Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Enseignement supérieur public : Les œuvres universitaires ont reçu deux ambulances

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (stagiaire) • jeudi 8 juin 2017 à 00h09min
Enseignement supérieur public : Les œuvres universitaires ont reçu deux ambulances

Le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) a reçu deux ambulances ce mardi 06 juin 2017. Ces ambulances déjà équipées sont le fruit de la coopération entre le Burkina Faso et la Banque islamique de développement. La cérémonie de remise a lieu dans les locaux du siège du CENOU Ouaga, sous la présidence du ministre en charge de l’enseignement supérieur.

Quatre-vingt-six millions cinq cents vingt mille FCFA, c’est le coût total des deux ambulances que le CENOU a reçues comme don ce mardi 06 juin 2017. En effet, ces ambulances sont déjà équipées permettant de donner les premiers soins aux malades.

De l’avis du ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maiga, ces ambulances aideront à répondre aux questions liées aux transferts des malades. Il dit être également content parce que les attentes des étudiants commencent à trouver des solutions. Pour ce faire, Monsieur Maiga a demandé aux étudiants de faire un bon usage de ces ambulances et qu’elles soient au service de la santé des étudiants et que des générations puissent en bénéficier.

Le délégué général de la cité Kossodo, porte-parole des étudiants, a quant à lui remercié le ministre, les donateurs et le CENOU pour l’action salvatrice mettant fin aux cauchemars des étudiants dans les cités universitaires.

Bien que ces ambulances viennent soulager les étudiants, il en reste encore d’autres préoccupations, a souligné le délégué général. C’est à cet effet qu’il a demandé au ministre de se pencher sur les autres questions qui ont fait l’objet de leur plateforme revendicative. A savoir, la question des bus, de la réfection des cités universitaires, d’un camion vidangeur, etc. A ces sollicitations, le ministre a indiqué qu’il est en train de voir au cas par cas, ce qui peut être apporté comme solution rapide en fonction des priorités. Et par la suite, les autres préoccupations trouveront des solutions dans l’avenir, a-t-il ajouté.

De ce don, une ambulance ira à la Direction générale du CENOU Ouaga et une autre à celle de Bobo-Dioulasso. Un partage qui répond au besoin de servir le plus grand nombre d’étudiants.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Reprise du travail des greffiers : « Les négociations connaissent des avancées », selon le syndicat
Mouvement d’humeur des transporteurs des poids lourds : La police nationale les invite « à reprendre convenablement le service dans le respect des textes en vigueur »
Suspension de la rencontre gouvernement-syndicats : La réaction du gouvernement
Défenseurs des droits humains : « On demande seulement l’application des textes », plaide Florance Ouattara
Education : La CNSE lève son mot d’ordre
Fonction publique : Les contrôleurs et inspecteurs du travail accusent le ministre de les mépriser
Région du Centre-Est : La Maison de l’entreprise ouvre deux centres de facilitation des actes de construire
Sécurité routière : Le port du casque, un geste qui sauve
Ouagadougou : Un projet pour améliorer la mobilité urbaine
Postes de péage : La grève des agents suspendue
Dialogue social : Gouvernement et syndicats se séparent en queue de poisson
Blocage des sorties de Ouagadougou par les poids lourds : La mairie s’explique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés