Laboratoire national de santé publique : Des journées portes ouvertes pour mieux faire connaitre l’établissement

vendredi 30 juin 2017 à 12h47min

Les 29 et 30 juin 2017, le Laboratoire national de santé publique (LNSP), ouvre ses portes à la population et aux partenaires. C’est ce jeudi 29 juin qu’est intervenu au siège de l’établissement public de l’Etat (EPE) à Ouagadougou, la cérémonie officielle marquant le début effectif de ces journées portes ouvertes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Laboratoire national de santé publique : Des journées portes ouvertes pour mieux faire connaitre l’établissement

Etablissement public de santé non hospitalier, c’est la première fois que le Laboratoire national de santé publique (LNSP) organise des journées portes ouvertes. Avec comme principal objectif contribuer à la protection de la santé des populations, il a plusieurs missions qui lui sont confiées. Notamment, réaliser des analyses biomédicales, toxicologiques, physico-chimiques et microbiologiques ; procéder aux contrôles de qualité sanitaire et réaliser des expertises relatives à la biologie médicale, à l’alimentation, la nutrition, la pharmacie, l’eau, l’environnement… ; participer aux activités d’enseignement et de recherche en partenariat avec les institutions de recherche, les universités et les écoles de formation.

Un établissement public, dont la vocation répond non seulement aux besoins des institutions, mais également aux attentes des populations. Selon le Pr Maxime Drabo, Directeur général du LNSP, son établissement est un joyau qui fait la fierté du pays des Hommes intègres car, doté d’un personnel qualifié avec un plateau technique moderne. « Nonobstant certaines contraintes et insuffisances, le LNSP maintient le cap dans sa quête perpétuelle de l’excellence », a-t-il laissé entendre. Il en veut pour preuve les résultats obtenus à l’échelle internationale dans les essais inter laboratoires et dans les évaluations externes de la qualité.

Bientôt la certification !

JPEG - 76.2 ko
Pr Maxime Drabo, Directeur Général du LNSP

La tenue de ces journées portes ouvertes, s’explique car, pour le Pr Drabo, une structure aussi performante ne vaut que lorsqu’elle est connue des populations et des partenaires. Tout en saluant les institution sœurs et le rôle de veille des structures de défense des droits des consommateurs, il a remercié le gouvernement pour son engagement dans la subvention de cet instrument de santé. Partie prenante du Système de liaison virtuelle pour les opérations d’importations et d’exportations (SYLVIE), le LNSP est inscrit dans un processus de certification.

C’est au nom du ministre de la Santé que Dr Lassandé Bagagné, Conseiller technique, a déclaré officiellement ouverte la 1ère édition des journées portes ouvertes. Retraçant un peu l’historique, il a soutenu que c’est en 1999 que le Burkina s’est doté d’un instrument important de sécurité sanitaire qu’est le Laboratoire national de santé publique (LNSP). « Au regard de l’évolution, il se place comme l’un des principaux organes de la protection du consommateur », a-t-il indiqué. Et au moment où les populations sont en quête d’informations justes, il était opportun d’accroitre la visibilité du LNSP. C’est à ce titre donc que se tient ses 48 h de journées portes ouvertes.

JPEG - 39.3 ko
Visite guidée dans l’un des services

Le Conseiller technique du ministre de la Santé n’a pas manqué de saluer les efforts de l’établissement qui est resté un instrument crédible de l’Etat dans la détection des risques sanitaires, malgré la prolifération des produits avariés, contrefaits ou falsifiés. Tout en encourageant l’ensemble des travailleurs à une persévérance dans cette dynamique de l’excellence et la quête de l’accréditation internationale, Dr Bagagné a invité les citoyens à plus de vigilance dans leurs choix quotidiens de consommation et à la dénonciation des pratiques indues. Sans oublier les producteurs de denrées et les prestataires de services à qui il a demandé l’application des règles de bonnes pratiques en matière de qualité.

Les invités ont pu, séance tenante, visiter des services comme celui du contrôle de l’environnement et de l’hygiène publique, ainsi que celui des contaminants, pesticides et engrais. En plus des conférences qui sont au programme durant ces 48h, des stands ont été dressés pour l’occasion dans la cour du LNSP.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés