Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Université Ouaga I : Les sciences de la vie et de la terre s’ouvrent au public

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • vendredi 2 juin 2017 à 13h00min
Université Ouaga I : Les sciences de la vie et de la terre s’ouvrent au public

C’est sous le thème « UFR-SVT : Un cadre de formation dynamique au service du développement durable » que se tient du 1er au 03 juin 2017 la 1re édition des journées portes ouvertes de l’Unité de formation et de recherche (UFR) en Sciences de la vie et de la terre (SVT). Occasion pour l’UFR de se faire connaitre du grand public.

Ce sont près de 7000 étudiants qui sont inscrits à l’Unité de formation et de recherche en Sciences de la vie et de la terre (UFR-SVT), l’une des cinq et des plus vieilles UFR que compte l’Université Ouaga I/PR JKZ. Elle comprend quatre départements que sont le département de biologie et de physiologie végétales, le département de biologie et de physiologie animales, le département des sciences de la terre et celui de biochimie et microbiologie. L’UFR-SVT, c’est aussi 14 laboratoires de recherche, des laboratoires de travaux pratiques et une vingtaine de filières de formation.

Depuis son ouverture en 1974 avec la création de l’université de Ouagadougou, l’UFR a contribué à former des milliers de jeunes burkinabè qui interviennent dans l’enseignement ou encore dans des structures comme le Laboratoire national de santé publique, l’IRSAT, dans les mines, dans les organismes privés et d’autres encore qui ont créé leurs propres entreprises et constituent aujourd’hui des modèles de réussite.

C’est donc pour mieux faire connaitre cette UFR, qui attire également chaque année un grand nombre d’étudiants étrangers et susciter l’intérêt et la motivation des partenaires, que le Pr Antoine Sanon, directeur de l’UFR et ses collaborateurs ont initié ces premières journées portes ouvertes. Une initiative saluée par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Alkassoum Maïga, représenté par le Dr Ali Ouédraogo, chargé de mission. Il estime en effet que « Les journées portes ouvertes constituent un cadre de promotion, mais aussi de réflexion et de prise de décisions pour l’amélioration de nos pratiques dans la formation de nos étudiants. » Il promet également accompagner l’UFR dans la recherche de l’excellence et exhorte ses responsables à œuvrer davantage pour une adéquation entre la formation et l’employabilité des formés.

Après la projection d’un petit film présentant l’UFR-SVT et ses différentes filières de formation, les invités à la cérémonie d’ouverture de ces premières journées ont visité les stands des différents départements de l’UFR. Ils ont ainsi pu découvrir ce qui est fait comme recherches dans les différents départements de l’UFR-SVT.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité urbaine : Un réseau de voleurs à la « roulotte » mis hors d’état de nuire
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement
Drame de Yirgou : La Commission nationale des droits humains prépare un rapport circonstancié
Justice : Une soixantaine de praticiens du droit se familiarisent avec les outils de la chaîne pénale
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso
CME Afrique Burkina : Une journée portes ouvertes pour mieux se faire connaître des clients
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Bientôt une stratégie pour une « reprise totale de la scolarisation »
Hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo : des intellectuels réfléchissent sur l’homme et ses œuvres
Lotissement à Guéguéré : Un projet soutenu « fermement » par le conseil municipal
Arriérés de bourses : le cri de détresse des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes en spécialisation
Sud-ouest : Les dozos se mobilisent pour la quiétude des populations
Prise en compte du genre dans les politiques publiques : Le NDI outille des OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés