Formulation du second compact du MCC : Les acteurs s’imprègnent du processus

LEFASO.NET | Herman Frédéric BASSOLE • jeudi 29 juin 2017 à 23h29min

Ouagadougou abrite, ce jeudi 29 juin 2017, un atelier d’information sur le processus de formulation du second Compact auquel le Burkina Faso a été déclaré éligible en décembre 2016. L’initiative est du Millennium challenge corporation (MCC) et de l’Unité de coordination de formulation de ce 2nd Compact.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Formulation du second compact du MCC : Les acteurs s’imprègnent du processus

« Une belle opportunité ». C’est en ces termes que le secrétaire général du ministère des infrastructures, Parimyélé Paul Yaogo, a qualifié ce 2nd Compact du Millennium challenge corporation accordé au Burkina Faso, après « le succès » du premier, clos en juillet 2014. L’élaboration de ce futur compact à travers des projets structurants incombe à l’Unité de coordination de formulation (UCF-Burkina) dirigée par Samuel T. Kaboré. Mise en place en mars 2017, cette unité a déjà mené une analyse des contraintes structurelles et majeures qui minent l’investissement privé et la croissance économique au Burkina. La méthodologie de cette analyse et le processus de formulation de ce 2nd Compact font l’objet d’un atelier qui regroupe à Ouagadougou toutes les parties prenantes.

JPEG - 138.5 ko
Une vue des participants

Selon le coordonnateur de l’UCF, Samuel T. Kaboré, les contraintes concernent globalement huit catégories de secteurs. Il s’agit entre autres des infrastructures (énergies et routes), du capital humain (santé, éducation), de la gouvernance (politiques au niveau fiscal et macroéconomique), etc. A l’en croire, c’est la recherche des solutions aux contraintes auxquelles l’investissement privé et la croissance économique font face qui donnera lieu à la formulation des projets. Les zones d’interventions de ces futurs projets ne seront identifiées qu’à l’issue du diagnostic et de l’identification des contraintes.

PNG - 270 ko
Samuel T. Kaboré, coordonnateur de l’Unité de coordination de formulation du 2nd compact (UCF-Burkina)

Pour le SG du ministère des infrastructures, Paul Yaogo, il faudrait arriver à minimiser les contraintes afin que les projets structurants qui seront élaborés pour ce 2nd Compact répondent aux critères d’investissement du MCC et soient cohérents avec le Plan national de développement économique et social (PNDES). « C’est un véritable défi », a-t-il reconnu.

Du côté de l’ambassade des USA au Burkina, on se dit fier de travailler avec l’équipe du MCC « afin d’impacter de façon positive les objectifs de développement d’une croissance économique, équitable, inclusive et durable ». Après avoir demandé aux Burkinabè d’être un peu plus patients, le Premier conseiller de l’ambassade, David Young a assuré que ce Compact sera « très formidable ».

PNG - 191 ko
Le Secrétaire général du ministère des infrastructures

Pour rappel, c’est sous l’administration Bush fils que le Millennium Challenge Account a été créé en 2004. Conduit par le Millennium Challenge Corporation, il s’agit d’un fonds destiné à accélérer la croissance des pays qui ont réalisé une certaine performance dans la gestion des affaires publiques, la création d’un environnement favorable aux investissements privés et le développement du secteur social.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 juin à 17:52, par Substance Grise
    En réponse à : Formulation du second compact du MCC : Les acteurs s’imprègnent du processus

    Le peuple du Burkina a ete patient par la bonne volonte mais aussi de maniere obligee par des politiciens ,des fonctionnaires ;et des faux hommes d’affaires qui l’abuse pendant des decennies apres une fausse independance.
    Alors que ces derniers comprennent que si ce peuple ne veut plus etre patient C’est parce qu’il a perdu toute confiance a cette elite . Alors mettez vous seulement au travail a commencer par plus de justice pour tous et vous verez le progres dans 20 ans . Ceci est valable pour tous les pays d’Afrique noire en particulier

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 03:31, par EBENEZER
    En réponse à : Formulation du second compact du MCC : Les acteurs s’imprègnent du processus

    Merci aux USA.
    Merci d’accompagner le Burkina Faso sur le chemin qui mène au développement.
    Merci aux autorités politiques américaines.
    Merci à l’Ambassade des USA au Burkina Faso.
    Merci aux peuple américain.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 13:26, par zonon
    En réponse à : Formulation du second compact du MCC : Les acteurs s’imprègnent du processus

    On attend beaucoup du MCC qui selon moi est une des meilleures initiatives de coopération Nord-Sud. la première phase a été un succès et cette second phase commence aussi entre de très bonne mains surtout avec quelqu’un comme Samuel Kaboré qui a fait autant ses preuves dans la recherche que dans le développement.Il en de même de Zerbo et Dao sans oublier les autres. En tout cas, l’équipe actuelle est très compétente et saura nous donner un très bon projet.
    Pour une des rares fois, je vois le nouveau régime post-insurrectionnel proposé une équipe loin des chapelle politiques. Bon vent à vous

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés