Rencontre régionale de haut niveau des parlementaires de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad pour le financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population

Communiqué • samedi 8 juillet 2017 à 16h42min

Le Burkina Faso accueille, du 20 au 22 juillet 2017 à Ouagadougou, une rencontre de haut niveau sur le financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population et développement dans l’espace CEDEAO, en Mauritanie et au Tchad. Organisée conjointement par l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et l’Assemblée nationale du Burkina Faso, la rencontre vise à renforcer l’engagement des pouvoirs politiques de dix-sept (17) pays africains en faveur de la santé des populations.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Rencontre régionale de haut niveau des parlementaires de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad pour le financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population

La rencontre de haut niveau pour le financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population et développement regroupera les présidents d’Assemblées, les présidents des commissions des affaires financières, et présidents des commissions des plans et populations des pays de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad.

Le programme des travaux prévoit deux grandes étapes à savoir une séance préparatoire technique des experts consacrée aux préparatifs autour de groupes thématiques de travail et des plénières pour adopter une vision commune sur le rôle des parlementaires pour un financement adéquat de la santé. Ces séances sont suivies de la rencontre de haut niveau des Présidents des Assemblées nationales pour entériner les recommandations des experts.

Au terme du sommet, les parlementaires prendront connaissance, notamment, du point de la mise en œuvre de la déclaration d’Abuja dans l’espace CEDEAO et s’engageront à :

- faire accélérer l’atteinte des objectifs de la déclaration d’Abuja ;
- renforcer leur soutien au financement domestique durable de la santé ;
- soutenir la question du dividende démographique et des politiques de population et développement. La finalité étant de multiplier les efforts pour une population en bonne santé, fondement d’un développement économique, de la résilience et de la prospérité dans les pays de l’espace CEDEAO, la Mauritanie et le Tchad.

La rencontre est organisée avec le concours d’autres partenaires tels que la Banque Mondiale, l’USAID, l’AfD, la KfW, l’OMS, l’UNFPA, AgirPF, l’UCPO, Palladium, le Partenariat Population et Développement pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Les services de communication de l’Assemblée nationale du Burkina Faso et de l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS)

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés