Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

Déclaration de l’Association Faso EnviProtek • mardi 20 juin 2017 à 17h18min

Dans cette déclaration, l’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Burkina contre le retrait de son pays de l’Accord de Paris sur le climat et demande de reconsidérer cette décision « assimilable à un acte de terrorisme contre le climat ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Par la présente, nous, Association Faso EnviProtek, protestons vigoureusement contre la décision unilatérale des Etats-Unis d’Amérique de se retirer de l’accord de Paris sur le climat, signé en décembre 2015 par 195 pays, dont le votre. Avec 5,30 milliards de tonnes de CO2 émises chaque année, votre pays est le deuxième plus grand pollueur du monde après la Chine (10,33 milliards de tonnes).

Cette décision que nous jugeons inopportune et irresponsable (les raisons que votre pays avance étant infondées), fait de ce mois de juin 2017, un mois triste pour tous les amoureux de l’environnement et de sa biodiversité, dont nous sommes.

En effet, cet accord donne la liberté à chaque pays signataire de tracer son propre chemin pour l’atteinte des objectifs. De plus, votre pays, au lieu de se constituer en chef de file de ce mouvement en faveur du climat, s’est érigé purement et simplement contre cet accord, tout en sachant le rôle dévastateur qu’il joue dans la destruction de l’environnement et le réchauffement du climat.

C’est pourquoi, nous sommes très contents que le président français Macron ait affirmé qu’il ne renégociera pas un accord moins ambitieux. Nous restons plus que jamais déterminés et mobilisés autour de l’accord de Paris, pour qu’il soit plus contraignant pour tous. D’ailleurs, notre organisation envisage des actions communes avec d’autres structures de la société civile burkinabé et internationales pour un véritable plaidoyer visant un retour des Etats-Unis d’Amérique sur sa décision.

Pour finir, nous osons croire que très prochainement, vous songerez à reconsidérer votre décision, qui peut être assimilable à un acte de terrorisme contre le climat.

Recevez Excellence Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de notre haute considération.

Le Président,
Koudougou KIENTORE

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 juin à 18:30, par warzat
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    Soyons sérieux, posés, réfléchis et scientifiques jusqu’au bout des ongles et évitons de suivre la foule. Aux Etats Unis, ni les scientifiques, ni les juristes ne suivent moutonnement la décision des politiques. Ainsi, malgré une telle décision de Trump, il n’est pas étonnant de voir que le pays soit parmi les premiers états du monde a lutté contre le réchauffement climatique à travers la mise en œuvre individuellement dans les foyers de système d’économie d’énergie et par l’adoption de maires de ville dont la population est supérieure à celle du Burkina de mesures d’économie d’énergie et d’eau.....Après, on sera étonné que les Etats Unis soient encore numéro un au monde dans le domaine des technologies décarbonées. Les fonds engagés sont tellement importants que le peuple américain, capitaliste et mercantile ne peut se permettre de suivre une politique d’exploitant de charbon.Dans un futur actuel, les bénéfices mirobolants se trouveront dans la machinerie économe..c’est pourquoi, ils investissent des sommes énormes dans la recherche scientifique de ce secteur. De plus ces gens croient qu’ils aiment leurs’’kids’’ plus que nous nous aimons les nôtres.La preuve, les meilleures lampes solaires sur le marché au Burkina sont celles américaines produites en Chine sous leur licence.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 19:19, par Shalom
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    Sacré Samuel ! Très belle déclaration. Du courage, notre environnement a besoin d’être sauvegardé.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 22:46, par Biobo
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    Lol. Comme cela allait changer quelque chose. Ce n est surement paa votre acte qui les ramenrons à la raison. Pffffff bne chance neanmoins

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 06:45, par Rakis
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    Je partage ces quelques points de vue. Sur ce dossier, il faut être extrêmement prudent. Il est à la fois politique, économique, social et culturel ! C’est une promesse de campagne, Trump se rendra à l’évidence de la réal politique. En fait, rares sont les grosses entreprises ou sociétés américaines qui n’ont pas encore investi de grosses sommes pour la recherche en matière de transition écologique. Le bastion des énergies fossiles comme le charbon c’est pour contenter le petit lobby minier, l’Amérique rurale ! Les américains ont déjà plusieurs longueurs d’avance sur la plupart des pays en matière de reconversion. Les intellectuels et les industriels ne suivent pas toujours le diktat du politique ! Pourvu que cela dure ! En AFRIQUE, des pays refusent de partager leurs forêts, leurs oceans, leurs expériences, etc. Nous ne parlons pas de la même voix, ni avec fermeté, d’ailleurs avons nous les moyens de cette pression ? Nous nous abritons souvent derrière la Chine ou l’Europe. Que faisons nous concrètement et urgemment pour restaurer nos terres, nos lacs, nos savanes et surtout nos mentalités et nos politiques en matière d’éducation à Environnement ? La se trouvent les vrais défis. Merci encore à tous pour votre engagement à la cause de la transition écologique !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 07:58, par Citoyen du monde
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    Écrivez d’abord au ministre de l’environnement du Burkina pour qu’il prenne des mesures de protection pour le reboisement prochain !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 12:34, par polo
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    La décision de Trump est catastrophique par le MESSAGE envoyé au monde.La 1ère puissance économique se permet de faire un bras d’honneur au monde entier alors qu’il faudrait se serrer les coudes dans ce difficile combat ! Après cela, les Américains pleureront face aux dégâts causés par la multiplication des cyclones et des tornades.... Par contre, j’ai lu dans LA CROIX d’hier que les climatologues voient un lien évident entre la fonte des glaciers du Groenland et le recul vers le sud de la mousson africaine qui touche le Sahel.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 16:28, par Soyons Sankariste et non trumpiste !
    En réponse à : Retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat : L’Association Faso EnviProtek proteste auprès de l’Ambassadeur américain à Ouaga

    N’attendons pas les Etats-Unis de Trump pour faire le travail du colibri pour éteindre le feu dans la forêt ! Plus simplement, le Burkina n’a qu’à jouer sa partition pour lutter contre la désertification, contre la coupe abusive de bois, contre les feux polluants des ordures dont les sachets très nocifs pour l’environnement et pour la santé des citoyens... De toute façon, de nombreux états aux USA vont aussi jouer leur partition à tel point que le fédéral sera aussi obligé de suivre si une bonne partie des citoyens américains sont dans la danse. Enfin, les conséquences déjà visible liées aux changements climatiques sont sans doute aussi importante dans la majorité des états américains qu’en Afrique et les citoyens américains ne vont pas continuer à polluer indéfinitivement en sachant qu’ils vont compromettre leur niveau de vie pour eux et, surtout la qualité de vie pour eux et leurs enfants voire petits-enfants. Cher ami Koudougou faites plutôt un plaidoyer au niveau national pour que les burkinabè retroussent leurs manches et montrent l’exemple comme un certain visionnaire Sankara il y a 3 décennies !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés