Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.»  Victor Hugo

Lutte contre la pauvreté en Afrique : La recherche veut jouer sa partition

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Par Maxime Jean-Eudes Bambara (Stagiaire) • lundi 17 juillet 2017 à 23h40min
 Lutte contre la pauvreté en Afrique : La recherche veut jouer sa partition

Comment pallier le manque de compétences en gestion de la recherche et de projets de recherche en Afrique afin de soutenir les politiques de développement ? La question est au cœur d’un atelier régional de formation ouvert ce lundi 17 juillet 2017 à Ouagadougou. L’initiative est de l’association sud-africaine pour le management de la recherche et l’innovation (SARIMA) et du Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement (FONRID).

« Gestion de la recherche et des projets de recherche », c’est le thème de l’atelier de formation initié par l’association SARIMA et le FONRID en vue de renforcer les capacités des institutions et organismes des pays membres dans des domaines de la recherche comme la gestion de la recherche, la conception et le suivi-évaluation des programmes de recherche et d’innovation, la formulation et la mise en œuvre de politiques fondées sur l’utilisation d’indicateurs pertinents de la science, la technologie et l’innovation.

Cet atelier régional a réuni les participants du groupe 1 des organismes subventionnaires de la recherche scientifique (OSRS) pour une semaine de travaux. Les modules de formation sont entre autres la gestion de la recherche et des subventions de recherche, les avantages et les inconvénients de l’évaluation des projets et programmes de recherche, l’éthique et l’intégrité de la recherche, le sui-évaluation, etc

Dr Coulidiati Urbain Ibrahim, secrétaire d’Etat chargé de la recherche scientifique et de l’innovation

‘’Il y a un besoin urgent pour l’Afrique de se doter d’économies basées sur la science et les savoirs en mettant en place des infrastructures de recherche compétitives, des compétences techniques et professionnelles fiables, un système d’innovation et d’entreprenariat motivant et motivé, et un environnement réellement indicatif de politique de sciences, de technologies et d’innovations’’, a soutenu Dr Coulidiati Urbain Ibrahim, secrétaire d’Etat chargé de la recherche scientifique et de l’innovation.

« Cette rencontre est une matérialisation de la volonté commune des chefs d’Etat et de l’Union africaine pour lutter contre la pauvreté et la faim et l’analphabétisme des populations du continent », a souligné Dr Coulidiati. Pour ce dernier, cette vision des chefs d’Etat est à saluer car, dit-il, “la recherche a certes un coût, mais elle reste un domaine de souveraineté”. « Il est donc important que chaque pays se dote de manière souveraine de structures de financement de la recherche, parce que c’est à cette condition qu’on peut définir des politiques de développement orientées vers la satisfaction des besoins réels de nos populations », a-t-il conclu.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo : Admis à la retraite, le Pr Prosper N. Zombré reçoit l’hommage de ses pairs
Les obstacles à la participation communautaire à la santé
Soutenance de mémoire : Hamadoum Tall analyse la consommation des réseaux sociaux par les lycéens
Recherche : Le quinoa, une plante pour s’adapter aux changements climatiques
Soutenance de thèse : Nicolas Ouédraogo propose les résidus de tubercules pour combattre la malnutrition et la pollution
Innovation : Etudiant en droit, Jonathan Ouédraogo invente du carburant à base d’huile usagée de moteur
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés