Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

LEFASO.NET | Rita Bancé/Ouédraogo • jeudi 20 juillet 2017 à 21h10min

Le syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB et le syndicat national des agents des Impôts et des domaines (SNAID) ont de nouveau déserté leurs bureaux. Ces deux syndicats ont entamé conjointement depuis le mardi 18 juillet 2017, un sit-in de 96 heures respectivement au Trésor public et à la bourse du travail de Ouagadougou. Ils réclament le départ de leurs deux directeurs et la mise en œuvre du protocole d’accord signé en mai dernier, protocole dont le contenu n’a toujours pas été dévoilé à l’opinion publique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

Depuis le mardi 18 juillet 2017, les services du Trésor et des Impôts sont paralysés. Pour cause, les syndicats des deux structures à savoir le SNAID et le SATB observent un sit-in de 96 heures. Et ce, de 8heures à 14 heures pour réclamer cette fois-ci le départ « sans condition » du directeur général (DG) des Impôts, M. Adama Badolo et du DG du trésor et de la comptabilité publique, M. Naby Abraham Ouattara de leurs postes respectifs. Aussi, ils exigent la mise en œuvre intégrale dans les délais des protocoles d’accord et particulièrement la signature des projets d’arrêtés de répartition du Fonds commun de la direction générale des impôts et celle du Trésor.

A en croire le Secrétaire général (SG) du SATB, Séni Koanda, il était stipulé dans le protocole d’accord signé entre le gouvernement et les syndicats le 29 mai dernier, que la répartition des Fonds communs desdites directions devait se faire désormais chaque trimestre et non chaque semestre. Egalement, la relecture devrait être faite au plus tard en fin juin et le partage des Fonds à partir du 15 juillet 2017. « Contre tout attente, nous avons constaté que le DG du Trésor en complicité avec le chef de service des ressources humaines, Issa Yonaba et l’agent comptable central du trésor, Barro Saidou et ses deux fondés Kagoné Abdoulaye et Belem Jean Yves se sont enfermés le samedi 15 et le dimanche 16 juillet 2017, pour faire la répartition du Fonds commun sans suivre aucun processus. C’est-à-dire, les processus de détermination et de validation des listes. Aussi, nous sommes indignés parce que ceux-ci ne nous ont pas consultés. On ne peut pas ignorer les points de vue des syndicats puisque c’est eux qui ont mené les luttes. Ce qui confirme davantage qu’il n’y a pas de transparence dans cette affaire », a lancé, Séni Koanda.

Au SG adjoint du SNAID, Bayiré Zakaria d’ajouter que depuis un certain temps, leurs deux directeurs s’illustrent dans la division des travailleurs. « Particulièrement aux impôts, il y a beaucoup d’incidents. Par exemple le premier jour du sit-in, des chauffeurs ont été armés pour menacer nos militants. Moi personnellement, le chauffeur du DG a proféré des menaces de mort à mon endroit. Tous ces éléments rentrent dans une seule logique. Les deux DG travaillent à la liquidation des syndicats au niveau de ces deux importantes directions de notre pays. Nous n’allons pas baisser les bras. Tout compte fait, lorsque des responsables s’illustrent dans la division, dans la remise en cause des acquis fondamentaux des travailleurs, nous pensons qu’ils sont allés très loin. Raison pour laquelle, nous demandons leur départ puisqu’ils n’ont plus aucune légitimité pour gérer ces deux directions », a martelé ce dernier.

Ce sit-in a aussi été le lieu pour ces deux syndicats de s’excuser auprès des populations. « Nous sommes conscients que ce présent sit-in bloque les activités des populations, nous leur présentons toutes nos excuses pour tous ces désagréments causés. Au Burkina, quand tu t’assois rien ne bouge pour toi », a dit le SG du SATB, Seni Koanda.

A l’issue de ce sit-in, le SATB et le SNAID prévoient déposer une demande d’audience auprès du premier ministre, Paul Kaba Thiéba pour, disent-ils, encore montrer leur sens du dialogue.

Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 juillet à 15:58, par Toutouroutou
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Je demande au gouvernement de siffler la fin de cette recreation qui a assez durer. Que ceux qui ne veulent pas travailler degagent le plancher et point barre.

    Répondre à ce message

    • Le 20 juillet à 17:22, par "LE VIEUX"
      En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

      TOI TU NE CONNAIS RIEN. LE GOUVERNEMENT SAIT QUE C’EST LE PF (ROCK) QUI A TIRÉ DANS SES PIEDS EN OCTROYANT DES SALAIRES MIROBOLANTS AUX MAGISTRATS QUI DORMENT SUR LES DOSSIERS D’UNE TRENTAINE D’ANNÉE. SI JAMAIS LE GOUVERNEMENT SE TROMPE ET SANCTIONNE UN SEUL SYNDICALISTE, CE SERA LA FIN DU "MAROQUIN".

      Répondre à ce message

      • Le 21 juillet à 09:52, par kwiliga
        En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

        Ah, moi je ne connais rien non plus !
        Néanmoins, j’ai bien compris que Rock à commis une immense erreur en cédant avec une telle facilité aux excessives revendications des magistrats, cela laissant en outre imaginer qu’il aurait pu le faire par crainte de voir les anguilles ressortir de sous la roche.
        Néanmoins, devons nous pour autant aujourd’hui céder à chacun des chantages exercés par une grande partie des fonctionnaires de ce pays et notamment les plus privilégiés.
        Dans l’article qui précède, on peut voir que chacun arrive rapidement aux conclusions égocentriques qui l’arrangent, sans se poser d’autres questions que celle de son propre intérêt.
        Pour exemple : "...le chauffeur du DG a proféré des menaces de mort à mon endroit. Tous ces éléments rentrent dans une seule logique. Les deux DG travaillent à la liquidation des syndicats..."
        Cela pourrait également rentrer dans une autre forme de logique de type : "j’ai toujours traité avec le plus grand mépris les chauffeurs et autre "petit personnel", les non-diplomés, les non-éduqués et aujourd’hui je ne signe pas l’accord, parce que il me semble inconcevable que ces sans-grades puissent profiter des mêmes avantages que moi !
        Du fait, pourquoi ces "petites gens" lutteraient-ils à vos cotés ?
        Vos égoïsmes vont mener ce pays à sa perte,... vos enfants en subiront peut-être les conséquences,... vos petit enfants alors...?

        Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 16:05, par Génération Future
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    J’espère que le gouvernement va mater cette fois-ci. C’est gens ne sont pas des travailleurs mais bien des anarchistes. Le syndicat veut se substituer maintenant à l’Administration.
    J’ai vraiment honte !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 16:10, par DAO
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    franchement....où va-t-on ?
    notre administration serait-elle devenue une grande foire aux chantages ? c’est tout de même triste de constater ce qui se passe actuellement !!
    Enfin Dieu, comme le dissent certains "Dieu fera"

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 16:18, par Omso
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    JE ME DEMANDE CE QU’EST RÉELLEMENT DEVENU LE BURKINA FASO, NOTRE TRÈS CHÈRE PATRIE AU VUE DE CES MULTIPLES GRÉVES DES FONCTIONNAIRES. CE K J’AI A DIRE AU GOUVERNEMENT, C’EST DE PRENDRE SES RESPONSABILITÉS ; JE DIS BIENS SES RESPONSABILITES.
    K NOS DÉCIDEURS POLITIQUES, SACHENT K’AVEC CES MULTIPLES GRÈVES, LE PAYS NE POURRA JAMAIS SE DÉVELOPPER, VOIRE BOUGER D’UN IOTA.
    LES SEULES QUESTIONS K JE NE CESSE A ME POSER SONT LES SUIVANTES :
    - POURQUOI AU TEMPS DE L’EX-PRESIDENT COMPAORE, IL N’Y AVAIT PAS AUTANT DE GRÈVES COMME MAINTENANT ?
    - QUI AU BURKINA FASO A DEJA ENTENDU DIRE K’UN FONCTIONNAIRE A DEMISSIONNE PARCE QU’IL N’EST PAS SATISFAIT DE SES CONDITIONS DE TRAVAIL VOIRE DE VIE ?
    LA PLUPART DE CES GREVES, EST SOUVENT INSENSEE. ON GREVE TOUT SIMPLEMENT, PARCE QU’ON NE VEUT PAS TRAVAILLER OU PARCE QU’ON A ENVIE DE GREVER OU ENCORE PARCE QUE TEL OU TEL SYNDICAT VIENT DE GREVER POURQUOI PAS NOUS AUSSI.
    CHERS CAMARADES DES IMPOTS ET DU TRESOR, POURKW S’EXCUSER AU PRES DE NOUS, LA POPULATION ? VOTRE GREVE NE NOUS FAIT NI CHAUD, NI FROID.
    K LE GOUVERNEMENT PRENNE SES RESPONSABILITES, JE DIS BIEN SES RESPONSABILITES. A BON ENTENDEUR, SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 16:24, par Niet
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Ils auraient dû commencer par là. Excellence, ne les recevez pas. D’ailleurs que personne ne les reçoive. Nous sommes pressés de savoir ce qu’ils vont faire. D’accord pour l’amélioration de vos conditions de travail mais de grâce, pas au détriment des intérêts supérieurs de la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 16:43, par DERME
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    C’est vous qui nommez maintenant les DG ? Nous sommes dans quel pays. Si Jamais le Gouvernement accédait au chantage de ces gens, c’est toute l’autorité du pays qui fout le camp. Je pense l’UAS devrait se saisir du dossier et apporter une éducation à ces pseudo-syndicats.
    Merde à la fin.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 16:55, par J’aime mon pays
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Chaque personne a toujours une bonnes raisons de faire quoi que ce soit.
    Les agents du tresor et des impots ont leur bonne raison de faire des sit-in pour reclamer le depart de leurs premiers responsables.
    La question qui doit etre posee est pourquoi veulent-t-ils leur depart ?
    Est-ce a cause de leur incompetence ou a cause de leur rigueur dans la gestion ?
    Si c’est a cause de leur incompetence qui doit bien sure etre verifié par les chiffres et les resultats ; alors que le gouvernement les enleves.

    Si c’est a cause de leur rigueur dans la gestion, ce qui empeche les brebis galeuses de piller les caisses de l’etat, de detourner les fonds ; que le gouvernement ne se plie pas a ces revendications. Qu’il initie un licenciement massif et un recrutement massif dans les brefs delaits conformement aux textes juridiques. Car des pro-blaises, pro-Francois compaore ne veulent que l’echec de ce nouveaux rigime.
    Si les revendications sont satisfaites il faut aussi que l’etat exige d’eux un resultat a atteindre, un rendement consequent.
    Aussi, concernant des fonds communs, je propose qu’un taux de pourcentage soit appliqué par rapport a un bareme de fond a atteindre dans les caisses de l’etat. Et si ce bareme n’est pas atteint ; pas de fonds commun.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:06, par NGONGA
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Pathétique !! Comme des enfants dans une cour de récréation. C’est maintenant les travailleurs qui décident qui doit être DG ou pas. Il ne reste plus pour eux qu’à rédiger la feuille de route des DG. Si vous êtes mécontents prenez vos responsabilités et démissionnez. c’est pas plus compliqué que ça. Au fait, où sont ces OSC et partis politiques spécialisés dans la mobilisation du peuple pour combattre les actions gouvernementales. Ils doivent aussi mobiliser ce même peuple pour combattre les brebis galeuses qui minent le fonctionnement de notre administration et mettent en péril toute la Nation. c’est ça aussi, la veille citoyenne. Quant à l’Etat (nos autorités), il est tout simplement en faillite.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:21, par Pathe Diallo
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Comment dans un pays normal, des travailleurs d’un secteur qui sont régulièrement payés peuvent ils décider de cesser de travailler chaque jour pendant 6h sans aucune justification valable. Comment des travailleurs vont exiger le départ d’un Directeur ? Qu’ils demandent l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail on peut comprendre mais qu’ils se substituent à l’autorité de l’Etat, c’est inaceptable. Le gouvernement devrait porter cette affaire devant la justice que celle-ci se prononce sur la légalité d’une telle grève ! et que des sanctions soient envisagées si la justice estime que la grève est illégale.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:23, par Mninda
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    J’espère que le petit samo PKT ne va pas recevoir ces inconscients voyous et va au contraire introduire au prochain conseil des ministres ,un décret portant licenciement de tous les grévistes du Trésor et des impôts .Si le gouvernement ne veut pas prendre ses responsabilités ,que la population marche sur ces deux directions générales pour aller chasser ces bandes de délinquants .Il faut dire que depuis que la diaspora burkinabé venue de RCI à envahi ces deux services ,c’est la pagaille ,l’insolence vis à vis des supérieurs . Excellence ,PF ça suffit maintenant ,sinon faites comme le Général français De Villiers si vous ne pouvez diriger le pays .Démissionnez. Personne ne vous demande Mr le PF d’être un dictateur ou un tyran ,mais un dirigeant d’un pays qui sait prendre ses responsabilités quand trop devient trop

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:25, par samspade
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    en réalité ce sont des dealers, maintenant ils veulent conclure des deals avec l’Etat. malheureusement l’Etat a conclu un deal avec avec le peuple donc l’intérêt général ne peut pas être un accessoires du salaire des agents.
    madame la ministre demandez au banque d’arrêter ce virus qui s’appelle prêt FC puis programmer l’extinction du FC dans 5 ans.
    enfin il faut réduire l’influence des financiers dans les autres ministère en leur permettant de spécialiser des compétences qui pourront assurer la passation des marché , la gestion financiere etc.
    le peuple burkinabé vous le rendra au centuple.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:26, par SIDNABA
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Vous avez la chance que le Capitaine Thomas Sankara a été assassiné par un larbin de l’impérialisme appelé Blaise Compaoré. Sinon un tel chantage de son vivant et au pouvoir, c’est le licenciement direct comme les enseignants en 1984. C’est quel pays ou des fonds communs sont partagés à certains fonctionnaires et les autres regardent sans brocher ? Ces gens croient qu’ils sont le Burkina Faso sans aucune considération pour la majorité des Burkinabè qui vivent avec moins d’un dollar US (500FCFA environ) par jour. Si le gouvernement ne réagit pas pour matter ces syndicats inconscients, c’est le pays qui prendra l’eau. Tout Burkinabè doit agir car il s’agit de notre avenir à tous que des individus veulent prendre en otage. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:26, par Yarabe
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Mes chers amis prenez soin de vous renseigner sur la situation qui prévaut au sein de la DGI et de la DGTCP. Ils ne servent à rien de critiquer pour critiquer. Chacun de nous est libre d’exprimer son mécontentement. Mais sachiez que lorsque sa ne va et qu’on fuit devant les problèmes cela ne fera qu’envenimer la situation. Seul le Gouvernement peut résoudre ce problème en nommant des cadres compétents à la place qu’il faut. Ni le SNAID ni le SATB à l’intention de nuire à notre très cher FASO et jamais et au grand jamais cela ne se fera. Vous pouvez demander à rencontrer ses deux syndicats pour plus de précision sur la mafia organisée dans le partage de ses motivations. Il est bien vrai que ni le SATB ni le SNAID nomme des DG , on sait bien que cela ressort du Gouvernement. Mais lorsque deux individus sont à l’origine du blocage dans une administration publique qu’est ce qu’il faut faire alors ? Simon a remercié ses DG à la Police mais pourquoi ne pas l’appliquer au Trésor et au Impôts. Chers internautes nous restons ouvert à vous de jour comme de nuit.Ensemble œuvrons pour la mère patrie le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:34, par le dur
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    moi je pense que ces tricheurs se prennent pour le centre du Burkina on sait comment pour certains d’entre vous vous vous êtes retrouver laba.
    au gouvernement si vous n’etes pas assez ferme pour prendre vos responsabilité je pense c’est mieux de dégager car la ou le devenir du pays es en peril il faut prendre vos responsabilité pour sauver la maison.
    des voleurs et corrompu qui se partage chaque année (34 millards) l’equilalent de la masse salariale mensuelle de toute la fonction puplique en avantage et ose défier et mena les institution trop na que trop durer

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:39, par Mankanyiribô
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Un jour, le chien se plaignait devant le chat d’être chaque fois le seul à être appelé par le maître pour aller au champs. Le chat lui a répondu que c’est tout simplement parce qu’il a présenté une mine qui le prédispose à aller au champs qu’il est appelé tous les matins. Jamais on a vu le chat être appelé pour aller au champs. Cela explique bien ce qui se passe aujourd’hui au Burkina Faso. Lorsque vous présentez une prédisposition à faire une chose, on vous la fera faire. Je ne vous en dirai pas plus.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:41, par wakas
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    L’arrogance et le défaut de courtoisie ne signifient pas bons syndicalistes ! il faut une bonne formation et savoir s’exprimer de façon claire et compréhensible. Ceux là souffrent tous de ce défaut encore s’ils défendaient une cause juste ! ils nous emmerdent !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 17:43, par MAX
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Ces gens n’ont aucun amour pour ce pays. ils n’ont aucun amour pour les enfants et les petits enfants et les génération futures. leur préoccupation est de se bourrer les poche même si le pays doit etre à genoux pour toujours. on vous voit en vérité. vous faites de la politique de ceux en rouge qui n’ose pas s’afficher en public car personne ne les suivrait.mais courage.beaucoup de courage à vous, détruisez le peu que nous avons et on va s’affronter !!!! vous êtes vraiment des burkinabè ? DES GENS QUI AIMENT LEUR PAYS ? VOUS VOULEZ UN AVENIR POUR VOS PETITS FRÈRES ??? VOUS FAITES LA HONTE DE LA JEUNESSE CONSCIENTE.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 18:00, par DERME
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    En plus quand vous observez ces jeunes, en rouge des pieds à la tête, ça fait pitié. tu veux imiter qui ? Ces enfants que vous voyez ont pratiquement bénéficier du savoir de celui là même qu’ils veulent (DG Trésor) chasser. Aucune nation de cette terre n’a prospéré avec des gens qui n’ont pas le sens de la discipline, du respect de la hiérarchie et le patriotisme. Ils savent bien que leurs actes vont nuire à notre cher pays. La DGI et le Trésor ne vous appartiennent pas. Il semble qu’ils ont même manqué du respect à la MINEFID elle même.
    C’est simple. On supprime le FC et ceux qui ne sont pas content n’ont qu’a démissionner.
    Par ce que les DG ne sont pas d’accord pour la ségrégation, l’apartheid et la bêtise de ces sans cervelle qui composent la SNAID et le SATB, vous demandez leur départ. Tout ça là, c’est pas vous, walaii c’est pas vous. Mais tout ça va finir.
    Faites en sorte que notre pays ne soit pas affecté par vos conneries.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 18:09, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Le fond commun représente quoi au juste ? Si c’est lié aux amendes infligees aux contribuables je propose qu’on supprime les amendes. En lieu et place de ces amendes priere instaurer une autre sanction dissuasive aux indelicats

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 18:29, par GROS CUL
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Du courage les gars le meilleur est a venir. Bassolé Djibi viendra vous sauver bientôt. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 18:45, par Tule
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Attendez le prochain conseil de ministres. Ce débrayage sauvage sera sanctionner comme il se doit. Courage au gouvernement pour siffler la fin de la recréation de ces anarchistes invétérés.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 18:53, par l’homme noir
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    il y a des gens qui ne se brossent pas les dents et ils viennent ouvrir leur gueule ici. sifflez vous même la fin de la récréation on va voir. Les directeurs généraux des impôts et du Trésor ont quoi d’exceptionnels pour qu’on soit obligé de les garder. Des gens qui donnent des armes à leurs chauffeurs pour menacer des travailleurs doivent être dégager purement et simplement surtout qu’ils sont nuls. fia !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!fiafiafia !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:02, par PAF !
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    les directeurs généraux des impôts et du Trésor ont menti au gouvernement. ils ont tout simplement cherché à protéger leurs parents, copines, maîtresses engagées dans la fonction publique par des voies obscures. comme ils se taillent chaque fois la part du lion, tout est bon pour empêcher la relecture des textes.C’est ça la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:06, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Le fond commun représente quoi au juste ? Si c’est lié aux amendes infligees aux contribuables je propose qu’on supprime les amendes. En lieu et place de ces amendes priere instaurer une autre sanction dissuasive aux indelicats

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:13, par C’est quoi ça
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Ça sort comme ça sort,
    Quand on demande le départ d’un entraineur qui ne gagne rien personne ne crie mais quand on demande le départ des DG qui ne foutent rien pour le pays si ce n’est engagé leurs copines et maîtresses dans l’administration, il y a des corrompus pour les soutenir. Hayi !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:19, par HUM
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    HUMMMMMM.PAS DU TOUT FACILE POUR CE GOUVERNEMENT QUI SE MONTRE MOLLE

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:24, par AH BON
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Il est grand temps pour le premier ministre de prendre ses responsabilités. La première mesure urgente est de lancer des appels à candidature pour recruter de vrais compétences en matière financière. Le DGTCP et le DGI ne peuvent plus gérer ces boîtes. On a des talents en attente dans les institutions financières nationales et internationales

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:34, par AH BON
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    le SATB et le SNAID ont demandé le départ des deux (02) Directeurs généraux. Cette exigence est liée au fait que ces responsables ont entrepris des actions graves de division des travailleurs, de blocage de l’exécution des Protocoles d’accord et de liquidation des deux (02) syndicats. Pour preuve, le chauffeur du DGI a menacé publiquement de mort le secrétaire général adjoint du SNAID. Pire, le premier jour du sit-in, le 18 juillet 2017, le DGI a armé des chauffeurs contre les travailleurs en lutte. Ainsi, deux chauffeurs ont failli ouvrir le feu sur des militants du SNAID dans la cour de la DGI sous le regard bienveillant du DGI et de la CRS qui a été déployée pour empêcher le sit-in du SNAID.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 19:36, par jOHN
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Pourquoi se faire l’écho de leur manifestation d’humeur s’ils ne veulent pas partager le contenu de leurs accords ? je propose qu’on ne parle plus d’eux et que l’on les ignore dans leur coin.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 21:04, par Wath ? Pourquoi ?
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Bonjour !
    Juste rappeler à tous ceux qui crient à la sanction, souvenez vous en :
    1- les enseignants sous la révolution, tous rétablis des années plus tard dans leurs droits ; mais quels n’ont pas été les dégâts dans les familles. On croyait que cela n’allait concerné que ces enseignants......
    2- les agents des affaires étrangères qui ont été valsés dans plusieurs ministères, 2011-2012 ; tous rétablis plus tard dans leurs droits ; mais que de carrières brisées inutilement.....
    3- les policiers licenciés (dernières sanctions en date de licenciements massifs) ; En son temps, tout le monde a applaudit, mais aujourd’hui tout montre à en croire qu’ils avaient raison. S’il plait à Dieu, ils seront rétablis aussi dans leurs droits.........
    4- Les agents du trésor et des impôts sont traités aujourd’hui de tous les noms d’oiseaux, prenons du recule et soyons sur que s’ils sont sanctionnés, ils ne seront pas les seuls concernés........... Jusqu’à preuve du contraire, dans toutes les nations, les travailleurs (privés comme du publics) sont ceux qui ont toujours défendus les intérêts des populations. Presque toutes les autres strates de la société (à certaines exceptions prêts) ne prêchent que pour leurs intérêts.
    5- Tout acquis arraché par un travailleur, le fils du citoyen lambda pourra un jour tirer profit directement ou indirectement ........... Collons la paix aux travailleurs et traquons les voleurs de la république qui sont mêmes connus, cités par plusieurs rapports, certains récidivistes notoires mais pour qui l’Etat ne dit rien.... aucun gel de leurs avoirs, pas de celés de leurs actifs, pas de redressement fiscal de leurs boites, pas de contrôle de leurs trafics. Laissons nous distraire que le problème du Burkina ce sont ses travailleurs et nous n’auront que nos yeux demain pour pleurer...........

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 21:40, par Hussein
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Ces agents sont les mieux nantis de tous les fonctionnaires burkinabè que le gouvernement constate les absence et les remplace un point c’est tout .ils y’a des gens qui viennent payer leurs impôts sans pénalités donc sur quoi eux ils se basent pour fixer des montants alors que les fonds communs sont calculés sur les pénalités donc ils doivent attendre la fin de l’ année.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 22:26, par jo
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Machiavel disait que les gouvernants devraient savoir manier la carotte et le bâton. c’est bien de vouloir résoudre tous les problèmes en maniant la carotte. Mais la nature de l’homme est telle qu’il faut souvent utiliser le bâton dans la gestion de la république surtout lorsque l’intérêt supérieur de la nation est menacé.
    En outre, dans la république, toute personne physique ou morale même les syndicats a non seulement des droits mais aussi des devoirs et tout le monde est tenu aux respect des lois de la république.
    il est temps que le gouvernement soit intransigeant et ferme face aux revendications capricieuses de certaines organisations syndicales. Des dispositions doivent être prises aussi bien à Ouagadougou que dans toutes les régions afin que le fonctionnement de l’administration puisse continuer. Nous ne devons pas admettre que pour des raisons de répartition d’avantages internes que les lois de la république soient foulées aux pieds par des soit disant syndicats.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 23:14, par nikson
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Cette affaire est simple à régler. Le Gouvernement règle leur problème de fonds communs ou fonds divisés comme ils le souhaitent pour rétablir leur droit comme ils disent et il applique la lois sur le delis d’apparence pour les renvoyer tous en toute légalité. On est où la ?
    De quel fond commun vous parlez ? Connaissez les réalités du pays ? A Diguel le le fond commun demandé est la sécurité et l’eau potable. Laissez nous respirer car tous vos histoires de fonds communs ou divisés n’ont aucun sens sans le contribuable lamda qui rôde autour de vos services pour s’acquitter de ses droits et devoirs. A part vos iuts, c’est combien vous mettez dans la caisse de l’État pour nous parler de fonds je ne sais quoi ? Run away et laissez nous avancer car on ne peut plus vous comprendre malgré vos droits de grève car nous aussi nous avons droit au services que vous faites car étant payé par notre fond commun qu’est le trésor public . A votre reprise nous allons aussi grever et on verra si on ne va pas vous renvoyer parce que vous occuper des postes inutiles ! Que ceux qui ont des oreilles entendent !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 06:45, par Burkindi
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Les deux DG sont des patriotes qui veulent le développement du pays. Par conséquent, ils veulent un nouveau mode de gestion des ressources publiques dans l’intérêt de tous les burkinabes. Que le gouvernement les maintiennent. A bas ! les anarcho-syndicalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 06:59, par Burkindi
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Les deux DG sont des patriotes qui veulent le développement du pays. Par conséquent, ils veulent un nouveau mode de gestion des ressources publiques dans l’intérêt de tous les burkinabes. Que le gouvernement les maintiennent. A bas ! les anarcho-syndicalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 08:35, par Tô kô
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Et si on supprimait l fond comun ? ya plein d gens ki travail sans ces genre d deal mais il contribue enormema a l’edification d la nation.on en a marre d’entendr ce son d cloche a tou moma.cè simpl quiconque n’est pa content kil s’auto emploi et là il pourra fair autan d fond comun et l geré selon son bon vouloir.n’oublié pa k vou etes des executant alors n tirer pa trop la ficell sinon ca pourra engendrer des effets nefaste.et si c’est l’argent k vou voulé venez sur notr terrain.tu crée tn entreprise et tu la gère kom tu veux et on verra si vou nallé pa fermé porte.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 08:42, par Le Debf
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Je pense qu’il est temps de siffler la fin de la récréation.
    1) licencier les grévistes hors la loi.
    2) supprimer le fonds commun
    3) faire des états généraux des travailleurs de l’Etat pour remettre à plat les questions salariales et les conditions de recrutement.
    Tout le monde sait que c’est avec les PAS que sont nés ces fonds communs qui sont une forme subtile de corruption légalisée, en même temps que la perdiemite, à tel point que même pour mobiliser aujourd’hui des paysans dans les villages pour une activité (y compris de formation), il faut leur payer des perdiems. L’objectif des ces institutions internationales semble atteint, puisque nos pays sont déstabilisés avec leurs faibles ressources et l’appétit cupide qui a été aiguisé chez les élites (toutes confondues, politiques ou non). Résultat, l’Occident continue de nous diriger pour continuer de nous piller.
    C’est pourquoi il faut un sursaut. Le Chef de l’Etat doit avoir le courage de poser clairement le problème et repartir comme en 1983 avec la RDP, en demandant à notre peuple de compter sur ses propres forces. Les burkinabè sauront le comprendre. Tant pis pour les autres !
    Bon courage à nous tous et vive le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 08:55, par Sampoko
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    bonjour. Je paraphrase les propos de mon papa admis à la retraite depuis 10 ans.... Bonne dégustation.

    "Les vrais patriotes ce sont les instituteurs de brousses qui achètent leurs outils pédagogiques sur leur maigre salaire pour les pauvres enfants de la République. C’est aussi les infirmiers des CSPs de brousse qui, devant une pharmacie dégarnie, tentent de corriger les effets de la malnutrition et de l’insalubrité.
    Ces deux types de fonctionnaires sont représentatifs du salarié burkinabé. Si tu fais un tour à la CNSS en fin de trimestre tu auras pitié de la misère des retraités et tu auras honte de l’État".

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 12:13, par YANOGO DOMINIQUE
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Vivement un nouveau SANKARA pour Bouté les vautours de l’administration.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 16:00, par SIDZABDA
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Internaute 10, vous demandez le licenciement de 75% des agents du trésor et des impôts pour cause de grève. Je ne sais pas de quoi vous vivez mais je sais que vous n’êtes pas un fonctionnaire qui sait que le droit de grève existe. Mais sache que ces agents ne sont pas des vendeurs ambulants de médicaments de rue que l’on peut chasser. Vous saviez combien coûte un licenciement abusif d’un agent de la fonction publique ? Même si on le fait pour les 75% des agents qui ont pris part à la grève, ceux qui seront recrutés iront à 90% en grève demain si les mêmes problèmes ne sont pas résolus. S’ils exigent le départ des DG ils s’avent pourquoi, ils sont mieux placés pour cette revendication parce qu’ils ne peuvent plus travailler avec des DG qui font tout pour protéger leurs poste.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 16:14, par SIDZABDA
    En réponse à : Ministère en charge des finances : Le SATB et le SNAID réclament le départ des directeurs généraux du Trésor et des Impôts

    Internaute 37, la loi reconnais le droit de grève au moins. Vous dites que le fonds commun est illégal donc pas de texte le concernant et vous demandez de supprimer quelque qui n’existe pas. Par quoi et de quelle autorité ? PM le FC est plus vieux que ceux qui le revendiquent. Même sous Maurice YAMWEOGO, ça existait, tu es encore jeune pour parler du PAS que tu ne peut même pas définir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés