Commune de Di : ‘‘Je faisais partie de ceux qui jugeaient la gestion de la commune non conforme à la volonté populaire’’, BELEMOU Lassina, maire

LEFASO.NET | David Demaison Nébié • mardi 4 juillet 2017 à 11h50min

Di est une commune rurale dans la province du Sourou. Elle s’étend sur une superficie d’environ 30.666 km². Elle compte 17 villages administratifs, et sa population est estimée à 26.667 habitants. Elle pourrait atteindre en 2018, 28.870 habitants selon les données de l’INSD et le recensement général de la population. Elle compte plusieurs groupes ethniques. Cela s’explique par le fait qu’elle est une zone où il y a des aménagements hydro-agricoles, ce qui attire les migrants à la recherche des terres, surtout ceux de la région du Burkina Faso et d’autres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commune de Di : ‘‘Je faisais partie de ceux qui jugeaient la gestion de la commune non conforme à la volonté populaire’’, BELEMOU Lassina, maire

Les groupes ethniques les plus importants sont les mossi suivis des dafing/marka, des pana, des sanan/samo et des peulhs. Il y a aussi des bwaba, des gourounsi, des bissa et des gourmantché. Les principales religions révélées y sont pratiquées. En nombre, la commune compte beaucoup plus de musulmans, suivent les catholiques et enfin les protestants. Il faut noter qu’une frange de la population demeure animiste. L’actuel chef se nomme SERI Amadou.

La commune de Di est située à 63 km de Tougan (chef-lieu de province), 150 km de Dédougou (chef-lieu de la région) sur l’axe Di – Lanfiéra – Tougan- Dédougou, 282 km de Ouagadougou sur l’axe Di - Lanfiéra - Tougan - Ouagadougou et à 326 km de Bobo-Dioulasso sur l’axe Di - Lanfiéra - Tougan - Dédougou - Bobo-Dioulasso. Dans la localité, au niveau des infrastructures administratives, l’on peut noter la CEB, l’AMVS, INERA, la police, la gendarmerie, l’environnement, la caisse populaire etc… Et côté infrastructures économiques AEPS, Aménagement des périmètres, le centre d’Etuvage, le marché moderne, la fourrière, le parc de vaccination, et les boutiques de rues etc… Côté infrastructures culturelles on note également l’ile du village de Toma etc… La localité compte plusieurs cadres dans tous les domaines professionnels, et en politique. Elle est jumelée avec Bayé la commune voisine du Mali. Nous avons rencontré le mardi 13 juin 2017 le locataire de la mairie de cette commune Lassina BELEMOU, professeur des lycées et collèges. Il a répondu à nos préoccupations. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison NEBIE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés