Projet de renforcement de la sécurité des frontières au Burkina Faso : Termes de référence pour le recrutement d’un consultant sociologue

Mercredi 28 juin 2017 à 16 heures 30 minutes • mardi 20 juin 2017 à 09h42min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Projet de renforcement de la sécurité des frontières au Burkina Faso : Termes de référence pour le recrutement d’un consultant sociologue

1. Contexte

Le Bureau pays de l’organisation internationale pour les migrations (OIM) au Burkina Faso a acquis un financement du Gouvernement du Japon pour mettre en œuvre un projet de renforcement de la sécurité des frontières au Burkina Faso. Dans le cadre dudit projet, l’OIM envisage mener une étude sur le rôle des communautés frontalières à la sécurisation des frontières et des espaces frontaliers à Di, Galgouli et Kantchari. L’étude devra déterminer non seulement le niveau d’intérêt, d’implication et de participation des populations locales à leur propre sécurité et à la gestion des situations de crises, mais aussi leur niveau de collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS).

2. Mission et responsabilités

D’une manière globale, le consultant évaluera le rôle des communautés frontalières à la sécurisation des frontières et des espaces frontaliers à Di, Galgouli et Kantchari.
Plus spécifiquement, il s’agira pour le consultant de :

-  identifier les dynamiques/initiatives de coopération transfrontalière entre populations de part et d’autre de la ligne frontière et les dynamiques/initiatives de collaboration entre populations et FDS ;

-  identifier les sources potentielles d’insécurité, de conflits dans les zones frontalières concernées, le taux de criminalité transfrontalière et le nombre de personnes suspectes interpellées (y compris la détection de la fraude documentaire, les tentatives de trafic, l’accès aux ressources naturelles et la transhumance) ;

-  identifier les mécanismes et procédures endogènes et contemporains de prévention et de règlement de conflits ainsi que les mécanismes et procédures de gestion des crises au niveau local tout en mesurant leurs efficacités (résultats notamment) ;

-  formuler des recommandations pour l’élaboration d’un plan intégré de participation citoyenne (collaboration) des communautés frontalières à leur sécurité, à la sécurité des frontières et des espaces frontaliers incluant la collaboration entre communautés et FDS et prenant en compte les pratiques endogènes ;

-  formuler des recommandations pour le développement d’outils de sensibilisation/information/formation (IEC) des populations sur la gestion des situations de crise, leur participation à la sécurité et le renforcement de la confiance, du dialogue et de la transmission d’informations aux autorités et aux FDS ;

-  formuler des recommandations sur les équipements/moyens à fournir aux communautés frontalières pour renforcer leur participation à la sécurité locale, leurs capacités dans la gestion des situations de crise et la collaboration avec les autorités et les FDS.

Le consultant à la fin de sa prestation, fournit un livrable (l’étude) en version papier et numérique à la Chargée de projet.

Le consultant s’engage à formuler et rédiger des recommandations stratégiques découlant des résultats de la mission d’évaluation. Les recommandations seront articulées conformément à la méthodologie de la gestion axée sur les résultats. Elles intégreront un plan d’action échelonné sur le court terme détaillant l’articulation et la complémentarité des différentes mesures proposées en vue de l’amélioration de la coopération/collaboration entre communautés et FDS.

3. Nature et durée de la mission

La mission est une prestation de service intellectuelle. La durée de la mission est fixée à trente (30) jours.

4. Profil et compétences souhaitées

Le candidat devra répondre au profil suivant :

-  Diplôme de sociologie ou d’anthropologie (Bac+5) ;
-  Expérience confirmée en étude diagnostique anthropologique, sociologie du développement dans les espaces frontaliers d’au moins cinq (5) ans ;
-  Connaissance des outils de planification, maîtrise de l’outil d’analyse SWOT et maîtrise de la méthodologie de la gestion axée sur les résultats ;

-  Capacité à comprendre et analyser les modes de vie des populations frontalières, les dynamiques de coopération/collaboration, les us et pratiques coutumières, sociales, religieuses et leur influence sur le vécu quotidien et les relations de coopération transfrontalière et de collaboration avec les FDS ;
-  Langue de travail : français.

Une connaissance approfondie du contexte sécuritaire burkinabè et de la participation citoyenne des communautés frontalières à la sécurité, une expérience dans l’évaluation des mesures/procédures sécuritaires ainsi que des capacités de travail en équipe et sous pression seront un atout.

5. Dossier de candidature

Le dossier de candidature à envoyer par e-mail à l’adresse ci-après, devra comprendre :

-  une lettre de motivation ;
-  un curriculum vitae n’excédant pas quatre pages avec trois personnes de référence à contacter en cas de besoin ;
-  une liste de référence des prestations similaires et détaillées portant sur les deux dernières années.

-  une offre technique comprenant la compréhension des TdRs, la méthodologie de travail et un projet de plan de travail comprenant un planning détaillé ;
-  une offre financière détaillée.

6. Dépôt des dossiers

Les dossiers seront reçus par mail à burkinavacancies@iom.int ou sous pli fermé à l’OIM sis à Ouaga 2000 au plus tard le mercredi 28 juin 2017 à 16 heures 30 minutes, délai de rigueur.

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés