Baccalauréat 2017 : Le ministre Alkassoum Maiga a donné le top de départ à Koupéla

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMABARA (stagiaire) • mercredi 21 juin 2017 à 12h01min

Du 20 juin au 07 juillet 2017 se dérouleront, sur l’étendue du territoire national, les épreuves écrites et orales du baccalauréat. Le lancement officiel des épreuves de cette session 2017 a eu lieu ce mardi 20 juin 2017 à Koupéla, chef-lieu de la province du Kouritenga dans la région du Centre-Est. C’est le lycée Kourita de Koupéla où composent 560 candidats qui a accueilli la délégation des premiers responsables de l’enseignement supérieur, conduite par le ministre Alkassoum Maïga.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Baccalauréat 2017 : Le ministre Alkassoum Maiga a donné le top de départ à Koupéla

Il est 7h25mn au lycée Kourita de Koupéla, ce mardi 20 juin 2017. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation procède à l‘ouverture de la première enveloppe des épreuves du baccalauréat devant les autorités locales, le président de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo, la directrice générale de l’enseignement supérieur, les forces de l’ordre et de sécurité et les journalistes présents pour l’occasion. Nous sommes au lancement officiel de la session 2017 de cet examen à l’issue duquel certains décrocheront leur premier parchemin universitaire. D’un ton solennel, le Pr Alkassoum Maïga dévoile le contenu de la première enveloppe sous le regard serein des candidats. « C’est bien écrit épreuve de Français, ça comporte trois pages. Le candidat est tenu de préciser sur sa copie le sujet choisi sous peine de pénalité. Traiter un sujet parmi les trois suivants. Sujet 1 : contraction de texte intitulé « L’énergie ». Sujet 2 : Conmentaire composé, « Sur les chemins du bonheur ». Sujet 3 : Dissertation, « Pour moi… ». Bonne chance ! ».

JPEG - 203.8 ko
Le ministre Alkassoum Maïga prodigant des conseils aux candidats au lycée provincial kourita de koupéla

D’une salle à une autre, les conseils du ministre restent les mêmes : « La bonne attitude, c’est la sérénité, garder son calme et éviter la précipitation parce que le premier à sortir peut être aussi le premier à échouer. Eviter d’aller dans le débordement inutile, les sujets qu’on vous propose sont assez précis ».

Après Koupéla, le cap est mis sur Pouytenga et Zorgho où le ministre a pu constater de visu le démarrage effectif de l’examen et s’enquérir du déroulement des épreuves. Dans les différents centres de composition visités, les responsables se réjouissent du bon déroulement des épreuves jusque-là.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

  • La délégation visitant des salles de composition
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés