Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

LEFASO.NET | Par Nicole OUEDRAOGO • jeudi 8 juin 2017 à 00h20min

Le conseil des ministres de ce mercredi 7 juin, s’est tenu sous une délégation spéciale, en l’absence du président du Faso, en visite en Egypte. Durant cette séance, le conseil a essentiellement abordé des communications orales, traité des questions d’actualité dans les différents ministères et pris des directives de la part du premier ministre, sur la gestion de ces départements.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

Au titre du ministère des finances, le conseil a adopté un rapport pour l’acquisition de véhicules. Selon le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulguance Dandjinou, près de 1700 véhicules ont été reformés au niveau du patrimoine de l’Etat. « Nous sommes dans une situation où certains acteurs, notamment certains présidents d’institutions, gouverneurs et administrations, rien que pour des problèmes de mobylettes, se trouvent dans des difficultés pour exercer le travail » a-t-il noté.
C’est ainsi que le conseil a marqué son accord sur deux éléments à ce sujet. Il s’agit notamment du coût qui sera réparti sur deux budgets : 2017 et 2018. Le second point est relatif à la qualité de l’entretien.

« Les contrats qui devront être passés devront inclure l’entretien de ces véhicules par les concessionnaires qui vont les livrer pour éviter d’avoir des véhicules sur cale après quelques mois d’utilisation », a souligné le ministre de la communication. A l’en croire, les besoins seront satisfaits en fonction de l’évaluation réelle de la situation. « Nous avons pris un certain nombre de garanties pour éviter qu’on puisse dire qu’il s’agit d’une dépense de prestige » a-t-il lancé.

Au titre du département de l’enseignement supérieur, le conseil a adopté un rapport relatif à l’absorption des retards et des chevauchements d’années académiques dans les universités publiques. Selon Rémis Fulguance Dandjinou, le premier ministre s’est engagé à ce qu’un certain nombre d’efforts soient faits pour entamer le processus de résorption de cet élément dès la prochaine rentrée. A cet effet, le ministre en charge de la question a déjà poursuivi les démarches, fait un certain nombre de rencontres dans les universités et à la suite des différentes rencontres, il a été arrêté courant juillet 2017, une rencontre à Ouagadougou en vue de définir de façon très claire, le chronogramme à mettre en œuvre et les engagements à prendre par les différents acteurs .

L’objectif étant de constater dès cette rentrée, la mise en œuvre de cette absorption des retards. Et le ministre de la communication de souligner que l’Etat a des engagements à respecter, en l’occurrence, la connectivité dans les universités, les voies d’accès, la question de l’eau, du Centre national des œuvres universitaires (CENOU). Ce sont selon lui, des préoccupations qui seront prises en compte au cours de la dite rencontre.

Le conseil des ministres est revenu sur la visite du premier ministre à l’hôpital Yalgado et a signifié de nouveau, la volonté du gouvernement de régler définitivement les difficultés de l’hôpital. Le conseil s’est par ailleurs réjoui de la levée du mot d’ordre de grève des agents des péages ce 7 juin 2017. « Nous voulons les féliciter pour cette initiative qui permet d’asseoir le dialogue et de trouver des solutions aux problèmes posés », a conclu le ministre de la communication.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 juin à 01:27, par le minutieux
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Drôle de façon de passer un contrat !!!! Absence de montant, pas de commanditaires, aucun délai de livraison. C’est quand même curieux. Que veut on cacher derrière ce rapport relatif à l’acquisition de véhicules pour l’État ? Et que dire de l’opportunité de cette opération ? Au regard du malaise sociale actuelle, il faut purement et simplement rapporter cette opération

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 03:01, par Amadoum
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Si a votre niveau vous pensez que certains Burkinabe penseront que l’achat de ces vehicules est une depense de prestige, peut etre que c’en est une.
    Le president Sankara se deplacait en Renault 5 sans air conditionne et avait pris le soin de remplacer les vehcules du parc automobile de l’etat par des Renault 5. Je les revois encore, lui, le commandant Lingani, le capitaine Zongo dans leur treillis bien fait.

    Le president Sankara voyait la voiture comme un moyen de transport, pas plus ni moins. Mais avec nos dirigeants d’aujourd’hui qui ont des 4X4 personnels avec air conditionne et hautement informatises, comment leur demander de consentir un sacrifice et rouler dans des peites cylindree sans air conditione ? Le president Sankara ne pensait pas non plus a ce que diraient les BLANCS (le president Mitterand l’a appris a ses depens) . Il etait modeste et vivait selon les moyens du pays. Il n’etait nullement complexe.

    Monsieur le premier ministre, les grandes decisions sur l’avenir du pays ne se prennent pas a des moments pleins d’emotion ou sous l’effet du choc. Vous etiez alle l’Hopital Yalgado Ouedraogo (HYO) pour resoudre un probleme precis auquel vous auriez pu vous cantonner, sans probleme. Quant aux difficultes de l’HYO, elles ne peuvent pas etre et ne seront pas resolues definitivement, a la suite de la seule visite que vopus avez faite. Une fois de plus, vous faites des promesses pour la resolution d’un probleme important et complexe sous le choc du moment, sans donner de delais.

    Je vous donne toujours le benefice du temps, mais suis lentement et surement en train de vous voir glisser vers le terrain de jeu des populistes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 03:46, par Poko
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Pendant ce temps, il n’y a pas 188 millions pour réparer le scanner de l’Hôpital Yalgado. Pendant ce temps les morts sont pris en otage parce que notre hôpital national de référence n’a pas les moyens pour réparer le scanner de seconde main acheté à prix d’or grâce à une facture gonflée à l’excès. Le prix de la maintenance a été empoché par quelqu’un. Maintenant, médecins et parents de malades se livrent un Kung Fu de dépit et d’impuissance. Pourtant, tôt ou tard, chacun de nous aura besoin de ce foutu scanner pour ne pas mourir des maladies cachées qui nous rongent nos foies, nos coeurs, nos poumons à cause de notre boulimie, cupidité, égoïsme et méchanceté. Il y a la mort subite avant l’évacuation en France ou au Maroc ou en Tunisie quand on ne peut pas diagnostiquer le mal pour stabiliser le malade pour qu’il puisse prendre l’avion. L’argent ne pourra jamais payer une vie humaine. Le parc de scanners à l’hopital n’est pas non plus un luxe, mais une nécessité vitale. Qui a vendu et qui a acheté les 1650 véhicules de l’Etat qui ont été déclassés ?. Et après, il ne veut pas qu’on parle de luxe. Apprends à respecter les gens Remy.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:32, par Pitié pour nos impôts
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    ...pour éviter d’avoir des véhicules sur cale après quelques mois d’utilisation". La messe est dite avec cette petite phrase de la mauvaise gouvernance au sein de l’état ! Avec les 1700 véhicules réformés, on doit pouvoir en remettre à neuf la moitié avec les pièces des autres. Mais, on préfère réformer c’est-à-dire brader pour que les fonctionnaires se les achètent pour une bouchée de pains.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:36, par oscar
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    En ce qui concerne l’acquisition des vehicules, est-il vraiment urgent d’acheter autant de vehicules ? cela est belle et bien une dépense de prestige. Le PM revient de Yalgado ou un appareil est en panne la-bas, que nenni, aucune mesure. Imaginons un vehicule sur cale à batié, comment comptez-vous l’apporter au CCVA afin de certifier qu’il est hors d’usage ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:58, par kwiliga
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    "Nous avons pris un certain nombre de garanties pour éviter qu’on puisse dire qu’il s’agit d’une dépense de prestige" Ah, merci beaucoup, mais lesquelles ?
    Et puis, que les services de l’état aient nécessairement besoin de véhicules pour assurer aux populations un service de qualité, cela, on peut tout à fait l’entendre, ça parait même une évidence.
    Par contre, que ces mêmes véhicules nous doublent à des vitesses effrayantes, sur route comme sur piste, sans aucune prise en compte, ni de la consommation excessive, ni de l’usure prématurée que cela implique (sans parler de la prise de risque pour tous les usagers), ça, c’est très dérangeant.
    Que l’on retrouve ces mêmes véhicules, en soirée, éventuellement le dimanche, devant tel ou tel maquis, grilleur,... cela, c’est extrêmement dérangeant.
    Donc, des véhicules neufs, d’accord, un entretien assuré par le concessionnaire, d’accord, mais une sensibilisation des agents qui les utilisent (avec une carotte et un bâton) me parait une priorité.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:25, par LE SAGE
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Mme le Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, s’il y a l’argent pour payer les V8, faites l’effort pour payer les dettes des gens qui dorment à la DAF depuis des mois. Autant vous avez besoin des v8 pour s’exhiber, autant nous avons besoin de cet argent pour survivre.
    Voici des foutaises que vous faites à la population de nouveau. Le Peuple n’arrive pas à comprendre qu’il y a l’argent dans ce pays et vous trouvez le plaisir de mettre tout le monde en difficultés.
    Quittez dans ça !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:26, par bebanwfu
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    acquérir de nouveaux véhicules est une bonne chose, cependant il faut nous faire l’état du parc automobile et les besoins exprimés par les différents ministères. Cela ne sert à rien d’acheter de nouveaux véhicules pour les mettre sur cale pour défaut de batterie et le revendre à vil prix. Il s’agit là d’une mauvaise gestion du parc qu’il faut régler urgemment car les mêmes causes produisent les mêmes effets. on attend de voir la répartition et la gestion du parc.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:27, par HIEN
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Mon oeil. 1700 véhicules ! Vous aussi ! Changez un peu. Les burkinabè souffrent de manque d’eau, d’infrastructures sanitaires et scolaires

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:30, par Anonyme
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Et pourtant !!!

    Des agents de santé ont été agressés suite au décès d’un jeune à Yalgado.

    Ce jeune aurait été transféré à Yalgado, parce qu’il y a eu coupure de courant l’hôpital du 30. Autrement dit, dans ce grand hôpital, il n’y a pas groupe électrogène digne de ce nom, qui permettrait à l’institution de fonctionner de façon autonome en cas de délestage par la Sonabel.

    Le jeune est mort faute de soins, parce que le scanner de Yalgado est défaillant. Juste pour 192 millions de francs CFA. Une broutille lorsqu’on sait que certains de vos véhicules coûtent 70 millions pièce.

    On préfère acheter de gros bolides pour des inaugurateurs de chrysanthèmes, plutôt que de doter nos infrastructures hospitalières du strict minimum.

    Monsieur le Ministre, un groupe électrogène, un scanner ne sont plus des objets de luxe dans un hôpital du 21 ème siècle !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:44, par le paysan noir
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    cher journaliste pour ma part, votre titre ne correspond pas avec le contenu de votre ecrit. quand je cliquais sur votre titre je m’attendais a lire une analyse sur les propos du ministre"il ne s’agit pas d’une dépense de prestige" et une description du parc automobile et non pas lire des informations sur la visite du premier ministre a yalgado, sur les problèmes de l’université......

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 09:19, par HAKIKA
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    C’est bel et bien une dépense de prestige. Avons-nous un gouvernement responsable ?
    Regardez le seul ministère de l’éducation qui cumule des dettes colossales à ce jour impayées et vous me donnerez raison. A moins que l’éducation des enfants ne soit pas une priorité dans ce pays.
    Les vacations nos payés, les frais de scolarité non payés aux établissements conventionnés. Les exemples sont nombreux.
    Hey, Payez vos dettes avant de vous lancer dans des dépenses de prestige qui vont engloutir des milliards juste pour "encore vous sucrer". On n’a vraiment pas besoin de ça. Rock cautionne-t-il cette façon de faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:24, par Dalay Lama
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Plus d’un millier de véhicules à acquérir par l’Etat !!! A bah ! C’est le deal de qui ça encore ? Dans un pays comme le Rwanda, qui est souvent cité en exemple en Afrique en matière de bonne gouvernance économique (et dont les dirigeants eux-mêmes disent s’être inspirés de l’exemple de la gouvernance économique de Thomas SANKARA), mis à part le Président de la République, le Premier Ministre, le PN, tous les autres ministres, DG et autres officiels de l’administration publique n’ont que des indemnités de déplacement et je vous assurent que pas une seule personne ne vient en retard au service. Acheter plus d’un millier de véhicules à plusieurs dizaines de milliards au moment où des milliers d’écoles sont toujours sous paillotes, au moment où des besoins en infrastructures sanitaires pour le peuple s’estiment en centaines de CSPS et autres, au moment où il y a des besoins en dizaines d’amphithéâtres pour les étudiants à satisfaire..... Allons seulement.... Il s’agit bien d’une dépense de prestige, l’achat de ces véhicules. Pour le peuple, un parc de scanner vaut 10 fois mieux qu’un parc de véhicules. Encore une fois, allons seulement....

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:29, par Passakziri
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Tout est question de priorités ;
    1700 véhicules du parc automobile semblent être une priorité du Gouvernement Thiéba. Pour le bon fonctionnement des Services ? Mais 1700 véhicules, si ca coûte 10 Millions par únité, nous en sommes à 17 Milliards pour un pays comme le Faso. Allons seulement.
    A y voir de près il pourrait avoir même trop de véhicules qui circulent au Niveau de l’état actuellement parce que tout pétit directeur nommé dans un poste aussi improductif qu’insensé soit-il se voit attribuer une 4X4 climatisée et pas modeste en consommation de carburant. Pourquoi ne pas centraliser le parking automobile à quelques niveaux pour permettre l’itulisation de ces véhicules par plusieurs Services ? Par exemple en province , pourquoi les DR et directeurs provinciaux des differents ministères ne pourraient-ils pas se servir des mêmes véhicules . Ca renforcerait même le sens de la planification , de l’organisation à ces niveaux.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:32, par Brancardier sous-équipé
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Vendre aux enchères des véhicules en 2016 pour, a-t-on dit, diminuer le train de vie de l’Etat et se rendre compte en 2017 qu’il faut en acheter de neufs parce que depuis cette même vente il y’en a plus suffisamment !!! Quelle incohérence ? Dans la même logique on verra si aux prochains conseils de ministres le premier ministre qui est allé constater le manque de matériel à Yalgado passera commande urgente pour doter les CSPS, CM, CMA, CHU, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:39, par paysannoir
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Je pense que ce pouvoir a décidé de narguer le peuple. On verra. La patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:47, par Danton
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    C’est incroyable ce qui se passe actuellement au burkina Faso ! Comment pouvez-vous faire une telle chose ?Vous avez vendu en 2016 pouir en racheter en 2017 ? Burkinabé, ce gouvernement vampirique nous viole. Et dire que nous avons cru que ce serait mieux qu’avant. C’est pire, walai. Il faut une VRAIE INSURRECTION dans les esprits. Vive le Burkina Faso ! Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:20, par sountogo
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    plusieurs milliards pour le confort de quelques individus, c’est une dépense mouta mouta juste pour renflouer les caisses du parti après une élection.c’est vrai que les périodes ne sont pas les mêmes mais sous le CNR, ils ont fait un travail très remarquable avec des camicos et actuellement le seul DG a 3 véhicules de fonction dont une 4x4 à plus de 60millions pour que ce même DG détourne plus 400 millions de nos francs sans être puni. Il est indéniable qu’il faut améliorer les conditions de travail des agents, il faut aussi que chacun prenne conscience.
    Aimons le BF, c’est le plus beau pays !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 12:05, par ganem
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Quand on parle de veille citoyenne je pense que le Burkinabè à trop compris pour une décision prise par le gouvernement ce sont des boulets rouges essayez d’analyser avant de faire des critiques insensés.Quand je dis l’Homme noir est maudit on me dit que je vais loin, dans toutes les cliniques huppées du Burkina aucune clinique n’est pas aussi mieux équipé que l’hôpital yalgado, le problème s’est l’entretien je vous assure,le privé ne s’amuse pas avec son matériel par contre quand s’est l’État on ne prend pas soin on le manipule comme on veut, souvent même on crée des pannes expressément pour avoir les sous,même si l’État renouvelle tout l’équipement médical de tous nos hôpitaux tant qu’il n’y aura pas cette conscience professionnelle je vous assure qu’on aura toujours ses mêmes problèmes, parce que nous on oubli que l’État s’est moi s’est toi le peuple en général d’autres croient que l’État s’est Rock.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 12:08, par wiwa
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Vraiment je ne sais je voulais poser une question aux internautes : C’est le monde ou bien c’est moi seul ? Mes conditions de vie sesont davantage dégradées bien que j’ai combattu le système de Blaise. Je ne fais pas confiance aux autorités parce que ceux que nous avons vu supporter Blaise jusqu’au dernier jour de son départ, ce sont ces mêmes qui nous dirigent et de la pire manière. Si tu es honnête,patriote,...au Burkina tu es condamné à la souffrance ?Est- ce que le Président Rock bon catholique selon les dires sait qu’il y a une injustice anti-Christ au niveau des travailleurs ? Est-ce le Président Rock sait que la plus grosse et béante plaie de son pays vient de l’Administration et surtout des Patrons ? Est-ce Rock par souci de justice a essayé de comparer les salaires et avantages des différents corps ? Rock pour l’amour de DIEU, moi-même je vous ai voté, je n’ai jamais pris la carte du MPP et je sais que j’ai convaincu des amis pour qu’ils vous votent, il faut revoir certaines choses.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 13:02, par ELKABOR
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    On dit que qui s’excuse s’accuse ! Si s’acheter autant de véhicules par ces temps qui courent " "n’est pas une dépense de prestige" je ne sais pas ce que c’est ! Comme l’a mentionné l’internaute Dalay Lama il faut aller s’inspirer du cas du Rwanda. C’est parce qu’il y a une vache à lait nommé "Etat" que des voitures se retrouvent sur cale pour une panne aussi minime soit-elle. Il faut purement et simplement supprimer le parc automobile de l’Etat si non le réduire à sa simple expression, donner des indemnités de déplacement aux agents de l’état qui avaient droit à un véhicule de fonction pour qu’ils se déplacent avec leur propre véhicule. On verra si pour un problème de batterie ou de pneu ces agents vont mettre leur propre véhicule sur cale ! Pourvu qu’ils viennent au boulot et à l’heure point barre. On verra certains venir au travail à pieds, en taxi, à bus à moto et à vélo etc...sans se soucier qu’il fait chaud, il pleut ou autres ! Ceux qui se déplaceront avec leur propre voiture en prendront bien soin. Au lieu de cela, tout le monde veut profiter au maximum de cet patrimoine commun qu’est l’Etat, et nos dirigeants nous pompent l’air tous les jours avec leurs discours qui manquent d’audace et de vision de développement réel.On vous regarde seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 13:21, par welore
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Nous apprendre a etre honette et humble.Regarder dans les ministeres et vous verrez que nous nn’avons point besoin de nouveau vehicules. Ce serait egalement egalement salutaire puisque ce serait en meme temps une promotion de main d’oeuvre. Le renouvellement n’est pas approprie. La population s’ en sort mal.
    Question : que deviendront les vehicules entasses dans les differents ministeres ?
    Sans haine ni rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 13:25, par PARDON
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Chers internautes, faisons l’effort de lire les textes avant de les commenter. C’est dans quelle partie du compte rendu du conseil des ministres il a été dit que le Gouvernement veut acquérir un millier de véhicules ? Peut-être que certains ont vu de documents autre que le compte rendu publié par les médias. Ni l’article ci-dessus, ni le compte rendu du Conseil ne dit que c’est l’acquisition de 1700 véhicules. Faites un tour dans tous les ministères et autres services publics et vous verrez que les arrières cours sont envahies de vieux véhicules. Les 1700 constituaient peut-être une partie de ces véhicules en panne dont s’est débarrassé l’Etat par la vente aux enchères, d’où cette expression de véhicules reformés. On peut vendre 1000 véhicules et en payer une centaine en fonction des besoins du moment. Il ne s’agit donc pas d’acquérir 1700 véhicules comme certains commentateurs le laissent croire. Relisez, relisez et toujours relire entre les lignes.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 13:26, par Bédjou
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Il ya trop de 4x4 dans le parc de l’Etat. Trop de véhicules à la disposition de chaque ministre. C’est énorme pour un pays a peu de ressources et beaucoup de priorités. L’achat de ces véhicules est une dépense de prestige, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 15:00, par étudiant
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Vous voulez résorber les retards dans nos universités et vous laisser vos amis détourner les matériels de laboratoire par des enseignants véreux à la retraite sous la protection des hommes forts du moment.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 15:05, par Site Internet Ouaga1-L’Incurie
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Mr. Le Ministre de l’ Enseignement Supeirue, veuillez voir le cas des sites de l’ Universite Ouaga 1-Joseph -Ki Zerbo. Ce site existe depuis 2000 mais il n’ y a aucune information dessus, aucune statistique serieuse. Quand on sait que ce site web est l’ interface entre les etrangers et notre systeme universitaire, ca fait honte. En tout cas, moi ca me fait honmte. C’est de l’ uncurie tout simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 17:08, par ONSENFOU
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    C’est bien fait pour la population. Vous n’avez rien vu d’abord. Vous passez votre temps à insulter et à frapper les agents de santé parcequ’il y a des décès comme s’ils pouvaient faire des miracles. Les agents de santé ne sont pas des dieux, ils ont besoin de matériels et d’équipements pour travailler. Yalgado,l’hopital de reférence manque de pratiquement tous,le personnel se débrouille.Quand les agents de santé grèvent parcequ’il y a pas de matériels vous les insultés et vous leurs dites d’aller travailler, et quand ils n’arrivent pas à travailler et il y a des décès vous les frappés et pendant ce temps le gouvernement s’en fou, rigole, paye ces véhicules 4x4 climatisés, saute le champagne et va se soigner ailleurs. Pendant que nous on se frappe avec les agents de santé parcequ’il y a rien comme matériel,le gouvernement est tranquil. On n’a intérêt de presser le gouvernement pour se souci mieux de notre santé au lieu de frapper les agents de santé qui ont appris mais qui ne peuvent rien faire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 17:57, par Angamiri
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Moi président, plus de véhicules de services individuels. Point barre. Il n’y a pas d’avion de services mais quand il y a nécessité de l’emprunter on trouve la solution. Nous sommes des millions de burkinabé à exercer efficacement notre travail au quotidien sans voiture de services. Il y a trop de pratiques mafieuses autour de la gestion de ces véhicules là. Il faut imposer la rigueur dans la gestion des véhicules qui seront affectés à un ministère donné. Tout chef qui ne veut pas s’y conformer est purement et simplement remercié.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 18:32, par MIMI
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    La pilule serait moins amère, si la depense était destinée à doter les services de securité : GENDARMERIE, POLICE... de véhicules solides (pas de luxe) d’intervention rapide.

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 14:45, par Nisaal
    En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

    Vraiment c’est écœurant que des intellectuels soient de véritables aveugles.Rien du conseil des ministres n’évoque nulle part l’acquisition de 1700 véhicules. Entre 1700 véhicules réformés et l’acquisition de véhicules il y a différence pour ceux qui sont de bonne foi. Ne voyez pas le mal partout ! Nous avons un seul pays : C’est le Burkina Faso. Faisons tous attention et soyons un peu tolérant sur certains sujets. Que Dieu bénisse le Faso

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 08:53, par passakziri
      En réponse à : Renouvellement du parc automobile des institutions : ‘’Il ne s’agit pas d’une dépense de prestige’’

      Nisaal,
      Puisque vous voyez mieux, expliquer nous ce que cette expression "1700 véhicules reformés " veut dire exactement. Qui ou qu’est-ce qui empêche le Gouvernement de donner le nombre et le coût des véhicules à acheter ? Qu’est-ce qui pousse le Gouvernement à partir du fait que l’opinion pourrait penser à des dépenses de Prestige ? Si vous êtes de ceux qui attendent ces grosses carosses, souffrez que cela ne puisse être une priorité pour le pays quant même. Faut-il tout accepter pour être tolérant ? je ne le crois pas.

      Passakziri

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés