Coopération bilatérale : La République fédérale d’Allemagne octroie 67 milliards de F CFA au Burkina Faso

LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • mercredi 12 juillet 2017 à 00h25min

Ouagadougou a abrité, du 10 au 12 juillet 2017, les négociations intergouvernementales relatives au futur aménagement de la coopération bilatérale au développement. Au terme des travaux, le gouvernement allemand met à la disposition du Burkina Faso, pour les trois années à venir, une enveloppe de 102,2 millions d’euros, dont 17,8 millions d’euros de l’Initiative spéciale « Un seul monde sans faim ». Cet appui a été matérialisé par la signature d’un procès-verbal.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération bilatérale : La République fédérale d’Allemagne octroie 67 milliards de F CFA au Burkina Faso

« C’est un sentiment de grande satisfaction parce que l’Allemagne avait déjà affirmé son engagement à accompagner le Burkina Faso dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social ». Ce sont les propos de Mme le ministre en charge de l’économie, Rosine Coulibaly qui était visiblement soulagée du parachèvement du procès-verbal. En signant ainsi ce procès-verbal, le gouvernement allemand met à la disposition du Burkina Faso, une enveloppe de 102,2 millions d’euros soit 67 milliards de F CFA. D’une durée de trois ans, cet appui sera injecté dans les domaines prioritaires de « l’agriculture et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle », « l’eau et l’assainissement », « la décentralisation et le développement communal ». Dans les mois à venir, certains de ces domaines connaitront leur démarrage effectif.

Outre ces pôles prioritaires d’intervention, il a été convenu de d’entretenir une collaboration étroite en matière de droits de l’enfant. L’objectif poursuivi est de protéger les enfants, et les jeunes des pires formes de travail et de traite des enfants, ainsi que les violences sexospécifiques. Tout en leur donnant des perspectives d’avenir à travers la mise en place et l’extension de réseaux de protection, bourses scolaires et de formation.

JPEG - 107.1 ko
Me Ministre en charge de l’économie, Rosine Coulibaly : « Reste persuadée, qu’au cours des 3 prochaines années, de nombreux défis seront relevés (…) »

Concernant les projets et programmes à mettre en œuvre, Rosine Coulibaly a fait savoir qu’ils toucheront aux objectifs stratégiques de la promotion des chaînes de valeurs dans les filières de production, du développement du capital humain et de la gouvernance locale. A cet effet, elle a réaffirmé leur souhait d’être accompagnés dans la transformation du coton, dans la professionnalisation de la formation des jeunes et des femmes et leur autonomisation (…). Aussi, a-t-elle saisi l’opportunité de cette cérémonie pour remercier l’Ambassadeur de la république fédérale d’Allemagne et toute son équipe venue de Berlin pour la formulation effective de ces actes de coopération.

JPEG - 97.8 ko
« L’Allemagne restera actif dans le domaine de la décentralisation au Burkina Faso », rassure Pohl Dietrich.

Pour l’Ambassadeur Pohl Dietrich, ces deux jours on’y été faits de négociations « très fructueuses, très bien préparées et constructives ». Puis d’ajouter : « On a pu constater que notre collaboration dans divers secteurs est couronnée de succès ». C’est pourquoi, les deux parties signataires ont manifesté leur volonté de consolider la collaboration dans ses lignes définies à savoir, l’agriculture, l’assainissement, l’eau et la décentralisation. En effet, concernant ce dernier point, Pohl Dietrich a relevé que l’Allemagne contribue, aux échelons national, régional et communal, à établir durablement les structures démocratiques et à améliorer les performances de l’Etat vis-à-vis de ces citoyens. « Je pense que ces 67 milliards de F CFA pour les trois années à venir seront bien utilisés dans les secteurs cibles. Aussi, nous sommes impressionnés par la capacité des partenaires burkinabè pour traduire ce soutien en succès », a-t-il conclu.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 juillet à 09:15, par Hussein
    En réponse à : Coopération bilatérale : La République fédérale d’Allemagne octroie 67 milliards de F CFA au Burkina Faso

    J’invite nos amis allemands et germanophones à oublier tous les préjugés (qui ne sauront se justifier de nos jours car les choses ont beaucoup changé ou sont en train de se changer) sur les africains et à s’engager d’avantage sur le continent africain au lieu de l’abandonner aux autres. Au fait nos relations partenariales ne peuvent devenir que très porteuses pour tous, car l’Afrique constitue un marché gigantesque très dynamique pour des affaires de bonne qualité maintenant et dans les prochaines décénies. Nous aimons et apprécions beaucoup ici les produits industriels made in Germany, made in Austria et made in Switzerland !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés