Elevage familial : Un nouveau projet pour venir en aide aux ménages du Centre-Nord et du Sahel

LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • jeudi 22 juin 2017 à 20h00min

Kaya (province du Sanmatenga), chef-lieu de la région du Centre-Nord, a abrité l’atelier de lancement du Projet d’amélioration de la résilience par le petit élevage (PARPEL), ce mardi 20 juin 2017. Une cérémonie présidée par Nandy Somé/Diallo, Gouverneur de ladite région.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Elevage familial : Un nouveau projet pour venir en aide aux ménages du Centre-Nord et du Sahel

Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et socioéconomique des femmes et des hommes grâce à des actions intégrées autour de l’élevage familial, c’est la raison d’être du Projet d’amélioration de la résilience par le petit élevage (PARPEL). D’une durée de cinq ans (2017-2021), ce projet d’un coût de 1,3 million d’Euro, interviendra dans les régions du Centre-Nord (Sanmatenga, Namentenga) et du Sahel (Soum, Oudalan, Séno) et est co-financé par la Direction générale de la coopération au développement belge (80%), Vétérinaire sans frontières-Belgique et Elevage sans frontières. Avec pour pilote un consortium d’Organisations non gouvernementales, constitué de : Vétérinaire sans frontières-Belgique (VSF-B), Association nodde nooto (A2N), Elevage sans frontières (ESF) et Africa sustainable developpment council (ASUDEC).

JPEG - 44.3 ko
Oumarou Cissé Directeur exécutif de l’ONG A2N

Pour le Directeur exécutif de l’ONG A2N, Oumarou Cissé, l’élevage est un secteur qui contribue beaucoup à l’économie nationale, donc il est tout à fait normal pour leur consortium, d’accompagner l’Etat dans cette dynamique de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES). « On estime qu’il est important d’accompagner la dynamique dans laquelle sont ces petits producteurs, pour leur permettre d’avoir un élevage de qualité mais également renforcer leur capacité », a-t-il laissé entendre. Donc, le PARPEL se donne pour mission l’amélioration des revenus de ces ménages vulnérables grâce aux soins animaux dont ils bénéficieront. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés