Personnes déplacées au Burkina Faso : Le CONASUR à l’heure du bilan

LEFASO.NET | Justine BONKOUNGOU (Stagiaire) • lundi 10 juillet 2017 à 23h49min

Du 10 au 11 juillet 2017 se tient à Ouagadougou la 10e session ordinaire du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR). Une session ordinaire qui sera l’occasion pour le CONASUR de faire le bilan de ses activités de 2016 et d’établir son programme d’activités 2017. La cérémonie d’ouverture a eu lleu ce lundi 10 juillet 2017 en présence de la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, par ailleurs présidente du CONASUR.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Personnes déplacées au Burkina Faso : Le CONASUR à l’heure du bilan

C’est sous le thème « Gestion des populations déplacées : enjeux, défis et perspectives » que se tient cette 10e session ordinaire du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR). Un thème d’actualité à en croire Mme Laure Zongo/ Hien, ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille qui a livré quelques chiffres sur la situation des personnes déplacées et celles affectées par les catastrophes naturelles et les conflits intercommunautaires. Ainsi donc, il ressort de son discours d’ouverture qu’en 2016, le Burkina Faso a enregistré le retour au pays de 3048 personnes dont 2 367 personnes retournées de Bouna en Côte d’Ivoire et 1550 personnes retournées de Lybie de 2015 à 2016. La situation sécuritaire au Sahel, elle a occasionné le déplacement interne de près de 3000 personnes installées dans les régions du Sahel et du Nord.*

Cette 10e session ordinaire sera donc l’occasion « d’entamer la réflexion autour des politiques et des pratiques du gouvernement et des acteurs non étatiques dans le domaine, d’identifier les goulots d’étranglement et de faire des propositions conséquentes pour une stratégie pertinente de gestion des populations dans notre pays. », explique Mme Laure Zongo/Hien.

Au menu également de cette 10e session du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), l’examen du bilan des activités menées en 2016, l’état de mise en œuvre des recommandations de la neuvième session ordinaire, le programme d’activités de 2017, ainsi que les perspectives pour l’amélioration des interventions futures.

Metsi Makheta, représentante résidente du système des Nations Unies au Burkina Faso a salué la pertinence du thème de la 10e session ordinaire du CONASUR. Elle estime en effet que l’accent doit être mis sur la gestion des risques, plutôt que sur la gestion des crises. Pour ce faire, il faudrait renforcer les capacités du CONASUR. « Il faut que le CONASUR ait les outils et les capacités de coordonner ses actions en cas d’urgence. Et que le CONASUR puisse être à mesure d’amener les autres acteurs qui pourront aider pour un relèvement précoce et créer les conditions pour ne plus qu’il y ait ce genre de crise. » Le système des Nations Unies et ses partenaires engagés dans le développement durable et inclusif au Burkina Faso se sont donc engagés à mener des actions pour le respect de la dignité humaine.

Il est donc attendu au sortir de cette session ordinaire, des propositions et des recommandations à même de permettre au Burkina Faso de disposer de capacités de gestion efficace et durable des catastrophes et crises humanitaires.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 juillet à 10:51, par Panaki
    En réponse à : Personnes déplacées au Burkina Faso : Le CONASUR à l’heure du bilan

    Lundi 09 Juillet. Province du Namemtenga. Route Boulsa-Tougouri nous avons été témoin des difficultés voire de l’impossibilité de circuler face au barrage de BELGA qui a cédé. Impossible de passer, des voitures embourbées, des populations courageuses qui veulent aider en emmenant des pierres et des sacs de sables mais ces efforts sont dérisoires. Même le véhicule du maire de Zinguedeguin a du faire demi-tour. En ce début d’hivernage, c’est un cri du cœur pour qu’un regard particulier soit porté à ces infrastructures fragiles du pays profond.
    Désolé, je passais….

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 15:55, par kélémassa
    En réponse à : Personnes déplacées au Burkina Faso : Le CONASUR à l’heure du bilan

    très jolie ministre. beauté et dynamisme . que dieu vous accompagne dans vos activités.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés