Politique : La Convergence citoyenne et panafricaine (CCP) s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

Ceci est une déclaration de l’association Convergence citoyenne et panafricaine (CCP). • mercredi 14 juin 2017 à 09h35min

Le vendredi 20 Avril 2017, un ramassis d’organisations de la société civile (OSC), par pur sadisme et en quête de publicité s’est donné en spectacle au cimetière de Gounghin, plus précisément au carré des martyrs. Ces situationnistes adeptes de sensationnel se sont fait l’écho de la désapprobation de soit disant ‘’insurgés’’ très remontés contre les responsables de la CODER suite à la visite de cette structure à l’ex Président Blaise Compaoré à Abidjan.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Politique :  La Convergence citoyenne et panafricaine (CCP) s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

En effet, le CAR, le M21, la COSCA, le MPRESCA et la ligue des jeunes du Burkina mimant une scène de théâtre cynique et inique au cimetière de Gounghin se sont dit catégoriquement opposés à la vision de la réconciliation entre Burkinabè prônée la CODER. Si cette cohorte de structures a droit de prendre position sur la vision de la CODER sur la question essentielle de la réconciliation, toutefois nous ne saurons partager sa manière de s’y prendre. Et pour cause, cette bande d’osc qui s’est tristement illustrée sous la transition politique entend se servir du carré des martyrs pour assouvir ses basses besognes.

L’opinion devra se rappeler que le quotidien de ces organisations sous la transition était animé par la recherche sans limite de profit sur le dos des martyrs de l’insurrection populaire. Course effrénée à l’argent par tous les moyens, chantage, corruption, promotion de dessous de tables, scandale devant la presse ont été le quotidien de ces osc pendant la transition. Certaines de ces structures se sont vues épinglées par l’asce/lc dans le cadre de l’audit effectué sur la gestion du premier ministère sous Yacouba Isaac Zida.

La source de leurs financements ayant tarit avec la fin de la transition politique, ces ‘’professionnels de la société civile’’ semblent avoir trouvé une aubaine à travers la question CODER pour se refaire de l’ombre au soleil, mais malheureusement encore sur le dos des martyrs. Il est tout de même bizarre que pendant toute la transition ces organisations ne se soient pas donnés la moindre peine pour procéder à un dépôt de gerbe de fleurs dans le carré des martyrs au cimetière de Gounghin.

Et brusquement, elles se trouvent l’âme de patriote hors pair ce 20 avril 2017 en allant amuser la galerie au cimetière. Il est tout de même étonnant que toutes puissantes qu’elles étaient sous la transition, ces structures n’ont pas fait de la justice pour les martyrs en ce moment la priorité des priorités. La réponse se trouve dans le fait qu’elles étaient occupées à s’enrichir par tous les moyens, rétrocédant ainsi la cause des martyrs qu’ils prétendent porter aujourd’hui au second plan.

Apparemment le Président Roch Marc Christian Kaboré semble tomber dans leur piège. Si pour un oui ou un non, il ouvre grandement la porte du palais présidentiel Kosyam à ces opportunistes chercheurs de publicité sur le dos des martyrs, nous pensons que le Président n’a pas totalement cerné l’envergure de sa mission. Il ne s’agit pas uniquement que justice se fasse pour les martyrs, mais qu’à travers leurs sacrifices le peuple puisse avoir droit à la santé, au pain et à la liberté. Et s’enquiquiner avec cette horde d’osc, éloignera à coup sûr le Président du Faso de cette mission.

Aussi, les morts étant sacrés en Afrique surtout au Burkina Faso, il serait stupide de croire que les uns et les autres continueront à tirer des dividendes à tout vent du sacrifice des martyrs sous tous les prétextes fallacieux. La nature est ce qu’elle est et elle finit toujours par agir.

Notre conception de la réconciliation s’inscrit dans le triptyque prôné par l’ensemble des forces en présence au Burkina Faso : Vérité, Justice et réconciliation.
Faisons donc en sorte de ne pas laisser les marchands d’illusion utiliser les bonnes causes pour leurs projets mercantiles.

Ouagadougou, le 22 Avril 2017
Pour le Bureau exécutif National de l’association convergence Citoyenne et panafricaine (CCP)

Ousmane SO

(Secrétaire Général)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 juin à 19:55, par IB
    En réponse à : Politique : Le CCP s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

    lol. vendredi 20 avril et c’est 2 mois après que vous réagissez pour les condamner. hahaha. il faut arrêter cette comédie d’attaques contre Hervé Ouattara et compagnies, bien que je les aime pas, vous semblez être pires qu’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 07:51, par lagitateur
    En réponse à : Politique : Le CCP s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

    Vous dormiez ou bien vous étiez hors du pays ? C’est vous qui montrez que vous êtes situationnistes, vous qui attendez deux mois pour réagir à des faits dont les coupures de presse ont fini de disparaître au fond des toilettes. IB a raison, vous êtes "plus pires" que ceux que vous critiquez.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 09:33, par BURKINA NOUVO
    En réponse à : Politique : Le CCP s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

    Les OSC vous êtes les mêmes, masquées par des intérêts inavoués, parlant toujours au nom du peuple insurgé, conduites par des mains invisibles.
    Vous aurez du réagir à chaud, pas après la création d’un machin pour contrer les activités d’un autre machin.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 12:54, par Faso Kanu
    En réponse à : Politique : Le CCP s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

    Prrrrrrrrrr, vous n’avez même pas honte. Il faut vraiment être "sot" pour oser signer une pareille déclaration. Comment osez-vous dire que les autres sont des "ramassis" ? Et puis, vous ajoutez, "Il est tout de même bizarre que pendant toute la transition ces organisations ne se soient pas donnés la moindre peine pour procéder à un dépôt de gerbe de fleurs dans le carré des martyrs au cimetière de Gounghin". Est-ce que vous êtes réellement des burkinabè pour sortir de telles sornettes ? Vous venez de quelle planète ? Entre nous, est-ce que ce que la CODER aussi fait est normal ? Ils vont à Abidjan pour aller demander à notre bourreau de nous "pardonner". Les mêmes de la CODER (Gilbert N. Ouédraogo) ont été à la base de l’Insurrection ; ce sont eux encore qui sont parmi les avocats des membres du gouvernement Tiao. Vous ne trouvez pas que ça fait super-mélange de genres ? Ailleurs, ils ne vont même pas oser péter. Allez-y voir en Tunisie. Et puis, CCP, ou étiez-vous quand ceux que vous dénoncez aujourd’hui les actes ont fait fuir Blaise ? Pitié, calmez-vous et vous en sortirez grandis. Aw ka mê wa ? Gnam woma mi bii ??? Ngaw ! So ousmane, il faut quitter dans ça !

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin à 13:25, par lavipère
    En réponse à : Politique : Le CCP s’étonne du réveil soudain de certaines OSC

    le CCP s’étonne du réveil soudain de certaines osc
    C’est bizarre que c’est maintenant que vous vous étonnés. ou étiez vous tout ce temps passé ? ou bien c’est maintenant que vous avez touché votre commission ? Allez chercher du travail car cela ne vous amènera nul part.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés