Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

Communiqué • jeudi 15 juin 2017 à 00h28min

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 14 juin 2017, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 14 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations, et autorisé des missions à l’étranger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

Le Conseil a adopté un rapport relatif au choix du thème de la célébration de la Fête nationale du 11 décembre 2017 à Gaoua.

Il a marqué son accord pour le choix du thème : « Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux ».

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les dispositions idoines pour une communication adéquate en vue d’une appropriation du thème par les populations.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la conférence de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) sur l’intégrité des acteurs de la justice en Afrique francophone, prévue du 03 au 04 octobre 2017 à Ouagadougou.

La rencontre de Ouagadougou réunira 25 pays africains francophones avec pour objectif d’identifier les priorités mondiales en matière d’intégrité judiciaire.
Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les dispositions idoines pour une organisation réussie de cette conférence.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un décret portant autorisation de perception de recettes relatives à la mise en œuvre de la facture normalisée par la Direction générale des impôts.
Ce décret vise à conférer une base légale à la perception de recettes issues de la vente de stickers de sécurisation des factures normalisées et de carnets de factures normalisées pré-imprimées.

L’adoption de ce décret permet à la Direction générale des impôts d’accomplir efficacement ses missions de contrôle et de recouvrement.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Conseil a adopté un rapport relatif à une passation de marchés pour la poursuite des travaux de construction de l’Institut régional de l’Administration (IRA) des Hauts-Bassins par la procédure d’entente directe.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes :

Lot n°1 : Entreprise EGPZ pour les travaux complémentaires de construction d’un bâtiment administratif pour un montant de cent quarante-sept millions sept cent quatre-vingt-dix-neuf mille six cent quarante (147 799 640) FCFA TTC ;

Lot n°2 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour les travaux complémentaires de construction de deux (02) salles de classe et de six (06) toilettes pour un montant de deux cent quatre-vingt-treize millions huit cent vingt-neuf mille huit cent quarante-huit (293 829 848) FCFA TTC.

Lot n°3 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour les travaux complémentaires de construction de cinq (05) salles de classe et de cinq (05) toilettes pour un montant de deux cent soixante-neuf millions soixante-trois mille huit cent cinquante-cinq (269 063 855) FCFA TTC.

Le financement est assuré par le budget de l’Etat, gestion 2017.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET L’ALPHABETISATISATION

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la mise en œuvre du Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN).

Ce programme lancé en 2016, prévoit le recrutement et le déploiement sur 5 ans d’au moins 16 000 jeunes détenteurs de diplôme post baccalauréat (ayant au moins un niveau de formation universitaire Bac+2).

Les participants à ce programme pourront, après avoir accompli 3 années effectives, postuler à l’intégration dans la fonction publique par un concours direct spécifique ouvert à leur profit.

Le Conseil a marqué son accord pour le recrutement de 3150 bénéficiaires au titre de l’année 2017. Ces derniers seront repartis selon les besoins exprimés dans les disciplines de l’enseignement général et de l’enseignement et la formation techniques et professionnels.

I.6. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DES CARRIERES

Le Conseil a adopté un rapport relatif à une demande de signature de convention minière entre la société SEMAFO BOUNGOU SA et l’Etat du Burkina Faso.

Cette signature de convention minière concerne le Projet Natougou de la mine d’or de Boungou, située dans la Région de l’Est, province de la Tapoa.

Le Projet Natougou devra générer au profit du budget de l’Etat des recettes d’un montant total de cent soixante-six milliards quatre-vingt-quinze millions deux cent quinze mille cent trente-cinq (166 095 215 135) FCFA.

En outre, il va favoriser la création de 735 emplois directs et de 476 emplois indirects. La contribution pour le fonds minier de développement local est évaluée à sept milliards huit cent treize millions quatre cent huit mille six cent soixante-cinq (7 813 408 665) FCFA.

Le Conseil a marqué son accord pour la signature de cette convention minière entre l’Etat et la société SEMAFO BOUNGOU SA.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur a fait au Conseil une communication relative à la visite d’amitié et de travail de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, en République Arabe d’Egypte du 7 au 10 juin 2017.

Au Caire, le chef de l’Etat a eu des échanges avec son homologue égyptien, Son Excellence Monsieur Abdel Fattah Al SISSI.

Il a ensuite accordé des audiences à des personnalités, dont des membres du gouvernement et des hommes d’affaires égyptiens.

En outre le Président du Faso a mis à profit son séjour pour échanger avec nos compatriotes vivant en Egypte et visiter des sites et des infrastructures dont l’usine de fabrication d’armement au Caire.

II.2. Le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation a fait au Conseil une communication relative aux résultats des élections municipales partielles et complémentaires du 28 mai 2017.

Le Conseil a pris acte de la proclamation des résultats de ces élections par le Conseil d’Etat en sa séance du samedi 10 juin 2017.

Il a noté avec intérêt les recommandations faites par le Conseil d’Etat et les mesures idoines y relatives seront prises.

Le Conseil lance par ailleurs un appel aux partis politiques et aux populations pour que la mise en place des exécutifs locaux se déroule dans le calme et la cohésion sociale.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

- Madame Aminata SANA/CONGO, Mle 85 074 T, Informaticienne de gestion, est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République de Chine Taïwan ;

- Madame Madina GANOU DIABY KASSAMBA, Mle 25 828 E, Ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 14ème échelon, est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République fédérale démocratique d’Ethiopie, Représentant permanent auprès de l’Union Africaine et de la commission économique des Nations unies pour l’Afrique.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE

- Monsieur Joseph TONI, Mle 24 374 K, Commissaire principal de police, 1er grade, 3ème échelon, est nommé Directeur régional de la Police nationale du Centre ;

- Monsieur Nonilobal Brice HIEN, Mle 22 878 M, Commissaire principal de police, 1ère catégorie, 13ème grade, est nommé Directeur des unités d’intervention.

C. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

- Madame Noëlie Marie Thérèse OUEDRAOGO/SOBGO, Mle 28 412 X, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommée Conseiller technique du Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur, chargé de la coopération régionale et des burkinabè de l’extérieur ;

- Monsieur Gérard Nestor NAYAOGUE, Mle 34 658 K, Enseignant, est nommé Directeur du cérémonial, des protocoles institutionnels, ministériels et des collectivités territoriales ;

- Monsieur Toussaint TARO, Mle 96 060 D, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur des privilèges et immunités diplomatiques ;

- Madame Kétokata Roselyne Estelle KAMBOU/SANOU, Mle 92 321 Y, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 6ème échelon, est nommée Directrice des conférences et voyages officiels ;

- Monsieur Dinhizou Serge BICABA, Mle 222 482 M, Ingénieur des travaux informatiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur des services informatiques ;

- Monsieur Aimé Yves BADO, Mle 105 160 C, Conseiller des affaires étrangères 1ère classe, 5ème échelon est nommé Directeur du suivi, de l’évaluation et de la capitalisation ;

- Monsieur Oueni Hervé SAMA, Mle 92 926 K, Ingénieur génie civil, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la Coordination des projets et programmes ;

- Monsieur Daouda BITIE, Mle 118 849 B, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 4ème échelon est nommé Directeur de la Formulation des politiques ;

- Monsieur Hassane BONKOUNGOU, Mle 52 184 Y, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur de la Prospection et de la planification opérationnelle ;

D. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS HUMAINS ET DE LA PROMOTION CIVIQUE

- Monsieur Kusiélé Bob-Zié Jean Wilfrid MEDA, Mle 240 046 P, Inspecteur de sécurité pénitentiaire, 2ème grade, 1er échelon, est nommé Directeur du personnel ;

- Monsieur Abdoulaye SIDIBE, Mle 110 115 T, Inspecteur de la Garde de sécurité pénitentiaire, est nommé Directeur régional de la Garde de sécurité pénitentiaire du ressort de la Cour d’appel de Ouagadougou ;

- Monsieur Pascal YABRE, Mle 110 116 D, Inspecteur de sécurité pénitentiaire, est nommé Directeur régional de la Garde de sécurité pénitentiaire du ressort de la Cour d’appel de Bobo-Dioulasso ;

- Monsieur Etienne KAGAMBEGA, Mle 222 272 J, Inspecteur de la Garde de sécurité pénitentiaire, est nommé Directeur régional de la Garde de sécurité pénitentiaire du ressort de la Cour d’appel de Fada N’gourma ;

- Monsieur Efrem Modeste KY, Mle 57 412 R, Inspecteur de sécurité pénitentiaire, 2ème grade, 1er échelon, est nommé Directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Koudougou ;

- Monsieur Oumarou SAWADOGO, Mle 91 192 P, Inspecteur de sécurité pénitentiaire, 2ème grade, 1er échelon, est nommé Directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Banfora ;

- Monsieur Souleymane ZERBO, Mle 113 367 V, Inspecteur de sécurité pénitentiaire, 2ème grade, 1er échelon, est nommé Directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Léo.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

- Madame Aminata KABORE/ZOUNGO, Mle 119 314 S, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice du suivi, de l’évaluation et de la capitalisation ;

- Monsieur Abasse SONGNE, Mle 104 314 H, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Agent comptable du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) ;

- Monsieur Hassane COULIBALY, Mle 54 635 U, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre hospitalier du District de Bogodogo ;

- Monsieur Adama BARRO, Mle 235 904 G, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Dori ;

- Monsieur Abel DABAKUYO, Mle 66 184 H, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Agence de l’eau du Nakambé ;

- Monsieur Yan-Bè-Sighré Ferdinand MEDA, Mle 208 025 M, Inspecteur du Trésor, est nommé Agent comptable du Centre hospitalier Régional de Banfora ;

- Monsieur Moussa RIPAMA, Mle 58 446 U, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre de formation professionnelle industrielle de Bobo-Dioulasso ;

- Monsieur Sylvain NARE, Mle 35 891 E, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre hospitalier universitaire de Ouahigouya ;

- Monsieur Abdou Moumouni OUEDRAOGO, Mle 32 028 C, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Agent comptable du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré ;

- Madame Salamata SANKARA, Mle 31 961 K, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommée Agent comptable du Centre national de semences forestières.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

- Madame Marie-Thérèse Camille ARCENS/SOME, Mle 117 299 E, Attachée de recherche, 1ère catégorie, 6ème échelon, est nommée Chargée de missions ;

- Monsieur Pierre Claver HIEN, Mle 52 121 G, Maître de recherche, catégorie P, 1er échelon, est nommé Conseiller technique ;

- Monsieur Dieudonné ILBOUDO, Mle 024 620 A, Chargé de recherche, catégorie P3, 2ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

- Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 110 969 Y, Enseignant-chercheur, Maître de conférences, catégorie P, 1er échelon, est nommé Chargé de missions au Centre universitaire polytechnique de Kaya ;

- Madame Palingwindé Inès Zoé Lydia ROUAMBA, Mle 241 739 Y, Chargée de recherche, est nommée Directrice générale du Centre d’information et d’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB) ;

- Monsieur Oumar SANOGO, Mle 52 126 U, Maitre de recherche, catégorie P2, 2ème échelon, est nommé Délégué général adjoint chargé de la recherche et de la coopération du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) ;
- Monsieur Georges YAMEOGO, Mle 18 531 G, Maitre de recherche, catégorie P2, grade intermédiaire, 2ème échelon, est nommé Délégué général adjoint chargé de la valorisation du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) ;
- Monsieur Sékou KOMI, Mle 235 916 M, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 3ème échelon est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’Université NAZI BONI (Bobo-Dioulasso) ;

- Monsieur Tidiani KONFE, Mle 25 239 P, Intendant universitaire, 1er grade, 10 échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) ;

- Monsieur Hama LY, Mle 35 896 H, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances du Centre national des œuvres universitaires (CENOU).

G. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES

- Monsieur Aly ROMBA, Mle 91 944 G, Administrateur civil, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chargé de missions en remplacement de Monsieur Saïdou SAOURA.

H. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DES CARRIERES

- Madame Aïssata TAPSOBA SY, Mle 508 704 T, Ingénieur hydrogéologue, 1ère classe, 12ème échelon, est nommée Directrice générale du Cadastre minier ;

- Monsieur Hamadé BADINI, Mle 130 244 D, Magistrat, 1er grade, 3ème échelon, est nommé Directeur général de la brigade nationale anti-fraude de l’Or ;

- Monsieur Omar OUEDRAOGO, Mle 24 533 Z, Attaché en études et analyses option communication, 2ème classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de la communication et de la presse ministérielle.

I. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION ET DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE

- Monsieur Ousmane David ZANNE, Mle 212 429 T, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur des ressources humaines.

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

Le Conseil a procédé à des nominations et à des renouvellements de mandat au titre de membres de Conseil d’administration des Etablissements publics et des Sociétés d’Etat.

La liste de ces nominations sera publiée dans le Journal Officiel du Faso.

Le Ministre de la Communication et
des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement,
Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 juin à 20:29, par Sos
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Madame Aminata SANA/CONGO, Mle 85 074 T, Informaticienne de gestion, est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République de Chine Taïwan # la dame des tablettes enfin récompensée

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 20:38, par Faire-voir-clair-le-fond-du-cul-de-sac
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Excellence Monsieur le Président Rock Marc Christian Kaboré, ce devis de 188 millions de Francs CFA pour la réparation du scanner du CHU Yalgado Ouédraogo dont on a tant parlé ces derniers temps, a été sans doute et surement surfacturé, venant d’une structure sans compétence aucune et pas du tout crédible. Il faut se rappeler qu’il y a quelques années, suite à une surfacturation scandaleuse, l’ARCOP a purement et simplement annulé le marché d’achat d’un scanner pour le CHU Souro Sanou de Bobo-Dioulasso. Pour la réparation du scanner de Yalgado, avec moins de 100 millions de francs CFA vous pouvez le faire réparer. Ils sont nombreux en Europe (Allemagne, Netherlands et France) des ingénieurs des firmes de fabrication des scanners à la retraite qui ont besoin de faire un tour en Afrique pour prendre un coup de soleil et vous réparer cet appareil à moindre frais. Renseignez-vous auprès de la polyclinique NINA et du centre médical protestant SCHIPHRA qui ont pratiquement les même appareils que le CHU Yalgado Ouédraogo, sans oublier l’hôpital Saint Camille qui a même une Imagerie à Résonance Magnétique (IRM) que le CHU Yalgado n’en a pas. Ils vous donneront les tuyaux pour dépenser moins par ces temps qui courent au Faso, où on n’est plus au temps où il y avait à boire et à manger à gogo et où l’argent n’est pas en abondance, sans oublier la bonne gouvernance qui doit être aussi de mise. Quelle personne sensée peut penser un seul instant que ces structures privées oseront dépenser une telle somme faramineuse pour la maintenance de leurs équipements ? Quelle personne ? Mais pourtant leurs équipements fonctionnent cinq sur cinq. C’est pourquoi on peut se permettre de penser que cette facture pro-forma qui a été révélée à l’opinion publique à cause de la nuit des longs couteaux au service des urgences traumatologiques du CHU-YO, n’était même pas à dessein innocente ? Comme le dit un dicton, au pays des aveugles les borgnes sont rois, sinon actuellement les scanners sont extrêmement moins chers sur le marché international. Toutes les grandes firmes de fabrication de scanners se sont déportées et se sont installées en Chine Populaire où la main d’œuvre est très abondante, qualifiée et moins chère. Là elles produisent les scanners et autres équipements médicaux à des prix très compétitifs. Et il n’est pas exagéré d’indiquer que cette somme là pour la réparation du scanner de Yalgado peut bien en acheter un autre scanner. Que Dieu sauve le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

    • Le 15 juin à 06:50, par Djatigui
      En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

      Mon cher, les procédures d’acquisition des équipements dans le privé ne sont pas les mêmes qu’au public ! Pour que les techniciens retraités dont vous parlez puissent intervenir à Yalgado, il faut qu’ils créent une entreprise et ensuite postuler à l’appel à concurrence.

      Répondre à ce message

    • Le 15 juin à 08:30, par MILLASIDO
      En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

      Merci monsieur mais quand on ne maitrise pas un sujet, il faut se taire. 188 millions pour un scanner ? vous prendrez 1 barrette en occasion ou quoi ? Vous avez raison sur certains points mais il faut faire attention à l’intox que vous faites. Le CHUYO a un scanner de 64 barrettes neuf. C’est parce qu’il a assez travaillé que son tube est fatigué et donc il faut le changer et changer un tube seul coute plus chère que avoir un contrat de maintenance qui inclu le tube. Je suis qd même d’accord qu’il peut y avoir une surfacturation. Aussi, si vous ne connaissez pas la règlementation, il faut vous renseigner car aucun de tes ingénieurs dont tu parles ne viendra au Burkina pour travailler sur un scanner SIEMENS. Les structures dont tu parles, leurs équipements sont entretenus par le même prestataire dont tu dit qu’il n’est pas compétent donc ne vient pas étaler ton ignorance devant tout le monde, c’est vilain. Fraternellement,

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 20:48, par Cequejenpense
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Aminata Sana/ Congo nommée ambassadrice a Taiwan. N’est ce pas la ministre qui avait remis les tablettes Huawei aux députés ? Elle se rapproche de ses corrupteurs. Taïwan étant juste à côté de la Chine. BRAVO gens de Mouta-mouta Land.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 20:50, par BORTY
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Il faut que Rock fasse introduire au sein du Gouvernement ce qu’on appelle le Gouvernemètre pour évaluer les ministres. Il y a certains ministres qui ne travaillent pas. S’il faut noter les ministres comme Simon, Alph Omar Dissa, Rosine Sory Coulibaly, Nestor Bassire...méritent des notes exeptionnelles. Le ministre du Commerce quant à lui je qu’il est bon et est prêt à travailler, mais avec des DG faux- types ce ministre sera déchu. Ce ministre ne connaît pas ses DG menteurs, gourmands,opaques, des gens qui ne visent que leurs propres intérêts, ils aiment l’argent plus que le PNDES.J’aime Rock mais son échec viendra des DG, DR car tout ce qu’ils font ce n’est pas pour accompagner Rock, mais pour le détruire.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 21:39, par peuple fort
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Eclairez moi s’il vous plait. C’est quel modèle de classes on veut construire deux (02) salles de classe et six (06) toilettes pour un montant de deux cent quatre-vingt-treize millions huit cent vingt-neuf mille huit cent quarante-huit (293 829 848) FCFA TTC. et cinq (05) salles de classe et cinq (05) toilettes pour un montant de deux cent soixante-neuf millions soixante-trois mille huit cent cinquante-cinq (269 063 855) FCFA TTC.? Si C’est les mêmes salles que nous connaissons je trouve les montants exorbitants
    Je remarque même que la construction de 5 salles de classes et 5 toilettes (269 063 855) FCFA est moins chère que la construction de 2 salles et 6 toilettes (293 829 848) FCFA) .
    Je ne comprends pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 21:42, par ZINDIGUESS
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Une certaine dame a dit un jour ceci :"Les choses sont ce qu’elles sont. On ne peut pas les changer, à moins d’etre un Thomas SANKARA ou un Norbert ZONGO". Elle a dit cela après l’insurrection qui a coûté la vie à de nombreux Burkinabè qui avaient soif de changement ; et malheureusement elle disait citer un ministre. Elle est ell-même devenue ministre il y a déjà peu. Plus rien ne m’étonne. A quand la fin ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 22:06, par Jerkilo
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    A propos des constructions de salles de classe à l’IRA de Bobo : une salle de classe + une latrine coûtent plus de 53 millions francs CFA. Je voudrais comprendre,car ça équivaut à une école primaire de 3 classes au moins.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 01:23, par Burkinbi
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Bonjour,
    Trop de mouta mouta.
    - Madame tablette vient d’être récompensée comme Ambassadeur en Chine /Taïwan.
    - un marché à entente directe 02 salles et 06 latrines à 294 millions !
    Hey le réveil risque d’être difficile !
    Dieu sauve mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 05:01, par MOREBALLA
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    La journée Nationale du paysan qui s’est déroulée à Kaya, plusieurs entreprises et hôteliers à Kaya n’ont toujours pas été payés. Nous attendons de savoir d’avantage pour mieux débusquer le lièvre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 06:03, par IMPARTIAL
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Merci à l’internaute n°2. Je souhaite que tu fasse un écrit direct au ministre de l’économie et au premier ministre pour les interpeller sur le cout de la réparation du scanner avec des preuves et des adresses précises. si non à cette allure la des gens veulent profiter de la situation pour s’enrichir. après c’est l’ ASCE/CL qui va venir avec ses loupes pour détecter et ça sera trop tard . vigilance vigilance.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 06:49, par wennasongdo
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Bonjour. Juste pour comprendre. Les montants de la construction des salles de classe et des latrines a lIra de bobo. C,est quel type de salle de classe ? Ca sent là surfacturation. C,est juste lavis dun profane en la matière qui cherche a comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 07:52, par Mouslabil
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    En toute vérité c’est la croix et la bannière pour avoir un paiement au niveau du projet P1P2RS . Mon entreprise a déposé une avance de démarrage pour l’exécution d’un marché depuis février et jusqu’ à présent le paiement de l’avance de démarrage est toujours attendu malgré mes multiples relances. je suis entrain d’abandonné mon chantier parce que je suis essoufflé financièrement. Sincèrement dit mon pays va mal et très mal. Y en a marre

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 08:25, par LeSage
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE !! Depuis quand ce ministère construit des salles de classes et des toilettes pendant qu’il y’a des ministères consacrés ?
    • Lot n°2 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour les travaux complémentaires de construction de deux (02) salles de classe et de six (06) toilettes pour un montant de deux cent quatre-vingt-treize millions huit cent vingt-neuf mille huit cent quarante-huit (293 829 848) FCFA TTC.
    • Lot n°3 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour les travaux complémentaires de construction de cinq (05) salles de classe et de cinq (05) toilettes pour un montant de deux cent soixante-neuf millions soixante-trois mille huit cent cinquante-cinq (269 063 855) FCFA TTC.

    A ces coûts, je ne sais pas où l’on va ??????????????????????????,,

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 08:35, par VERITE
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Monsieur le Ministre du MJFIP, n’oublier surtout pas de vous débarrasser du DGESS et du DGFP de votre departement si vous voulez réellement atteindre vos objectifs. Ce sont des gangrènes infiltrées dans votre dispositif.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 08:46, par ismo
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    En régime de bons élèves, jadis grands bosseurs dans les officines du système Compaoré, pa dinqiétud : tjrs caser et même re-re-recaser leurs anciens pions même suite à une incompétence notoire avérée pourvu d ne rien dévoiler.Bref, permettez moi de féliciliter la "brave" à Dame de HUAWEI.
    Et q dir des nominations des acteurs au profil enchevêtré pour encor mettr en péril nos règles élementaires de bonne gestion de nos finances publiq ?Allons seulement....!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 08:57, par oscar
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    "Lot n°2 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour les travaux complémentaires de construction de deux (02) salles de classe et de six (06) toilettes pour un montant de deux cent quatre-vingt-treize millions huit cent vingt-neuf mille huit cent quarante-huit (293 829 848) FCFA TTC.

    Lot n°3 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour les travaux complémentaires de construction de cinq (05) salles de classe et de cinq (05) toilettes pour un montant de deux cent soixante-neuf millions soixante-trois mille huit cent cinquante-cinq (269 063 855) FCFA TTC."
    Je n’ y connait rien en BTP, mais des salles de classe à ce montant ! Si les spécialistes peuvent éclairer mes lanternes ^parce que j’ai deja vu des profs de lycées construire leurs établissements et je ne crois pas que ce soit à ce prix là.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 10:13, par le veridik
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    A monsieur faire voir noir tu raconte des histoires.
    Le materiel medicaux chinois est de pietre qualite
    Et je sais de koi je parle. Les meilleurs firmes
    Sont japonaises, allemandes, americaine. Le reste c est du pipo
    Une simple echographe equipe nscan fait
    70000 euro. Arreter de mentir aux burkinabes
    Si l etat n injecte pas au minimum 100 milliards
    Dans la sante nous aurons un systeme mediocre. A
    Ouaga seulement il faut 3 hopitaux comme
    Yalgado. C est un choix politik. Et il faut avoir
    Le courage de le faire. Les burkinanbes n ont
    as besoin de pacotille.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 10:19, par souleymane
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Madame sana /Congo aminata informaticienne nommé ambassadeur triste et pas étonnant pour un gouvernement mouta moutà. Quand même. ..... Ça fait vraiment rires et pitié à la fois pauvre pays . .....

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 10:22, par enrique
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    « Lot n°2 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour la construction de deux (02) salles de classe et de six (06) toilettes pour un montant de 293 829 848) FCFA TTC.

    Lot n°3 : Groupement SOSAF-SOGEDIM BTP pour la construction de cinq (05) salles de classe et de cinq (05) toilettes pour un montant de 269 063 855 FCFA TTC. »

    Franchement, il faudrait bien qu’on nous prenne au sérieux un jour : ce sont des amphis ou c’est des salles de classes ? Même si c’était le cas, c’est nous prendre pour des ignards, Attendez, veuillez nous expliquer pourquoi des salles, j’imagine de même standing sont si différentes en terme de coût et que les 5 salles reviennent moins chères que les 2 salles ? ça fait un écart de plus de 25 millions.
    Voilà de cas concrets que l’ASCE doit s’auto saisir pour nous éclairer. Interpeller le Ministère concerné, ce n’est pas si compliqué j’imagine. Surtout qu’on est une supra autorité.

    Vivement,Que DIEU SAUVE LE BURKINA !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 10:53, par UN GSP
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Félicitation à tous les inspecteurs de sécurité pénitentiaire qui ont été promus, particulièrement à l’inspecteur de sécurité pénitentiaire SAWADOGO Oumarou ( mon chef de sécurité) qui a été nommé directeur de la maison d’arrêt et de correction de BANFORA. Que le BON DIEU vous accompagne et vous guide.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 11:59, par Un radiologue
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Internaute 2 soyez un peu sérieux et arrêtez de raconter des inepties . Donc pour vous, le BF doit résoudre ses problèmes de santé en faisant appel à des retraités européens . Voilà un exemple d’africain défaitiste fier de vivre toujours de l’assistanat des autres .Si vous ne connaissez pas ce qu’un scanner vous n’êtes pas obligé de raconter des bêtises, ni intoxiquer les burkinabè pour des objectifs qui vous sont propres.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 12:08, par DOUDOU
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Donc nous sommes au règne Moutamouta. Espérons vivement que le PNDS vienne nous sauver de cette situation

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 12:13, par Le juste
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Je suis d’accord avec Mr faire-voir-clair que le Ministre conserné ouvre l’oeil !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 12:18, par Coalition des opprimés de Polesgo
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Monsieur le Directeur Général de la Maitrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin (MOAD),
    La coalition des personnes affectées (non recensées) par le projet de construction de la voie principale d’accès à l’aéroport de Donsin (CO.P.A.V.A.P/A. D) vous interpelle.
    Notre coalition regroupe plusieurs centaines de familles vivant dans l’emprise de la voie en projet et laissées pour compte, car non recensées depuis 2010 malgré nos multiples réclamations.
    Vous avez fait attribuer nos parcelles au personnel de votre structure sans égard pour nous pauvres populations qui côtoyons au quotidien la misère dans ces zones non loties. Notre seul espoir brisé, était Polesgo.
    De quel droit vous disposez pour faire attribuer des parcelles à votre personnel sans que nous, personnes affectées concernées véritablement n’en soient bénéficiaires ?
    Nous vous demandons de faire annuler sans conditions cette attribution illégale de parcelles à votre personnel qui n’en a pas le droit. Eux au moins sont des privilégiés du plus grand projet du Burkina à l’heure actuelle.
    Nous exigeons sans conditions l’actualisation du recensement initial de 2010 pour prendre en compte la situation réelle des ménages affectés vivant dans l’emprise de la voie principale. Nous sommes là et nos enfants sont devenus majeurs et nous n’avons pas été recensés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 12:31, par Le juste
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Je suis d’accord avec Mr faire-voir-clair que le Ministre conserné ouvre l’oeil !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 12:57, par neya boukari
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    "Monsieur Abel DABAKUYO, Mle 66 184 H, Inspecteur du Trésor, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Agent comptable de l’Agence de l’eau du Nakambé" N’est-ce pas ce monsieur qui a été DG de la CARFO, et qui a été épinglé par l’ASCE pour détournement ? Si oui, c’est une prime à l’impunité qui est condamnable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 13:54, par Horus
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    "... travaux complémentaires de construction de deux (02) salles de classe et de six (06) toilettes pour un montant de deux cent quatre-vingt-treize millions huit cent vingt-neuf mille huit cent quarante-huit (293 829 848) FCFA TTC."

    "...travaux complémentaires de construction de cinq (05) salles de classe et de cinq (05) toilettes pour un montant de deux cent soixante-neuf millions soixante-trois mille huit cent cinquante-cinq (269 063 855) FCFA TTC."

    Vous êtes sérieux sur ces montants là ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 14:12, par Banse
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    En réponse à : compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017
    C’était juste pour demander un éclaircissement sur le recrutement de 3150 bénéficiaires concernant l niveau d’étude. Parce que ya des gens qui ont leurs attestations et d’autres leurs relevés de notes du BTS d’État et qui n’ont paS encore soutenu . Est-ce-que ces gens pourront prendre part à ce recrutement ? Merci

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 14:49, par maitre d’ouvrage
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    madame le ministre des finances, il faut aussi un mouvement rapide contrôleurs financiers

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 15:35, par ste edwige
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Le prix de l,appel d, offre cache des non dits, les structures de contrôles gagneront à regarder de plus près

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 17:13, par Commandant Léger
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    C’est bien précis par ici. Ils ont dit des salles et non des amphithéâtres.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 18:07, par Simpos
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Congratulations à l’inspecteur Efrem Modeste KY. C’est le mérite qui est vraiment récompensé à travers cette nomination.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 19:50, par Élisée
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Félicitations à M. Konfé Tidiani. Un bossar fin. Bon vent Professeur.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin à 18:48, par Etpourtant
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Encouragements au Com Tony pour la DR du centre bon vent à ce policier battant.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 23:08, par Sosthene Nana
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 juin 2017

    Croyez moi,cet tricycle est un ambigramme.mais comme le peuple s’est lui meme trahit,il faudrait avoire le courage de se mirrer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés