Police : Un réseau de voleurs à mains armées démantelé

LEFASO.NET | Jude Kiénou (Stagiaire) • dimanche 11 juin 2017 à 17h37min

Le chef du service régional de la police judiciaire de Ouagadougou, Bonswindé Sankara, accompagné de deux représentants de la section communication de la police nationale, Isidore Sanou et Boureima Gansonré, ont fait cas du démantèlement d’un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les vols à mains armées. C’était au cours d’une conférence de presse ce samedi 10 juin 2017 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Police : Un réseau de voleurs à mains armées démantelé

Un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les vols à mains armées, opérant à Ouagadougou et ses zones périphériques a été démantelé par une unité spéciale de la police. Cette unité spéciale était composée des éléments de la police judiciaire, du commissariat de la police centrale et du commissariat de l’arrondissement de Baskuy.

En effet, c’est suite à l’agression mortelle du Commissaire de police de la ville de Sindou en permission à Ouagadougou par ces délinquants, que l’unité spéciale a été constituée. Grâce aux informations recueillies, la police a pu rapidement appréhender un des membres du réseau, Issa Sawadogo alias « Wari fatchè » (le père de l’argent, en langue dioula).

D’après le commissaire Bonswindé Sankara, le cerveau du groupe Issa Congo a été mortellement atteint d’une balle après une course-poursuite. Le réseau était constitué de six membres. Au total, deux sur les six membres ont été mis hors d’état de nuire.

Le mode opératoire des malfaiteurs

Les malfaiteurs opéraient tard dans la nuit et repéraient les personnes possédant des motocyclettes de grande valeur. A l’approche d’une rue isolée ou mal éclairée, ils passaient à l’acte.
Ils opéraient à l’aide d’armes blanches et d’armes à feu. Ils utilisaient les armes « Selon le degré de résistance de leur victime », a précisé le chef du service régional de la police judicaire de Ouagadougou.
L’ensemble du Butin était remis à des receleurs chargés de l’écoulement des biens volés. Au total, ce groupe a une dizaine de vols à son actif.

Les biens saisis au cours de l’enquête

Le démantèlement du réseau a permis de saisir neuf vélomoteurs, deux pistolets automatiques, onze puces de différents réseaux de téléphonies mobiles, un lot d’amulettes de gris-gris et un canif. Les biens ont déjà commencé à être restitués à leurs propriétaires. Bonswindé Sankara, après avoir affirmé que l’enquête est toujours en cours, à appelé « à la collaboration de tous pour retrouver les fuyards ».

Jude Kiénou (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés