Hackathon « Innovation médias » 2017 : C’est parti pour la compétition !

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • dimanche 11 juin 2017 à 17h00min

Le ministre en charge de la communication a procédé ce vendredi 9 juin 2017 à l’ouverture de la troisième édition du Hackathon « Innovation médias ». Une initiative de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) en partenariat avec le ministère du développement de l’économie numérique et des postes, et l’Institut panafricain d’études et de recherche sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hackathon « Innovation médias » 2017 : C’est parti pour la compétition !

Après Yaoundé en 2015 et Cotonou en 2016, Ouagadougou abrite la troisième édition du Hackathon sous le thème « Inventer les médias de demain ». Du 9 au 11 juin 2017, des jeunes venus de plusieurs pays d’Afrique de l’ouest et d’Afrique Centrale prendront part à la compétition. Ils seront par ailleurs formés par des mentors venus du Benin, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. L’objectif de ce Hackathon est de permettre aux jeunes journalistes, producteurs de contenus, développeurs, entrepreneurs, graphistes et designers d’inventer des produits et services audiovisuels innovants.

JPEG - 71.4 ko
Emmanuel Adjovi, responsable programme société de l’information à l’OIF

Pour Emmanuel Adjovi, responsable programme société de l’information à l’OIF, ce Hackathon est aussi une occasion pour ces jeunes d’apprendre à travailler ensemble et à « conjuguer leurs efforts pour favoriser la créativité, afin d’aboutir à des produits et des services innovants dans le domaine des médias. » Et ce d’autant plus que le domaine des médias connait aujourd’hui des changements fondamentaux avec internet. Il y a donc un besoin d’innovation continu afin d’inventer les médias de demain à partir d’aujourd’hui. Et pour Emmanuel Adjovi, rien de mieux que ce Hackathon qui réunit des jeunes talents sélectionnés dans plusieurs pays d’Afrique.

JPEG - 74.3 ko
Remis Fulgance Dandjinou, ministre en charge de la communication

Remis Fulgance Dandjinou, ministre en charge de la communication, président de la cérémonie a pour sa part salué l’initiative du Hackathon au regard des enjeux et des mutations observés dans les médias. « Les enjeux comme l’ont rappelé certains intervenants sont des enjeux de contenus, sont des enjeux culturels, sont aussi des enjeux économiques parce que la révolution à laquelle nous assistons au niveau des médias obligent qu’il y ait une plus grande synergie dans les différents médias, mais obligent également que nous ayons une logique qui soit une logique d’effectivité des acteurs. Aujourd’hui, les acteurs consomment essentiellement numérique, il faut donc que nos jeunes puissent créer des contenus, créer des applications pour avoir cette capacité d’innover et d’être en phase avec la nouvelle communication numérique que nous avons. »

A l’issue des trois jours de formation et de compétition, les trois meilleures productions recevront des prix allant de 3000 euros pour le premier, à 2000 euros pour le deuxième et à 1000 euros pour le troisième.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés