a Semafo Boungou. Notre chef du personnel Raphaël Ouedraogo l’un des pires apatride du Faso qui avait contribué a tué la mine d’Inata licencie abusivement ici... La présence de beaucoup de sous traitant qui contribue a tué la récolte de taxe et aussi l’enrichissement de Monsieur. Peuples riverains Courage car ce qui se passe a Mana est inadmissible puisque rien n’a été effectué pour ces vaillants paysans !!! Soutien a vous travailleur de la mine Mana !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 06:23, par Ismaël shérif
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Moi personnellement, je pensais que c’était la meilleure mine au Burkina Faso en matière de traitement. salaire, carrière professionnelle.
    Mais apparemment c’est le contraire ils sont venue piller nos ressources et nous laisser dans la misère et les maladies.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 08:40, par SOS
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Vs n pouvé pa imaginer l sacrifice k lè gens font ts lè jour pr sortir c métal précieux. Mè malheureusement ce st dè ingrats e malhonète.
    Lè vayant travailleur vs soutien M. TPC
    K ns gvernant suiv d prêt c ki s pass à mana sinon sa va peter 1jour cr

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 08:46, par Spaun
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Dc ils st là juste pr piyer ns ressources kw ? bande d voleur à col blanc

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 08:52, par Demon
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Bon courage à vous chers travailleurs. Ns demandons à l’État de prendre ses responsabilité afin que lois de travail soient respectés comme il se doit.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 09:01, par Travailleur
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Grand merci à tous ceux qui nous soutiennent car franchement c’est pas facile. Ns faisons tout notre possible pour qu’il ait un terrain d’entente mais en vain. Notre force est notre bouche

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 09:04, par allons seulement
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    C’était la meilleure mine coté traitement mais c’était avant. Avec l’arrivée de la direction actuelle tout s,est empiré. Les travailleurs sont réduits à l’esclavage et au dédain.
    Etre esclave dans son pays c’est ce qui se passe à Semafo Mana.
    De plus, tous les postes de responsabilités sont occupés par des expatriés.
    Aucun national n’a de responsabilité dans cette mine.
    Le programme soit disant de nationalisation des emplois est une grosse arnaque.
    Faudra que l’état vienne secouer la fourmilière car trop c,est trop !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:22, par Le citoyen
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Il faut que les travailleurs prennent leurs responsabilités en main. Au Burkina les gens ont tendance a beaucoup parle qu’agir. Au lieu de passer le temps a critiquer..a mettre la pression a notre gouvernement afin de changer des miministrequi ont étés nommé. Utilisons cette bravour pour ramener ces sociétés a respecter notre dignité et notre patri. Si ce que nous réclamons est fondé ; pourquoi tout cette calvaire

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:33, par Wait and see
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Avec cette direction irresponsable qui foute la merdre. Si rien n’est fait d’ici là, nous prendrons nous même nos responsabilités. A bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:55, par verite
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    La semafo est devenu une societe d arnaque. Plus de recrutement d’ingenieur bac+5 nationaux. Rien que des expatries pour piller le burkina et des salaires miserables pour les nationaux. Il faut que l etat reagisse avant que le pire ne soit atteint

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 10:58, par ac
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Quand vous avez un gouvernement corrompu ; c’est ce qui se passe . Voila pourquoi des societes etrangeres viennent vous narguer sur votre sol.
    C’est devenu de l’exploitation des travailleurs et aussi pas de cadre nationaux au poste de haut niveau.
    Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 11:34, par Wilson
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Dirigents Faso ! Voyez ils étaient en Guinée au Niger, ils ont voulu pillé ces pays ont dit non !!! ils sont venu ici pour assouvir leur desseins de pilleurs et on les accueille a bras ouverts !!! Venez visite les villages riverains de la mine Mana c’est décevant. Pas d’eaux potable d’électricité etc. Quand tu te dresse la société utilise les affaires communautaire et les chefs de terres qu’ils ont corrompu pour te narguer. Chers médias visiter Mana et vous verrez ! Même pas de dispensaire d’ambulances etc. On médiatise la société qu’elle a fait ceci cela... Bref la réalité est a Mana venez et vous verrez Semafo Mana. Soutient au Syndicat vous avez les couilles car c’est exploitation éhontée du peuple doit s’arrêter !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 12:53, par SIDBALA
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Si les conditions de travail ne vous conviennent pas : DEMISSIONEZ . Pourquoi acceptez vous la servitude comme vous le dites dans votre propre pays. DEMISSIONEZ et laissez la mine mourir de sa belle mort. C’est simple.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:44, par Al-Pachino
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Mes chers frères,
    Beaucoup de courage et beaucoup de détermination !
    Si vous n’êtes pas forts, le combat est perdu d’avance.
    Je viens de là où vous partez, alors j’en sais beaucoup.

    Vous etes attaqués par 2 virus :
    D’abord,
    Chacun de vous est victime depuis le premier jour de la signature de son contrat.
    Il n’yavait pas mieux au pays, et chacun était content au moment de signer.
    Pas pour vous insulter ou decourager, mais pour dire qu’on s’est tous déjà planté au meme endroit.
    Et en ce moment, vous dénoncez des conditions que même vos propres frères voudraient.
    Et on s’y plante à tour de role.

    Donc le premier virus :
    Ensuite, vous etes occupés à longueur de journée à souffir pour trouver le minerais pendant que vos boss eux, sont plutot occupés à reflechir à comment s’enrichir mieux en dimuniant de ce qu’ils vous donnent déjà.
    En gros, ils sont contents de vous voir travailler, mais quand ils pensent aux charges vous concernant, ils auraient souhaité que vous n’existiez plus, alors que vous tous multilier par 10 fois ne vaudrait surement pas 10% ce que vous sortez des fosses.

    Et On a le malheur que notre beau et très cher Pays ne vaut pas une sandale d’un occidental même croteux, parce que n’ayant meme pas les capacités de faire une decouverte, parlons pas de couler 1/2 Once, et plus grave, se vend ridiculement à 10% de son propre bien ( prrrrr !!! ).

    Alors, ceux qui ont les moyens sucent à volonté.

    Le 2e virus à combattre, c’est la Sous-traitance.
    Que vaut dejà un ouvrier pour lui mettre encore un sous-traitant dans le dos ?
    A mon avis, les Ressources Humaines est le seul domaine qui inove en desecdant vers l’Enfer.
    Toutes les disciplines dans ce monde évoluent vers la perfection en apportant des solutions qui libère l’Homme, les soit-disant Experts en Ressources Humaines ont fait un échec total depuis le jour qu’ils ont pensé à ce concept de sous-traitance de l’Homme.

    Par tous les moyens,il faut eleminer toutes les formes de sous-traitance des humains dans les compagnies qui exercent au Burkina.
    A ceux qui ont importé ce concept, ils peuvent repartir sous-traiter meme leurs Presidents s’ils veulent.

    Tenez bon et battez vous pour ce que vous pouvez sauver au moins.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 13:59, par Dao
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Jetez aussi un coup d’œil (déconseillé aux sujets cardiaques) à la Fondation SEMAFO. Il me semble que le traitement que réserve la direction aux employés nationaux est désolant surtout les chauffeurs...

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 22:16, par le sage
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Djaaaa SEMAFO c’est pas la peine ? Humm, les gars soutiens total à vous car ces canadiens ne sont pas des enfants de chœur, plutôt des escro des arnaqueurs fini. Et puis les gars es ce que notre gouvernement peut faire quelques choses pour vous puisque ils sont des actionnaires dans les mines. Je vous conseil de resté serein, et ne cédé pas au provocation de ces gens là. Car c’est votre licenciement ils gaite comme ça. Soutien soutien et encore soutien cher Syndicat

    Répondre à ce message

  • Le 4 août à 17:47, par Gérard Manvuça
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    je pense que vous vous plaignez le ventre plein cher concitoyens. Les salaires payé par la semafo sont les meilleurs, les conditions aussi, le nombre de travailleurs expatrié a été coupé de moitié depuis 2012. Faite attention car c’est vous qui allez tuer la poule aux oeufs d’or et quand la mine cessera les activités vous rentrerez sur Ouaga avec rien dans les poches et vous recommencerez a bosser pour 50,000 cfa par mois sans protection sociale et sans assurances. pesez bien le pour et le contre de vos actions.

    Répondre à ce message

    • Le 7 août à 13:01, par le minier 2017
      En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

      Effectivement si tu es l’ un des cadres sans niveau d’étude, un parvenu , tu es certainement dans ton paradis car sans connaître la galère des etudes , sans compétences à part le lèchecutisme et la trahison de tes frères. c’est normal que tu parte ainsi car les gens comme toi sont dans toutes les mines comme chef malgré leur médiocrité, et c’est vous qui tué l’ avenir du Burkina, et c’est vous mediocres et incompétent qui faites que le Burkina est toujours dans la misère. Tu nas vraiment pas honte , tu n’es pas un Burkinabé , c’est lache et déshonorant pour un Burkinabé. Abat des gens de ton genre . abat

      Répondre à ce message

      • Le 10 août à 07:29, par Fatih
        En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

        Bien dit mon frère. Quel piètre pensée ??? S’il faut s’asseoir et regarder les choses ainsi, un bâtard comme ce gars là n’aura pas besoin de venir à Ouaga pour être payé à 50000. Il le sera étant là bas. Oh non ! J’avait oublié qu’un gars comme lui n’a pas de dignité et qu’il est capable de sucer la queue d’un blanc ou de le léché pour juste avoir 75 000 donc 25 000 f de plus. Ces genres de personnes qui tirent le Burkina vers le bas s’appelent " Halidou Bocoum, Tahirou Barry, un certain Maiga, Raphaël Ouedraogo et j’en passe...

        Répondre à ce message

  • Le 4 août à 17:57, par Idée
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Bonsoir . je ne croyais pas mais maintenant si . car on m’avais dit que la Semafo
    Se cache derrière sa fondation pour l’Eure la population et les autorités du Burkina Faso.

    On ma dit aussi que l’environnent n’est pas respecter laba je croit que par cette lettré
    Nos autorités doivent entré plus regardants sur cette mine et sur sa deuxième munie qui est boungou .

    Il paraît même que les abeilles sont tué sur le site.
    Pitié pour nos enfants quel héritage en environnement on va laissé pour eux.
    J’avais de d’estime pour cette société mais dommage.
    Courage a vous mais surtout rester unies pour que votre combats aboutie.

    Pour les fautes excusez.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août à 18:46, par Alasca
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Je croyais que Semafo le leader dans ce domaine, djaa !!!!! c’est pas le cas. Chers travailleurs ne baisser pas les bras. Vous avez tous nos soutiens. K Dieu vs guide

    Répondre à ce message

  • Le 7 août à 12:42, par le minier 2017
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    C’est enfin arrivé, cette vérité ! Mais je pense que vous avez juste évoqué le minimum car si le reste apparaît et que le peuple en prend connaissance, il n’y a une revolte nationale contre les mines canadiennes au pays des hommes integres. Des termes comme Superviseur, Contremaître rime avec l’Esclavage, et c’est exactement ce que les Burkinabés vivent dans les mines. Ces Expatriés (Contremaître) sans niveau d’étude sont les chefs venus pour former des des gens qui maitrisent leur job depuis des années. la vérité c’est qu’ils sont là pour surveiller les esclaves et surtout pour créer la zizanie entre eux pour mieux les maîtriser ettres bien exploiter leur capacité et l’or du pays . Merci aux délégués de cette mine Semafo (qui était le rêve de tous les travailleurs des autres mines ) , d’avoir fait apparaître une partie dla vérité sur Semafo en particulier et sur toutes les mines aux pays des hommes intègres .

    Répondre à ce message

  • Le 7 août à 19:36, par le minier 2017
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    Nous avions effectivement appris c’est la mine où n’importe qui peut occuper un poste de responsabilité, sans niveau d’étude, ni compétences dans le domaine, il suffit d’être près à brimer tes frères. D’après que c’est vraiment une mine où l’injustice , la discrimination, l’insécurité règnent. Nous voulions tous aller dans cette mine , mais avec les informations que nous avions sur le traitement des travailleurs , les nominations injustes et discriminatiore primant les plus compétents aux profits des incompétents , l’ambiance du milieu de travail dégradé par la nomination des nationaux les moins compétents qui eux mêmes traitements injustement leurs frèresé Burkinabés . Nous avions été informés qu’il y a beaucoup de problèmes personnels entres les nationaux dans cette mine , c’est honteux et tres lâche que entre frères du pays des hommes intègres se détruisent pour faire plaisir aux étrangers. Sincèrement avec cette lettre des syndicats, je commence à croire wona tous les échos que nous avons entendu sur cette mine . Comment les plus diplômés , expérimentés et compétents font être refusé à des poste de responsabilité . D’après que leur programme de nationalisation consiste à monter aux hauts poste de responsabilité les moins compétents, lrs moins diplômés afin de pouvoir bien les manipuler et installer les les conflits internes pour mieux exploiter les travailleurs. Vraiment nous remercions ce syndicat et tous les travailleurs de semafo , cette lettre nous confirme que semafo est la pire des mine qui existe , comment on peut travailler dans ces conditions d’insécurité, de manque de confiance mutuelle, d’injustice, de discrimination, de favoritisme, de ménage etc . Du courage mes frères et que ALLAH bénisse le BURKINA FASO afin qu’il retrouve son intégrité.

    Répondre à ce message

  • Le 8 août à 12:04, par LAMDA
    En réponse à : Société minière SEMAFO-Mana : La section syndicale dénonce un climat social délétère

    INTERNAUTEN°18/ et 22 : Votre réaction est très choquante pour des BURLKNABE dont on pille vos richesses et dont on viole les lois.
    Si aujourd’hui on travaille 8heures par jour c’est que nos devanciers ont lutté pour la règlementation du temps de travail. Peut-être que d’autres sont morts dans cette lutte sans bénéficier des retombés : Pensez au 1er mai
    Si la presse est libre aujourd’hui au Faso c’est parce que Norbert ZONGO a payé de sa vie, il aurait dû dire que David OUEDRAOGO n’est pas membre de sa famille et ça ne le regarde pas qu’on cuise un homme sur le brasier
    Si les africains n’avaient pas lutté avec tous ce que vous pouvez compter comme morts, nous serions tjrs sous le joug de la colonisation
    Si on devait rester les bras croisées l’article 37 aurait été modifié et Blaise aurait gouverné avec sa famille pendant encore des décennies.
    Avez-vous suivi le reportage sur ce qui se passe à la CIMAT ?? est-ce parce qu’on aurait peur de perdre son emploi qu’on doit laisser les ouvriers respirer la poussière du clinker ?
    Beaucoup de mines et de sociétés sont fermés du fait des pillages. Des travailleurs ont été licenciés abusivement : il faut que ça s’arrête.
    Si, Si, si Bref … ! Il ne faut jamais se présenter en vaincu. Il faut savoir parfois lutter même si c’est pour les générations futures qui récolteront les bénéfices. Seule, la lutte paye. Seule la lutte libère.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés