Affaire conversation Safiétou Lopez/Idrissa Noogo, la phase de la décantation … ?

LEFASO.NET | • vendredi 7 juillet 2017 à 00h51min

C’est incontestablement un des sujets brûlants de cette semaine. Une affaire d’échanges « en privé » entre Safiétou Lopez (présidente d’honneur du Cadre de Concertation Nationale des Organisations de la Société Civile, CCNOSC, membre de la Coalition Bori-Bana) et Idrissa Nogo (coordonnateur du Mouvement Plus Rien ne Sera Comme Avant, MPRSCA, membre du réseau ‘’Dignité’’) qui s’est retrouvée sur la place publique, via les réseaux sociaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire conversation Safiétou Lopez/Idrissa Noogo,  la phase de la décantation … ?

Tout serait parti d’une démarche purement privée (Idrissa Nogo a approché Safiétou Lopez pour un problème social). Partant des éléments sonores, on note que la conversation commence par un contact téléphonique. Elle se poursuit en échanges directs entre ces deux individus. Dans ces éléments, Idrissa Nogo se livre à un vrai mea-culpa avant de procéder à un festival de déballages impliquant non seulement de nombreux acteurs de la société civile, mais également des leaders politiques.

En attendant de revenir sur tous les contours de cette affaire, on note que cet élément a engendré un mouvement dans des rangs ; l’on apprend que certains mis en cause dans ces enregistrements n’ont pas tardé à prendre le chemin de la justice. Confusion ! Les langues ayant la peine à se délier, pour le moment.

Pour rappel, lancée officiellement le 28 mai 2017, la Coalition Bori-Bana est considéré comme une organisation qui ne caresse pas la gouvernance du pouvoir Roch Kaboré dans le sens des poils. Le 12 juin 2017, naquit le réseau « Dignité » pour, disent ses géniteurs, « débarrasser » le Burkina des OSC « nombrilistes ». Une bonne partie de l’opinion publique nationale a donc vu en la naissance de la seconde organisation, une offensive contre la première citée.

Avant le divorce, ces deux leaders d’organisation (Safiétou Lopez et Idrissa Nogo) ont partagé des luttes ensemble, notamment pendant la transition. Cet épisode, qui s’ouvre dans un contexte déjà caractérisé par une crise de confiance entre les populations et les organisations de la société civile, annonce-t-il une période de décantation d’un pan de la vie politique au Burkina ?

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés