Réouverture du Cappuccino : Du café en hommage à la vie

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mercredi 14 juin 2017 à 19h52min

Progressivement la vie reprend sur l’Avenue Kwamé N’krumah, appelée la plus belle avenue de la capitale Ouagadougou. Et ce, plusieurs mois après l’attentat terroriste de mi-janvier 2016 qui a fauché 30 vies. Après le bar Taxi Brousse et l’Hôtel Splendide qui étaient l’épicentre de l’attaque, c’est au tour du restaurant café Cappuccino de rouvrir ses portes. C’est le 10 juin 2017, sous les averses, que le ruban symbolique de la reprise des activités a été coupé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réouverture du Cappuccino : Du café en hommage à la vie

Le Café Cappuccino aussi se relève. Le bar Taxi Brousse et l’hôtel Splendid, tous ces établissements sur l’avenue Kwamé N’krumah qui ont occupé le devant de l’actualité en mi-janvier 2015 suite aux attentats terroristes, avaient repris du service.

En plein cœur de sa capitale, Ouagadougou aussi était frappé par l’hydre terroriste. Des larmes, du sang ont coulé. Mais il fallait continuer à vivre et ne pas céder à la peur, dont les épis étaient semés par les obscurantistes dans la fraicheur de cette soirée du premier mois de l’année.

Depuis, l’image du Cappuccino fermé sonnait comme un renoncement. Les souvenirs douloureux en ces lieux envahissaient les passants, surtout ceux qui de près ont vécu les évènements, ou plus encore, les parents et connaissances des victimes qui ont été arrachées à leurs affections. La simple évocation du Cappuccino renvoyait à ce spectacle désolant et d’impuissance qui s’est progressivement installé dans la mémoire collective.

Redonner un souffle de vie en ces lieux, victime de barbarie était donc une impérieuse nécessité. Comme l’Hôtel Splendide et le bar Taxi Brousse dont les cœurs ont depuis recommencé à battre, il fallait envoyer un message d’obstination à la vie, et que la peur n’empêchera pas d’esquisser un sourire sur un visage d’innocent. Ce 10 juin 2017, des membres du gouvernement, des diplomates et bien d’autres personnes ont assisté à l’ouverture officielle du café.

Sous la pluie, comme venue laver le sang versé et après la victoire du 11 national qui a ravi plus d’un, le ruban symbolique a été coupé. A 19H30, à cette heure-là où la folie meurtrière des terroristes s’est abattue sur des clients et des riverains. Et c’est reparti pour une nouvelle aventure. « Nous ne devons pas laisser nos enfants vivre dans la terreur », a remarqué le promoteur du Restaurant café Cappuccino Gaetan Santomenna. Lui-même ayant perdu sa femme, son enfant et sa belle-mère dans l’attaque du 15 janvier, martèle que la peur n’évite pas le danger qui existe partout.

Rassurant aussi, Gaetan Santomenna a précisé ce qui a changé dans son établissement. « Du point de vue sécuritaire, on a travaillé avec les pompiers de Paris. On a des vitres blindées sur tout l’extérieur, on a 16 points de contrôle. On a un réseau d’incendie intérieur, un réseau de renouvellement d’air. On aurait construit un établissement à Paris, à Rome ou à Milan, on serait dans les normes ».

Pour les employés qui voulaient ou qui pouvaient revenir, emmurés dans la peur, puis au chômage après le 15 janvier 2016, la reprise des activités est aussi une victoire. Ils sont désormais une centaine.

Pour le ministre en charge de la Communication Rémis Dandjinou, « la réouverture du Cappuccino est l’expression d’une volonté d’un homme de redonner la vie et surtout la volonté d’un pays qui a envie de continuer à avancer. Dans ces éléments douloureux, il a su tourner la page. Il a su se rendre plus fort ».

Après l’ouverture officielle, c’est ce 15 juin 2017 que les premiers cafés seront servis aux clients.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés