Digitalisation en Afrique : Ouagadougou abrite la 2e édition de l’IT Forum

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mercredi 26 juillet 2017 à 19h00min

Dans le cadre du Digital African Tour organisé par le magazine CIO-MAG, le Burkina Faso abrite les 20 et 21 juillet 2017 la 2e édition de l’IT Forum. Et c’est sous le thème « Infrastructures e-Gouv, harmonisation fiscale : quelle approche pour booster le numérique en Afrique » que les experts échangeront sur la transformation digitale en cours sur le continent. L’évènement est parrainé par Mme le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Digitalisation en Afrique : Ouagadougou abrite la 2e édition de l’IT Forum

Après Dakar, Lomé, Cotonou, Kinshasa, Casablanca, c’est au tour de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso d’accueillir le Digital African Tour de CIO-MAG, que le magazine prétend être la référence IT (Informatique et Technologie) au service des managers africains. Pourquoi le pays des hommes intègres ? Pour son directeur général, Mohamadou Diallo, c’est tout simplement parce que le Burkina Faso est fortement engagé dans le domaine de la transformation digitale à travers plusieurs projets entrant dans le cadre de la Cyberstratégie. Cette 2e édition de l’IT Forum sera donc un moment de partage d’expériences entre les experts des pays d’Afrique et d’Europe en vue de trouver une approche innovante pour booster le numérique.

JPEG - 119.4 ko
3 Mohamadou Diallo, Directeur général de CIO MAG

Il est prévu au cours de cette rencontre, plusieurs panels animés par d’éminents experts burkinabè et français. Selon le Directeur général de CIO-MAG, ils porteront essentiellement sur les infrastructures nécessaires pour soutenir la transformation numérique, la fiscalité harmonisée, les leviers de financement et d’investissement pour l’innovation, les applications de rupture pour réussir l’E-gouv, le renforcement de la coopération régionale, les stratégies pour renforcer l’environnement des startups. Pour Mohamadou Diallo, ce dernier thème est très important en ce sens que l’Afrique doit prendre en main son destin numérique en faisant confiance et en investissant dans sa jeunesse « qui innove et crée ».

JPEG - 137.7 ko
Mme Hadja Fatimata Ouattara, Ministre du développement de l’économie numérique et des postes

Selon la marraine, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, cette rencontre va permettre à la partie burkinabè de tirer le maximum de connaissances pour accélérer les projets dans le secteur du numérique. Il s’agit notamment du projet Backbone qui va permettre de développer la connectivité nationale et internationale en large bande et du projet e-Burkina soutenu par la Banque mondiale et déjà en cours avec la production massive des e-services par secteur d’activité.

Pour Mohamadou Diallo, le forum de Ouagadougou intervient à un moment crucial car lors du sommet Union européenne-Afrique qui se tiendra les 29 et 30 novembre 2017 à Abidjan, le numérique aura une place importante. Ce sommet, a-t-il rappelé, est une occasion pour les entreprises et les administrations de réfléchir sur les grandes orientations et décisions prises dans le cadre de la coopération avec l’Union europénne pendant les quatre années à venir.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés