Année scolaire 2016-2017 : Un taux de réussite satisfaisant pour les enfants encéphalopathes de l’APEE

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (stagiaire) • jeudi 29 juin 2017 à 23h05min

L’Association des parents et amis d’enfants encéphalopathes (APEE) referme ses classes après neuf mois de cours. A l’occasion de cette fête de fin d’année, les meilleurs élèves ont reçu des récompenses. En plus de ces récompenses, l’on a assisté à des prestations de différentes formes. Cette cérémonie de fin d’année s’est tenue cet après-midi du jeudi 29 juin 2017 dans les locaux de l’établissement de l’APEE, sise à l’arrondissement n°4 de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Année scolaire 2016-2017 : Un taux de réussite satisfaisant pour les enfants encéphalopathes de l’APEE

Sur un total de 507 enfants inscrits dans l’établissement pour l’année scolaire 2016-2017, l’école a enregistré un taux de succès général de 97 % au primaire et 89 % pour le collège. A cet effet, les candidats qui ont été présentés aux examens de fin d’année, l’on enregistre un taux de réussite de 88, 90 % au Certificat d’étude primaire (CEP), et 42 % au Brevet d’étude du premier cycle (BEPC). C’est un taux qui a été obtenu après neuf mois de travaux intenses, d’efforts et de patience des encadreurs, indique Mme Rosalie Bassolé, présidente de l’APEE. Pour celle-ci, « ce taux de réussite est très satisfaisant parce que le taux national varie autour de 29 % donc nous pensons que nous avons fait un bon score ».

A l’occasion de cette fête de la fermeture des classes, l’école a récompensé les cinq meilleurs de chaque promotion afin d’encourager et motiver les enfants à travailler davantage. Des récompenses composées de kits scolaires leur permettant de préparer leur entrée prochaine.

Les parents invités à s’engager davantage

Par ailleurs cette fermeture des classes dudit établissement est suivie d’activités récréatives des enfants. La danse, le chant, la poésie, le ballet, etc. sont les différentes prestations ayant animé le public. Ces enfants ont montré qu’ils avaient d’autres talents au-delà de la lecture et l’écriture.

Cependant, il faut dire que même si, l’établissement a enregistré un taux de succès satisfaisant, il y a certaines difficultés qui sont vécues au sein de l’établissement, souligne la présidente. Des difficultés qui renvoient à la sensibilisation des parents dans la prise en charge de leurs enfants. De ce fait, elle les invite à s’engager afin de mieux prendre soin de leurs enfants et de les intégrer dans la famille parce que c’est le but principal de l’établissement.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés