Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • jeudi 29 juin 2017 à 23h38min

« Les morts des 30 et 31 octobre ne sont pas morts ; ils sont parmi nous, ils nous ont transmis un héritage. Ils sont morts pour que nous fassions de notre Burkina Faso, une harpe de paix où règnent la cohésion sociale, la liberté, la solidarité, le vivre ensemble harmonieux, le dialogue et la tolérance entre tous les filles et fils de ce pays, toutes les ethnies, toutes les religions. Civiles ou militaires, main dans la main, nous leur devons donc cela. Du haut de cette tribune, vêtu de cette tenue que nous militaires appelons ‘’terre du Burkina’’, je vous demande, civils, militaires, Burkinabè de tous horizons et de toutes confessions, tenez-vous la main et observons en leur mémoire, 5 minutes de silence débout ». Propos du capitaine de gendarmerie, Hervé Yé, traduisant les hommages de la nation et le message du peuple burkinabè à ses filles et fils, tombés les 30 et 31 octobre 2014 pour un « Renouveau du Burkina ». C’était le mardi, 2 décembre 2014, à la Place de la nation à Ouagadougou (http://lefaso.net/spip.php?article62111).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

Le capitaine est suivi dans cette lancée émouvante par le ministre de la communication, chargé des relations avec le Conseil national de la transition et porte-parole du gouvernement, Frédéric Nikiéma : « Vous n’êtes pas morts pour rien. Allez et soyez rassurés que votre mémoire est éternelle ! Allez et soyez rassurés que plus rien ne sera comme avant ! Allez et soyez rassurés que votre lutte ne sera pas trahie. Martyrs de la cause commune, vous avez accompli votre mission, vous avez demandé à partir. Votre lutte ne sera pas trahie. Aujourd’hui, la nation entière vous accompagne à votre pied-à-terre. Sachez que nos larmes que vous voyez n’expriment pas le regret de votre départ, mais l’émoi de nos cris en chœurs, en gratitude pour votre œuvre éternelle… ».

A la place de la nation, dirigeants de la transition, leaders politiques et d’organisations de la société civile, pour ne citer que ces catégories et pôles de mobilisation. Que reste-t-il de ces engagements des Burkinabè devant ces morts ? A chacun le constat et les leçons à tirer ! Pour notre part, on constatera d’abord qu’il y a deux ans et six mois, que les Burkinabè tenaient ces propos, par le biais de leurs porte-paroles (sus-nommés), à cette triste circonstance. Seulement, deux ans et demi. Même pas le temps d’un mandat présidentiel, d’un mandat d’élu local ou d’un mandat de député, mais on est vraiment inspiré à s’interroger sur ce qui reste de cet engagement collectif.

Crise de confiance entre gouvernants et gouvernés

Il ne faut pas avoir peur des maux, encore moins des mots. Ça ne suit pas au Burkina. Et la montée des actes d’incivisme, avec de plus en plus de violences, traduit bien cette réalité. La période post-insurrectionnelle, espérée par tous comme une ère de « Renouveau » connaît plutôt une persistance, voire une grimpée du phénomène de l’incivisme. La tendance à se rendre justice par des actes de violences au mépris des institutions et des lois en vigueur est devenue une règle érigée. Conséquence de la rupture de confiance entre les institutions de la République et les citoyens.

Bien au-delà, une crise de confiance entre les individus de la société, notamment entre dirigeants et gouvernés. Cela n’augure surtout pas un bel horizon pour le pays, si l’on n’arrête pas à temps l’hémorragie. Il faut bien trouver les moyens de rompre avec ce phénomène (qui tire la société vers l’incertitude) pour ramener la quiétude dans la société et repositionner le Burkina. On ne peut pas continuer dans l’expression des actes d’incivisme. Chacun doit changer ! Changer son attitude et sa façon de concevoir sa vie dans la société.

Un seul bon exemple dépasse mille beaux discours

Mais, cette attente ne sera comblée que si la dynamique est insufflée à partir du haut. Un seul acte vaut mille mots. Un seul bon exemple dépasse mille beaux discours. La société burkinabè est en crise de modèles et de sincérité des gens sensés pourtant donner le bon exemple. Il faut impérativement combattre les ingrédients de la crise de confiance entre dirigeants et dirigés. Ces petites étincelles qui peuvent enclencher le feu. Le président du Faso a, lors du dialogue Etat/organisations de la société civile le 16 juin dernier, perçu cette urgence en invitant les Burkinabè à éviter les suspicions et les-a-priori. Si cela peut aussi se comprendre, et à juste titre, comme une invite aux Burkinabè à accorder le bénéficie de la confiance à ses dirigeants, on peut aussi déduire de ces propos, une nécessité pour les gouvernants de combattre les ingrédients pouvant favoriser toute crise de confiance. Ce, d’autant puisque le discrédit qui plane sur les institutions n’est que la somme de petits manquements et/ou négligences de ceux qui dirigent.

A titre illustratif, lorsque le président du Faso nomme un Haut-représentant, que cela suscite des réactions ; tant au sein de l’opinion publique que des spécialistes du droit qui parlent de ‘’faute constitutionnelle’’ et qu’aucune explication venant de l’autorité ne situe l’opinion, cela contribue à renforcer un sentiment mitigé au sein des populations. Lorsque des autorités, sur des questions majeures (crises relatives aux Koglweogo par exemple) tiennent des propos de fermeté et annoncent publiquement des délais pour des solutions, qu’à terme, rien n’est fait et qu’aucune explication n’est non plus donnée à cet effet, on offre un ingrédient de plus à une crise de confiance. Quand par exemple, dans un pays, l’image que le citoyen a d’un ministre, ce sont les privilèges, et non celle d’un ‘’ouvrier’’ au service de son département, il y a de quoi alimenter une crise de confiance. Le chapelet est long et peut être déroulé à souhait. Il faut donc un travail de fond de la part des dirigeants. Cela va demander de la détermination, l’esprit de sacrifice et l’humilité.

Oumar L. Ouédraogo
(oumarpro226@gmail.com)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 juin à 01:15, par SAKSOUL
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    ZOOM PIID NOORE TONTMOGBO
    Vraiment mon frère Omar tu as tout dit.
    Nous attendons toujours de voir......

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 03:22, par Sidnooma
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    En réalité, il ne faudrait pas s’attendre à ce que le pouvoir actuel puisse éteindre les foyers incandescents de l’incivisme au Burkina Faso. L’incitation à l’incivisme a été le mode opératoire des dirigeants actuels pour parvenir au pouvoir. Les raisons sont là :
    - quand on créée des OSCs inciviques dont les dirigeants sont de simples vandales ;
    - quand on dope les jeunes avec du tharmazole (drogue) pour qu’ils commettent de l’incivisme afin d’affaiblir le pouvoir de Blaise Compaoré ;
    - quand on planifie la destruction par incendie les biens publiques symboles de la République (Assemblée Nationale, Radio Nationale) et des biens privés de certaines personnalités bien ciblées ;
    - quand on acquiert le pouvoir sur fond d’exclusion sociale et politique de ses adversaires ;
    - quand on nomme à des hautes fonctions de l’Etat des personnes qui n’ont pas pas fini de s’expliquer devant la Justice (détournements de parcelles et nommé ministre de la Justice, implication supposée dans le coup d’état du 16 septembre 2016 et nommé ambassadeur, nomination sans base constitutionnelle d’un Haut Représentant du Chef de l’Etat etc...) ;
    - mensonge d’Etat sur le PNDES ;
    - pilotage à vue des départements ministériels par des Ministres en manque de stratégie et de politique de gouvernance ;
    - mollesse et double langage dans la gestion de certains dossiers (les multiples dérives des milices telles que le kolwéogo ou groupes d’autodéfense, actes d’incivisme sans suite judiciaire).

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 10:48, par Nansamda
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      Je comprends un peu ta position. Mais saches que ce système que vous nommé incivisme date du temps de ceux que vous défendez. Je refuse le terme incivisme employé à tort. C’est parce que personne (aucun dirigeant, aucun administrateurs, politique) ne ’a écouté les populations qui souffrent depuis longtemps. En plus il y’a une mauvaise gestion du bien commun, de la vie sociale et de l’administration.
      Concernant les Koglweogo, vous continuez à vous attarder sur leur dérives, mais pas les causes de la création de ces groupes d’auto-défense. Les groupes Koglweogo ne sont pas des milices à moins que en souhaitez voir des milices dans notre pays. C’est parce que vous et les autres refusez de comprendre la détresse des populations que ces groupes sont nés. Et depuis, personne d’entre vous ne condamne le vol qui est puni par la loi.
      Arrêtez de pensez que c’est vous seulement qui détenez la vérité comme le colonisateur. Il faut aussi écouter la population. Ne continuez pas à vous bornez dans un système qui a montré ces limites. Les populations ont besoin d’un changement qui va permettre la vie paisible dans notre pays à tous. Vous comptez les personnes mortes par suites des agissements des groupes Koglweogo. Les dizaines d’honnêtes personnes lâchement abattues par les bandits ne sont pas de Burkinabé ? N’ont-ils pas le droit de jouir du fruit de leur labeur ? Regardez comment les Koglweogo fonctionnent, ils ont arrêtés et bastonnés les bandits qui ont même tués des proches pour leur dépouiller de leurs biens. Après cette punition, ils sont relaxés et personne dans le village ne dérange ces anciens bandits. Je trouve que c’est un système qui peut nous faire avancer car les prisons sont devenues des lieux de recrutements et de formations des bandits.
      S’il vous plait acceptons et essayons autre chose pour le bien de notre pays.

      Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 17:58, par Harouna
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      Bonne analyse Sidnooma. Un régime venu par le feu et le mensonge , ne peut pas imprimer ses marques. Quand on vient par le feu, on repart de la même manière. Les faits actuels ( révolte des OSC alliées du MPP , incendies , vandalisme...) sont les prémisses de la chute de ce régime fasciste exclusionniste.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 07:51, par SARKO
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Le gouvernement a certes sa part de responsabilité mais toi Oumar également et je te pose les questions suivantes :
    - Que dis- tu quand des gens barricadent des routes internationales pendant plus de cinq heures et insultes les autres pour obtenir des ralentisseurs ?
    - Que dis- tu des militaires qui vont bastonner des populations pour une question de femme ?
    - Que dis- tu des artistes qui molestent des animateurs de radio ?
    La liste est longue . J’ attends que tu reviennes sur ton écrit .

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 09:47, par k
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      Sarko, pourquoi poses - tu des questions à Oumar ? Il a joué sa partition à faisant cet écrit. Aux autres également de jouer leurs partitions. Voyez - vous dans une société peu éduquée, peu instruite c’est également par l’observation, par le suivi de modèles de personnalités publiques, de leaders d’opinion et politiques que peut venir un salut. Quand sur un plateau télé des députés élus nationaux n’arrivent pas à comprendre pourquoi des ministres devraient utiliser leur propre véhicule personnel afin que la population puissent bénéficier d’équipements médicaux de premières urgences, je pense qu’ils ne sont pas à leur place à l’hémicycle. Que voulez - vous que le citoyen lambda pense. En fait j’oubliais qu’ici en Afrique la politique est la voie royale pour être riche, d’où la,politisation de l’administration.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 08:12, par Thién
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Bien dit !
    Mais la faute appartient aux burkinabè qui ont voté ce régime car comme on le dit : "le chien ne peut jamais changer sa manière de s’asseoir !"
    Il fallait un "pouvoir neuf" pour pouvoir comprendre et faire ce que vous dites !
    Non ! ces responsables-ci ne peuvent plus être des "ouvriers" au service de leur département car l’habitude est une seconde nature ! Et comme on le dit : "Qui a bu, boira !"

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 08:29, par KAMBOULE Y. Paulin
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    j’apprécie votre commentaire et suis entièrement d’accord. Lorsqu’on demande de viser les ordres de mission à l’allée comme au retour et que cela se transforme en un "deal" qui ne dit pas son nom "2000 F CFA" par ordre de mission visé, et que personne ne s’en inquiète, cela n’est pas sérieux. C’est une mine d’or aux pandores et aux flics. Le REN-LAC devrait s’en inquiéter.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 08:32, par PASSAKZIRI BADINI
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Bonne conclusion Mr Omar L. Ouédraogo : l’humilité ! Malheureusement certains de nos dirigeants n’en connaissent pas. Ils la confondent à l’humiliation d’autrui dont ils en sont pleins. Mais allons-y. Le prix de la présomption et des comportements ostentatoires est connu de tous : aucune position n’est définitive. L’univers lui-même subi des changements par la mort de certaines étoiles de la voie lactée. Je salue tous les burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 08:47, par citoyen libre
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    BJR LE TRIO RSS NE SAVENT PLUS SUR QUEL PIED DANSER IL NE MAITRISENT PAS LA GOUVERNANCE DE NOTRE CHER PAYS ET ILS VEULENT PAS RECONNAITRE ( AYEZ L’HUMILITÉ DE RECONNAITRE ET CRIER SECOURE AU BON DIEU CAR L’HUMILITÉ PRÉCÈDE LA GLOIRE) OH DIEU PRÉSERVE NOTRE BEAU PAYS DE SES VAMPIRE AVEUGLER

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 08:54, par calmos
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    No comment, c’est du propre au sens noble du terme.il nous faut repenser notre vivre ensemble. Par ailleurs, j’ai cette conviction que tant que les morts atroces que le BF a connu depuis trois décennies sans véritable réparation selon nos us et coutumes, jai peur pour notre avenir collectif . Imaginez que depuis que l’usage du feu ( exemple, brulé les norbert et compagnie, brulé les domiciles privés..........) s’est introduit par des esprits malveillants, le BF est depuis à la croisée des chemins. Pas un mois sans qu’il ne se produit quelque de désagréable sur son sol. comment y sortir ? c’est la grande question à résoudre
    QUE DIEU VAILLE SUR LE PAYS

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 09:24, par Nansamda
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Bonjour,
    Dommage pour moi. Je viens de voir cette réflexion. J’espère que ma réaction n’est pas tardive et sera publiée. Merci bien Monsieur Oumar L. Ouédraogo pour cette interpellation. C’est également mon soucis ces temps-ci.
    Mais je ne partage pas le fait de dire que la population est incivique. Moi je reste convaincu que la population est sur la bonne voie mais elle n’est pas entendue parce qu’elle n’est pas écoutée.
    Les actes de violences de vouloir se rendre justice sont des signes de rejet et de demander à être impliqué dans la gestion de la chose commune.
    En rappel il y’a longtemps que la population crie et demande de revoir le système de gouvernance. Comme est n’est pas écoutée, elle s’exprime avec violence pour ce faire entendre.
    Si je m’en tiens seulement aux mauvais comportements de l’administration que vous avez cité, vous comprenez que la population a raison.
    Tout simplement parce que l’ADMINISTRATION BURKINABE SE COMPORTE TOUJOURS COMME LE COLONISATEUR.
    Il y’a dans la société des "petits" faits des agents de l’administration qui tortures les populations et elles ne savent pas où se faire entendre et rentrer dans leur droit.
    Au Burkina, le vol est légal du moment où un voleur pris en flagrant délie va te convoquer le lendemain à la gendarmerie et te faire enfermer du fait que tu l’a frapper. Les gendarmes, ni le juge ne demanderont jamais les raisons pour lesquelles tu l’a frapper.
    Au Burkina, des chefs de service sont épinglés dans le rapport de l’institution chargée de vérifier la bonne gestion des biens. Ces messieurs et madames sont encore à leur poste à l’heure actuel.
    etc.
    Mon frère Ouédraogo, les dirigeants ne nous entendent pas et ils ne nous entendront pas, jusqu’au jour où ce qui va arrivé arrivera.
    Je suis convaincu que le Burkina va exploser un jour. Quand ? Restons à l’écoute et regardons l’horizon.

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 10:09, par KOTIGUI
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      Voucs comprenez pourquoi les gouvernants ont intérêt à faire la sourde oreille face à la floppée de "connaiseurs". Aujourd’hui, chaque burkinabè se voit capable de faire mieux que son camarade. Il faut parfois voir avec quelle assurance certains soutiennent des incohérances, et tiennent à se faire écouter. Chaque burkinabè prétend détenir la solutions d nos problèmes, et par conséquent traite les autres d’incompétent. Moi je conseil un peu de modestie de la part des un et des autres. Developper un pays n’est pas possible par la poignée des gouvernants et en un temps record. Il faut la contribution de tous et sur le long terme.

      Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 15:40, par SIDSABA
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      Complètement plat. Et avec un tel raisonnement, vous exigez que l’on vous écoute. Si le pays explose, vous serez sûrement les plus malheureux parce que vous n’aurez même pas la possibilité d’avoir Le faso.net pour raconter de telles stupidités.

      Répondre à ce message

      • Le 30 juin à 19:41, par sotigui de bobo
        En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

        SIDSABA, tu es très loin de refléter ton pseudo. C’est vous autres qui entourez nos dirigeants avec des pensées qui volent bas et en train de vous chatouiller pour rire et induire les dirigeants en erreur. Tout le monde aime ce pays et tout patriote doit avoir le courage de dire les vérités, tant pis si cela fait mal à des petits esprits comme vous ! Les faits sont là et sont têtus. Si tu prenais la peine de réfléchir, tu allais comprendre que journaliste a interpeller tout le monde dans son écrit.Donc quand on ne comprend pas quelque chose, on ne vient pas étaler ses idioties sur la place publique.

        Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 09:32, par sheiky
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Prions seulement.
    Il semble que la terre de notre Faso est béni. Mais comme dit l’adage ’aides-toi et le ciel d’aidera". Ne croyons pas naïvement que le salut viendra du ciel. Il nous manque actuellement un fort leadership positif et progressiste que n’a aucun dirigeant actuel. Notre cher Président RMCK, malgré qu’on a du mal à lui en vouloir, ne rassure à aucun niveau. Les discours de ses collaborateurs et affidés suggèrent que c’est quelqu’un qui avance sereinement. Si c’est le cas, le leadership voudrait qu’il partage cette sérénité avec la population pour apaiser le pays. Dans le cas contraire, cette sérénité ne sert que sa famille et ses partisans. Sinon, il ne faut pas gouverner un pays de près de 18 millions d’habitants et qui sort de presque 30 ans d’autocratie et d’une insurrection.Sociologiquement, il est clair que ce sont ces années d’étouffement et de brimades qui sont la cause de ce volcan endormi qu’est devenu notre Faso. Cela explique-t-il le fait que les personnes qui ont été la cheville ouvrière de cette autocratie ne pouvaient en être la solution ? Les habitudes sont têtues il paraît.
    Mais nous n’avons pas le choix, un dépassement et un sursaut sont nécessaires de la part de nos gouvernants pour remettre le pays sur les rails. Ils ont été élus ils doivent assumer ou se démettre. Notre pays n’a jamais été autant politisé qu’aujourd’hui parce que nous sommes gouvernés par des politiciens de carrière. Une politique qui se retrouve à tous les niveaux de la société. Cela est un véritable luxe pour un pays comme le nôtre qui "se cherche". On a vu les dégâts que cela a causé et cause à la France de mettre la politique au dessus des intérêts de la nation. Cela peut être une thèse de doctorant.
    Je ne suis pas pour un soulèvement parce que cela nous ramènera en arrière. Le plus urgent est un dialogue franc entre toutes les couches de la société. Un processus de réconciliation vraie, dénué de toute approche partisane et politique et enfin un processus d’utilisation des compétences du pays sans exclusive.

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 10:26, par Nansamda
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      Sheiky,
      Sans le soulèvement, le même système va perdurer et si ça dur plus longtemps les conséquences seront pires. Il ne peut y avoir de réconciliation vraie dans notre pays dans son état actuel. Le fonctionnement de l’administration ne va pas le permettre. Vous avez vu que les élèves ont frappés leurs enseignants, les agents de santé sont agressés et les juges sont désapprouvés. Si je prends le cas de l’enseignement. Si vous êtes en province et sortez dans les villages vous allez vous rendre compte que la réconciliation vraie est difficile. Regardez comment les enfants sont sacrifiés dans les écoles. Ces enfants vont grandir et ils vont se rendre compte que des gens ont osés sacrifier leur devenir. Qu’est ce que vous pensez qu’ils vont faire ? Ils vont surement réagir.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 10:00, par RAWA
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    C’est très facile de demander la fermeté. Mais renez vous compte que ce pays habrite plus de 80% de gens qui ne comprennent rien à la chose politique. De plus, on sait que certains ploiticiens se servent de cette ignorance des populations pour semer la zizanie. Il y’a des décisions qui semblent être logiques mais qui ne sont pas prises, parce que la majorité des gouvernés prendrait cela comme arbitraire. Gouverner c’est aussi écouter la majorité, même si elle a tord. J’ai compris cela quand quelqu’un se plaigant parce que les autorité laissent les céréales sortir pour être vendus à l’extérieur. La croissance dépend beaucoup des exportations. Si nos céréales sont demandées, c’est plutôt une opportunité. Produisons plus et le tour est joué. Mais des choses aussi évidentes, tu les expliques comment à des millions d’individus sur lesquels le developpement du pays repose en réalité ? En conclusion, avec nos populations, il faut éviter la trop grande fermeté, sinon, très vite, vous apparaissez comme des dictateurs.

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 12:29, par L’insurgé
      En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

      RAWA, tu es la preuve de l’esprit incivique, parce que tu ne lis pas les articles avant de te jeter à l’eau. A moins que ton niveau ne soit bas de telle sorte que tu ne comprennes les articles dans leur lettre et leur esprit. Ici le journaliste a appelé tout le monde (toi, moi, l’autre) à jouer son rôle et à changer pour le bien de la société. Mais, il dit que c’est à ceux d’en haut de montrer le chemin à suivre. C’est clair, c’est juste et c’est net. Nos dirigeants politiques et leaders de la société civile actuels sont fiers de parler et même de se proclamer proche de Thomas SANKARA mais personne ne veut se sacrifier comme lui. C’est vraiment dommage pour le Burkina.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 10:28, par Balguintogsba
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Merci pour cette analyse. J’espère au moins que nos autorités suivent les analyses sur les média. Mais qu’ils sont bornés ces gens là.

    Je me demande tous les jours s’ils sont conscients de la situation catastrophique du pays.
    Mais ils ont raison car chaque peuple mérite ses dirigeants. Mon peuple a élu des corrompus et des bandits comme dirigeants pour qu’ils conduisent le pays dans l’impasse au fil des jours.

    Ce qu’il faut savoir c’est que ce ne sont pas ces dirigeants qui auront le courage d’adopter des mesures révolutionnaires pour sortir le pays du gouffre dans lequel ils l’ont entrainé par leurs incompétences. Ils craignent la justice parce qu’ils ont beaucoup de chose à se reprocher.

    La maladie qu’ils ont rependu au au Burkina s’appelle "manque de justice sociale".
    Cette maladie risque de nous couter un régime d’exception sans doute. La population a commencé à prendre ces responsabilités par les soulèvement ça et là. Reste que l’armée s’y mêle pour parachever le coup d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 11:50, par le laïc
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Bien dit monsieur Ouedraogo. En effet un État incivique, je pèse mes mots, ne peut qu’engendrer des citoyens inciviques et n’allez pas demander un miracle. Quand je brûle un feu rouge, c’est de l’incivisme. Quand l’Etat Burkinabe a violé les textes communautaires rétorquant la loi électorale de 2015, comment peut on qualifier cela sinon de l’incivisme d’Etat ? Conclusion : le poisson pourit par la tête

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 18:59, par Mninda05
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Les chefs d’Etat africains commettent invariablement les mêmes erreurs .Quand on les alerte sur les problèmes du pays ,sur la mal gouvernance , sur les insuffisances de leurs mauvaises décisions qui font courir des risques au pays ,ils réagissent toujours de la même manière. Si ce n’est des écrits d’opposants politiques, c’est l’œuvre d’ aigris ,d’excités etc. Ils font la sourde oreille ou alors ,il faut convenir que leurs nombreux conseillers en tout ,leurs services de communication ne leur remontent pas les préoccupations et l’état d’esprit de leurs populations par rapport à la situation de la nation .Depuis l’avènement du MPP ,que de contributions n’a t-on pas lu dans la presse ,sur les réseaux sociaux pour interpeller les RSS sur les nombreuses erreurs et insuffisances de la gouvernance actuelle ? Mais bof ,le chien aboie la caravane passe .Tout comme Blaise COMPAORE a ignoré royalement tous les alertes et conseils sur les risques de son entêtement à modifier l’article 37 avec le résultat que cela lui a coûté au final, les RSS ,a commencer par le PF RMCK semblent insensibles à toutes les alertes ,les conseils ,parfois émis à leur attention par des citoyens de bonne foi. Comme Blaise ,c’est le jour ou les événements vont les emporter et qu’ils seront sur la route de l’exil ou de la prison ,qu’ils vont intérieurement commencer à regretter de n’avoir pas pris en compte des écrits comme cet article .Helas ,en ce moment ,ce sera trop tard .Il paraît que quand le général Diendere le 31 octobre 2014 a dit à Blaise que c’est fini ,il n’était pas beau à voir le beau Blaise . Il ne s’en revenait pas, lui si sûr de la puissance de son pouvoir .Alors RSS ,attention,attention ,faites attention à l’état d’esprit actuel du peuple burkinabé et poser des actes forts et rassurants pour reconquérir sa confiance .C’est encore un conseil gratuit pour la pérennité de l’Etat burkinabé et pour notre bonheur collectif .

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 19:59, par Tarmazole
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    Si il est vrai qu’ on a reussit a chasser Blaise et sa racaille grace au Tarmazole, alors, je dit que celui qui a eu cette idee est un genie politique. Il fallait faire partir ce guinnarou de Ziniare coute que coute. C’est un pas. Ce gouvernement peut ne pas etre l’ ideale mais c’est un pas qui nous dis que l’ espoir est permit. Pendant que nous y sommes, pourquoi les autres n’ont pas prix le Tarmazole pour contrer le mouvement populaire ? C’est pas les memes qui remplissaient les stades recto- verseau, marge et interlignes, non ? Faut pas vous amuses avec le peuple. Il est fort que votre homme fort qui a foui a midi moins pile avec sa belle - memere megere qui a oublie son sipo. Desormais, on a ca se respeter dans pays -la.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 21:03, par l’albatros
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    que chacun soit courtois, respecte les symboles et les institutions de état ( y compris les gouvernants), les biens publics, . qu’on instaure un vrai mécanisme de lutte contre la corruption ( je dis bien un vrai) qui garantit l’anonymat à tel point qu’on puisse dénoncer son voisin ou son collègue de bureau sans être inquiété, que les populations sentent que les cas de détournement, d’abus et de dissipation de la chose publique sont sévèrement punis et non traités selon les affinités avec X ou Y. ; que les dossiers de corruption ne soient pas relégués au second plan (crime de sang=crime économique c’est selon, car si tu meurs au bloc opératoire parce qu’il a manqué de réactifs ou de groupe électrogène du fait d’une mauvaise gestion de quelqu’un, c’est lui qui ta tué).. commençons par voir comment nous travaillons avant de voir ce que les autres font. comment quelqu’un par exemple qui accueil mal les usagers de son service va se permettre de se plaindre de ce qu’il a vécu de pareil dans un autre service ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 08:33, par Ka
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    ‘’’’A’’’ K : Quoi que tu fasses, et quoi que tu emplois comme Pseudo pour provocation, tu ne seras jamais un Ka, farouche partisan du multipartisme et de l’alternance politique du continent Africain avec sa jeunesse de 1970 à nos jours. Si tu veux connaître celui que tu provoques qui est Ka, il fallait lire mes critiques fondées sur les archives du Carrefour Africain, et Jeune Afrique. Tu essayes tout pour être l’internaute Ka, en utilisant comme mon pseudo sur Lebanco.net quand je suis de passage en Cote d’Ivoire ‘’’Un passant,’’’ ou sur Lefaso.net ’’’KA, AK, Ka, K, Kayouré mon prénom :’’’ Si le ridicule tuait, tu n’échapperas pas. Continu, mais tu ne seras jamais l’internaute Ka sur Lefaso.net, ni un Kôrô Yamyélé, ni un Achille de Tapsoba, ni vérité No 1, ni un SOME, ni Anta, ni le vrai cytoyen, Le Sage, et tant d’autres depuis plus de 10 ans sur la toile et qui apportent des critiques fondées sur des argumentations solides qui vont pour le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 09:15, par Simpore
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    La faute incombe à tous les BUrkinabè. Nous agissons souvent sans péser le pour et contre, nous fondons certaines actions sur des rumeurs . Or, il serait sage qu’on se pose la question : si tout le monde faisait comme moi ? Est ce que c’est bien. AU délà, il faut que chacun de nous Sachs que tout droit a une contrepartie qui s’appelle devoir. Avant donc de reclamer le droit, vérifions que nous avions satisfait au devoir. IL n’existe pas de droit sans devoir.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 17:25, par Emmanuel Sorgho
    En réponse à : Montée de l’incivisme : Le régime Roch Kaboré est suffisamment averti !

    J’ai parcouru tout le texte de Oumar mais je n’ai pu voir un seul passage avec lequel je ne suis pas d’accord. Je l’ai toujours dit et répété, ce que nous vivons comme incivisme est le résultat de la crise de confiance entre gouvernants et gouvernés. Le problème se situe à la fois dans les faits et gestes des dirigeants et dans la justice qui est administrée aujourd’hui au Burkina Faso.
    Pour résoudre le problème de l’incivisme, il faut la bonne gouvernance tout court. Cela commence par une gouvernance vertueuse à la tête de l’Etat et l’administration d’une bonne justice.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés