Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

LEFASO.NET | Par Nazaire KONATE • vendredi 23 juin 2017 à 00h07min

Les résultats du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) sont tombés dans la province du Kénédougou depuis le week end dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

Si dans l’ensemble on note une satisfaction avec un taux de réussite de 71,68% dans la province, les résultats de certaines circonscriptions d’Education de Base posent problème. C’est le cas de l’école Primaire Mahon B dans la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Kangala.

En effet avec un effectif de trente-neuf (39) candidats (17 garçons et 22 filles) aucun n’a réussi à son examen soit un taux de succès de 0%. Selon les premiers responsables de l’éducation de la circonscription, monsieur TA, enseignant à l’école Mahon B tient cette promotion depuis le cours élémentaire deuxième année (CE2).

Selon toute vraisemblance, il se rend chaque jour à Orodara après les cours quand on sait que Mahon est distant de Orodara d’environ quarante (40) kilomètres. Cet état de fait peut-il expliquer une telle contre-performance ? [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Nazaire KONATE
Le Faso.net
Photo de Science Campus Infos

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 juin à 17:56, par Mirage
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Hahaha mes petits cousins là sont trop bêtes. Il faudra leur perfuser du lait !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 17:56, par AN KA DONNI FO !
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Et si on leur ouvrait le fonds commun ? Les enseignants turent toujours le diable par la queue et sont mal considérés dans la société.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 18:02, par Zangoté
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Quel que soit son désamour pour l’enseignement, cet encadreur pédagogique gagnerait à se faire recadrer. C’est pratiquement impensable que de nos jours on puisse encore faire du 0% avec un effectif de 39 élèves. Tous étaient-ils des cancres ? Courage aux parents d’élèves.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 18:47, par LE GOUIN
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Dans la Bougouriba, l’école de Mouvielou a aussi fait zero (000) admis au C E P. Mes petits esclaves lobis et dagara deviennent de moins en moins intelligents. Le tchiapalo qu’ils pintent devient de plus en plus frelaté et c’est peut être pour ça . Franchement certains instituteurs doivent suspendus et doivent restituer le salaire perçu pour ne rien faire.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 19:15, par Bissongô
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Mon cher "an ka donni fo", on pourrait plutôt penser que cet enseignant n’est pas en manque d’argent puisqu’il se permet 80 km (40 km x 2) chaque jour.
    Il manque plutôt d’amour pour son métier et de la pitié pour ces pauvres enfants qui ont aussi droit à une éducation de qualité comme tous les autres enfants du Burkina...
    Il faudra au moins 2 enseignants expérimentés et motivés pour sauver cette promotion.
    Il faudra également que le Directeur de l’Ecole et le Chef de Circonscription s’expliquent et s’appliquent pour que cela ne se reproduise plus.
    Dieu ouvre meilleures portes à ces enfants. Amina !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 19:33, par Raso
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Cette situation n’a rien à voir avec l’intelligence des enfants, mais plutôt la qualité des enseignants. Je propose que l’état fixe le salaire des enseignants en fonction du taux de réussite des élèves. Vous verrez que ça ne prendra pas longtemps pour que la situation s’améliore dans cette école.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 09:57, par Lagui
      En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

      Et toi tu n’enseigne pas on va te payer sur quel base.peut être qu’à l’heure où je t’écris tu a laisser ton bureau .vs étés les premier a critique les autres pourtant vs faite pire q ça .lui au moins a travailler mem si ces mauvais .qd quelqu’un a fini son stage finir son snd mais n peu pas avoir sa décision d’affection qui n’est simple papier a saisir ou bien finir l stage en 2014 l snd en2015 et a l’heure où j’écris na pas sa correction pense tu se c monsieur poura à faire outre chose q 0%.avant d commenter vos bêtise n condamné jamais l crocodile sans aller a la rivière. Note politique éducative si dmand a c qu’on accompagne les élèves coe un berger accompagnerait ses mouton jusqu’au cep .parmi ces élèves y’a til un enfant d nos autorités ? Pendant q leur enfants fréquente avec notre argent des les bonnes école la plupart a l’extérieur ils viennent a cause des financement pourrir notre système éducatif et les pauvres parent qi récolte les Pô cassé .les ennemi d NS burkinabé ces ces ga q nous coton.escq tu Sais qu’en troisième on n peut pas définir «  » SIAO FESPACO au bac on n connaît brouillon et intercalaire on écrit histoire sans e .reston assis et voudrions d bon résulta.En réalité nos autorités veulent les % c sont des chiffres si trompe.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 18:21, par Toto
      En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

      Erreur ! Ils vont composer à la place des enfants et faire 100%. Tu ne connais pas les enseignants de nos jours quoi ! Des dealers et des jouisseurs impénitents !

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 19:35, par Yako
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Que voulez-vous quand le droit a la greve est suprieur au droit a l’education ca ne peut que donner un tel resultat.Dans tous Les cas il y aura sanctions contre l’instituteur et sa hierarchie car ils ont percu de salaires indus

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 19:52, par Toēenga
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Gouin, parenté à plaisanterie je ne sais. Mais ils ne sont pas inintelligents. En fait c’est plus compliqué que ça. Faut d’abord voir le recrutement et la formation des enseignants. Des incompétents (pas tous les enseignants) qui vont enseigner des enfants, tu vois le résultat que ça donne. Ensuite pas de remise à niveau des enseignants (encadrement et visite de classe). Sais tu qu’à l’école primaire il ya un pourcentage de passage ? C’est à dire que même si l’élève a 1de moyenne il doit compléter le pourcentage pour passer en classe supérieure. Que veut tu dans ces conditions. L’État ne se préoccupe pas de l’enseignement, c’est l’enseignant qui va se Tuer ? Sinon dans un état sérieux ya beaucoup d’ecoles à waga qu’on doit fermer à cause du faible pourcentage chaque année. Mais rien.
    Dans certains village vraiment reculés il faut dire que la vie est vraiment difficile. En plus dans la fonction publique (çà va t’ennonner mais c’est vrai) c’est la promotion des mauvais agents. Quand tu veux bien faire ton travail, tu as de sérieux problèmes avec tes superieur. Ce sont les absenteistes et les médiocres qui ont moins de problèmes. En fait l’absentéisme des uns fini par gangrené le presenteisme des autres. Faut pas aussi oublier que les jeunes fonctionnaires (pas eux tous) réclament beaucoup mais se sacrifie peu. Le poisson pourri par la tête. En plus beaucoup veulent la fonction publique pour se reposer. Tes collègues qui te disent l’état n’est pas le champ de tes parents donc faut te reposer, faut voler si tu gagnes.
    Toēenga

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 20:00, par lecoq
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Les enseignements médiocres qu’on forme et dans ça ils veulent des statuts particuliers.Dans situation pareille,qu’est-ce qu’on fait ?on doit normalement sanctionné l’enseignant du médiocrité de travail abattu pou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 20:16, par FasoLibre
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Cet enseignants et ses supérieurs directs (directeur, conseiller et CCEB) sont à sanctionner. Malheureusement, ces résultats sont à mettre en rapport avec le contexte actuelle de notre fonction publique. En effet, les enseignants ont la malchance d’être évalués au travers des résultats scolaires de leurs élèves. Donc leur inefficacité se voit facilement. Sinon, l’inconscience professionnelle est généralisée dans notre administration (mes respects aux fonctionnaires consciencieux, qui savent bien de quoi je parle) :
    - si l’on devait calculer le taux de mortalité imputable au système sanitaire dans nos hôpitaux et csps, on tomberait des nues ;
    - si l’on devait évaluer l’impact de la fraude douanière sur notre économie et notre santé, on tomberait des nues ;
    - si l’on devait évaluer le nombre de fonctionnaires à qui on ne confie pas de travail (surtout dans les inspections du MENA des grandes villes), on tomberait des nues ;
    - si l’on devait évaluer le cout des fonctionnaires inutiles car désœuvrés, on tomberait des nues ;
    - si...
    Donc le premier coupable dans tout ceci, c’est le gouvernement qui se plait à payer des gens sans s’assurer de leur efficacité.
    Pour la petite histoire, une institutrice du public allait toujours déposer son enfant dans une école privée avant d’aller à son école. les deux écoles sont situées au 1200 logements à Ouagadougou. l’école privée est plus éloignée de leur domicile que l’école publique où la dame enseigne.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 09:40, par chapité
      En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

      Le directeur, le conseiller pédagogique et le chef de circonscription doivent tous fournir des explications pour le cas des deux écoles duKénédougou et de la Bougouriba, et être relevé de leurs fonctions pour incompétence et négligence. Certains propos d’enseignants vous donnent froids au dos quand ils affirment avoir "tué des générations d’enfants dans certains villages" Les vivres Catwell (farine, sardine, pâtes alimentaire, huile, haricot...) ne doivent pas continuer à nourrir ce genre de nuisibles

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 10:38, par GU1er
      En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

      Mon cher FASOLIBRE !
      Si je te comprend :
      .- c’est le gouvernement qui doit aller enseigner à la place de l’enseignant recruté, qui a signé un contrat de travail avec obligation de résultats !
      - c’est le gouvernement qui fraude la douane !
      - c’est le gouvernement qui doit tout faire ?!!!
      Qu’est ce que toi tu dois faire pour le gouvernement ?
      Que chacun fasse correctement ses DEVOIRS avant de revendiquer ses DROITS. La réalité est que chacun pense qu’il doit se coucher manger dormir, chier et que l’État doit lui garantir tout cela sans contre partie : c’est IMPOSSIBLE.......

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 20:41, par DABIRE Tierzaola Gustave
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Tout simplement triste, interpellant et incommodant.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 20:49, par warzat
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Suis pas surpris, ni aussi par les ratios des admissions au BEPEC. Si ces enfants arrivaient au secondaire, ils trouveraient des proviseurs qui ont ouvert de nouvelles classes de 6 ème pour se faire du blé non contrôlé. C’est les enfants de ceux qui ont les moyens (financiers et intellectuels) qui réussissent. Ce sera de plus en plus ainsi avec les grèves dans le public et les absences pour vacations dans le privé. De toute façon, le salaire tombera à la fin du mois ;

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 00:26, par Marie
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Bwaaaaa !!!! rien de surprenant ; ces idiots de Gbins sont des vauriens, des buveurs de bandji. C’est tout ce qu’ils savent faire. Des le berceau. L’Etat gaspille des ressources en ouvrant écoles et collèges chez ces nuls. Venez ici au Sud Ouest, on a des travaux managers et champêtres à vous confier. L’école du blanc c’est pas pour toutes les têtes.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 09:15, par Beton
      En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

      Bougnoule, Marie "danbole" .Tu n’as pas lue le gouin qui dit que l’école primaire de mouvielou dans ta région aussi a fait zéro admis ?
      Sérieux, je pense plutôt que l’État doit comprendre définitivement que le niveau a baissé aussi bien celui des élevés que des enseignants.
      Donc on ne peut pas continuer à les soumettre la même qualité de sujet comme avant. Ils ne s’en sortirons jamais et cela à tous les niveaux à moins que cela ne soit fait à dessein.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 03:18, par Touoriz
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Tres embarrassant, ca. Ce qui s’ est passe revolte nos consciences et on ne peut pas laisser passer comme s’ il s’ agissait d’ un fait divers. Je suggererais au MENA d’ ouvrir une enquete pour comprendre tous les tenants et aboutissants. Au 21 eme siecle, on ne peut plus continuer a laisser tomber nos enfants sur le bas- cote de la chaussee comme ca. Je suis sur que les causes sont diverses. Il faut situer les responsabiliser sans chercher a faire porter le chapeau sur le pauvre enseignant de la classe de CM2.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 04:14, par Yiriba
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Dites, est-ce que le ministère de l’Éducation de base trouve cette performance normale ? Existe-t-il des responsables quelque part qui ont dormi sur la tâche ? Peut-on percevoir des salaires pour l’enseignement, provenant du budget national et se sentir non concerné par ce problème ? Beaucoup de questions et elles ne se limitent pas aux enseignants impliqués seulement. Merci à Nazaire Konaté pour avoir ouvert le couvercle sur ce vol et sacrifice des enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 04:50, par ADAMAN KABORE
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Moi personnellement,ça ne m’étonne pas.c’est au Burkina qu’on peut devenir enseignement avec le BEPC et avec ce qu’on voit aujourd’hui,c’est des gens qui ne s’expriment même pas bien en français et je suis sûr que d’autres ne peuvent pas faire une bonne lecture.comment des gens comme ça peuvent enseigner des enfants alors que eux-mêmes sont des débrouillards.idem pour la santé,où on envoie des gens qui ne savent pas s’exprimer en français faire une telle formation ;c’est grave tout ça car c’est simplement tuer des innocents.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 08:28, par lavipère
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Tout ça c’est la faute de L’État. Pourquoi faire passer un élève en classe supérieure sans la moyenne. De plus si on ne revient pas sur les punitions à l’école ça sera toujours ainsi car la punition redresse la conduite de l’enfant.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 08:33, par kouadio
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Il faut en pleurer les gars car ces enfants n’ont pas un encadrement adéquat pour passer les examens. Songeons a faire des propositions car sur la toile je lis souvent de bonnes propositions. Des personnes peuvent apporter leur soutien au ministere ou demander a parler aux responsables locaux. Nous avons des specialistes en education qui peuvent aider a sauver ces enfants. Pensez aux parents qui sont desempares presentement avant qu’il ne soit tard. Il sera sans doute difficile de demander a un parent d’envoyer ses enfants a l’ecole, d’acheter les fournitures .
    On attend les OSC ici au lieu de se pavaner a Ouaga et s’occuper des questions sans interet pour le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 08:55, par intrus
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Peut-être qu’il faut imaginer un système incitatif pour les enseignants, du genre "fonds commun" à partager aux enseignants des écoles qui auront un taux de succès supérieur à la moyenne nationale ; partage qui prendrait en compte aussi ceux qui n’ont pas tenu les classes d’examens, puisque c’est une continuité.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:01, par sacsida
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    vraiment dommage, a tous les niveaux il y a des cas. Enseignant sans niveau, mal formé, avec des parents, des enfants et même l’état, qui sont allergiques à la sanction(la chicotte), que voulez-vous qu’on fasse. il est temps que le paysans, se réveille, l’Etat ne fera rien pour vos enfants, vous êtes les premiers responsables de leur avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 10:33, par lecoq
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    En dernière information,parait que cet enseignant passait tout son temps en ville à Orodara plus qu’à l’école et se donnait plus au portable sur Facebook,ce qui n’est pas normal au vue de l’international.il faut des mesures rigoureuses pour des éducateurs déserteur de service,je pense que cela va beaucoup interpeller le MENA ou le Gouvernement a mieux voir sur le niveau de recrutement des enseignants en général.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 10:51, par Wendmi
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Le CCEB dont relève cette école devra fournir un rapport circonstancié à la hiérarchie. Mais d’ores et déjà, je pense que l’enseignant concerné n’a jamais reçu la visite du Conseiller ou de l’Inspecteur. Sinon, on devra corriger le tir avant les examens. Ensuite, il est évident que cet enseignant n’a aucune envie d’enseigner et pour cela il faudra simplement le mettre en année sabbatique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 10:59, par berns
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    SVP cessez de critiquer ce que vous ne savez pas sur les éducateurs et les encadreurs

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:18, par Moumouni
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Sous la revolution d’aout, cela etait impossible.
    Notre Burkina ira bien avec un revolutionnaire a la tete de l’etat.
    Les fonctionnaires pouris, a bat !
    les eleves paresseux, a bat !
    les parents d’eleves inconscients, a bat !
    Gloire, au peuple !
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !
    Merci camarades !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:43, par le meme
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    soyons sérieux. toute l’année ils étaient tous au courant que l’enseignant ne dormait jamais la-bas.
    et les conseillers, ont ils testé le niveau de l’enseignant et des eleves pendant leur inspection ?
    calcul simple :
    environ 500 km par semaine.2000 km le mois.juste pour ne pas perdre le temps la-bas.
    20000km par an.il a dépassé la chine.
    hypothèse vérifiable :
    1-quand il fait son cours ,il est pressé de rentrer à orodara donc son esprit est préparé à gérer son départ
    2-quand il vient à orodara, ça fait 40 km donc il n’est pas motivé

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:48, par welore
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Si cette information s’ averait il faut emprisonner :
    - l’enseignent car absenteiste,
    - le directeur d’ecole pour complicite,
    - le dpna pour n’avoir pas verifie le cahier de preparation de l’enseignent
    - et le drna pour n’avoir pas centralise les points fort du programme de l’annee.
    C’est triste au siecle actuel que les ressouces publiques soient dilapidees de la sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:48, par albatros
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    que se serait il passé s’il avait cent pour
    cent ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:52, par Clé Tient
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Cela est très abarrasant et n’est nullement de la mediocrité des élèves ; non ; loin de là ! C’est bien l’administration dans son ensemble et en particulier l’enseignant responsable. Comment aller dormir à Orodara pour venir donner cours à Mahon ? Soyons serieux ! Mais Mahon c’est pas un petit village pour qu’on dise que c’est au fond diable de la brousse là ! Soit c’est de l’incompétence ou il a juste décider de sacrifier ces enfants ou simplement l’enseignement n’est pas aller pour enseigner mais contraint ? Je ne sais vraiment pas mais il faut arrêter ça. Et aux petits "buveurs de l’eau salle" (lobi, dagara,et conçort) de ne pas plaisanter ici car on a dépasser la plaisantérie ! A Mahon ce sont vos maîtres Sénoufo qui sont la et non des Gouin. En fait, certains enseignants vont ternir l’image de ce métier noble avec leur méthode avec la complicité de leurs hiérarchies. Un enseignant peut pas parcourir plus de 150 km par jour et pouvoir donner un enseignement de qualité. Il existe également un enseignant de cette trempe à Kokouna (environ 18 km de Koloko) il y a de cela deux ans ! La navette entre Koloko et Kokouna chaque jour pour ne pas dormir en campagne ( Kokouna).Et les cours ne commencent la plupart qu’à partir de 10h, et d’ici 15h il faut regagner Koloko pour faire sa java et tuer les enfants. Et puiqu’ils sont payés fin du moi ces genres d’instituteurs ce sont nos frères et soeurs mais également nous qui payons les pots cassés. Aux dernières nouvelles j’aurais appris que cet enseignant de Kokouna à sacrifié cette annnée scolaire des enfants qu’il tenait, puisqu’ils n’ont rien fait ; l’enseignant ne faisant sa vie qu’a Koloko et il est payer hein !!!!. Mais il faudrait que chacun prenne ses responsablités notamment les responsables régionaux de l’enseignement si non je ne peux pas comprendre qu’on s’engage à faire 5 ans en milieu rural et après prendre son salaire et ne pas accomplir son devoir. Mais dans le cas de Mahon tout comme à Kokouna il va falloir prendre des dispositions pour ne pas que ces sieurs désertent leurs lieux de services en sacrifiant de simples innoncents. Surtout celui de Mahon doit nous dire quel programme lui il dispenssait a nos frères ! Même au BAC actuellement les établissements les plus médiocres ne font plus 0% !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:57, par Lavie
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    "Ça me fait mal, ça me fait beaucoup pleurer". C’est une responsabilité collective.
    Quel est l’indicateur de performance du gouverneur des hauts bassins en matière d’éducation ?
    Quels sont les objectifs des lettres de missions du DRBA Hauts bassins ; ceux du DPBA Kenedougou et du directeur de l’école de Mahon.
    Quel est le dispositif de suivi de contrôle et d’evalution des personnes en charge de l’éducation ?
    Dieu est le seul soutien du pauvre. Dieu bénit le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 12:21, par lecoq
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    En dernière information,parait que cet enseignant passait tout son temps en ville à Orodara plus qu’à l’école et se donnait plus au portable sur Facebook,ce qui n’est pas normal au vue de l’international.il faut des mesures rigoureuses pour des éducateurs déserteur de service,je pense que cela va beaucoup interpeller le MENA ou le Gouvernement a mieux voir sur le niveau de recrutement des enseignants en général.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 12:26, par sixgentry
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Et avec des résultats aussi médiocres on veut des augmentations de salaires et cela sans contrepartie ; mouf

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 13:51, par al pacino
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Avec la prolifération des écoles privées de formation des enseignants du primaires,les choses iront de mal en pi si jamais l’Etat ne rectifie pas le tir.Chacun se lève avec son BEPC laborieusement acquis après 8 tentatives,s’inscrit dans une privée et bingo le test d’intégration est en poche.Comment un cancre de race pure peut-il transmettre des connaissances à un jeune enfant ?
    La panacée doit être le relèvement du niveau de recrutement au BAC et du coup,le niveau de vie de l’enseignant se verra relevé,et ces écoles pirates de formation du primaire fermeront les unes après les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 14:17, par G
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    HOLALA......il vient de foutre notre PNDS à l’air. Un des premiers résultats de notre PNDS !!!??? Je commence à me décourager.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 15:34, par tofo
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    En toute sincérité le directeur d’école et l’inspecteur de la circonscription doivent fournir des lettres d’explication par rapport a ce résultat qui n’honore pas le corps enseignant. Mais au delà de ça j’accuse le syndicat qui actuellement ne fait que poser des actes de revendications et non un travail de sensibilisation des travailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 15:52, par Yeral Dicko
    En réponse à : Examens du Certificat d’Etudes Primaires dans le Kénédougou : 0 admis à l’école Mahon B

    Les résultats de cette école ne sont pas bien, mais malheureusement cette situation n’est pas nouvelle ici au Faso.
    Effectivement c’est dans les même conditions( publication de Sidwaya) que nous pris connaissance de l’échec des élèves de l’école de Napalgué dans le centre-nord(KAYA) aux examens du CEPE en 2015 et en notre qualité d’accompagnateur de l’état dans l’amélioration des conditions de travail en milieu rural dans l’éducation, nous nous sommes rendus dans cette école apporter notre soutien par des installations solaire et beaucoup de sensibilisation.
    Actuellement les résultats sont édifiants, de Zéro% l’école a fait du 98 % l’année qui a suivi avec deux classes de CM2.

    Aussi nous demandons aux responsables de l’école de MahonB de rentrer en contacte avec nous, ou alors si il y’a des ressortissants de ce village à Ouagadougou de nous contacter à l’adresse suivante. yeraldicko@yahoo.fr ou au 70734687,pour qu’ensemble nous asseyons de rattraper la situation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés