Dégradation de la route Koupéla-Fada(RN-4) : Des OSC entament une marche de protestation de 72 h

LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • vendredi 23 juin 2017 à 15h01min

Des Organisations de la société civile (OSC), ont entamé ce jeudi 22 juin 2017 à Fada N’Gourma, une marche de protestation de 72heures (les 22, 23 et 24juin) pour exiger du gouvernement « la réhabilitation pure et simple » de la route Koupela-Fada.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Dégradation  de la route Koupéla-Fada(RN-4) : Des OSC entament une marche de protestation de 72 h

La dégradation de la route nationale n°4 (RN4) en son tronçon Koupela-Fada a encore entrainé une manifestation publique de certaines Organisations de la société civile (OSC) de la ville de Fada N’Gourma. En effet, elles ont appelé leurs membres et les populations à une marche de protestation de trois jours qui a commencé ce jeudi 22 juin 2017. Rassemblés à la place des martyrs jusqu’à 9h, les marcheurs, malgré la faible mobilisation, ont parcouru quelques artères de la ville avant de revenir au point de départ pour tenir un meeting. Une occasion pour eux, de lancer un appel à une forte mobilisation pour les deux derniers jours (23 et 24 juin prochains).

Adolph Tankoano, leader de la Coalition contre la vie chère (CCVC), a rappelé que les travaux de réhabilitation de la voie ne viennent pas de commencer, les entreprises s’étant installées dans la région depuis le mois de mars dernier. « Ils ont commencé le travail lorsque nous avions entrepris de marcher pour la 5e fois, surtout quand le ministre des infrastructures a annoncé sa venue à Fada le 29 avril. Après son départ, nous avons constaté l’arrêt des travaux par les entreprises. Donc nous constatons que s’il y a la pression, ils commencent le travail, c’est pourquoi nous n’avons plus confiance aux propos du ministre des infrastructures », a-t-il lancé à la foule.

Il a expliqué la faible mobilisation du jour par le fait que le syndicat des transporteurs routiers qui avait décidé de se joindre au mouvement pour la marche a revu sa copie en faisant passer un communiqué pour démobiliser sa base parce que la reprise des travaux de réfection de cette route ont repris. « Cela n’affecte en rien notre lutte », a-t-il argué, avant de poursuivre que le communiqué du syndicat des transporteurs routiers a contribué à démobiliser « certains de nos membres qui ont cru qu’il venait de nous ».

Adolph Tankoano a rassuré qu’au deuxième jour de la marche, « des actions fortes » seront intégrées dans la lutte. Il a tout de même précisé que la marche n’impactera point la préparation de la fête de ramadan parce que des dispositions seront prises pour permettre aux fidèles musulmans de préparer leur fête.

Soumaila SANA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés