Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

LEFASO.NET | Par David Demaison Nébié • mardi 1er août 2017 à 19h18min

Le Conseil coutumier de Solenzo, réuni le 20 juillet 2017 a décidé : « Pour compter de ce jour, Monsieur COULIBALY Dibissan est démis de ses fonctions de chef de canton de Solenzo. Monsieur COULIBALY Nicolas, chef coutumier et chef de terre de Solenzo est chargé d’assumer la fonction de chef de canton de Solenzo, jusqu’à nouvel ordre. La présente décision a été publiée et communiquée partout au Gouverneur de la Boucle du Mouhoun, au Haut-commissaire de la province des Banwa, au Préfet de département, au Maire de la commune de Solenzo, au Chef de canton de Dédougou, au Président de la communauté musulmane de Solenzo, au Curé de la paroisse de Solenzo, au Pasteur de Solenzo, aux Directeurs et chefs de services, aux chefs de villages du canton de Solenzo et au Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation ». Lit- on dans un communiqué dont nous vous proposons un extrait.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

Dans le cadre de la gouvernance administrative par le rapprochement de l’administration des administrés, le Conseil coutumier de Solenzo a pris l’engagement de restaurer la chefferie cantonale en 2014 par la nomination d’un chef de canton. A cet effet, et sur la proposition de la chefferie coutumière de Solenzo, Monsieur COULIBALY Dibissan a été nommé chef de canton de Solenzo. Cette nomination s’est faite par consensus et selon le droit coutumier.

Les chefs coutumiers des villages du canton de Solenzo, réunis en assemblée générale l’ont unanimement entériné. Avant son investiture le 31 Mars 2014, il lui a été notifié les attentes des populations : [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison Nébié
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er août à 19:06, par cestmoi
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Ha wèh ! "La présente décision sera publiée et communiquée partout où besoin sera’’
    A Solenzo aussi ? Un gouvernement de bobo ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 19:15, par soucieux pour mon pays
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Une nouvelle surprenante pour moi. Je croyais que la chefferie coutumière, c’est un pouvoir à vie. Si on peut destituer un chef coutumier en cas de dérive grave, cela est salutaire dans la mesure où certains chefs terrorisent les populations. Il y a un des cantons alentours de Ouagadougou qui est passé maître des expropriation des terres de ses petits villages à des fins de vente pour son propre compte. Seulement, si la possibilité de destituer un chef coutumier se vulgarise, je crainds fort que les politiciens ne mettent leur nez là-bas. que Dieu protège le Burkina Faso ; amen !!!

    Répondre à ce message

    • Le 1er août à 21:44, par TANGA
      En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

      Il était chef de canton !
      Je ne sais pas si vous voyez la différence entre chef de canton et chef coutumier ?
      Un chef coutumier n’a pas besoin d’être destitué quand il commet une très grosse erreur, les coutumes s’en chargent ( Je veux dire que les ancêtres le rappellent).
      Ne confondons pas chef de canton à chef coutumier !!!

      Répondre à ce message

  • Le 1er août à 19:42, par L’intègre
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Les prémices d’un désordre au Burkina se décine.
    Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 19:53, par SOME
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    les chefs de canton ne sont pas utiles. Je ne comprends pourquoi les recreer : c’est un element supplementaires pour eloigner l’administration des populations, contrairement a ce qu’on dit. Les responsables de l’administration qui doivent transmettre l’esprit du bien commun, c’est le haut commissaire, le prefet, le sous prefet et les maires et conseillers municipaux. Je ne vois pas ce que vient faire le chef de canton, si ce n’est une affaire purement de politique politicienne sans aucun effet positif pour les populations. Que l’on me donne les fonctions du chef de canton.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 6 août à 22:41, par Some Georges
      En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

      Mon frère, tu veux qu’on te donne les fonctions d’un chef de canton ?
      Moi je t’en donne une.
      Un chef de canton de ta province ,dans une affaire de paternité, vient de rendre son verdict que voici : tu as vécu pendant 9 ans avec la fille de quelqu’un, vous avez eu 3 enfants, tu n’as pas donné la dot, alors les enfants ne t’appartiennent pas. Ils appartiennent aux parents de la filles. C’est mon verdict ,un point, un trait. Tu peux te plaindre où tu veux. Tout en sachant que l’affaire est en justice, il dit aux parents de la fille que s’ils répondent à une quelconque convocation, ça les regarde si non, ils peuvent aller établir les actes de naissance des enfants à leur nom.
      Voilà là où nous allons avec ces nouveaux chefs de canton.

      Répondre à ce message

  • Le 1er août à 20:46, par YN
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    L’introduction présente bien dans comment il a été fait chef de canton donc y a pas d’amalgame avec les coutumes d’autres cieux !

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 21:41, par Saho
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Le chef de Canton est une institution coloniale. Quand elle coïncide avec la chefferie coutumière, elle peut valoir son pesant d’or. Autrement, elle reste et demeure un instrument politique et de ce fait,on peut comprendre le hiatus entre ses prises de positions et les attentes des populations. Il reste à espérer que le conseil coutumier lui-même n’aie pas été instrumentalisé à d’autres fins. Prions les ancêtres pour que le virus du pouvoir ne s’empare pas de nos sages au point de dégénérer pour troubler la paix sociale comme il a été donné de le voir sous des cieux pas trop lointains.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 22:47, par Entouca
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    M. le jounnaliste, tu aurais du faire au moins un travail de recherche de fond en nous apportant quelques exemples de griefs qui lui ont valu cette sanction !

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 22:48, par Entouca
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    M. le jounnaliste, tu aurais du faire au moins un travail de recherche de fond en nous apportant quelques exemples de griefs qui lui ont valu cette sanction !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 00:00, par Sawadogo
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Les raisons évoquées pour la destitution du chef de canton sont d’une certaine vacuité. Qu’elles sont les véritables raisons de cette destitution ? On attend encore ! Dans la plupart des ethnies, cela est inconcevable. Chez les mossis par exemple, quand un chef se rend coupable d’actes lourdement répréhensibles, on le fait passer de vie à trépas en l’empoisonnant par exemple plutôt que de le destituer : il sait tellement de choses qu’’on ne peut le destituer et le laisser vivre comme un homme normal. Il ya egalement le mythe de la chefferie qu’il faut absolument preserver. Bon, chaque communauté a ses us et coutumes qu’il faut respecter ; mais ceci est un précédent dangereux dans la mesure où des hommes politiques en profiteraient pour manipuler des conseils coutumiers en vue de se débarrasser de chefs pas assez commodes à leurs yeux.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 09:38, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Pour ceux qui veulent créer l’amalgame, sachez que le Chef de Canton n’est pas un chef coutumier. Il est l’équivalent d’un maire indigène de l’époque coloniale. C’est ce que Sankara appelait vallets locaux de l’impérialisme. En tant que "maire élu des coutumiers" il peut être destitué sans problème et sans conséquence néfaste à nos coutumes. Sachez que même étant bobo nos coutumes diffèrent d’une grande famille à une autre. À l’Ouest du Burkina il n’ya pas de centralisation du pouvoir coutumier.
    Le jour où ce sera le tour de Dibissan de devenir le chef de terre (qui est le véritable chef coutumier car de la grande famille du 1er habitant et créateur du village de Solenzo) il le sera. Sa destitution de ses fonctions de Chef de Canton n’a rien avoir avec son rang coutumier. J’espère que les profanes comprendront mieux la situation.

    Répondre à ce message

    • Le 2 août à 15:32, par soucieux pour mon pays
      En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

      Merci pour l’apport. Beaucoup ne pouvaient pas le savoir car chez les mosse par exemple, tout chef de canton est chef coutumier qui a sous sa coupe plusieurs chefs de villages qu’il intronisent pour la plupart. Il fallait que le journaliste précise que dans le cas présent, il s’agit d’un individu désigné pour être un répondant "administratif".q Dieu protège le Burkina Faso, amen !!!

      Répondre à ce message

  • Le 2 août à 12:50, par Le Gouverneur
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    J’ai l’impression ici, que le journaliste n’a aucune information à nous communiquer sur cette soit disant crise !
    Que reproche t-on au chef de canton ? Qui sont les chefs coutumiers qui ont participé à cette destitution du chef de canton de Solenzo ? Quel demarche ces coutumiers ont ils menée pour solutionner le problème avant sa destitution ? Quel sont les villages du département de Solenzo ayant participé à cette destitution ? Si les coutumiers qui ont destitué le chef de canton sont constitué de quelques chefions du seul village de Solenzo, alors je confirme que cette destitution est nulle. Le departement de Solenzo compte plusieurs villages qui ont tous leur mot à dire dans cette affaire. Le chef de canton de Solenzo a été destitué plusieurs fois depuis les temps coloniaux. Je reviendrai si nécessaire...

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 19:56, par payiimdi
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Non mon ami tout chef de canton n’est pas chef coutumier chez les mossi !! Le chef de canton commandait les autres chefs coutumiers de village sur le plan administratif colonial, récoltes des impôts surtout, campagnes de vaccinations, recrutements de nouveaux élèves, bref tout ce qui concerne l’administration coloniale d’alors, achats de couton... Il est vrai que dans certains villages, le blanc a utilisé le chef coutumier comme chef de canton et à l’inverse il a aussi utilisé un membre de famille royale comme chef de canton, créant ainsi des conflits de successions qu’on a connu vers kongoussi par ex. A SOLENZO on a bien compris la différence et tant mieux ainsi !!

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:45, par Dofini
    En réponse à : Commune de Solenzo : Le chef de canton destitué par le conseil coutumier

    Monsieur le gouverneur à vous lire je sens que vous êtes un fils de la commune alors je t’invite a apporter ta contribution pour la consolidation du poutre qui soutient notre édifice commun que plutôt de verser dans le débat que tu entretien. Pour ton info des personnes de bonne volonté ont entamé des démarches pour un retour à la normale Dieu merci les premiers résultats sont encourageants

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés