Personnes handicapées au Burkina Faso : Délivrer 2500 cartes d’invalidité d’ici au 31 décembre 2017

LEFASO.NET | Par Haoua Touré • dimanche 30 juillet 2017 à 01h00min

L’ ODDS a procédé au lancement officiel de la mise en œuvre des activités du projet de « plaidoyer pour la délivrance de 2500 cartes d’invalidité d’ici au 31 décembre 2017 », sous la présidence de la Secrétaire d’Etat chargée des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion et le marrainage de la députée Laurence Ilboudo Marchal, le vendredi 28 juillet 2017 à la maison de la culture.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Personnes handicapées au Burkina Faso : Délivrer 2500 cartes d’invalidité d’ici au 31 décembre 2017

Le projet « Plaidoyer pour la délivrance de cartes d’invalidité et l’application effective des avantages liés à sa détention en faveur des personnes handicapées au Burkina Faso » a été développé par l’Organisation Dupont pour le Développement Social (ODDS) et soumis à la commission consultative des droits de l’homme (CNCDH) de la république française suite à l’appel à projet en vue de l’application de la loi 012, et particulièrement pour la délivrance des cartes d’invalidité. Ce projet a été retenu parmi plus de 180 propositions de 65 pays et l’ODDS a été récipiendaire de l’un des cinq (05) prix décernés par la CNCDH en 2016, lequel prix à été présenté au cours de la cérémonie.

Face aux difficultés d’accès des personnes handicapées aux services sociaux de base (santé, éduction, transport…), ce plaidoyer a pour objectif de promouvoir leurs droits et leurs accès à ces services (dont certains gratuits), à former et sensibiliser les organisations locales œuvrant pour l’inclusion des personnes handicapées afin qu’elles prennent en compte la loi 012 dans leurs actions de plaidoyer.

Il vise également à amener les services techniques impliqués dans la délivrance de la carte d’invalidité de faciliter et/ou d’accélérer le processus ; amener les personnes handicapées à s’approprier les droits et avantages qui leur sont accordés avec la carte d’invalidité.

La secrétaire d’Etat Yvette Dembélé, qui a procédé au lancement des activités de la délivrance des 2500 cartes d’invalidité estime que les avantages de cette carte permettraient de corriger un phénomène social, développer les compétences de ces personnes vulnérables, le Burkina ayant ratifié et adopté plusieurs instruments juridiques internationaux, régionaux et nationaux face aux difficultés socio-économiques comme la convention relative aux droits des personnes handicapées le 28 juillet 2009.

Pour la marraine Marie Laurence Ilboudo Marchal, « tout le monde est exposé à un handicap car on ne nait pas toujours avec ». L’acte II du Plan national de développement économique et social (PNDES) concerne le capital humain et ne peut être mis en place sans l’implication des personnes vivant avec un handicap qui peuvent apporter gros. La loi 012 permettrait donc une meilleure insertion des personnes vivant avec un handicap et aussi l’épanouissement de tous, le troisième âge étant aussi concerné.

13 millions devant être mobilisés pour ce projet ; là marraine promet de plaider auprès des députés et les personnes de bonne volonté à contribuer. Séance tenante, elle a offert un chèque de 300 000 fcfa au grand bonheur de la présidente de l’ODDS, Mère Léa Belemsaga.

Haoua Touré
Le faso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 juillet à 08:58, par Thérèse Nonguierma/ILBOUDO
    En réponse à : Personnes handicapées au Burkina Faso : Délivrer 2500 cartes d’invalidité d’ici au 31 décembre 2017

    Bien beau tout ça, mais concrètement, comment une personne handicapée vivant dans un quartier éloigné de la ville de Ouagadougou avec des difficultés pour se joindre une quelconque association peut avoir cette carte d’invalidité ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 16:10, par Mylène
    En réponse à : Personnes handicapées au Burkina Faso : Délivrer 2500 cartes d’invalidité d’ici au 31 décembre 2017

    C’est une bonne initiative mais il faudrait aussi penser à render l’accès facile aux handicapés au niveau des différents ministères. Et d’ailleurs qu’est ce que cette carte va apporter dans la vie quotidienne d’une personne handicapée ?

    Répondre à ce message

    • Le 1er août à 11:44, par Thierry
      En réponse à : Personnes handicapées au Burkina Faso : Délivrer 2500 cartes d’invalidité d’ici au 31 décembre 2017

      Merci Mylène pour le commentaire. c’est vraie, il faut penser à faciliter l’accès aux différents ministères. la question est qui doit y penser ? ou comment faire pour que ce dernier y pense ? Alors, c’est en se sentant concernés et en agissant ensemble petit à petit qu’on va y parvenir.
      Si vous lisez bien la loi 012 d’avril 2010 et son décret d’application, vous saurez ce que la carte d’invalidité peut apporter dans la vie quotidienne d’une personne handicapée. Il est vraie que ces avantages ne sont pas effectivement appliqués ( pour le moment), mais le combat à travers le plaidoyer/lobbying c’est d’y parvenir. Combien de personnes handicapées (par rapport au 168 000)sont au courant de l’existence de la loi 012, combien sont détentrices de la carte ? ce sont des préalables dont il faut se prémunir avant de passer à l’étape supérieure de la lutte, c’est à dire la jouissance des avantages liée à sa détention.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés