Santé au Burkina : Ouagadougou prépare son plan de riposte contre la dengue

LEFASO.NET | Nicole OUEDRAOGO • samedi 22 juillet 2017 à 02h28min

Entre août et novembre 2016, Ouagadougou a connu une épidémie de dengue. Selon l’OMS, 1061 cas probables (test de diagnostic rapide positif) sur 1266 cas suspects ont été recensés dans la commune de Ouagadougou. Et cette année, le Burkina Faso se prépare à la survenue d’une éventuelle épidémie. Ce vendredi 21 juillet 2017, s’est ouvert l’atelier de préparation et de riposte à une éventuelle flambée des cas de dengue dans la commune de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé au Burkina : Ouagadougou  prépare son plan de riposte contre la dengue

De cet atelier d’échanges et de réflexions, il est attendu l’adoption d’activités concrètes de lutte contre la dengue pour la saison hivernale 2017 et pour les années à venir, dans la commune de Ouagadougou.

Initiée par l’association AGIR en santé et développement et la chaire réalisme du Prof. Valéry Ridde, (projet de financement de l’institut de recherche du Canada sur la santé mondiale, accordé au Dr Ridde), la présente rencontre servira de cadre pour restituer les résultats de l’intervention communautaire de lutte contre la dengue, réalisée en 2016 dans l’arrondissement 12. « Cette opportunité (…) a été saisie pour initier une démarche d’identification et de planification d’actions à porter par la commune, mais basée sur des évidences. Cette intervention qui a fait l’objet d’une évaluation rigoureuse sur son efficacité, propose des approches de mobilisation communautaire pour lutter contre la dengue » a noté le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé.

A cet effet, Dr Samiratou Ouédraogo, épidémiologiste, collaboratrice du Dr Valéry Ridde à l’université de Montréal, explique : « Nous avons réalisé une intervention communautaire au quartier Tampouy de Ouagadougou en vue de sensibiliser la population sur les comportements à adopter pour éviter la dengue. Nous nous sommes rendus compte qu’on peut prendre des mesures simples au sein de nos concessions pour éviter la prolifération des moustiques, c’est-à-dire, éviter de poser des actes qui vont favoriser le développement des moustiques , se protéger contre les piqures en utilisant des crèmes répulsives ».

La mission principale de l’association AGIR étant d’encourager la mise en œuvre d’interventions basées sur des évidences au profit des groupes sociaux vulnérables, son directeur exécutif, Paul André Somé soutient : « Dans ce vaste et riche programme qui a été mis en place par les deux structures (AGIR et Chaire), le souci majeur a été la production scientifique (…) pour améliorer les politiques et pratiques ».

Représentant le ministre de la santé, Brice Wilfried Bicaba, le directeur de la lutte contre la maladie a rappelé que la dengue reste une menace et la contribution des maires demeure importante dans la lutte anti-vectorielle. « Nous serons confrontés au fil des années à voir cette maladie. La Côte d’Ivoire traverse une période d’épidémie de dengue et il n’est pas exclu que nous soyons sous cette menace » a-t-il souligné.

Et face aux différents défis de la surveillance de la maladie qui impose une détection précoce des cas, le directeur de la santé soutient que la présente rencontre permettra de mettre tous les acteurs au même niveau d’information et « d’affuter nos armes pour une réponse appropriée »

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés