Affaire conversation Safiétou Lopez/Idrissa Noogo, la phase de la décantation … ?

LEFASO.NET | • vendredi 7 juillet 2017 à 00h51min

C’est incontestablement un des sujets brûlants de cette semaine. Une affaire d’échanges « en privé » entre Safiétou Lopez (présidente d’honneur du Cadre de Concertation Nationale des Organisations de la Société Civile, CCNOSC, membre de la Coalition Bori-Bana) et Idrissa Nogo (coordonnateur du Mouvement Plus Rien ne Sera Comme Avant, MPRSCA, membre du réseau ‘’Dignité’’) qui s’est retrouvée sur la place publique, via les réseaux sociaux.

Affaire conversation Safiétou Lopez/Idrissa Noogo,  la phase de la décantation … ?

Tout serait parti d’une démarche purement privée (Idrissa Nogo a approché Safiétou Lopez pour un problème social). Partant des éléments sonores, on note que la conversation commence par un contact téléphonique. Elle se poursuit en échanges directs entre ces deux individus. Dans ces éléments, Idrissa Nogo se livre à un vrai mea-culpa avant de procéder à un festival de déballages impliquant non seulement de nombreux acteurs de la société civile, mais également des leaders politiques.

En attendant de revenir sur tous les contours de cette affaire, on note que cet élément a engendré un mouvement dans des rangs ; l’on apprend que certains mis en cause dans ces enregistrements n’ont pas tardé à prendre le chemin de la justice. Confusion ! Les langues ayant la peine à se délier, pour le moment.

Pour rappel, lancée officiellement le 28 mai 2017, la Coalition Bori-Bana est considéré comme une organisation qui ne caresse pas la gouvernance du pouvoir Roch Kaboré dans le sens des poils. Le 12 juin 2017, naquit le réseau « Dignité » pour, disent ses géniteurs, « débarrasser » le Burkina des OSC « nombrilistes ». Une bonne partie de l’opinion publique nationale a donc vu en la naissance de la seconde organisation, une offensive contre la première citée.

Avant le divorce, ces deux leaders d’organisation (Safiétou Lopez et Idrissa Nogo) ont partagé des luttes ensemble, notamment pendant la transition. Cet épisode, qui s’ouvre dans un contexte déjà caractérisé par une crise de confiance entre les populations et les organisations de la société civile, annonce-t-il une période de décantation d’un pan de la vie politique au Burkina ?

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Messages

  • Aiye quel chemin de justice, c’est pas vous qui avez dit que ecoute sonore c’est la verite, si on a mis quelqu’un en prison pendant 2 ans a cause de ecoute sonore c’est pas pour vous la qui va nous interreser....

  • C’est pas etonnant ces revelations qui seront mises a nu car on etait dejas convaincu que la plupart des OSC qui poussent comme des champions et meme teleguidees’ n’ont aucun objectif que celui du ventre . Vivement que ces deballages viennent vite nous situer sur le vrai visage de ces faux leaders . Certains leaders de la societe civile vont marcher dans les rues de Ouagadougou avec des cagoules sur la tete, aucune OSC ne roule pour la cause du peuple, ne nous trompons pas.

  • Le caractère de ce NOGO ressemble fort bien la forme de sa tête. je passais.

    • Ha ha ha ha ha ha. Mon frère Ereene ; ou c’est ma sœur je ne sais pas, Vous êtes trop fort ; j’ai les larmes aux yeux ; des larmes de rires bien-sur. La tête de Nogo ressemble vraiment à sa personne. j’allais ajouter aussi à son nom si on le traduit en dioula. hi hi hi hi hi ? C’est pathétique.

    • - tapseureula, va jusqu’au bout. Son nom ’’Nogo’’ veut dire ’’intestins’’ en dioula.

      Par Kôrô Yamyélé

  • vraiment du n’importe quoi, je me dit il faut un tamisage de ces OSC selon leur déontologie et leur actes.

  • Noogo même !!! tu bois l’eau avec tes narines seulement.

    On te fouette matin midi soir avec la honte et tu es encore là calé.

    Pardon cherches toi un boulot et gagne ta vie avec dignité. Je ne sais pas si tu as des enfants, mais aie pitié d’eux.

    Je suis fou donc à prendre avec des pincettes.

    Sans rancune,

    Bangbèda.

  • Que dire, si ce n’est que le titre de l’article est plus intéressant que son contenu. Ma curiosité serait le contenu de la conversation.

    • Le contenu de la conversation se trouve dans la video. Si tu écoute Noogo dit qu’il a pris 200 000 et que les autres membres ont empoigné l’argent. Il dit que s’est Ginko qui a amené l’argent de la Présidence. Il parle également de Sara et de Rabo puis de Sara Sérémé. En somme, il raconte à Lopez comment ils ont créé Le Réseau Dignité et ce que les autres pensent de Lopez.Mais Lopez semble avoir une position stricte et elle est croyante en Dieu car elle dit assumer ses actes et attendre le temps de Dieu pour qu’ils punissent les fautifs. Qui a pu mettre la conversation sur le net ? Pas Noogo en tout cas. Le suspect numéro est Lopez. Mais en l’écoutant et en analysant son intervention, on se rend compte qu’elle ne calcule pas ce qu’elle dit, c’est-à-dire qu’elle n’a pas intentionnellement décidé d’enregistrer Noogo et de publier. Peut-être que la mauvaise idée de publier lui est venue plus tard afin de mettre a nue les plans de Sara et les autres ! Evidemment, quelqu’un d’autre (la gendarmerie ou la police) peut avoir enregistré et publier. Mais si on revient à la question élémentaire du judiciaire : A qui profite le crime (cette publication) ? alors à vous de juger !

  • Une vraie manipulation. On constate bien que notre "Karaba" nationale profite de la vulnérabilité de la "Momie" pour recevoir des confessions. Tous ça dans quel but ? Dieu seul sait. En attendant notre "Karaba" veut se blanchir et tous les coups sont permis pour parvenir à ses fins.
    Vivement que les bouches se délient et que nous ayons enfin "un grand déballage" digne de ce nom.
    Dieu protège le Burkina

  • L’internaute 3 a raison. A vrai dire, je n’ai rien compris, je ne fais que supposer. Veuillez nous situer davantage.

  • Moi j’ai déjà dit que Dieu est avec Safiatou Lopez. Un grand penseur a dit : "Faut jamais te battre contre une femme, parce que si tu gagnes le combat, tu n’es pas un héros, et si tu le perds, tu deviens un zéro". Depuis que Safiatou se bat sur le terrain des OSC, qu’est ce que les "gens" n’ont pas dit sur elle sur les réseaux et les autres médias. Maintenant, tout va se savoir et Safiatou sera lavée propre, comme elle est sur la photo. D’ailleurs regardez bien les deux photos : claire et noir ; qui di mieux

  • A voir les naissance des nombreuses osc,jai peur pour le devenir de mon Burkina

  • J’avais dit que celui qui pariait sur NOGO serait perdant. Et voila qui commence à se confirmer

  • Hé, vous deux là ; ne prenez pas gens comme des ignares. Ce enregistrement a été fait pour redorer son blason de Safiatou Lopez. Sinon en tant que leader d’opinion qui aime tant les radio, les plateaux de télé et les réseaux sociaux, c’est très curieux qu’elle s’étonne des démêles en justice du MPRSCA qui ont défrayé la chronique à un certain moment.

    • Bravo a toi "Sans Rancune",car tu as vu juste.Ce grossier montage ne peut tromper que les enfants.Rien que du cinema.

    • Tu n’as rien dans ta tete. tu peux prendre le risque de citer des noms pour un montage. Et si les cités déposent plainte. Je crois que quand on ne comprend pas une situation il vaut se taire.

  • Je valide piiiooon ! Suis d’accord avec internaute 14 ! c’est un montage cette bande sonore !

  • A votre attention, prêt ???? On enregistre.....Stop c’est bon.

  • Hum... Machiavel aurait-il élu domicile au plateau mossi ?

    Dans cette conversation, on constate qu’une des parties s’enfonce en reconnaissant avoir reçu de l’argent, cite des noms et porte des accusations. Par contre, l’autre partie s’abstient rigoureusement de citer un nom en premier ou d’accuser et insiste à plusieurs reprises pour dire son honnêteté et son absence d’actions dirigées contre qui que ce soit.

    Alors, a votre avis, qui semble savoir que la conversation est enregistrée et qu’elle sera rendue publique, et prend ses précautions ???

    En tout état de cause, s’il y a plainte pour diffamation, elle ne saurait être dirigée que contre ceux qui ont publié cette conversation visiblement privée, celui qui cite des noms et porte des accusations ne l’ayant pas fait publiquement.

    J’espère que mon journal en ligne "lefaso.net" a consulté ses juristes avant de reprendre la publication de cet enregistrement ! Ce serait dommage qu’il soit victime collatérale de ce "règlement de comptes à OSC-Coral" !

    • Penses-tu qu’il y a diffamation et qu’il y aura plainte ? Es-tu un sachant ? Penses-tu que le nommé Nogo peut dire qu’il a recu 200mil alors qu’il n’a rien reçu ? Penses-tu qu’il peut accusé le nomme Guinko sans preuve ? Dans tous les cas, ce Guinko devrait être le premier à porter plainte immédiatement. Pourquoi plutôt ne penses-tu pas que c’est l’occasion pour la gendarmerie qui n’est pas là pour servir un régime de s’en saisir et d’enquêter (même si le nommé Guinko ne porte pas plainte). Seule la gendarmerie peut savoir si oui ou non, il y a de l’argent qui a été distribué.

  • Posons nous la question de savoir comment une conversation téléphonique privée entre deux individus a pu se retrouver sur la place publique ? Auraient-ils été sur écoute ? Et même si c’était le cas, ils devaient s’en douter, vu leurs activités. Ah les gars, il y a de la manipulation dans l’air.

  • Ko "Réseau Dignité", ou est votre dignité ? Vous créez quelque chose qui est tout le contraire de ce que vous êtes. De minables mange-mils qu’on peut même acheter 50mil, 200mil...

  • Mes frères Burkinabés vous savez ce qui m’anime après l’écoute de cette bande sonore ? HONTE ET CHAIRE DE POULE. Amen !

  • Encore un autre épisode pour nous divertir. On est fatigué de vos manigances. Pur montage !

  • Safiatou est forte ces elle qui a monté ça car elle a même dit sur les réseaux sociaux quel a des écoutes téléphonique de certain osc

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés