Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • vendredi 9 juin 2017 à 00h18min

Le Chef de file de l’opposition politique au Burkina-Faso (CFOP-BF) a animé, dans la matinée de ce jeudi, 8 juin 2017 au siège de l’institution à Ouagadougou, une conférence de presse pour porter son appréciation sur le projet de loi portant Code électoral. Au cours de cette sortie, l’opposition est également revenue sur l’agression dans la famille du président du CDP, Eddie Komboïgo.

Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

En effet, a expliqué le porte-parole, Zéphirin Diabré, par lettre en date du 7 décembre 2016, le ministre d’Etat, Simon Compaoré, alors en charge de l’administration territoriale, soumettait à l’opposition, un questionnaire portant sur des aspects très précis du code électoral, dans le cadre d’une démarche de relecture dudit code et ce, en prélude à une rencontre inclusive de discussions. « Alors que nous nous attendions à la convocation de cette rencontre annoncée, où des discussions auraient lieu avec toutes les composantes sur les divers points qui posent problème, c’est avec une grande surprise que nous avons reçu un projet de loi concocté par le gouvernement tout seul, dans le secret de ses laboratoires, sans n’y associer personne, contrairement à ce qu’il avait promis », a constaté le chef de file de l’opposition dans la déclaration liminaire.

Pour Zéphirin Diabré, cette manière relève d’un certain mépris que l’opposition ne peut nullement accepter. Mieux, cette démarche masque, de son avis, une intention malsaine. Il a également confié que l’opposition s’interroge sur l’opportunité de trancher cette question du code électoral, au moment même où le pays se dirige vers l’adoption d’une nouvelle Constitution qui, justement, balise certains points importants du code électoral.

Pour le CFOP-BF, le choix de procéder à une révision en profondeur du code électoral et le fait d’anticiper aussi l’adoption de l’avant-projet de constitution en utilisant certaines notions ou appellations entraînent d’ailleurs des incohérences. « Par exemple, le projet de code électoral parle de ‘’Cour constitutionnelle’’ prévue par le projet de constitution non encore adopté, alors qu’une telle Cour n’existe pas encore dans la Constitution en vigueur (qui doit être respectée en attendant, qui parle plutôt de Conseil constitutionnel », a illustré Zéphirin Diabré.

A en croire l’opposition, le « gros problème » que pose ce projet de loi est la remise en cause de certains acquis démocratiques, chèrement arrachés par le peuple burkinabè au nombre desquels, la volonté de suppression de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le transfert de ses prérogatives à l’administration ; le vote des Burkinabè de l’étranger sur lequel, le gouvernement du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) parle maintenant de le rendre effectif non pas en 2020, mais à partir de 2020.

Le troisième élément de cette remise en cause relevé est la suppression de la carte consulaire pour autoriser l’acte de naissance et les jugements supplétifs pour l’établissement et la révision des listes électorales. « Or, tout le monde sait qu’il s’agit-là de documents éminemment reproductibles à grande échelle par les maires MPP, donc source potentielle de fraude », a-t-il justifié avant de souligner qu’ « à ces éléments s’ajoutent des bizarreries, qui rendent le document inacceptable, et sur lesquelles l’opposition reviendra en temps opportun ».

Pour le CFOP-BF, il faut donc attendre l’adoption de la nouvelle Constitution pour ouvrir le débat sur un nouveau code électoral, en s’appuyant justement sur les dispositions de cette nouvelle Constitution. « S’il le faut, les imperfections que comporte le code électoral actuel peuvent être toilettées par une simple révision en attendant l’adoption de cette nouvelle Constitution. C’est du reste, l’exercice que le gouvernement avait annoncé dans sa lettre du 7 décembre 2016 », a souhaité Zéphirin Diabré, précisant que l’institution exige du gouvernement, le retrait pur et simple de son projet de loi et pour revenir à l’esprit de sa lettre du 7 décembre 2016. C’est pourquoi l’opposition appelle tous les démocrates, les organisations de la société civile, les organisations syndicales à se mobiliser contre « la forfaiture qui se prépare ».

Cette sortie a également été mise à profit pour revenir sur ce qu’elle (opposition) qualifie de « menaces qui pèsent sur la sécurité des opposants ». En effet, indique Zéphirin Diabré, « des incidents troubles ont lieu ces jours-ci qui motivent nos inquiétudes, parce qu’ils rappellent des méthodes que nous connaissons. Les filatures (le fait de suivre un individu, pour surveiller ses faits et gestes, ndlr) des opposants se multiplient, et s’ajoutent aux écoutes illégales de nos communications, chose avec laquelle nous avons déjà appris à vivre depuis longtemps. Mais, le summum est atteint avec les attaques à mains armées contre les domiciles des opposants, comme ce fut dernièrement le cas au domicile familial du président du CDP, Eddie Komboïgo ».

L’opposition exige toute la lumière sur ces agissements et confie qu’elle tiendra le gouvernement pour responsable de toute atteinte à l’intégrité physique d’un opposant. « Le Burkina est un pays de savane où on sait qui est qui et qui fait quoi ! », a emprunté le porte-parole de l’opposition, Zéphirin Diabré.

A ce stade, l’opposition demande à tous les Burkinabè de se tenir prêts pour répondre aux mots d’ordre qu’elle viendrait à lancer, non seulement au sujet du Code électoral, mais également pour « tous les manquements très graves aux principes de bonne gouvernance dont le pouvoir du MPP se rend coupable chaque jour qui passe ».


Lire aussi :

- Projet de code électoral : Un net recul démocratique, selon l’UPC

- Nouveau code électoral : Une initiative pire que la modification de l’article 37, selon le Cadre d’Expression Démocratique

- Avant-projet de code électoral : Le gouvernement invite les citoyens à enrichir le document


O.O.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 juin 2017 à 18:10, par Mafoi En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Boffffff......ces politiciens commencent à me fatiguer,tous pareils et c’est dommage

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin 2017 à 20:36, par Henriette kouassi En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Que veux tu ?Cela n’arrive pas qu’aux autres. C’est la methode employee contre l’article 37.Oui ou non ?Que Le Tout Puissant sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 02:27, par Aly Dao En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Je ne comprend comment le chef de file de l’opposition et la CODER ne sont pas capable d’hypothèses proche de la réalité sur ce projet de code électoral :
    Est-ce que l’actuel président de la CENI n’est-il pas gênant pour le MPP ?
    Si c’est réel, on doit craindre pour sa sécurité.
    L’actuel président de la CENI n’est pas à présenter pour la sincérité, homme avisé et réfléchi et ces qualité d’homme ne sont pas du goût du MPP.
    Sinon pourquoi confié la CENI à l’administration pour devenir la CENNI (Commission électoral non indépendante).

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 02:53, par NAABIGA En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Vraiment les politiciens nous fatiguent. L’opposition est sur la voie d’une mauvaise manière de mobilisation. Il faut savoir tirer les leçons. Sur 19 mairies le MPP a rafflé16 . Est une histoire de CENI ? Du reste si elle tient à cette structure c’est que c’est du propre. Les élections passées ne sont pas critiquables. Donc ce n’est pas une histoire de code électorale. Zeph a crié à la fraude puis est allé féliciter Rock après.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 04:18, par koanda En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Le MPP est égal au CDP donc l’incompétence et le marasme au sommet de l’Etat ne sont pas anodins, SONABEL inefficace, réseaux téléphoniques médiocres, la vie est chère, l’insécurité gagne du terrain.....malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 05:28, par sidwaya sorgho gomis En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Le MPP vise un double objectif avec ce projet de code électoral :

    1- Au cas où le projet ne passe pas le MPP se serait donné du répit en détournant un tant soit peu l’attention du peuple vers d’autres sujets de préoccupation que sa gouvernance actuelle qui sur les plans économique et social s’avère être une catastrophe,

    2-Au cas où le projet passe malgré les débats houleux que ça ne manquera pas de susciter, le MPP aurait fait un grand pas vers la victoire aux échéances électorales de 2020.

    Pour l’instant le 1er objectif est en passe d’être atteint : pendant quelques jours personne n’évoquera la chimère vendue aux Burkinabès sous l’appellation ambiguë de PNDES (tantôt Plan National de Développement Economique et Social tantôt Programme National de Développement Economique et Social).

    Quant au second objectif attendons de voir. il pourrait s’avérer être un saut périlleux.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin 2017 à 16:20, par oscar En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

      Gomis, tu as vu juste. Ce projet de code est une grosse diversion car ils savent que les Burkinabè sont amnésiques et sans
      coeur. Ils sont capables d’embrasser leur bourreau d’hier pour peu que ce dernier verse quelques larmes de crocodiles. Leur démission en 2014 en témoigne. Il suffit qu’on lève un faux lièvre et tout le monde se met à le poursuivre oubliant l’anaconda qui nous étouffe lentement.
      Mais je suis convaincu qu’ils ne sont pas assez cons pour brandir un code aussi con digne des premiers habitants de la terre. Cherchons bien, réfléchissons un peu, il y a anguille sous roche.
      ces gars sont entrain de préparer une grosse arnaque à quelque part, un gros coup.
      Mais s’il se révèle que j’ai tort, qu’ils sont vraiment au sérieux avec ce code et que c’est leur tout tout, alors nous sommes vraiment foutu
      car ces gars sont plus nuls que je le croyait.

      Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 05:44, par Gangobloh En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Comment se passent les élections dans les pays où la CNI n’existe pas ?? Grandissons un peu . Le Burkina d’aujourd’hui n’est plus le Burkina des années 1995 encore moins celui des années 1960, la Haute Volta. En 2020 , nous aurons un autre Burkina où les gens ne voteront plus sûrement avec le ventre mais avec la tête. Ils ne seront plus aussi manipulables comme aujourd’hui

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 05:57, par ngoonga En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Peuple du Burkina Faso aujourd’hui encore des politiciens en perte de légitimité veulent vs utiliser pour assouvir leurs fins. Rester vigilant et unie pour les valeurs qui ont guidé votre lutte. Ne composer pas avec ceux qui hier ont porté un mépris à notre peuple en voulant modifier l’art. 37. Ils veulent passer par la courte échelle et l’on doit comprendre que le marchandage est fini qu’on soit cailloux ou acier. point barre

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 06:56, par OUEDRAOGO ABDOUL DRAMANE En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Opposition je ne vous comprend pas.
    Le pouvoir vous remet un document et vous demande d’amender ; vous trouvez que le document pose de gros problèmes rejetez et proposez un autre.
    Si votre proposition n’est pris en compte faite le tapage médiatique et prenez le peuple à témoin.
    Je pense bien que le parti au pouvoir a reçu la caution du peuple sur la base d’un programme.
    Et absolument il faut qu’il respecte leur engagement vis à vis du peuple.
    Au finish si c’est pas bon il récolterons les pots casser.
    Laissez les faire leur boulot.
    On est fatigué maintenant..

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 08:01, par Ka En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Nous y voilà ! Depuis 2003 Salif Diallo poussait l’introverti Blaise Compaoré a instauré un pouvoir parlementaire qui était pour lui un moyen de tout contrôlé. Aujourd’hui ça sera une chose faite avec la suppression de la CENI. Il est temps que le peuple se réveille pour stopper les idées tordu d’un diviseur né. Notre problème au Burkina est la conception que nos dirigeants ont le pouvoir politique, on veut garder le pouvoir aussi longtemps que possible et même a vie, aussi l’exécutif en place va utiliser tous les moyens légaux et illégaux pour contrôler tous les autres acteurs de la vie politique et sociale y compris les syndicats rendant leur autonomie caduque. Tant que nos dirigeants politiques du jour instrumentaliseront nos syndicats, notre justice, toutes les institutions,et même supprimé la CENI, le pays sera encore dans les mains des vieux dictateurs aux cervelles brûlés. Nous devons dire non au pouvoir parlementaire en préparation, en refusant la suppression de la CENI.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 08:11, par bod En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    En ce qui concerne le code électoral, Zeph y va trop fort ! Pour l’instant le Gouvernement ne dispose que d’un draft qui du reste n’est pas encore adopté comme document de base pour l’élaboration du code qui ne saurait se faire d’ailleurs de façon sectaire. L’opposition a marqué son accord semble t il pour l’actualisation du code. Le Gouvernement se prépare et déjà Zeph crie au scandale ! Le Gouvernement et l’opposition doivent arrêter de nous offrir du cirque à longueur de journée. Les autres n’ont pas fait du cirque pour se développer ! Nous recommandons beaucoup plus de sérénité au niveau de l’opposition qui en a vraiment besoin.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 08:15, par sidsomde En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Mais bon sang ! le pays ne va pas passer le temps à crier et à marcher pour des intérêts personnels qu’on cache mal. Laissez les gens se mettre au travail dans la sérénité !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 08:30, par BURKINA NOUVO En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Merci au CFOB et à l’opposition pour votre vigilance. Si le Burkina n’avait pas une opposition forte pour contrer la forfaiture de ce nouveau ancien régime, les RSS allaient falsifier l’histoire de ce pays.
    A chaque fois qu’il s’agit d’un projet pour se défendre. Donc vous ne pouvez pas proposer quelque chose pour être amendée. On a vu le projet de lois visant les musulmans, celui visant les syndicats, c’est la catastrophe.
    Chers opposants, le seul espoir du Peuple, lancez rapidement le mot d’ordre pour qu’on balaie ce régime de trop.
    Si Roch n’ouvre pas bien ses yeux, il risque de ne pas atteindre 2020.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 08:44, par ggongoni En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Tudieu,pourquoi les propres amis et camarades de ROCK lui cherchent des problèmes ? Est ce que c’est vraiment le moment de créer des tensions inutiles dans le pays ?Incorrigibles ces gens

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 08:54, par sidsomde En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Mais bon sang ! le pays ne va pas passer le temps à crier et à marcher pour des intérêts personnels qu’on cache mal. Laissez les gens se mettre au travail dans la sérénité !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 09:24, par Bella En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Vous allez trop vite en besogne messieurs du CFOP ! le document n’est même pas encore un avant projet c’est un document draft qui n’a même encore reçu les amendements des cadres du ministère de l’administration.
    Est ce que réellement vous êtes ce que vous dites que vous êtes ? à savoir des gens qui aiment ce pays.
    C’est bon d’être dans son rôle d’opposant ,mais jugez les choses avec objectivisme et réalisme car ce n’est pas sûr que si vous étiez à la place des gouvernants aujourd’hui vous ferez mieux que ces gens là.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 10:22, par Badoi En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    « Le Burkina est un pays de savane où on sait qui est qui et qui fait quoi. Si vous savez déjà qui est qui et qui fait quoi pourquoi vous exigez une lumière encore. Il faut dénoncer les auteurs. D’ailleurs quel ennemi de Eddy au lieu de le chercher lui même va en vouloir à sa grande famille. Sa grande famille a fait quoi. Le coup peut être monté par vous aussi pour salir le nom des dirigeants. Vous tiendrez le gouvernement pour responsable sur ces agissements pourtant le gouvernement aussi peut vous tenir pour responsable Comme le burkina est un pays de savane comme vous le dites. Si vous vous jetez le cailloux, c’est simple allez y maudire les auteurs chez le moogho naaba et c’est tout. Que ça soit vous que ça soit l’autre parti. On est fatigué de vous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 10:24, par puff En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    C’est vraiment dommage pour le Pays. Une opposition sur la défensive à tout temps. Le gouvernement dit de montrer dans le document où est-ce que la CENI est supprimée. Dans le document, il est question d’une Autorité Administrative Indépendante. C’est du français j’espère !! Notre CENI n’est-elle pas une Autorité Administrative Indépendante ? Dans le document j’ai lu que le vote des burkinabé de l’étranger aura lieu à partir de 2020. L’opposition nous dit qu’il n’y a pas de vote de l’étranger ? Qui dit vrai ?
    Je pense que bcp qui critiquent n’ont pas lu le document. Mais, dans cette affaire aucune partie n’a raison à mon avis
    - L’opposition : Avez vous posez les questions d’éclaircissement et la réponse a été que ce n’est pas la CENI qui sera appelé ainsi avec sa institutionnalisation ? Cette réponse aurait été votre preuve palpable. Mais hélas, vous avez fait des accusations et tenter de remonter la population contre le gouvernement. Pourquoi ?
    - Au gouvernement : il faut reconnaître aussi qu’il a manqué cette réunion d’explication avec l’opposition. Oui, il faut toujours expliquer sinon sur clef USB combien vont-ils lire ? ils vont tous survoler le document et voila leur analyse plate servie au peuple !! il faut toujours concerter l’opposition par des réunions physiques, car vous lisez différemment entre les lignes parce que les objectifs sont différents. Vous (gouvernement) voulez restez au pouvoir, mais l’opposition veut vous remplacer ! Donc vous n’aurez jamais la même compréhension des textes. Il faut expliquer, ça y va de la stabilité du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 10:25, par Damis En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    On est maintenant fatigué de vous, opposants hypocrites. Les honnêtes citoyens ne cherchent que la tranquillité pour travailler et développer l’économie. Vous, votre objectif actuel, c’est comment faire pour que rien n’aille bien, cherchant à chambouler le pays.
    D’abord dans le document tous les points que vous citez n’apparaissent nulle part. Ensuite, la conférence de presse du gouvernement vient dépeindre la situation en nous éclairant la lanterne. ça laisse clairement voir que vous cherchez la moindre occasion pour conduire le Burkina dans le chaos. Pourquoi cette malhonnêté ? Les burkinabé vous ont fait quoi ? On ne vous le pardonnera pas si vous continuer dans cette dynamique. Surtout toi ZEPH qui est coalisé avec les forces du mal pour coûte que coûte renverser par tous les moyens le pouvoir en place. C’est vraiment dommage qu’un gars comme Zeph transforme de la sorte alors que beaucoup croyaient en vous. Tu es entrain d’aller à la dérive et on ne comprend plus rien. En tout cas prépare toi pour assumer ta propre mort politiquement car avec cette manière de te conduire, cela arrivera très bientôt.
    A bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 11:04, par souobou boalidi En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    mon cher quitte dans sa, à travers tes écrits,l’ont sait que tu es Mpp %. crois-tu être plus malin que le peuple. waid and see ! réponse à l’internaut n°4

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 11:22, par SIDNABA En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Burkinabè vous n’avez rien vu encore. Je vous ai dit que ce ZEPH est pire que ce ROCKO. Voyez un présidentiable manipulé par les anciens du CDP et de l’ADF/RDA. Tout ce qu’il a dit n’est que mensonge éhonté pour avoir le soutien de la population sauf moi en tout cas.
    Ce Monsieur ne peut pas diriger ce pays car très manipulable. On vous donne un texte en confection pour amendement et vous sortez dans télé, radio Burkina, RFI, BBC, etc. pour crier qu’on veut supprimer la CENI, refuser le vote des Burkinabè à l’étranger, etc.
    C’est un mensonge irresponsable et personnellement je déteste cela.Un intellectuel ne doit aucunement se comporter comme cela comme un vendeur d’épicerie. Il faut qu’un jeune politique ose prendre ses responsabilités et balayer tous ces hommes politiques irresponsables qui cherchent le pouvoir pour manger. C’est triste.

    Répondre à ce message

    • Le 9 juin 2017 à 13:21, par RDC En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

      Et pourtant vous continuer de vous faire du mal. ZEPH sera le meilleur Président du Burkina après Thomas SANKARA.
      C’est le seul qui nous fait rêver. Sans ZEPH aujourd’hui, sans opposition forte. Et nous n’avons que nous yeux pour pleurer.
      Pourquoi faire de mauvaises propositions à chaque fois et sortir comme des enfants mentir qu’il s’agit de projets ?
      Quittez dans ça les hypocrites !

      Répondre à ce message

      • Le 9 juin 2017 à 15:21, par SIDNABA En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

        Internaute RDC tu feras mieux d’aller en RDC avec ZEPH car au Burkina il ne pourra pas nous gouverner. Désolé de te décevoir mais c’est la vérité. Rendez vous dans 05ans et on verra. Ton ZEPH qui est manipulé par des gens tapis dans l’ombre ne peut mieux gouverner que le ROCKO. Je ne suis pas un militant du MPP et n’a pas voté le ROCKO mais suis un observateur très avisé sur les hommes d’Etat. Tahirou Barry est même mieux que ZEPH en poigne politique. Pour exemple, la crise au PAREN a été géré sans exclusion de militants contestataires preuve que ce jeune peut rassembler en commençant par sa famille politique. Ce n’est pas le cas pour ZEPH qui a peur des militants UPC contestataires du "Chef" et mieux que lui intellectuellement et politiquement. Mr BARRY est un homme d’Etat qui peut gouverner sans influence. Il doit adorer les militants "béni oui, oui chef". Bref ! ZEPH a envoyé ce Burkina au PAS et il insulte aujourd’hui ses anciens camarades qui essayent de redresser le mal fait. Il avait été influencé par les institutions de Brettons Woods (FMI et Banque mondiale). Rappelez vous des programmes de lutte contre la pauvreté et la misère depuis 1994 (CNLP 1 et 2 ; PPTE1 et 2 ; SCADD 1 et 2 ; etc.). Aujourd’hui ZEPH dit que c’est les ROCKO ; Salif Diallo ; Paul Kaba Tiéba etc.qui sont incapables oubliant son passé pas si lointain. Il ne peut aucunement dupé tout le peuple Burkiabè car beaucoup étaient majeurs à cette époque comme moi.
        A bon entendeur, salut !

        Répondre à ce message

    • Le 9 juin 2017 à 14:21, par nabasid En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

      Mon ami Sidnaba. Revoyez vous-même votre intervention à tête reposée. Vous constatez qu’elle est décousue, allant dans tous les sens, avec des déclarations arbitraires ! Votre problème c’est quoi au juste ? Pourquoi vous-même ne prendrez pas vos responsabilités et voudrez qu’un autre la prenne ? Soyons constructif !

      Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 12:07, par pifo En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Avec cette frébilité cette opposition commence à m’inquiéter . Prenez le temps de lire toutes les propositions faites avant de réagir. Préparez vos équipes aux discussions au lieu de tout rejeter à tout moment.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 14:44, par Sage En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Vraiment, ces politiciens nous fatiguent.
    Et puis je ne comprends pas le MPP. Si vous voulez quelque chose et vous voulez consulter les "opposants" (je ne parle pas de ceux qui s’opposent juste parce qu’on les a pas appelé comme mon ami "Central Mossi du Musulman Plateau "excusez moi pour la combinaison), proposez juste le contraire de ce que vous voulez ; ils rejetterons pour venir vers ce que vous voulez. Je ne suis pas "Policitien", mais j’ai l’impression qu’au Faso, Opposant veut dire, celui qui rejette systématiquement les propositions de ceux qui sont aux affaires.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 14:50, par madyganame@yahoo.be En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Ce monsieur opposant, incapable de mobiliser des militants au sein de la population, invente des moyens pour dénigrer le pouvoir. les masses sont conscientes des résultats obtenus par le MPP. Mais comme on ne peut réveiller quelqu’un qui ne dore pas, que l’UPC continu alors de naviguer dans le désert.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 15:18, par Jean Gabriel Yaméogo En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Merci au CFOP de cet éclairage limpide apporté au peuple. Vraiment, le MPP veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Faut-il vous rappeler les motifs qui ont fait prendre la poudre d’escampette à vos illustres devanciers ? Sachez que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Si vous continuez à jouer à ce petit jeu, vous risquez de subir les mêmes foudres du peuples. De plus, vous êtes avertis donc votre faute serait plus gravissime. Cessez de vous moquer du peuple et travaillez à sortir le Burkina de l’ornière. Quand PKT claironne "le Burkina is back" cela fait sourire ou pleurer plutôt. Quand le secteur de la santé végète à son plus bas niveau (manque de médicaments essentiels dans les structures sanitaires et même dans les pharmacies, pannes de scanners, de radio, d’appareils de dialyse, de groupes électrogènes empêchant les interventions chirurgicales, coupures plus qu’intempestives de courant etc. ). En quoi peut-on affirmer que le Burkina is back ?

    Et c’est après une visite à Yalgado où le PM a touché du doigt les dures réalités de notre CHU, suite aux KO infligés à nos braves Docteurs, que le Conseil des Ministres en sa séance du mercredi 7 juin 2017 prend la décision de commander des voitures ministérielles ! De qui se moque-t-on ? Cette mesure devait être différée, le temps que le front social se calme et des mesures vigoureuses soient prises pour calmer les acteurs de la santé, ne serait-ce que par décence. Que nenni ! Au MPP, les chiens aboient et la caravane passe !

    Pour en revenir à la forfaiture qui se trame avec le tripatouillage annoncé du code électoral, sachez que si le vote de la diaspora venait à être une nouvelle rejeté aux calendes grecques, cela signifierait aussi la fin du mandat de RMCK et de ses sbires. le peuple burkinabé prendrait une fois de plus ses responsabilités et vous indiqueront la porte de sortie.

    Trop c’est trop ! An lara na sara ! Basta ! A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 15:32, par yves En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    pardon mes chers amis.j’ai écouté les OSC, les opposants, le gouvernement et les commentaires sur les réseaux sociaux.
    je cherche en vain le projet du code électoral pour le lire.
    SVP. dites moi comment l’avoir pour lire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 15:49, par L’Oeil du Peuple En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    On comprend maintenant qui semait les troubles au sein du Grand CDP.Les habitudes sont des secondes natures.Ce sont les mêmes qui semaient les troubles en étant au CDP qui ont repris du service lorsqu’ils crée le MPP.On les connait.Ce sont eux qui manigançaient en étant au CDP.Je ne comprends pas pourquoi ces gens aiment que le pays soit à feu et à sang ;ils n’aiment pas la ni la paix ni la quiétude.Qu’est-ce que le code électoral vient faire encore dans cette histoire alors qu’on n’a pas encore fini d’élaborer et d’adopter la nouvelle constitution.Le code électoral n’est pas une priorité pour les BURKINABÈ.Ce que les Burkinabè veulent que l’économie bouge,et que les finances circulent ;avoir à boire et à manger trois fois par jour.Vous êtes là depuis 18 mois et si on veut ajouter les 27 ans,donc cela fera 28 ans 6 mois que vous êtes là et rien ne bouge.Occupez-vous de ça d’abord que de vouloir semer des troubles dans le pays.Trop c’est trop.On est fatigué de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 17:29, par Alerte En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Il existe des gens qui ont opté comme mode opératoire ,de créer des situations de crise socio-économique généralisée au Burkina dans le but de révolter les populations pour espérer une seconde insurrection supposée leur servir de raccourcis pour renverser le président Roch Kaboré et accéder à la présidence du Faso. Les incendies multiples, La hausse des prix des produits de grande consommation,, des actes terroristes et autres ,relèvent de cette stratégie diabolique. Le réveil subite d’OSC par des conférences de presse, des sorties sur le terrain pour accabler le gouvernement, démontre qu’elles sont manipulées politiquement par ceux pour qui, l’insurrection est devenue un moyen rapide d’accession au pouvoir. Des OSC qui étaient très actives sous la transition en 2015 et qui recevaient de gros moyens financiers pour agiter la foule étaient devenues ensuite courant 2016 des boucs émissaires de certains de leurs bailleurs de fonds. Mais le temps de la discorde semble être passé et des OSC indésirables sont vite devenues fréquentables avec des moyens financiers pour s’organiser. Les citoyens doivent rester vigilants pour éviter la politique dictatoriale de la courte échelle. Que ceux qui nourrissent des ambitions présidentielles se dévoilent clairement et attendent 2020 pour se prêter aux suffrages universels si réellement ils sont convaincus de leur popularité. Certaines OSC manipulées par un clan diabolique du pouvoir, font semblant d’être proches de l’opposition(CFOP) qu’elles espionnent et visent tactiquement la chute du président Kaboré pour permettre à leur mentor d’arriver à la présidence, même si c’est sur des fauteuils roulants à l’instar de Boutéflika. Des lois liberticides contre les droits de grève des syndicats, le tripatouillage du code électoral constituent également des moyens de dictature pour ce clan diabolique dans le but de son ascension à la présidence par tous les moyens. Roch ne pourra même pas être candidat en 2020 car, le clan va créer des intrigues pour qu’il ne soit pas désigné candidat. A moins qu’il se mette sous la bannière d’un autre parti. Voilà la réalité que les citoyens doivent comprendre pour savoir que tous les malheurs actuels du pays proviennent de ce clan de la pensée unique et des violences en politique.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin 2017 à 21:52, par Conscience noire En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Où peut-on avoir ce document ? Pour pouvoir l’enrichir, il faut pouvoir s’en approprier. Communiqué bizarre puisqu’il demande de faire des amendements par rapport à un document qu’il ne disponibilise pas : aucun document annexe, aucun lien de site à visiter pour éventuel téléchargement, aucune adresse physique (tel ministère, telle direction...) où on peut aller le récupérer... Insolite quand même hein.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin 2017 à 06:52, par Yobi En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Vous savez, le bois mort a beau durer dans l’eau, il ne deviendra jamais caïman. Ces gens là ne vont jamais changer. Il faut que le peuple burkinabè se lève pour siffler la fin de la récréation. Et cela ne me surprend pas quand on a un ministre instituteur certifié ; que peut-il proposer de bon ? Comment comprendre qu’on veuille élaborer un texte qui régit les élections sans associer intimement la CENI ? Et c’est ce qu’ils ont fait pour la reprise des élections municipales en introduisant des notions qui n’existent nulle part dans le code électoral comme "élections partielles et complémentaires".

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin 2017 à 15:22, par Abas En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

      Quoi ? Yobi, vous vous moquez des instituteurs certifiés qui pour vous ne sont pas dignes d’être ministres. Parce que vous croyez que bien gouverner un pays, une administration ou un service dépend uniquement d’un niveau de diplômes ? Ce complexe lamentable va nous achever dans ce pays. Comment ? Une personne serait incapable de proposer quelque chose de bien parce qu’il est instituteur certifié, selon vous. Heureusement qu’il y a eu des instituteurs pour que vous sachiez lire et écrire pour nous pondre cette injure à l’endroit du corps enseignant. Vous croyez que l’intelligence se mesure au nombre d’années passées dans une fac et au bac +20 auréolé de grands doctorats ? Devenons tous des docteurs d’État (bac+20) et nous verrons si c’est seulement cela qui va développer notre pays. Pitoyable !
      Alors, si je m’en tiens à votre thèse, mon grand-père paysan était sûrement plus bête que nos grands "intellectuels" parce que paysan. Arrêtez dire de tels âneries à la face du monde. On nous lit partout et ça fait honte pour le pays. Sortez de votre complexe. Pitoyable !

      Répondre à ce message

  • Le 18 juin 2017 à 17:46, par Ka En réponse à : Projet de code électoral : L’opposition appelle à la mobilisation contre « la forfaiture qui se prépare »

    Ce que je ne comprends pas entre IBK et Roch Kaboré, c’est qui est plus intelligent que l’autre ? Vous ‘êtes arrivé au pouvoir avec des institutions et des CENIS qui vous ont donné les fauteuils présidentiels, pourquoi chercher la colère de vos peuples en voulant les changer ? Je me demande souvent qu’entre l’animal et l’homme, quel est différence ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés