Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

Communiqué • jeudi 8 juin 2017 à 00h18min

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 07 juin 2017, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 12 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier ministre, Chef du gouvernement. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour et autorisé des missions à l’étranger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté un rapport relatif à l’acquisition de véhicules au profit de l’Administration au titre du budget de l’Etat, exercices 2017 et 2018.
Cette opération d’acquisition de véhicules fait suite à la réforme du parc auto en 2016, dont 1 546 véhicules ont été vendus. Il reste que l’Etat fait face à :

-  un dénuement en matériel roulant au niveau de certaines de ses structures, notamment celles déconcentrées ;
-  le manque de véhicules pour doter les administrations nouvellement créées et certains responsables d’institutions ;
-  la recrudescence des pannes sur les véhicules de fonction ou affectés aux personnalités dues à l’âge desdits véhicules ;
-  le manque de véhicules d’appoint ou de remplacement au profit des membres du gouvernement en cas de pannes ou de détérioration de leurs véhicules de fonction ;
-  l’insuffisance de véhicules au niveau de son parc automobile central pour assurer le transport des hôtes de l’Etat.

Le Conseil a marqué son accord pour la validation des procédures d’acquisition de véhicules et a instruit le ministre en charge du dossier pour une dotation rapide des administrations qui n’en disposent pas et le renforcement du parc central de l’Etat.
L’acquisition de ces véhicules se fera sur les principes de la nécessité, de la faible consommation en énergie, de l’harmonisation progressive des types de véhicules utilisés dans l’Administration publique, de contrats prévoyant l’entretien par le fournisseur et de conditions de règlement acceptables.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la démarche en cours sur la résorption des retards et des chevauchements d’années académiques dans les Universités publiques.

La démarche vise à organiser une concertation avec les différents acteurs de toutes les Universités, les centres universitaires et le Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST), en vue d’obtenir la signature d’un pacte dont la mise œuvre permettra la résorption des retards et les chevauchements d’années académiques à partir de la rentrée universitaire 2017-2018.

Le Conseil a marqué son accord pour la mise en œuvre de ladite démarche.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

Le Conseil a adopté un rapport relatif à l’incidence financière des résultats des négociations gouvernement-syndicats de l’éducation.

Ces négociations ont abouti à la signature d’un protocole d’accord consacrant la revalorisation des indemnités servies pour les examens et concours scolaires et professionnels ainsi que pour le baccalauréat.

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les mesures idoines pour la mobilisation des ressources nécessaires à la bonne organisation des examens et concours.

Le Ministre de la Communication et
des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement,

Rémis Fulgance DANDJINOU

Officier de l’ordre national

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 juin à 17:58, par Humm !!!!!
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    "Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier ministre, Chef du gouvernement. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour et autorisé des missions à l’étranger" Tchurrrr... du copier-coller. Où est autorisation de mission à l’étrangé dans votre compte rendu.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 18:00, par Mafoi
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Les "m’as tu vu" veulent encore frapper très fort et pour justifier leur forfaiture,citent pêle-mêle :
    - un dénuement en matériel roulant au niveau de certaines de ses structures, notamment celles déconcentrées ;
    - le manque de véhicules pour doter les administrations nouvellement créées et certains responsables d’institutions ;
    - la recrudescence des pannes sur les véhicules de fonction ou affectés aux personnalités dues à l’âge desdits véhicules ;
    - le manque de véhicules d’appoint ou de remplacement au profit des membres du gouvernement en cas de pannes ou de détérioration de leurs véhicules de fonction ;
    - l’insuffisance de véhicules au niveau de son parc automobile central pour assurer le transport des hôtes de l’Etat.
    Du grand n’importe quoi,il y a pléthore de véhicules que l’Etat ne connait plus leur nombre puisque des indélicats se permettent de les voler et y a rien.Je suis dégoûté.Pour faire croire qu’on est quelqu’un,est ce qu’on a besoin de rouler dans des V8 à plus de 60 millions la pièce alors la population vit dans une misère indescriptible ?En plus c’est une question de morale,de rigueur pour la chose publique car il y a des pays fortunés mais leurs ministres prennent les transports en commun et ne parlons pas donc des DG.Aussi pas de maison de fonction alors que chez nous,même le petit dg qui ne gère même pas 20 personnes veut son V8 pour faroter.Tchurrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr honte à vous

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 18:11, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    LE BURKINA EST A LA CROISÉE DES CHEMINS. ON "BAZARDE" DE TRES BONS VEHICULES AUX ENCHERES A VIL PRIX ; ENSUITE ON SE REVEILLE BRUSQUEMENT ET CONSTATE QU’IL N’YA PLUS LE MINIMUM POUR FONCTIONNER. MAINTENANT IL FAUT UTILISER LES MAIGRES RESSOURCES POUR DES COMMANDES URGENTES EN MONTANT A LA HATE DES FAUX MARCHÉS SOURCES DE CORRUPTION.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 19:07, par sain
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Haa ba ! Le gouvernement n a plus de dossier on.dirait , courage et dormez bien , votée réveil sera douloureux. Le citoyen s en.fou des véhicules étatiques, ces ministres. Peuvent emprunter le bus ou taxi, vous etes issus de l insurrection et vous oubliez deja votre passe.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 19:47, par la noblesse
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    C’étais mieux de reporter,vous n’avez pratiquement rien fait.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 20:45, par ZONGO MOUSSA
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Mr Le Président du Faso, veuillez vite régler le problème de l’hôtel Sopatel Silmandé et même de l’hôtel La Palmeraie et chercher à comprendre ce qui s’est passé à Hotel OK Inn bien que ça soit un privé. Les opérateurs doivent faire beaucoup attention à ceux qui les entrainent dans des erreurs. Le patron de l’hôtel Sopatel Silmandé devait virer son PCA. Si le Burkina doit avancer il faut quitter dans cette manière de gérer les hommes. Nous avons constaté que ce sont nos autorités que ce groupuscule est entrain de défié nos autorités. Nous interpellons le président du Faso pour que le travailleurs du privé ne soit pas traiter comme des esclaves. Et je profite pour encore dire merci Basolma et que Dieu le garde.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 03:14, par Nabiiga
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Ce conseil de ministres, vraiment je suis abasourdi par ce qui a été inscrit à son ordre de jour et ce qui a discuté notamment cette commande de véhicules. Pourquoi est-ce qu’on l’on brille autant dans des priorités déplacés. Et si l’on commandait des petits voitures et utilisait ce montant pour acheter des tracteurs qui se plaignera du gaspillage. Le mali, beaucoup plus désertique que notre patrie a placé une commande de 1,000 tracteurs et nous, ce sont des voitures de luxe qui nous concernent. L’hôpital Yalgado, outre les inondations à répétition, voilà qu’on tabasse à volonté le personnel, n’est-ce pas le moment d’y verser un peu de la chose publique pour arranger quelque peu l’insalubrité et tous ce dont elle souffre ? Vraiment !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 03:42, par Poko
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Pendant ce temps, il n’y a pas 188 millions pour réparer le scanner de l’Hôpital Yalgado. Pendant ce temps les morts sont pris en otage parce que notre hôpital national de référence n’a pas les moyens pour réparer le scanner de seconde main acheté à prix d’or grâce à une facture gonflée à l’excès. Le prix de la maintenance a été empoché par quelqu’un. Maintenant, médecins et parents de malades se livrent un Kung Fu de dépit et d’impuissance. Pourtant, tôt ou tard, chacun de nous aura besoin de ce foutu scanner pour ne pas mourir des maladies cachées qui nous rongent nos foies, nos coeurs, nos poumons à cause de notre boulimie, cupidité, égoïsme et méchanceté. Il y a la mort subite avant l’évacuation en France ou au Maroc ou en Tunisie quand on ne peut pas diagnostiquer le mal pour stabiliser le malade pour qu’il puisse prendre l’avion. L’argent ne pourra jamais payer une vie humaine

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 04:32, par Tin Rahsan
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Ah !Mr TH l’Etat n’a plus de problèm wah !!jusqu’à ce qu’il ne vs manquait à ns faire croire à ces secteurs ministeriel

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 06:53, par Tanghay
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Pourquoi dans un pays aussi pauvre, l’Etat doit doter du directeur au ministre des véhicules de fonction malgré les indemnités associées ?Véhicule de fonction implique carburant et entretien.
    Si le gouvernement pense au 90% de burkinabè dans nos campagnes devrait sursoir à cette mascarade pour doter chaque ministère d’un parc logistique où tous les services affiliés déposer des demandes pour effectuer tout déplacement en lien avec le service et vous verrez que les abus de tout genre vont diminuer.
    Le PNDES ne va pas nous sortir du sous développement tant que chaque directeurs sera doté de véhicule et carburant.C’est du sur place et pire le concessionnaire va usé des clauses de fuite de responsabilité pour certaines pannes.
    Hey Allah sauve nous de l’amateurisme suicidaire de nos dirigeants

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:26, par Dalay Lama
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Environ 1.000 véhicules neufs à acquérir !!!! C’est le deal de qui ça encore ? Au Rwanda de Paul KAGAME (que l’on cite très souvent en exemple dans pratiquement tous les domaines, puisque les dirigeants de ce pays disent avoir pris exemple sur le Burkina de Thomas SANKARA dans la façon de gérer leur pays), en dehors du Président, du 1er Ministre, du Président de l’AN, tous les autres membres du gouvernement, DG et autres officiels ont des indemnités de transport mais pas un seul ne vient en retard au service. C’est quoi cette histoire de 1.000 véhicules environ à plusieurs dizaines de milliards qui pourraient correspondre au coût de centaines d’écoles sous paillotes à normaliser, à la construction de plusieurs centaines de centres de santé, de plusieurs dizaines d’amphis théâtres pour nos étudiants..... Continuer seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:27, par "Internaute occasionnel"
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    - Quel est le nombre actuel de véhicules de l’État après la réforme et la vente des 1546 véhicules ?
    - Quel est l’âge moyen des véhicules en circulation, exposés aux pannes fréquentes dont il est question ?
    - Quel est le type de véhicule à acquérir et quel nombre ?
    - Quel budget a été prévu pour la couverture des besoins sur la période 2017-2018 ?
    Le rapport ne donne aucune information sur ces aspects, qui pourtant, aurait permis aux citoyens de comprendre la pertinence de cette décision du gouvernement, au regard du contexte social actuel. Et c’est bien dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:48, par yat
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    avec de tels conseils de ministres, on peut affirmer que le BURKINA avance.

    Merci PM

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 07:51, par afo
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Pourquoi une l’acquisition de véhicules au profit de l’Administration au titre du budget de l’Etat, exercices 2017 et 2018 ? Acheter un nouveau scanner n’est -il pas prioritaire ? ou bien, cette question a eu une solution ? Courage à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:10, par "Internaute occasionnel"
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    - Quel est le nombre actuel de véhicules de l’État après la réforme et la vente des 1546 véhicules ?
    - Quel est l’âge moyen des véhicules en circulation, exposés aux pannes fréquentes dont il est question ?
    - Quel est le type de véhicule à acquérir et quel nombre ?
    - Quel budget a été prévu pour la couverture des besoins sur la période 2017-2018 ?
    Le rapport ne donne aucune information sur ces aspects, qui pourtant, aurait permis aux citoyens de comprendre la pertinence de cette décision du gouvernement, au regard du contexte social actuel. Et c’est bien dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:28, par Faso Kanu
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Mais diantre, pourquoi rien n’est dit sur la Sonabel ? Est-il normal qu’on nous coupe l’électricité à tout bout de champ ? S’il vous plaît, travaillez pour le peuple. Chaque fois que je vois certaines choses auxquelles le gouvernement ne réagit pas, j’ai l’impression d’être un être anormal. Héééé, Burkina Faso !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:34, par nièbga
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    mais ils ne peuvent partir au service avec leur propre véhicule. quel est le ministre qui n’a pas de véhicule personnel dernier gris. vous aussi prenez nous un peu au sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:38, par Mon frere
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    s’il veulent ils n’ont qu’a dotée même les mouches des ministère de véhicule v8 c’est pas un problème c’est nous qui les avons voté ; de toute façons en 2020 il n’y aura pas d’échappatoire même s’il aura 10.000 morts au faso haaa dja... un pays ou y’a même pas une bonne ambulance pour transporté des malade . j’ai vraiment honte et très mal de savoir que le peuples burkinabé n’est toujours pas une priorité pour c’est dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:41, par boka
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    A quand un vrai conseil des ministres ?S’il vous plait changer un jour ça vas pas hein !!!!.Blaise kafisssaa !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:42, par bili bili
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Un pays qui ne va jamais se developper, cest bien le Burkina Faso. Pendant qu’on parle de panne de scaner a lhopital, le sac de riz a 20000f, de classes sous paillotte, des csps sans plateau technique, ces VEHICULES vous voulez payer pour faire plaisir a des gens.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:51, par lewang
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    En termes de priorités je dirai que l’acquisition des véhicules n’en est pas une actuellement au Burkina bien que ça soit un besoin pour l’administration. je condamne les conseillers des Ministres et du chef de l’état car ce sont des choses qu’ls ne faut pas proposer actuellement. toutefois s’il s’avérait qu’on la considère prioritaire je propose que les véhicules affectés soient mis "en mode location vente". les modalités pourraient être définis pour que les attributaires puissent s’en acquitter. Ce modèle présente plusieurs avantages comme l’entretien, la réduction des charges pour l’état, .... ce système marche dans beaucoup de pays et même dans les ONG et associations.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:56, par sidpaguilidi
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    C’est bien vrai et réel que beaucoup de structures centrales et déconcentrées de l’Etat souffrent du manque de véhicules ou de leur vétusté. il n’y a pas que les responsables seulement qui doivent bénéficier l’amélioration de leurs conditions de travail ; il faut penser aussi à ce pauvre agent sur le terrain qui utilise ses propres ressources (maison, moto, carburant, entretien...) pour mettre en œuvre les programmes de développement et qui le plus souvent n’a aucun signe d’encouragement ou de reconnaissance.

    Comme quelqu’un l’a déjà dit, l’Etat burkinabè ne manque pas de véhicules ; c’est le laxisme, le laisser- aller et le manque de rigueur dans la gestion des bien de l’Etat qui ont favorisé la disparition, le vol et le détournement des véhicules de l’Etat. Il serait judicieux que le gouvernement actuel face une situation de la position actuelle des véhicules et autres engins roulant de l’Etat depuis les années 2000 si non 1990 pour rendre au peuple les bien volés, détournés ou mal acquis et ouvre l’œil et surtout le bon sur la gestion actuelle des moyens roulant pour ne pas tombés dans la même situation de 1987 à nos jours.
    Vive le peuple burkinabè
    Que DIEU BENISSE le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 09:08, par Rien que des privilèges
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Ah l’Afrique rien que les privilèges avec des dirigeants sans grande vision. Les hôpitaux, les dispensaires, les écoles, les universités manquent du minimum...pendant ce temps, ses cadres, ses dirigeants n’ont d’yeux que pour les v8, les 4x4, des véhicules de 60, 70, 80 millions, voire plus, pour parader dans les 6 m de Ouagadougou et dans les campagnes pour parler de développement, alors que les paysans continuent de labourer à la daba, un instrument de la Grèce antique ! Allons seulement...Le jour que le peuple instruit comprendra, il vous le revaudra à la hauteur de votre égoïsme sans pareil.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 09:31, par tonde
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Mr le ministre je m’adresse à voué cè un bon choix de payé des véhicule mè svp des bon véhicule parce que cè vous qui répare surtout au niveau des DPEBA,des faut véhicule marqué Ford,ce qui sont en brousse pourra pas des véhicule hilux ou marqué Nissan,sa dure en plus sa vous aide à bien fè vos déplacement tranqille,mr le ministre svp comma un chauffeur peut être garde dans un service public sans être emboché durant plus de 5 ans,on,le souhaite pas et si ya eu un acident vous répondu comma,même si cè quelque chauffeur par ans vous pouvé le faire pourqw pas,cè quand tu va faire une petite erreur on va te m’être à la porte.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:10, par Dalay Lama
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Plus d’un millier de véhicules à acquérir par l’Etat !!! A bah ! C’est le deal de qui ça encore ? Dans un pays comme le Rwanda, qui est souvent cité en exemple en Afrique en matière de bonne gouvernance économique (et dont les dirigeants eux mêmes disent s’être inspirés de l’exemple de la gouvernance économique de Thomas SANKARA), mis à part le Président de la République, le Premier Ministre, le PN, tous les autres ministres, DG et autres officiels de l’administration publique n’ont que des indemnités de déplacement et je vous assurent que pas une seule personne ne vient en retard au service. Acheter plus d’un millier de véhicules à plusieurs dizaines de milliards au moment où des milliers d’écoles sont toujours sous paillotes, au moment où des besoins en infrastructures sanitaires pour le peuple s’estiment en centaines de CSPS et autres, au moment où il y a des besoins en dizaines d’amphithéâtres pour les étudiants à satisfaire..... Allons seulement....

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:16, par Brancardier sous-équipé
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Vendre aux enchères des véhicules en 2016 pour, a-t-on dit, diminuer le train de vie de l’Etat et se rendre compte en 2017 qu’il faut en acheter de neufs parce que depuis cette même vente il y’en a plus suffisamment !!! Quelle incohérence ? Dans la même logique on verra si aux prochains conseils de ministres le premier ministre qui est allé constater le manque de matériel à Yalgado passera commande urgente pour doter les CSPS, CM, CMA, CHU, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:21, par leregard
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Je suis surpris par cette nouvelle demande d’achat de véhicules. Il y a quelques mois, l’assemblée a voté une loi pour l’acquisition de véhicules dans des conditions particulièrement avantageuses : sans frais de douane et autres taxes. Ces véhicules étaient pour quelles destinations ? Au moment où le Président ROCK était aux commandes de l’Assemblée, une loi similaire avait également été votée pour l’importation de véhicules au prétexte que le parc automobile était vieillissant. Quelques années plus tard l’assemblée nationale renouvelle la même disposition. Où sont les véhicules importées grâce à ces lois ? Louées aux sociétés minières peut-être ? Cela mérite une réponse claire. En tout cas, elles ne sont pas dans les administrations puisque le Conseil des Ministres du 7 juin 2017 vient de décider d’acquérir des véhicules pour les administrations.
    A mon avis, il faut restreindre l’acquisition de véhicules pour l’administration si possible arrêter. Ce sont les personnes qui peuvent s’acheter un véhicule qui en sont toujours dotées. le plus souvent ce sont de grosses cylindrées (V8) inutiles en ville : Il faut revenir à la décision que le Président SANKARA avait prise : n’acquérir que de petites cylindrées

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:21, par Yed
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    On n’est pas sorti de l’auberge. Nous avons quitté dans caca et maintenant nous nous retrouvons dans an***s.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:26, par hitler
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    bravo et du courage aux vaillants ministres de la république très très forte

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:27, par Hussein
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Encore des véhicules pour l’administration burkinabé. C’est bien stupide de toujours prendre des vehicules noeufs et de les rouler jusqu’à la première panne pour réclamer d’autres nouveau. Si on n’est pas à mésure d’entretenir les vehicules jusqu’à un certain minimum d’âge, on ne doit pas les acheter. Pays de gaspilleurs et d’inconscients, classe élite cupide et ignorante : on arrive à comprendre pourquoi ce pays est cité parmi les plus pauvres au monde. J’ai honte pour mon pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:52, par CNRST
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Mr le Ministre Maïga, votre démarche pour limiter les chevauchements à l’université est louable. C’est bien d’inclure les chercheurs même si certains collègues universitaires ne sont pas très chauds. Mais, Monsieur le ministre pendant que les collègues des universités et du CNRST ont pu avoir les indemnités liées à la nouvelle grille salariale, nous qui émargeons à la solde, n’avons pas toujours pas reçu les nôtres. Le DG du CNRST envoie la balle à la solde et la solde fait pareil. Nous avons besoins d’être régularisés comme les autres. Il faut motiver les gens pour avoir de bons résultats. De toute les manières, une grève est prévue pour les 13-14 juin prochain. Vous êtes prévenus ! Joseph Ki Zerbo (RIP) disait "naa laara an sara" donc Ministre Maïga Heiiiiiii, DG CNRST heiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 13:23, par Gringo
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    les gouvernements se suivent et se ressemblent !
    la première préoccupation de nos gouvernants, c’est acheter des véhicules et pour cela les raisons ne manquent pas. Chacun veut avoir son 4x4 flambant neuf et c’est ça la priorité.
    Je paris que sur les véhicules prévus au programme, une bonne partie sera réservées aux toyota VX-V8 !
    Tout cela est bien beau mais comment comprendre qu’au lendemain de la visite du Premier Ministre au CHU Yalgado où le scanner est en panne je sais depuis combien de temps, on nous parles d’acquisition de véhicules pour je ne sais à combien de millions sur deux ans (2017-2018).
    Est-il normal qu’il y’ait un seul scanner à l’hopital de référence ? Ou que tous les scanners soient en panne au même moment s’il y’en a plusieurs ?
    Pauvres de nous !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 15:17, par le connaiseur connait
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Chers membres du gouvernement, a mon humble avis les justifications apportées en vue de l’acquisition des véhicules courant 2017-2018 me semble très insuffisants. la nécessite pour une bonne gestion de notre parc recommande au préalable qu’une situation exacte du nombre de véhicules utilisés de nos jour soit bien déterminé. Ensuite il faudrait que l’Etat revisse sa perception de personnalité de l’Etat car pour moi je ne peux comprendre qu’au simple fait d’être nommé suppose une prise en charge intégrale par L’État. Il faut restreindre l’acquisition de véhicules pour l’administration si possible arrêter. Ce sont les personnes qui peuvent s’acheter un véhicule qui en sont toujours dotées.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 16:16, par Ali
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    OSC,partis politiques,médias,citoyens du Burkina,faites bloc contre cette tactique du gouvernement de dilapider l’argent du peuple.Les ministres ont plusieurs véhicules,les ministères également. Réparer ou changer,une tactique pour masquer le changement de véhicules à travers des marchés de milliards qui vont profiter aux gros requins du Faso.La priorité,c’est de liquider la dette intérieure des entreprises privées,des EPE etc pour relancer l’économie nationale car, les gens souffrent des politiques incohérentes du régime MPP,préoccupé par des querelles de leadershp et d’intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 17:00, par Letché
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Ahh le faso ! eternel roue infernal ces different gouvernement ! Apres une insurection pareille ,des travailleurs (publique prive) en grongne ! Une jeunesse sans repere , sans emploi ! Des gens qui meurent par manque de soins , la priorite d’un conseil de ministre est l’achat de vehicules neuf !? BRAVO ! La jeunesse a compris qui vous ete elle a aussi compris ses erreures et ne vous en faite pas elle va les corriger prochainement ! Continuez !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 00:37, par Touwinam
    En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 juin 2017

    Je crois qu’en dehors de l’acquisition des vehicules par l’etat, il y a la maintenance et l’entretien des vehicules de l’etat. Notre etat ne dispose pas de garage d’etat et fait jouer le role de lamaintenance et de l’entretien des vehicules de l’etat par des garages de particuliers. cette situation favorise le changement des pieces et moteurs des vehicules nouvellement acquis par des vieilles pieces et vieux moteurs. ce qui rend obsoletes des vehicules nouvellement au grand bonheur des garagistes qui revendent ces pieces et moteurs en complicité avec les chauffeurs et responsables des structures. il faudrait que l’etat mette en place un garage digne de ce nom avec des garagistes assermentés pour eviter ce gaspillage de ressources permanentes et reccurentes. l’achat de ces vehicules ne constitue nullement une priorité au regard de la situation actuelle. operation a surseoir , point barre .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés