Elevage familial : Un nouveau projet pour venir en aide aux ménages du Centre-Nord et du Sahel

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • jeudi 22 juin 2017 à 20h00min

Kaya (province du Sanmatenga), chef-lieu de la région du Centre-Nord, a abrité l’atelier de lancement du Projet d’amélioration de la résilience par le petit élevage (PARPEL), ce mardi 20 juin 2017. Une cérémonie présidée par Nandy Somé/Diallo, Gouverneur de ladite région.

Elevage familial : Un nouveau projet pour venir en aide aux ménages du Centre-Nord et du Sahel

Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et socioéconomique des femmes et des hommes grâce à des actions intégrées autour de l’élevage familial, c’est la raison d’être du Projet d’amélioration de la résilience par le petit élevage (PARPEL). D’une durée de cinq ans (2017-2021), ce projet d’un coût de 1,3 million d’Euro, interviendra dans les régions du Centre-Nord (Sanmatenga, Namentenga) et du Sahel (Soum, Oudalan, Séno) et est co-financé par la Direction générale de la coopération au développement belge (80%), Vétérinaire sans frontières-Belgique et Elevage sans frontières. Avec pour pilote un consortium d’Organisations non gouvernementales, constitué de : Vétérinaire sans frontières-Belgique (VSF-B), Association nodde nooto (A2N), Elevage sans frontières (ESF) et Africa sustainable developpment council (ASUDEC).

Oumarou Cissé Directeur exécutif de l’ONG A2N

Pour le Directeur exécutif de l’ONG A2N, Oumarou Cissé, l’élevage est un secteur qui contribue beaucoup à l’économie nationale, donc il est tout à fait normal pour leur consortium, d’accompagner l’Etat dans cette dynamique de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). « On estime qu’il est important d’accompagner la dynamique dans laquelle sont ces petits producteurs, pour leur permettre d’avoir un élevage de qualité mais également renforcer leur capacité », a-t-il laissé entendre. Donc, le PARPEL se donne pour mission l’amélioration des revenus de ces ménages vulnérables grâce aux soins animaux dont ils bénéficieront. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés