Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mardi 18 juillet 2017 à 00h22min

Et c’est réparti. Après quelques semaines d’accalmie suite à un protocole d’accord signé le 29 mai 2017 avec le gouvernement et dont le contenu n’a jamais été dévoilé, le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (SATB), se signale encore pour un débrayage. La raison ? Le gouvernement n’aurait pas respecté les clauses du protocole. Quelles clauses ? Il n’y a que les deux parties (gouvernement et syndicat) qui le savent et personne d’autre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

La presse – pour ce que nous savons-ayant demandé à prendre connaissance du contenu du protocole ; en vain. Alors, pour parler trivialement, qu’ils « règlent leurs problèmes entre eux » et arrêtent de prendre l’opinion à témoin.

Le 8 mai, le Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina (SATB) entamaient un débrayage de deux semaines. Cela après moult sit-in, grèves de quelques jours et grèves illimitées au cours desquels ils ont fermé tous les guichets, et joué aux cartes… Le 29 mai 2017, il a signé un protocole avec le gouvernement.

Pendant la signature et après, les journalistes ont fait des pieds et des mains, pour connaitre le contenu dudit accord. Motus et bouche cousue. Portes fermées des deux côtés. Le Syndicat, très prompt à appeler ses ‘’amis de la presse’’ pour faire écho de ses mécontentements, est resté désespérément aphone. Rien n’a filtré. Et ce manque de transparence a été entretenu de ‘’connivence’’ avec le gouvernement.

La poule aux œufs d’or, la caverne d’Ali Baba a été soigneusement gardée. Pourquoi le grand public (qui a le plus souffert des multiples grognes) ne méritait pas de savoir ce qui a été concédé de part et d’autre ? Les acquis étaient-ils tellement mirobolants pour susciter des jalousies ou inspirer d’autres groupes ?

« Au nom des militants du SATB, je félicite le gouvernement pour avoir accepté, même si ce n’est pas dans l’intégralité, de répondre favorablement à nos préoccupations », avait déclaré Séini Kounda, SG du SATB après la signature du document.

Quelle ne fut pas la surprise d’apprendre que les acolytes d’hier ne sont pas finalement tombés d’accord ! Et c’est le SATB qui crie encore au scandale parce que son partenaire n’a pas été si loyal. L’idylle est donc finie entre les deux ‘’partenaires sociaux’’.

Dans un communiqué signé le 16 juillet 2017, le gouvernement mettait en garde le syndicat. Le porte-parole du gouvernement qui a signé le communiqué note « le caractère illégal du mouvement de débrayage général initié par le SATB car n’ayant fait l’objet d’aucune autorisation préalable comme l’exigent les textes en la matière et dénonce toute velléité d’extension de ce mouvement à tout autre syndicat ».

En refusant de rendre public le contenu du protocole, le SATB s’est tiré une balle dans le pied. L’opacité qui a entouré ce fameux document profite finalement au gouvernement qu’à Séini Kounda, SG du SATB et ses camarades. L’opinion n’a pas oublié et est ‘’fatiguée’’ de ce jeu du chat et de la souris.

Comme le disait Norbert Zongo dans l’éditorial, n° 00 du 03 Juin 1993, « toutes les compromissions se payent ». Une belle leçon de lutte.


Lire aussi : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde


T.C.S.
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 juillet à 01:13, par soucieux pour mon pays
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Vraiment il y a des choses nouvelles et mauvaises au pays. Le Gouvernement et le SATB signent un accord secret, décident de ne pas le porter à l’opinion publique. Or, ce sont les devises de tout un peuple, des milliards qui vont rentrer dans les poches d’une minorité. Ok. Maintenant que ça ne va pas, il y a menace de part et d’autre. A la place des autres fonctionnaires, c’est l’occasion de reclamer ces Fonds dits COMMUN, sinon ce qualificatif "commun" n’a pas de sens. Je voulais une réponse à certaines questions :
    1)pourquoi l’enseignant qui permis à l’agent du trésor d’être instruit n’a-t-il pas droit au FC ?
    2)pourquoi l’agent de santé qui a arraché l’agent du trésor des griffes de la maladie et de la mort n’a-t-il pas droit au FC ?
    3)pourquoi l’agent de police qui permet à l’agent du trésor de manger et de dormir sans trop crindre les bandits n’a-t-il droit au FC ?
    Ect. La liste de question est longue. Le prétexte de motivation brandi par le gouvernement lui-même est falacieux. Quelle motivation faites-vous aux eseignants, aux infirmriers, aux forces de défense et de sécurité, aux agents d’agriculture...? Si certains de ces agents avaient dit qu’ils n’ont pas de FC, donc ils ne vont bien travaillé, nombre d’entre les agents du trésor actuels étaient morts ou étaient analphabètes. Il faut que le gouvernement tienne à ses promesses vis-à-vis du SATB, oui ; puique c’est un contract à huis clos. mais qu’il octroie aussi les même privilèges autres fonctionnaires. Il n’y a pas lieu de croire que ceux qui sèment, sarclent, butent en hivernage méritent moins que ceux qui moissonnent. La mauvaise discrimination a eu raison de l’ex RSP, n’est-ce pas ? Vaut mieux prévenir que guérir. Que Dieu nous apprenne à tendre vers un minimum de justice.Amen !

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 07:36, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      - Mon ami, toi tu racontes des bobards à scandale !! Tu prends le cas de l’enseignant, de je ne sais qui encore. Ils sont salariés. Et le paysans ? Et puis moi je vais te donner des réponses à tesquestions farfelues :

      1)pourquoi l’enseignant qui permis à l’agent du trésor d’être instruit n’a-t-il pas droit au FC ? Parce qu’il a passé en vain le concours de l’ENAREF sans le gagner et est allé finalement dans l’enseignement avec sa dernière cartouche !

      2)pourquoi l’agent de santé qui a arraché l’agent du trésor des griffes de la maladie et de la mort n’a-t-il pas droit au FC ? Même chose que précédamment. Et puis l’agent de santé a des avantages que celui des impôts n’a pas : Diminution des soins aux enfants et femmes, etc. Et puis il n’est pas Dieu pour arracher l’agent du Trésor de la mort. L’agent du Trésor s’en est sorti de la maladie et de la mort grace à sa poche pour laquelle il lutte aujourd’hui. Les soins n’ont pas été cadeau pour lui !

      3)pourquoi l’agent de police qui permet à l’agent du trésor de manger et de dormir sans trop crindre les bandits n’a-t-il droit au FC ? Parce que l’agent de police est armé par une arme acheté avec l’argent du peuple. Celui du Trésor lui, n’a pas le droit de porter une arme et de se rendre justice même face à un voleur. Ensuite l’agent de police porte une tenue achetée par le peuple, tenue qui le distingue des autres. L’agent du Trésor lui n’a pas de dotation en tenue ni chaussures de la part du même État.

      CONCLUSION : Quand on parle, il faut le faire avec intélligence au lieu de braire

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 10:11, par Sougrnooma
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Et dire que je pensais vraiment que le mot koro, s’accompagne de sagesse !
        Que je me suis trompé !
        Vraiment Pathétique !
        Il faut relire ton écrit !

        Répondre à ce message

        • Le 18 juillet à 16:20, par LE PRINCE
          En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

          Ne te fies pas a ce genre de réponse de la part du koro . Les pirates sont surement passés par là. Pour donner de la visibilté a leur message certains constipés intellectuels peuvent utiliser le nom de koro ou de Ka.

          Répondre à ce message

        • Le 18 juillet à 17:24, par emeric
          En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

          merci internaute sougrinooma. quand j’ai lu le message du koro yamyele, j’ai failli pleuré.
          c’est lamentable, pathétique et pitoyable. un personnage que je respectais bcp. on dirait le demi messie
          paix a son âme thomas SANKARA est parti avec toute l’honnêteté du burkina faso. C’est des semblants
          d’honnêtes qui sont rempli comme les OSC dans ce pays. tu crois que tu détiens la vérité toi koro yamyelé.
          l&internaute 1 a très bien expliqué sauf la 3ème partie ou il a peut-être oublié de mentionner que c’est DiEU
          qui détient la vie. koro le jour qu’on va vouloir vous hospitaliser pour extraire quelque chose de votre corps sinon
          vous mourrez, n’essayez pas d’aller voir le médecin. soignez vous , vous même ou rester a la maison pour que le
          mal passe. il est dit aide toi et DIEU t’aidera. son excellence ROCK est le président du faso c’est pas parce qu’il
          est plus intelligent que les autres burkinabés. toi tu es sur que c’est tout les admis qui gagnent honnêtement
          les concours. tu le sais bien. moi je suis un ancien étudiant de 2ie. on voyait des nullards qui passaient leur temps
          a tricher et tu te demandais comment il a fait pour arriver a ce niveau de classe tellement il es nul.
          mais quand on terminer nos études ces derniers sont devenus des dg ou intégrés de grandes sociétés. parce que soit c’est
          l’enfant d’un tel soit papa a les relations. il devait grouiller seulement avoir l’attestation ou le diplôme.
          vous les burkinabés quand ça concerne les autres vous pouvez critiquer et si ca vous concerne on doit pas dire la verité.

          Répondre à ce message

        • Le 18 juillet à 18:19, par FGH
          En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

          Ce "koro yamyélé" est vraiment devenu un anarchiste depuis qu’il n’a pas eu son compte avec les RSS !! Honte à lui...

          Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 11:28, par saliou Barry
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        L’ENAREF date de quand ? Les enseignants et les agents de santé ont existé avant la création de cette école,tout comme le trésor et les impôts .Alors Koro Yam-passeke arrête de ....

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 11:37, par lebon
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        je suis un agent du Trésor et je suppose que celui qui a donné cette réponse même s’il n’est pas agent du trésor il n’en est pas loin. je voudrais dire à mon collègue proche ou lointain que sa réponse une fait honte. je m’excuse du mot mais c’est ce que je ressens sincèrement.

        je suis d’accord que les dit de "soucieux pour mon pays" manque d’analyses profondes et je le lui concède car pour moi son analyse prouve qu’il lui manque des éléments. cependant je trouve quelques vérités dans sont écrits car il rapporte des questions qu’aujourd’hui la majorité des Burkinabè se pose.

        aussi, il nous appartient, agents du Trésor et des finances en général, d’intégrer ces questionnements dans notre réflexion et notre conquête du bien être. c’est à dire nos actions doivent, toujours et en permanence, se faire dans l’EQUITE, la JUSTICE vis à vis du peuple Burkinabè.

        la réponse de mon "collègue" par compte ressemble plus à une insulte et je l’exhorte à éviter ce genre de réponse pour notre image à tous. ils nous revient (agent du Trésor et des finances en général) d’expliquer le pourquoi de notre lutte et les fondements (que je ne trouve pas biblique ni coranique donc modifiable, adaptable dans le temps et l’espace) de nos revendications et non de lancer des platitudes de ce genres.

        toutes excuses si mon écrit a offensé quelqu’un car telle n’était pas mon intention je voulais juste qu’on fasse appel à notre conscience et mettre de coté, juste une minute, notre égoïsme, notre vanité ...

        Répondre à ce message

        • Le 18 juillet à 19:23, par soucieux pour mon pays
          En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

          Merci "lebon" si vous êtes du trésor. J’ai juste posé des questions et je n’ai pas accusé les agents du trésor car selon moi ce ne sont pas eux-mêmes qui ont crée le FC. C’est le gouvernement qui a créé ça leur donner et il veut s’amuser avec maintenant. Kôrô Yamyelé ne doit pas être du trésor car il pense que les agents du trésor sont les plus intelligents et que les enseignants et les infirmiers le sont pas. Les hommes intelligents n’insultent pas.

          Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 12:53, par Mafoi
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Tu te distingues négativement ces derniers temps.Les magistrats qui passent leur temps à lire et à dire le droit à l’envers,tu es avec eux et maintenant c’est le tour de ces gâteux.Penses-tu que pour avoir le concours de l’ENAREF,il faut avoir le QI d’Einstein ?La plupart de ceux qui ont passé et eu ce concours,l’ont acheté et c’est ce comportement de magouilleur qui les habite toujours

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 14:07, par Ya woto bala
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Voilà un raisonnement dénudé de tout égoïsme, égocentrisme, de toute jalousie et envie comme il est rare sur les fora quand il s’agit des avantages des autres !
        Beaucoup de forumistes, s’ils avaient été de ce corps, ou même s’ils avaient un frère dans ces corps se seraient transformés en leurs avocats défenseurs. Mais bon, ils se disent comme je n’ai pas leurs avantages et que je n’ai personne dans ces corps pour en espérer un quelconque avantage, ils sont prêts à déverser leur bile sur la toile. Bon enfin, c’est l’Homme noir qui est comme çà généralement : il est préfère même qu’on lui grève un œil à condition de grever les deux yeux de l’autre. Là au moins, lui aura un œil pour regarder et l’autre sera aveugle.

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 15:38, par TCHETCHE
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Kôrô Yamyélé, ne te fatigues pas pour convaincre des gens bornés jusqu’à la moelle épinière !

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 16:36, par C’est pas vrai
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Kôrô Yamyélé, désolé les agents de santé n’ont pas de reduction de frais pour leurs enfants,époux(ses) ou parents

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 17:39, par djebou
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        J espere que quelqu un d autre a pirate le nom Koro Yamyele. Sinon c est trop je tombe des nues. Si c est le vrai Koro ressaisit toi, et ne supporte pas l injustice de facon criarde. Le frere a pose de tres bonnes questions et ta CONCLUSION est certainement pour toi.

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 17:44, par .....
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        1 con restera tjrs 1 con,tu viens de faire la démonstration que tu es con à la terre,dommage sur le fora,les gens oublient vite sinon tu seras mis en 40aine car etre koro ça se mérite,ça se proclame pas pour ensuite venir montrer sa face fourbe à la face du monde entier.Tes amis grévistes ont le niveau d’un pilote de ligne ? d’un biologiste ? d’un controleur aérien ? d’un chimiste ? d’un géologue ? etc etc...! honte à toi mais pas de ta faute,t’es borné,on ne peut rien pour toi tchurrr

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 18:02, par Justice
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        En Allemagne les enseignants ont les salaires les plus élevés. Les juges, les médecins et les ingénieurs ont demandé à la chancelière Angela Merkel de leur faire des salaires similaires. Voici sa réponse : comment pourrais-je vous comparer à ceux qui vous ont enseigné ? A méditer !!!
        S’il vous reste un peu d’humanisme chers dirigeants car c’est de votre faute que des gamins bourrés de bière et de boudin mal cuit acheté avec l’argent qu’ils ont du volé au contribuable osent insulter des enseignants !!!! L’enseignant n’est pas le moins intelligent de la société.

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 19:09, par soucieux pour mon pays
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Slt Mr Kôrô Yamyellé. Pouquoi des injures à mon égard ? Je voulais juste votre réflexion sur mes questions. Vous avez donné vos réponses que je respecte en dehors des injures. Merci. Que Dieu vous bénisse. Amen !

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 19:29, par Le revolté
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Désole mais cette fois-ci, je pense que le Kôrô Yamyélé est tombé bien bas.
        Vous pensez que ceux qui ont gagné le concours de l’ENAREF sont les plus intelligents du Burkina Faso ?
        Quid des médecins (agents de santé) ou des enseignants d’universités (enseignants), qui ont un niveau d’études supérieurs à vos amis des impôts ?
        Je ne suis pas ici pour défendre un groupe donné de fonctionnaires ; mais je pense de façons générale que les autorités doivent travailler à ce que tous les fonctionnaires soient traités sur le même pied d’égalité en fonction de leur niveau d’études ; car tous les métiers ou fonctions sont importants pour le fonctionnement de l’état et surtout pour le développement de notre pays.

        Aussi, je reste persuadé que c’est pas tous les enseignants ou agents de santé qui ont choisi leur métier parce qu’ils ont raté le concours de l’ENAREF ; y a n’en (et ils sont nombreux) qui ont choisi leur métier par vocation. Et il faut qu’il vivent bien de leur métier, comme vos amis des impôts.

        Encore une fois, je suis très déçu par votre commentaire. En tant que l’un de vos grands admirateurs.
        Je me demande même si ce n’est pas une usurpation de nom, visant à salir votre réputation. Si c’est le cas, je vous demande de vous manifester afin de clarifier ce doute.

        Merci.

        Répondre à ce message

      • Le 18 juillet à 20:26, par youle
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        D’ou sortez vous ces inepties. Vraiment bancal votre raisonnement. .

        Répondre à ce message

      • Le 19 juillet à 02:33, par tousida
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        C’est aussi parce que l’enseignant ou l’infirmier n’avais pas 2 millions pour acheter le concours de L’ENAREF mon frère ! Ça aussi il faut le mentionner. Ces corps est truffé d’acheteurs de corruption concours. Arrêtez de vous faire passer pour les plus intelligent. Le dernier de ma classe en terminale est à l’ENAREF et ce ne sont pas des exemples qui manquent. Manger vos FC si vous en êtes fiers, mais faîtes profile bas. Mettons aussi la loi sur le délit d’apparence en branle au Faso et on verra ceux qui fanchiront les frontières Les premiers !

        Répondre à ce message

      • Le 19 juillet à 09:08, par kwiliga
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Là où Kôrô à raison, c’est quand il nous parle des paysans, de manière trop brève à mon goût, car ce thème mérite d’être développé.
        En réalité, la véritable question, celle que les internautes, majoritairement fonctionnaires, évitent habilement de se poser ici est la suivante : enseignants, médecins, forces de l’ordre, agents du trésor, du domaine,... Qu’ont-ils produit ?
        Je suis fondamentalement partisan d’une société dans laquelle le système public occupe une place importante, notamment dans la prise en charge des divers services indispensables.
        Mais quand le principe vient à s’inverser, quand les fonctionnaires deviennent la caste des dominants et des privilégiés, quand ils en oublient qu’ils sont au service de la population, pour n’avoir comme unique préoccupation que le seul remplissage de leurs poches, quand pour cela, tous les moyens semblent bons, qu’ils usent de contestation ou d’illégalité et dans tous les cas, au détriment de la majorité, qui se verra systématiquement traitée avec mépris, alors, sans aucun doute possible, le pays cours à sa perte.
        Que pensez-vous donc gentils fonctionnaires, qu’après vous, vos nombreux enfants, petits enfants et d’autres générations encore seront fonctionnaires à leur tour ?
        Et non, surement pas, car ce n’est pas la réalité de notre monde, qui depuis longtemps s’est fait dévorer par le capitalisme sauvage.
        La réalité c’est que celui qui ne produit pas, individu comme nation, doit se contenter de vivre dans l’assistanat et rester ainsi le vassal, l’esclave de celui qui l’assiste.

        Répondre à ce message

      • Le 20 juillet à 15:11, par Zerbò, le guide.
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Koro yamyelé, tu vaut mieux que ca. Abordant sous l’angle du paysan au village j’ai failli te suivre et ensuite tu t’es gouré ! Évite d’offenser les autres et raisonne.

        Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 14:09, par le roseau pensant.
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Tu penses que quelqu’un va lutter pour toi. Non Personne ne viendra lutter pour toi. Eux ils savent ce qu’ils veulent et n’attendent pas une magie pour l’obtenir.Seule la lutte libère.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 01:29, par BEMKAYONDO
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    ON EST FATIGUE DE CES GENS. BLAISE ETAIT MIEUX, IL A RENVOYE DES....LES RSP ETAIENT COMBIEN ? ILS ONT ETE DEMANTELE PAR LA TRANSITION. CEUX QUI PENSENT QU’ILS SONT AU DESSUS DE TOUS LES BURKINABE QU’ON LES METTENT DE COTE ET ON CONTINUE. CHACUN N’A QU’A ALLER CREER UNE ENTREPRISE ET DONNER DES AVANTAGES A SES EMPLOYES.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 02:35, par Boudes
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Tres bien dit. Ce syndicat n’a pas été honnête. Il n’a rien pour prouver que le gouvernement n’a pas respecté ses engagements. C’est très bien. Vos indemnités mêmes dépassent les salaires de certains cadres. Si vous ne voulez pas travailler ,demissionnez et laisser la place aux jeunes diplômés désoeuvrés qui ne gagnent même pas à manger. La presse, ne parlez même plus d’eux car ils ont tendu un piège qui les a pris. À malin, malin et demi. Au gouvernement de ne pas fléchir sinon......

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:17, par Zemosse
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    A ciel ouvert, le gouvernement et son larron de syndicat s’essuient les pieds sur le peuple On vous regarde faire. Qui vivra verra

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:17, par Un anesthésiste
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Une rupture de produits pour les anesthésies se constate de façon récurrente depuis un certain temps dans des centres hospitaliers publics du Burkina. C’est la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques(CAMEG) qui est chargée de l’approvisionnement de ces produits. La conséquence des ruptures prolongées de ces produits empêche des opérations chirurgicales dans de nombreux blocs opératoires. Ainsi, des gens sont obligés de faire le tour de plusieurs hôpitaux (Yalgado,Bogodogo,Blaise Compaoré etc…) à la recherche du produit manquant afin de pouvoir effectuer les chirurgies souvent urgentes. L’auditeur qui se plaignait à l’émission afferage de Ouaga FM le lundi 17 juillet 2017, du fait que le service des urgences viscérales du CHU Yalgado ne fonctionnait pas à plein régime depuis près d’un mois, doit comprendre que la principale cause est due au manque de la fameuse molécule d’anesthésie. Par ailleurs, ce service de l’hôpital connait des travaux temporaires de rénovation qui ralentissent certaines prestations de soins. On constate que certaines personnes font le tour des radios ,pour s’en prendre aux responsables et médecins de l’hôpital Yalgado ,en occultant les nombreux efforts consentis par ces derniers pour des travaux de rénovation de ce vieil hôpital et pour des soins de qualité ,à des coûts relativement bas, en comparaison à d’autres structures sanitaires(hôpitaux publics, cliniques privées).Ces actions de délation ressemblent plutôt à des règlements de comptes personnels et téléguidés ,loin de toute objectivité. Les gens doivent plutôt déplorer le fait que le gouvernement ait quasiment délaissé Yalgado en permettant même que des équipements qui lui étaient destinés, soient confisqués au profit de l’hôpital de Bogodogo.Les gens se préoccupent plus des questions de revendications syndicales corporatistes pour des intérêts personnels et font fi des problèmes d’intérêt général comme la santé, précisément la rupture intempestive de produits pour les anesthésies. La CAMEG est vivement interpellée à remédier vite à cette situation pour sauver des vies.

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 08:46, par DSK 1er
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Cher ami, saches que se qui se plaignent n’ont pas cette information ! Mais ça se dit avant !!!
      Il faut vous mettre à leur place vous verrez que ce n’est pas facile. Lorsqu’il y a une reparration
      pour le bien de tous il faut communiquer. MERCI

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 13:35, par Saksoul
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Salut mon cher ami,
      comme disait mon prédécesseur, tout ce que tu as dit est une pure vérité.je voudrais interpeller les syndicats des ministères à lutter pour ses irrégularités aux seins des services d’abord et après revendiqués leur droit.Si vraiment les problèmes de rupture d’anesthésie que tu as souligné etait souligné par les syndicats et faire savoir au peuple au préalable des dysfonctionnements je pense que les gens donnerons raison à tout syndicat qui voudrait rentrer dans ses droits.Cest pareil pour le gouvernement qui laisse trois à quatre jours pour parler des avis des experts de lONU par rapport à la libération du Général Bassole.Rien ne coûte à un responsable de l’hôpital d’aller à la radio et d’expliquer au peuple pourquoi ce dysfonctionnement donc informer nous.
      Merci

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:27, par SARKO
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    On est vraiment fatigué de vos luttes.Trop c’ est trop. Nos affaires , nos salariés , nos créanciers n’ attendent pas . Revenez à la raison. Vos bagarres internes ne nous concernent pas . Il va falloir que le peuple se lève et il se lèvera d’ ici là .

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 11:40, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      - Mon ami SARKO, si tu es fatigué, c’est simple. Tu rentres au village et tu cherches un grand arbre ombrageux et tu étales ta natte en dessous et tu dors tranquillement. Mais attention ! Si tu es de Banfora ne dors pas trop Sous un rônier parce que son ombre ira très loin te laissant au soleil. Si tu es du Sud-Ouest, particulièrement de vers Batié, fait gaffe quand tu roupilleras fort car un python pourrait se régaler, ou alors tu te réveilles brusquement et tu te rend compte que tu es à moitié avalé ! Nom de Dieu !!

      Mais le plus simple c’est le cimetière ou personne ne fatigue personne. Mais je sais d’avance que tu n’auras pas le courage d’opter pour cette solution radicale. Merci SARKO.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:32, par ABOU
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    iL y a eu corruption ou bien ? sinon le contenu du protocole d’accord pourrait être porté a la connaissance de tous..

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:35, par lumière7
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Je crois que le problème de fonds est le non respect des engagements pris par le gouvernement. Si vous vous braquer sur les financiers, au lieu de résoudre le problème de non respect de la parole donnée, les débrayages ne font que commencer. Car, le gouvernement a pris des dizaines et des dizaines d’engagements et montre déjà qu’il ne va rien respecter et qu’il est simplement préoccupé à gagner du temps. Envers les fonctionnaires, les corps habillés, les étudiants, les jeunes et femmes, les paysans....Au lieu de se focaliser sur le problème des financiers, discutons plus du pourquoi le gouvernement n’a pas de parole et travaillons à chercher une solution à ce niveau.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:49, par Solidarité, un autre paravent ?
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Avec cette sortie du gouvernement, il me paraît que ce dernier ignore les la réalité des faits dans cette affaire. Cette déclaration a été surement préparée par les premiers responsables décriés pour leur gestion opaque, et qui veulent au nom d’un nouveau principe (solidarité) jusque-là méconnu dans la fonction publique protéger leurs ouailles. Prenons le cas de la Direction Générale du Trésor et de la Fonction Publique, près de deux (200) agents ont été directement intégrés dans cette institution par les « mogos puissants » sans recours aux procédures de la fonction publique. Et on demande au fils de Patarbtalé qui a bravé toutes les intempéries pour déposer son dossier de concours d’être solidaire d’être l’égal de ceux-ci. Aucune règle relative aux responsabilités et à la mobilité du personnel ne s’applique à ceux-ci. Ils sont là pour « jouir » et n’hésitent pas à dire avec un sourire narquois qu’ils « ne voient pas l’importance d’avoir fait l’ENAREF ». En un mot ils ne voient aucune importance à « faire l’école ». Il suffit de faire une revue des responsables de l’époque pour s’apercevoir que les « heureux bénéficiaires » étaient des fils, neveux, copains….. Le départ à la retraite était récompensé par l’octroi d’un poste au Trésor à la descendance. Les exemples foisonnent : KIEMA Hilaire a eu le matricule grâce à sa mère alors secrétaire au Trésor, OUEDRAOGO Idrissa , ZAONGO K. Maurice, ZERBO Abdoualye sont venus grâce à leurs pères respectifs,…….Le Comble l’ex Trésorière Régionale du Nord Emilienne SAWADOGO devenue par la suite ACCT a eu à placer quatre membres de sa famille, tous des SAWADOGO de Kongoussi comme elle. Sans oublier un chargé d’études du nom de Jean Noel SAWADOGO, membre du Comité de suivi de la mise en œuvre du protocole qui a placé un de ses protégés au Trésor, un autre SAWADOGO. Comment un tel homme peut-il sereinement siéger dans un comité ? L’actuel DGTCP n’est pas en reste dans cette distribution des matricules. On comprend bien donc que cette déclaration est guidée par un intérêt : la préservation des avantages conférés aux « bons petits ». Et donc le nouveau principe de solidarité qui cohabite avec celui d’égalité est un paravent pour continuer à conférer des avantages à ceux qui ne voient l’importance d’avoir fait l’ENAREF ou l’école tout court. Pour l’excellence et le mérite, revenez après

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 12:00, par bkg
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      N’oublie pas de citer ceux parmi vous qui ont soi triché soi payer pour avoir le concours de l’ENAREF. N’importe quoi !! Mais je ne défend pas ceux aussi qui sont rentré au trésor parce qu’ils avaient des parents ou des proches qui y travaillaient . Mais s’il faut citer ces personne pour vous défendre il faut aussi citer ceux qui sont aussi rentrer à l’ENAREF par fraude.

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 12:16, par Ah les dénonciations ont commencé !!!
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      S’il est vrai que les informations données plus haut sont fondées, ah là......

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 12:52, par Wendmi
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Merci bien d’avoir éclairé l’opinion sur ces pratiques aux antipodes de la bonne gouvernance. Cependant, je voudrais que l’on puisse aller au-delà en permettant à la gendarmerie de nous faire un travail de fond sur les pratiques mafieuses concernant les recrutements au sein du MINEFID. Si je ne m’abuse, sous la transition, un travail d’investigation avait commencé suite aux fraudes constatées lors des tests d’entrée à l’ENAREF.

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 13:17, par Eclairssisement
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Monsieur, votre colère est justifié si vraiment il y’a des gens qui ont bénéficié de certaines facilités pour se retrouver au trésor. je vous concède ce point. ce qu’il faut aussi relever, c’est que le trésor a besoin d’autres profils autres que des comptables publiques pour l’atteinte de ses objectifs. Accepterez vous qu’un comptable sortis de la prestigieuse école de l’ENAREF se retrouve a conduire les directeurs, a être agent de liaison, secrétaire..... Pourtant tous ces profils sont nécessaires pour l’exécution de vos missions. le trésor publics est un tout. et votre syndicat devrait défendre les intérêts de tous les travailleurs du trésors et non des comptables uniquement. Vous parlez des personnes directement intégrés a partir du trésor pour vous justifiés, vous dites quoi donc des autres fonctionnaires qui ont fait les concours de la fonction publique et qui ont été affecté au trésor, le GRH par exemple ??? ils sont si inutiles au point de les traiter d’allogènes au trésor ??? puisque vous chercher a exclure même les agents du ministère de l’économie affecté a votre niveau pour peu que tu ne soit pas comptable.vos intérêts oui, mais soit juste a quelque part.

      Répondre à ce message

      • Le 19 juillet à 00:58, par Daou
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Certe le trésor est un tout. Mais les emplois spécifique ont leur responsabilité que les autres n’en ont pas. Un agent dans les emplois spécifique peut être amené à payer de ces denier personnel pour une faute de gestion éventuelle chose qui ne peut pas arrivé à un des emplois non spécifique. C’est ce que le syndicat demande de prendre en compte. Si les postes à risque ne peuvent pas être occupée par certaine catégorie d’agent du fait qu’il n’ont pas fait lenaref reconnaisse que le syndicat a vu juste et il faut prendre en compte leur préoccupation. Je fait allusion au poste de caissier billeuteur comptable public etc. Ce sont des postes à haut risque et certain paye les conséquences de leur gestion aujourd’hui

        Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 15:26, par Ah les dénonciations ont commencé !!!
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Si les informations ci-dessus sont fondées alors là.....

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 17:53, par Kadhafi
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Ah là là c’est grave ! Voilà des infos accablantes pr le gouvernement. Mais il faut absolument de sérieuses enquêtes parlementaires ou de l’ASCE pr élucider et mettre un terme à ce reseau de recrutement illégal au Trésor et aux Impôts. L’égalité des chances d’emploi doit être un droit inaliénable pr tout Burkinabè et pour n’importe quel type d’emploi.
      Graaaaaaaave !

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:57, par lecoco
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Il me semble qu’il est temps que les agents du trésor comprennent que le pays ne leur appartient pas et qu’il ne sont pas les seuls fonctionnaires du Burkina Faso. le pays ne peut pas continuer à traiter des question en aparté en saignant a blanc ses maigres revenus . quand on travaille pour l’Etat ce n’est pour se remplir les poches. Ceux qui veulent de l’argent démesuré, il leur faut aller faire du commerce et laisser la place à ceux qui veulent travailler. je pense que l’état doit prendre ses responsabilités et ne pas rentrer dans ces accords sectoriels qui ne sont que des cercles vicieux dont il ne plus sortir.

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 15:12, par Nesida
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      les agents du Trésor n’ont jamais dit que le pays leur appartient. ce sont des gens qui luttent pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail ; si tu veux, lève toi et bat toi aussi pour améliorer tes conditions.A défaut, tu la ferme

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 16:04, par polygamie
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Mon ami quand ya plusieurs femmes dans un foyer pour le même mari, le mari choisi nécessairement la préférée et la comble de tous ce qu’elle désir. Les autres épouses sont maltraitées, négligées de même que leurs enfants. C’est exactement le fonctionnement de notre administration publique dont le mari est le gouvernement et les épouses les ministères. Le ministère de l’économie est la préférée car c’est là où on parle d’argent. Du coup les agents de ce ministère sont tous gonflés à craquer. A l’habitude ce qu’ils disent et ce qu’ils font n’ont croisé d’opposition. Cependant regarder les agents des autres ministères (non productifs selon leur expression), ce des boys à tout faire des laissés pour compte. C’est eux chaque 24 du mois, se précipitent les premiers devant les banques pour pouvoir rembourser les crédits des boutiquiers du quartier afin de pouvoir reprendre d’autres produits à crédits. Ces agents se contentent de leurs maigreurs de salaires sans FC. Ils sont les plus mendiants devant les agents du ministère de l’économie et des finances. Cependant sur le terrain ils sont les plus chargés en terme de travail, sans moyens matériel adéquats, dans des abris administratifs de fortune pour les chanceux. Moindre revendication de leurs syndicats le gouvernement (mari) sur ses nerfs envoie les CRS pour mater. Mais comme disait l’honorable député Laurent Bado devant un peuple mouton je paraphrase, il ne mérite que d’être attaché au clairière.

      Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 18:54, par Ratasida
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Mon ami ! soyez sage ! c’est le travail qui t’intéresse ? pas l’argent ? alors travaillé donc au lieu de pillailler sur le forum !

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 07:58, par Atchoum
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Allez-y au trésor, vous verrez les voitures luxueuses de ces grévistes et vous comprendrez que c’était des enfants gâtés du temps où les magistrats n’avaient rien.
    Nous, les agents de santé, enseignants,réclamons notre part dans ce protocole secret entre le gouvernement et les agents du trésor. "Je freina tchiorrrrrrrrrrrrrr !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 10:33, par le principe qui dit qu’on récolte ce qu’on sème est vrai
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Mon frère,
      On n’interdit pas aux autres de gréver. le droit de grève est légale. Les agents du trésor trouvent qu’il y a des
      problèmes et revendiquent.
      Voyez vos syndicats et consolidez vos forces. Ayez des gens de confiance et de lutte pour mettre devant.
      Le principe qui dit qu’on récolte ce qu’on sème n’est pas faux.
      Vous même, ce que vous semez, c’est ce que vous récolterez.
      Au lieu de critiquer les autres, voyez vos problèmes en face et cherchez des solutions.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 08:35, par ka
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Depuis l’indépendance du pays des hommes intègres, je me suis rangé aux côtés des vrais syndicats qui luttent pour la conquête des droits de tous les opprimés et exploités. Mais signer des accords qui conviennent à quelques-uns sans toute la masse, devienne de l’amateurisme, comme nous le vivons avec le syndicat du trésor qui se fait rouler par des gouvernants prédateurs et rusés. Depuis notre indépendance, la lutte de classes est bien connue comme une lutte politique, et qui constitue la force motrice et un instrument pour les ouvriers et les fonctionnaires sans oublier les étudiants, de réclamer légitiment leurs droits. Mais des syndicats amateurs de nos jours qui ne veulent pas prendre le peuple à témoins de leurs actions qui aboutissent à des vrais accords solidités pour des droits à toutes et à tous, sont qualifiés des syndicats pyromanes. Et Norbert Zongo a raison de dire que ‘’’’toutes les compromissions se payent et qui reste comme je le confirme, une belle leçon pour ceux qui luttent maladroitement.’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 08:37, par sauvons le burkina
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    suis entièrement d’accord avec celui du commentaire 1, il faut que le gouvernement prend ses responsabilités pour mettre définitivement à ce maudit fonds commun qui nous tape sur le système. ces agents représentent combien de pourcentage par rapport à l’ensemble des fonctionnaires que compte le pays. s’ils ne veulent pas travailler qu’ils démissionnent ou qu’on les remet à leurs parents pour réemploie ailleurs mais pas dans la fonction publique. de plus, je vais vous dire quelque chose, il y a des agents qui font le même travail sinon plus que vous mais n’ont pas de fonds commun, mais est-ce que ces derniers grèvent. donc respectons-nous. pourquoi vous qui n’intervenez qu’à la fin du processus doivent être les plus chouchoutés. dites moi, s’il n’y avait pas de début, vous serai la ? a méditer

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 09:07, par Kibsa
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    « En refusant de rendre public le contenu du protocole, le SATB s’est tiré une balle dans le pied. »Moi je ne partage pas ce point de vue. Bien au contraire c’est le gouvernement qui s’est piégé en voulant jouer le cache-cache avec le SATB. Quel intérêt en tire t-il si ce n’est qu’entretenir la zizanie entre les fonctionnaires de l’Etat. Qu’il le veule ou pas ce protocole qu’il a voulu secret sera divulgué par lui ou par le syndicat. Finalement qui veut on tromper ? Voila la vraie question.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 09:29, par tarbala
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Mon problème dans tout cela c’est que pendant que certains ont leur FC, nous autres on attend avec impatience nos avancements et autres rappels. Oh Dieu on est dans quel pays là !
    Le bon sens aurait voulu que le FC soit attribué si tout le passif que traine le gouvernement à l’endroit des fonctionnaires et autres est apuré, sinon ce sont des loques humaines on fabrique pendant que certains se la coulent douce.
    Trouvez vous cela juste ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 juillet à 15:10, par A chacun sa lutte
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      C’est comme les appels d’offres. Le favoritisme n’est pas forcément un acquis. On lutte toujours pour s’assurer le marché.
      De même, pour les travailleurs. Quand les magistrats ont posé leur problème, les autres étaient où. On a l’impression qu’ils ont juste revendiqué et on a accepté.
      La lutte est continuelle. Depuis que les agents du trésor ont posé leur problème, ils ne baissent pas les bras. Les autres aussi doivent s’organiser, chercher des stratégies et continuer la lutte dans la légalité jusqu’à satisfaction. Les SG syndicaux n’arrivent jamais à s’entendre, ce qui est difficile d’avoir satisfaction.
      Il y a des ministères, quand on parle de grève, certains sont contre, comment la lutte peut aboutir ?

      Agent du trésor, courage à vous. seule la vraie et consciencieuse lutte paie. Il n’y a pas de résultat sans sacrifice. Il n’y a pas de résultat sans engagement dans la lutte. Il n’y a pas de résultat sans victoire dans la lutte.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 09:39, par Danga
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Bien fait pour vous. quand fait du lulublub ca se termine comme cela : en réalité le gouvernement les à tester quant à leur moralité. si vous avez pu signer une attente secrète avec lui, c’est même chose vous faites les usagers : vous êtes donc un conglomérat de mafieusos rapaces aux yeux gluants mus pour la seule impulsion de l’appétit, bornés à l’horizon de l’occasion qui passe.
    Syndicalisme ne se résume pas à organiser un QG de belotte et de thé. Syndicalisme=clarté et clairvoyance
    Bonne leçon de syndicalisme aux apprentis syndicalistes

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 09:45, par Abel
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    je ne vais plus revenir sur ce que les autres ont déjà dis... Mais disons nous la vérité , si notre gouvernement la va continuer dans ce sens il risque de se retrouver entre le marteau et l’enclume, les magistrat ont grevés et ont eu gain de cause , viens maintenant les agents du trésor et a écouter leurs revendications c’est comme dire que y a un ministère qui est plus important que les autres ou que y a des fonctionnaires qui rapporte plus que les autres ; si c’est le cas autant supprimer les autres ministères et nous reverser tous au trésor. nous sommes tous burkinabè et nous sommes tous complémentaires

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 10:24, par l’Indigné.
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Bjr. Le syndicat du Trésor et celui des impôts lancent un débrayage pour juste une histoire de clé de répartition du fonds commun au moment même où ledit fonds commun est viré dans leur compte (hier 17 juillet). Je trouve ce mouvement vraiment inopportun et incompréhensible. Je commence à douter de la bonne foi des responsables syndicaux d’autant que la clé de répartition qu’ils veulent imposer aux autorités n’a jamais été discutée en assemblée générale, du moins pour ce qui concerne les impôts. C’est quand certains agents se mobilisaient pour créer un autre syndicat ( ce qui est déjà fait : synati) qu’une tournée d’explication a été faite par le SNAID le 12 juillet....Pensons à l’avenir de notre cher Pays et sachons raison gardée...

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 10:30, par Agent du trésor public
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Pourquoi cet acharnement sur le protocole du SATB ?Vous connaissez le contenu des protocoles des syndicats qui les ont précédé dans la grève ?SYNAFI,SNAID.....En dehors du ministère de la culture,vous connaissez un seul ministère qui a publié le contenu de son protocole ?Même dans les différentes interventions du ministre sur OMEGA,sur Radio burkina,sur Sidwaya,il est revenu sur l’ensemble des points et vous persistez à croire que quelque chosée est cachée,on est fatigué à la fin.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 11:03, par DAO
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Point de vue : il est grand temps de repenser notre Admnistration d’Etat pour en faire une vraie Administration d’appui au development ! Toutes ces histoires d’indemnités sont des problems qui, même resolus entièrement, ne nous avanceront en rien : le laxisme ; l’absenteisme, la corruption ; l’impunité et autres maux tant decriés ne dimunieront pas pour autant ! les seuls gagnants seront les fonctionnaires qui beneficieront des avantages accordés avec rappel !!
    le Gouvernement ne s’en sortira pas tant qu’il essayera de resoudre les problèmess par des negociations de statuts particuliers à n’en pas finir ! plus il accordera des avantages plus il y aura des revendications et des grèves
    la Rupture doit passer par là aussi ! mais il faut une bonne dose de courage politique !
    Parlant de l’Administration d’Etat, la première erreur du Gouvernement a été de fonctionariser tout les contractuels de l’Etat ! il est vrai aussi que ces fameux contractuels avaient tous les avantages de fonctionaires (permanence de l’emploi par exemple) sans en avoir les inconvenients (le fait de pouvoir quitter l’Administration à tout moment par exemple) brefs des fonctionnaires deguisés !
    il fallait plutôt contractualiser le plus grand nombre mais avec des contrats en bonne et due forme (termes de references ; durée ; condition de renouvellement ; de rupture ; salaire et avantages ; obligations de L’Etat ; obligations du travailleur....)
    Reduire les fonctionnaires aux services publics fondamentaux (éducation nationale ; santé ; justice ; forces de defense et de sécurité ; administration territoriale)

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 12:16, par Vidoumo
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Le seul conseil que j’ai pour le Gouvernement qui semble jouer avec le feu est ceci : 1- suppression pure et simple du fonds commun ;
    2- allocation d’un treizième (13ème) mois en décembre à tous les travailleurs du public, point barre...

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 12:56, par hervos one
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    vraiement Kôrô Yamyélé tu me déçois énormément de par cette intervention totalement sadique ; quel ingrat ! qui t’a dis que l’on fait les concours pour les avantages du métier dudit councours ! etre infirmier ou instituteur, n’est pas permis à tous il faut braver les maladies et des élèves tarés comme toi.rappel toi que l’avenir de tout pays repose d’abord sur l’enseignement et la santé. les fonds commun seront bientot balayer et chacun se contentera de son salaire ; celui qui refuse foutera le camp.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 12:59, par Yasida
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Je pense que nous avons un gouvernement irresponsable. Apprenez à respecter vos engagements au lieu d’essayer de mettre les braves travailleurs en conflit avec les populations

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:14, par warzat
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    si l’entente entre le gouvernement et le syndicat était favorable à l’ensemble des travailleurs du public et du budget de l’état ; non révoltante pour les masses populaires démunies,favorable aux politiciens, elle ne serait pas clandestine. on discute de choses dont on ne connait pas le contenu.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:29, par le reservé
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    un bon manager écoute et tiens compte des critiques donc au gouvernement en bon père de famille ne traiter pas vos enfants de façon inéquitable sinon vous aurez un réveil douloureux. Quand j’écoute certains, j’ai peur pour mon pays sinon comprendre qu’on raisonne en disant que c’est parce qu’on a échoué à l’ENAREF qu’on est parti dans tel ou tel autre corps comme si tout le monde devait être financiers. je signale tout simplement que tous les emplois sont importants et que qu’ils se complètent et puis encore on se connaît dans cet pays, on sait comment beaucoup sont rentrés labàs donc un peu de respect pour les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 14:00, par mouta-mouta
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    C’est dommage ! Quelles platitudes de la part de kôrô yamyélé. On sait qu’il mange dans la poche des agents du trésor donc si tu n’as rien a dire,tu la boucle.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 14:15, par Bings
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Trop de laisser aller.
    Nous regrettons Thomas Sankara
    Qui viendra nous sauver de cette comédie ????
    Putain de vampire....

    Des agents sans aucune conscience !!!!
    Mettez les tous dehors..

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 14:55, par icheichk
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    un peu d’eau dans vos vains ! et si tout le monde faisait ainsi ? quelle est la réponse possible ? ayez le pardon, c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 15:01, par Tienfola
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Merci pour cette analyse pertinente de la situation. Ce que je constate est que de cet fameux accord secret, nous en saurons d’avantage. Nous sommes pressés. Ce qui a été caché au public commence à se vendre en public comme à "SANKARYAARE". Patience et nous aurons tous les détails de cet accord pour juger. Actuellement rien à dire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 15:03, par NYamdigri Kyeleme
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Quand on disait que Yamyele est vraiment un vieux con, c’est maintenant que je vois que c’est vrai. Tu es en train de defendre ta fille qui est la- bas. Tu n’es plus credible. Si ce n’ est pas l’ infirmier qui a arrache l’ agent du tresor des griffes de la mort, si c’est son argent, il n’a qu’ aller acheter ses medicaments a la pharmacie et aller a la maison on va voir. Pourquoi tu es bete comme ca a ton age ? Tu veux faire de l’ esprit n’est-ce pas ? Etpis tu dis que les enseignants sont alles a l’ enseignement parce qu’ ils ont echoue au concours du tresor ? Tu as des donnees ? Arrete de parler yaare yaare. Respecte - toi un peu vieux croutard. Des gens comme vous, vous ne meritez pas de faire des enfants tellement tu es bete plus meme que le fumier de ta ferme -la. Karissa.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 15:19, par Wendyam
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    LE FC EST CADUQUE ET ILLEGAL AU REGARD DU PRINCIPE DE L’UNIVERSALITE BUDGETAIRE. MAIS COMME L’EGOISME ET L’HYPOCRISIE L’EMPORTENT TOUJOURS SUR LA LEGALITE DANS CE PAYS, ALLONS SEULEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 15:24, par Ka
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Je voudrai ici félicité a l’internaute No 1 pour ses questions pertinentes, mais qui méritent des réponses pertinentes des personnes qui connaissent ce qui veut dire la lutte des classes, ou des syndicats venants de tous bords de nos secteurs, qu’il soit de la fonction public ou privée, en passant par la société paysanne devenu aujourdhui des coopératives agricoles de notre pays, depuis le début de la société esclavagistes qui a vu la naissance de ces syndicats jusqu’à nos jours. La question de l’internaute No1 pourquoi ce secteur et pas celui-là ? Mérite des réponses concernant la lutte de chaque classe et son secteur, et pas de dénigrements ou des railleries comme d’autres intellectuels mal intentionnés qui veulent se faire écouter. ‘’’’C’est pourquoi je me permets de répondre a notre ami ‘’’Soucieux de mon pays,’’’’ qu’il y a des luttes de classes entre exploiteurs et exploités, ‘’’c’est-à-dire entre maître et esclave, comme actuellement dans notre société capitaliste a l’exemple d’un ministre de trésor et ses employés aux guichets avec des rendements, et qui méritent légitimement ce FC. Pour que ces agents du trésor puissent bénéficier de leurs droits naturels, aucun agent, ni un responsable syndicaux, ne doit lutter individuellement, mais avec tous les agents, surtout comme arme des conditions réunis et connues par tous. Beaucoup peuvent confirmer qu’avec l’introduction en Haute-Volta et maintenant le Burkina du capitalisme ou la lutte des classes est vive, le peuple a toujours été témoins de cette lutte entre patrons et ouvriers, comme entre le gouvernement et les travailleurs de la fonction public. Nous pouvons cités les grèves du 3 Janvier 1966, de 1968, de 1975, de 1980, et celle des travailleurs de Bravolta contre leur patron en avril 1983. Oui, comme les ouvriers de la Bravolta qui réclamaient entre autres des primes de participations, ceux du trésor, comme la santé et les enseignants, le syndicat de la police, et autres, peuvent tous obtenir gains de cause, à condition que chaque classe donnée ou sous forme de syndicat puisse réunir tous les conditions nécessaires cautionnées par tous, et connues par tous, surtout soutenu par le peuple. Je confirme en disant que pour mieux mener cette lutte comme font actuellement les agents du trésor, il faut bien être organisé en ayant comme arme tous les travailleurs dans le même bain, et prendre témoins l’opinion public avant de signer tout accord : Car lutter individuellement comme ce syndicat du trésor, en signant des accords cachés, c’est contre une montagne qui est le gouvernement, et qui ne peut pas déboucher sur aucune victoire, pour le simple fait que le gouvernement est plus puissant, et dispose plus de moyens efficaces de pressions.

    Répondre à ce message

    • Le 19 juillet à 09:44, par kwiliga
      En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

      Bonjour Ka, je te respecte beaucoup car tes interventions sont généralement empreintes de sagesse.
      Mais ici, je pense qu’il ne faut pas confondre les choses.
      La lutte des classes, c’est quand les exploités s’élèvent contre leurs exploiteurs.
      Dans le cas présent, en considérant que la grande majorité de notre pays vit dans la misère, on ne peut que constater que l’on a affaire à une caste de privilégiés, réclamant encore davantage de privilèges.
      Quand la population de ce pays vivra de façon décente, quand tous nos enfants pourront suivre une scolarité de qualité, quand chacun de nous aura accès au soins, lorsque nous aurons l’électricité et l’eau courante,... alors ce jour là, je le jure, je soutiendrais, je militerais pour que certains fonctionnaires puissent enfin changer leur Mercedes par un 4X4.
      Malheureusement, ce jour n’est pas arrivé et de la façon dont vont les choses, il n’est pas prêt d’arriver.

      Répondre à ce message

      • Le 19 juillet à 10:57, par Ka
        En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

        Oui Kwiliga je confirme : Tu as totalement raison. La simple raison est qu’on ne peut pas comparer une grève des agents de la douane Burkinabé, ou ceux des agents des impôts, surtout de leurs cadres, a une grève des ouvriers d’une entreprise privée. Oui, quand on regarde le train de vie comme tu l’as mentionné, on peut ne pas dire que ce débrayage devienne une exploitation des agents des impôts aux gouvernants du jour. Si tu as bien analysé ma critique, malgré moi qui se range aux cotés des opprimés comme je lui suis, j’ai été très claire en disant qu’on ne doit pas lutter individuellement, mais avec toute la classe exploitée qui est le peuple : un peuple piétiné depuis notre indépendance par la corruption à ciel ouvert et l’injustice de nos gouvernants de pacotille et prédateurs. Ici, je partage totalement ton auto critique avec des argumentations solides qui vont pour le peuple suivis des recommandations pour faire avancer notre pays. D’ailleurs si tu lis ma critique sur l’analyse de Marcus Kouaman suivie d’une question pertinente a ce sujet, tu verras que je condamne les responsables du SNAID des amateurs malgré le privilège qu’ils ont, surtout toutes les conditions réunies pour se révolter avec comme témoin le peuple, et non se cacher dans l’ombre comme des voleurs. Merci de me lire.

        Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 15:52, par Xxxxx
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    En plus des révélations sur les entrées suspectes de certains agents a la DGTCP, IL y’a lieu de faire un audit des diplômes utilisés pour le reversement a la fonction. Publique beaucoup sont des faux diplômes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 16:45, par ALFO
    En réponse à : Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Et les ainés dans tout ça. User de votre poids moral pour ramener cette jeunesse avide de gain facile à la raison ! Ils ne savent rien du sacrifice et de la souffrance qui ont érigé cette nation.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 18:03, par Ka
    En réponse à : Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    S’en prendre à mon ami et promo Kôrô Yamyélé avec des critiques stériles sans des propositions de solutions meilleures, est d’être malhonnête, surtout d’être un intellectuel de pacotille. Dans ce bas monde, ‘’’presque personne n’est assez pur de péchés pour ne pas mériter un châtiment. (Victor Hugo).’’’ J’aimerai que ceux qui se permettent de verser leurs salades d’insultes et des railleries sur Kôrô Yamyélé, répondent correctement les questions de l’internaute No 1 ‘’’’Par Soucieux pour mon pays’’’’ avant de vomir sur les autres. Chers amis internautes, grâce au valeureux et a la trempe du feu Norbert Zongo, qui est notre ami C. Paré de Lefaso.net a la plume d’or, nous sommes sur le forum pour apporter avec sincérité des critiques et des autos critiques fondées pour faire avancer le pays que nous aimons tous : Alors disons sans arrières pensées de ce qui peut s’autoriser à l’exploration d’autres voies comme le demande l’internaute No 1, qui seront susceptibles de donner des idées à la jeunesse pour appliquer leurs doléance qui est ‘’’rien ne sera plus comme avant.’’’ Ka farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 18:03, par Le Regard citoyen
    En réponse à : Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Il fallait s’y attendre ; trop c’est trop attend coutume de le dire.
    C’st agents du trésor ne sont certainement pas les seuls agents, travailleurs fonctionnaires du Burkina Faso.
    Que le gouvernement prenne ses responsabilités en mettant fin à la récréation.
    Finie la récréation ! rentrons en classe pour reprendre le travail .
    Ces jeunes gens qui n’ont aucune vergogne ; ils ne connaissent que l’argent, rien que l’argent.
    Ce ne sont que des cupides , des égoïstes et autres Harpagons des temps anciens.
    Allez cuire un œuf.
    Pensez aux autres composants du peuple Burkinabè(Paysans, cultivateurs, commerçants étudiants..... chômeurs etc.....)

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 18:07, par YY
    En réponse à : Syndicat du trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    JE CROIS BIEN QUE CEUX QUI DISENT QUE L ÉTAT DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITÉS ONT RAISON .PERSONNE NE PEUT COMPRENDRE QUE DS UNE MÊME FONCTION PUBLIQUE D AUTRE GAGNE DES MILLION SOIT DISANT QU ILS COMPTE L ARGENT.QUI DANS CE PAYS NE PEUT PAS COMPTER ?C EST ENSEMBLE QUE NOUS POUVONS FAIRE AVANCER LE PAYS ; par conséquence il faut les fc soient partages a tout les niveaux.JE RAPPELLE A CELUI QUI A DIT QUE C EST PACQUE CERTAINES ONT ÉCHOUE A L ENAREF QU ILS SE SONT RETROUVES A LA SANTÉ OU BIEN A L ENSEIGNEMENT QU ON SAIT COMMENT LES GENTS ONT EU L ENAREF.SUR CENT LES 99.9 C EST PAR FRAUDE S IL NE VEUT PAS TRAVAILLER QU IL RETOURNE AU VILLAGE .

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 20:04, par walaii
    En réponse à : Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Durant tout le règne de Blaise Compaoré et de son beau Bembamba, les agents du Trésor et des Impôts ont fait la pluie et le beau temps au sein du ministère des finances, au motif que eux ils sont en contact avec l’argent. Ainsi, avec la bénédiction des différents ministres, de Tertius à Bembamba, des loufiards qui d’années en années allaient échouer aux concours professionnels pour insuffisance d’intelligence, avaient une motivation doublement supérieure à celui de directeurs généraux des Finances. Irrationnel, direz-vous. Non, très rationnel. Ces gens devaient être de connivence pour "la bonne gestion des fonds" dont ils se vantaient d’avoir l’exclusivité du contact au faso. Ainsi, des collègues n’ont en fait été financiers que de nom, jusqu’à ce qu’à la retraite, car les précités veillaient à ce que toujours la part du lion soit la leur. Mais, à la faveur de l’insurrection, lorsque leurs protecteurs-parrains-complices ont escaladé les frontières, tels des sorciers désactivés, incapables d’atteindre des cibles éloignées, c’est à l’intérieur de la concession qu’on se mange maintenant. Les menaces du gouvernement n’y pourront rien sans un désenvoutement collectifs et vigoureux de ce qui s’assimile maintenant à une secte sous l’emprise d’une crise mentalo-monétaire aiguë.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet à 15:28, par Zerbò, Le Guide
    En réponse à : Syndicat du Trésor- Gouvernement burkinabè : Toutes les compromissions se payent !

    Je crois que le Burkinabè est trop patient pour ne pas dire trop tolérant ce qui devient de l’attentisme. A la fin quand il réagit c’est parfois trop radical.
    l’opinion ( les autres organisations de travailleurs, la société civile...) devrait vite se saisir de cette situation et exiger son règlement rapide et transparent avant qui les nerfs soient à vifs et que de situations regrettable ne se produisent ! Le gouvernement s’est fait lié les mains et ceux qui détiennent les resources se sont compromis (le syndicat). Il faut régler ça vite avant que ca se gâte complètement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés